lundi, 19 février 2018 •

147 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Rapport : la forte croissance économique des pays d’Afrique de l’Ouest masque d’importantes inégalités territoriales

Une analyse des disparités spatiales du développement économique au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Togo




Un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale, intitulé Géographie du bien-être au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Togo, explique pourquoi la forte croissance économique enregistrée dans la sous-région (plus de 5 % par an) ne bénéficie pas à l’ensemble de la population. Après avoir analysé les données de quatre enquêtes récentes sur la consommation des ménages, les auteurs constatent en effet d’importantes disparités à l’intérieur des quatre pays étudiés.

« La géographie économique fait souvent l’objet de débats pour savoir si les niveaux de revenu par habitant et d’autres dimensions économiques sont déterminés par des variables géographiques et écologiques. Les importantes disparités que révèle ce nouveau rapport dans les quatre pays que nous couvrons nous permettent de mieux comprendre la situation et d’entrevoir les perspectives pour des actions mieux ciblées afin de lutter plus efficacement contre la pauvreté et de favoriser une croissance plus inclusive », souligne Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Togo.

Alors que l’Afrique de l’Ouest connaît la plus forte croissance du continent, près de la moitié de la population des pays étudiés, soit plus de 25 millions de personnes, est pauvre et vit avec moins de 1,90 dollars par jour en parité de pouvoir d’achat en 2011. Une contradiction que les auteurs attribuent aux disparités spatiales découlant du développement économique de ces quatre pays. En effet, à mesure qu’un pays se développe, ses activités économiques se concentrent dans les régions dotées de conditions agricoles et environnementales plus favorables, de ressources naturelles plus abondantes ou d’une meilleure situation géographique offrant un bon accès aux marchés. Cette multiplication des opportunités économiques attire un plus grand nombre de personnes à la recherche de travail, entraînant une plus forte densité démographique dans ces régions dynamiques, aux dépens des autres régions.

Le rapport constate les mêmes schémas d’inégalités territoriales dans les quatre pays étudiés, notamment avec le Nord moins bien doté que le Sud dans les pays côtiers tels que le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Togo.
« À l’intérieur d’un pays, les écarts de revenus et de niveau de vie peuvent être très importants d’une région à l’autre. De plus, certaines zones, caractérisées par un fort taux de pauvreté et peu d’habitants au kilomètre carré, constituent des « poches » géographiques de pauvreté », souligne Nga Thi Viet Nguyen, économiste au pôle mondial d’expertise Pauvreté et équité de la Banque mondiale. « Dans ces zones difficiles d’accès, le coût des programmes de lutte contre la pauvreté peut être exorbitant, et les empêcher de rattraper les villes plus développées. Ces inégalités persistantes entre régions pauvres et riches peuvent être une source potentielle de tensions, et affecter à terme la croissance économique du pays ainsi que sa stabilité politique. Par conséquent, nous devons absolument mesurer l’ampleur du problème et bien comprendre les causes de ces inégalités spéciales, afin de pouvoir élaborer des politiques de développement et des interventions adaptées ».

Le rapport recommande quatre orientations générales pour réduire les disparités géographiques du bien-être tout en stimulant la croissance. Il s’agit de : (i) favoriser l’urbanisation et augmenter la concentration des activités économiques dans les régions peu développées ; (ii) accroître la productivité agricole en améliorant le régime foncier, l’irrigation, l’utilisation d’engrais, etc. ; (iii) renforcer les transferts budgétaires en faveur des régions défavorisées ; et (iv) mettre en place des programmes de filets de protection sociale tels que les coupons électroniques et les virements mobiles permettant d’atteindre les populations vivant dans des zones difficiles d’accès.

Contacts :
À Washington : Ekaterina Svirina, +1 202 458-1042, esvirina@worldbank.org
À Abidjan, Cotonou et Lomé : Sylvie Nenonene, +228-22 53 67 00, snenonene@worldbank.org
À Ouagadoudou : Lionel F. Yaro, +226-50-49-6300, Lyaro@worldbank.org

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 octobre 2017 par Dg24h



L’Afrique subsaharienne francophone demeure le moteur de la croissance (...)

10 février 2018 par Dg24h
En 2017, et pour la cinquième fois en six ans, l’Afrique subsaharienne (...)
Lire la suite

Zul-Kifl Salami vient à la rescousse du Gouvernement

6 février 2018 par Dg24h
« Nous ferons de notre mieux pour que le Bénin ne perde pas le (...)
Lire la suite

Le DG de la CAA Dieudonné Dahoun limogé

5 février 2018 par Dg24h
Le Directeur Général de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) aurait (...)
Lire la suite

Le Budget de l’Etat 2018 voté par une majorité de 61 députés

21 décembre 2017 par Dg24h
Les députés à l’Assemblée Nationale viennent de donner leur quitus pour le (...)
Lire la suite

Cessation des activités GSM de Glo Mobile Sa au Bénin

19 décembre 2017 par Dg24h
La Société Glo Mobile Bénin Sa n’a plus le droit d’exploiter sa licence (...)
Lire la suite

Le port d’Anvers prend la gestion du Port Autonome de Cotonou

13 décembre 2017 par Dg24h
La délégation de la gestion du port entre dans sa phase active. Le (...)
Lire la suite

La Banque mondiale apporte son appui aux efforts du gouvernement

30 novembre 2017 par Dg24h
Un nouveau crédit de 40 millions de dollars va permettre de renforcer (...)
Lire la suite

PETROLIN demeure l’unique concessionnaire du chemin de fer, et des (...)

23 novembre 2017 par Dg24h
Le 29 Septembre 2017 la Cour suprême a rétabli Monsieur Samuel Dossou (...)
Lire la suite

Les derniers obstacles pour la construction du Port Minéralier de Sèmè, (...)

23 novembre 2017 par Dg24h
Les travaux de construction du port pétrolier, minéral et commercial en (...)
Lire la suite

Le collectif des acteurs de la filière anacarde voit le jour

26 octobre 2017 par Dg24h
Le Bureau Exécutif National du Collectif des Acteurs Portuaires de la (...)
Lire la suite

Le forum économique de Porto-Novo au cœur d’une rencontre

18 octobre 2017 par Dg24h
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou a reçu à son cabinet (...)
Lire la suite

La CRRH reçoit un appui pour le financement de l’habitat social en (...)

17 octobre 2017 par Dg24h
Un montant de155 millions de dollars (environ 85 milliards de Fcfa est (...)
Lire la suite

L’Etat sauve la Baic

29 septembre 2017 par Dg24h
Le gouvernement béninois a décidé de reprendre la Banque Africaine pour (...)
Lire la suite

La BOAD finance la construction de Marriott Hotels & Resorts Benin (...)

15 septembre 2017 par Dg24h
7,4 milliards de fcfa, soit 14 millions US $, comme fiancement (...)
Lire la suite

Qui a peur des réformes de Romuald Wadagni ?

11 septembre 2017 par Dg24h
Romuald Wadagni fait-il peur à certains milieux économico-politiques et (...)
Lire la suite

Les impôts réclame 167 milliards à Cajaf-Comon

23 août 2017 par Dg24h
Cajaf-Comon est dans de beaux draps. La société de Sébastien Ajavon est (...)
Lire la suite

Le gouvernement prévient contre le rejet des pièces et billets maculés (...)

22 août 2017 par Dg24h
Les monnaies ou billets maculés ou mutilés sont souvent difficiles à (...)
Lire la suite

Le Bénin récolte 171,5 milliards à la BRVM

21 juillet 2017 par Dg24h
L’Etat du Bénin a récolté 171,55 milliards de FCfa sur le marché financier (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires