jeudi, 18 avril 2019 •

633 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Revue annuelle du Fmi

« Les performances économiques du Bénin sont encourageantes » Luc Eyraud




Le ministre de l’économe et des finances, Romuald Wadagni, au cours de la conférence de presse conjointe qu’il a animée avec Luc Eyraud, chef de mission du Fonds monétaire international, a affirmé que l’économie béninoise se porte très bien. Pour lui, il faut porter cette appréciation avec quelques chiffres et les commentaires des revues indépendantes comme ceux du Fonds monétaire international qui peuvent apporter une assurance sur ce qui se passe. « Si on mesure l’état de l’économie en prenant quelques agrégats, notamment le taux de croissance, nous avons eu en 2018 une croissance soutenue et ça fait la troisième année de suite que le Bénin enregistre une croissance forte », a expliqué le ministre. Le taux de croissance pour l’année 2015, rappelle-t-il, était de 2.5% et cette année 2018, le gouvernement du Nouveau Départ, va le porter vers 6,5%. Ce qui montre selon Romuald Wadagni, une progression au niveau de l’activité économique de la croissance. Pour l’année 2019, il a annoncé que le gouvernement s’attend à avoir un taux de croissance au minimum égal à ce qui est observé cette année 2018.
Du point de vue du déficit, l’argentier national a expliqué que le gouvernement a maintenu ses efforts sur la qualité de la dépense publique et respecte les engagements pris avec le Fmi à la signature du contrat. L’objectif du gouvernement rappelle-t-il, c’est d’arriver à partir de 2019, à un taux de déficit de 3% contre 8,5% en 2015.
Sur la dette, le gouvernement est entrain de faire un point de reprofilage et veille à ce que la dette soit de qualité et en cohérence avec les types de projets qu’il finance, a observé le ministre.
L’opération de reprofilage consiste selon Romuald Wadagni, à remplacer les dettes anciennes qui sont à des taux parfois 7 à 8% au plus avec des maturités très courtes, par des dettes de maturité beaucoup plus longues dans le cadre de l’opération que le gouvernement vient de faire avec des taux d’intérêts beaucoup plus bas allant de l’ordre de 3, 5%. Au niveau du taux de la croissance, il a souligné que le Bénin affiche aujourd’hui, l’un des plus forts en Afrique de l’Ouest alors que le gouvernement du Nouveau Départ est parti d’un taux de croissance qui tourne autour de 2%.
S’agissant de la dette, le Bénin est arrivé à un niveau qui est aujourd’hui totalement soutenable.
Au-delà des chiffres, lorsqu’on prend certains indicateurs au niveau international, on observe cette belle performance de l’économie béninoise, renseigne le ministre de l’économie et des finances.
Il a rappelé qu’en septembre dernier, la Banque mondiale dans son indice Cpae, un indicateur de la qualité des institutions et de la capacité de l’Etat à générer de la croissance et à réduire la pauvreté, le Bénin a fait de très bons progrès cette année et fait partie des 10 meilleurs dans ce classement.
De même, poursuit-il, le Pnud a publié récemment son dernier rapport avec les indicateurs sur le développement humain, et le Bénin a fait un bond de 4 places, ce qui montre également que le gouvernement est entrain de faire des progrès.
Cependant, au-delà des chiffres, certaines personnes peuvent se demander comment ça se manifeste ? A ce sujet, pour que la croissance soit vraiment perceptible de tous, il fallait que le niveau de la croissance soit autour de 6,5 et 7% et cela, pendant au moins trois années, a indiqué le ministre. Suivant les chiffres du Fmi, le Bénin a fait une très bonne performance en 2018 et l’année prochaine, le gouvernement s’attend à un chiffre au moins supérieur ou égal à celui de cette année avec une possibilité de 7%. Ce qui voudra dire que le gouvernement est proche du but qu’il s’est fixé, à savoir, réussir à avoir un taux de croissance au-delà des 6.5 % pendant au moins trois ans. Quand ce cap aura été franchi, le Bénin sera dans un cycle de croissance soutenu et durable car, c’est le niveau de croissance et sa durabilité qui permettent de pouvoir avoir des marges pour faire des choses perceptibles et surtout pour la rendre visible de tous, a expliqué Romuald Wadagni.
Selon Luc Eyraud, chef de mission du Fmi, le contexte économique reste très favorable au Bénin avec une croissance très forte et une inflation faible. Pour l’année 2018, il a estimé que la croissance continue de s’accélérer et portée par différents éléments dont l’activité portuaire et la forte production agricole.
« A moyen terme aussi, nous prévoyons une forte croissance due à une demande plus forte du Nigéria et également une accélération de l’investissement privé », indique le chef de mission. En ce qui concerne le budget, il a précisé que le Fmi s’est mis d’accord avec les autorités sur les grands aspects. Il a estimé que la mobilisation forte des revenus, l’efficacité de la dépense et la bonne gestion de la dette vont permettre de créer des marges de manœuvre pour augmenter les dépenses prioritaires, sociales et permettre de financer les dépenses d’infrastructures. Au-delà de tout ça, le Fmi a salué aussi les efforts du gouvernement dans le domaine de la gouvernance et celui du climat des affaires.
Des réformes qui seront bénéfiques selon Luc Eyraud au développement du secteur privé dans le pays.
Il a informé que le Fmi a établi avec le gouvernement des politiques qui permettent de soutenir la tenabilité de la dette et cela passe par des politiques d’emprunts prudents et par une meilleure gestion de la dette. Ce qui implique la mise en place d’une meilleure stratégie qui permet de baisser les taux d’intérêts et d’augmenter les échéances de la dette.
L’opération de reprofilage qui a été mis en place par les autorités, va dans ce sens. « Le gouvernement rachète une dette qui avait été chère et qui avait une échéance courte et l’a remplacée par une dette qui est moins chère et qui a une échéance plus longue », a-t-il apprécié.
Tout cela devrait permettre selon le chef de mission, de réduire le poids de la dette et d’avoir un effet positif sur les finances publiques du pays.
L’autre avantage de cette opération, c’est qu’elle permet de réinjecter de liquidité dans le système bancaire béninois, a indiqué Luc Eyraud.
F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 octobre 2018 par Dg24h


« Nous n’avons reçu aucun recours d’un contribuable » (R. Wadagni)


18 avril 2019 par Dg24h
Le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni lors de (...)
Lire la suite

Des performances qui impactent le quotidien des populations


18 avril 2019 par Dg24h
Dans un entretien accordé à la presse ce mercredi 17 avril 2019, le (...)
Lire la suite

En 3 ans, voici l’état de l’économie nationale


17 avril 2019 par Dg24h
Le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a accordé (...)
Lire la suite

ISOCEL lance le déploiement de sa fibre optique


15 avril 2019 par Dg24h
Isocel next Génération Acces Network entre dans une nouvelle dynamique. (...)
Lire la suite

La SOBETRI SA rachète deux usines de décorticage de riz


10 avril 2019 par Dg24h
Les usines de décorticage du riz paddy de Malanville et de Glazoué sont (...)
Lire la suite

L’économie béninoise en croissance solide en 2018


9 avril 2019 par Dg24h
La Banque mondiale dans son dernier rapport intitulé Africa’s Pulse (...)
Lire la suite

Quel modèle économique pour structurer l’économie informelle au Bénin (...)


1er avril 2019 par Dg24h
Par Niama El Bassunie, fondatrice de WaystoCap Avec une population (...)
Lire la suite

Cotonou accueille en mai le forum Africa BRICS


27 mars 2019 par Dg24h
La capitale économique du Bénin va abriter du 08 au 10 mai 2019, la (...)
Lire la suite

Le PAG reçoit encore du soutien de Rabat


26 mars 2019 par Dg24h
La sixième session de la grande commission mixte bénino-marocaine a été (...)
Lire la suite

Le chef de l’Etat rencontre Nicephore Soglo ce mercredi


20 mars 2019 par Dg24h
L’ancien président Nicéphore Soglo a reçu une invitation de Patrice Talon (...)
Lire la suite

Les prévisions de 700.000t atteintes, satisfécit pour les acteurs de la (...)


20 mars 2019 par Dg24h
Le professionnalisme des acteurs de la filière coton a une fois encore (...)
Lire la suite

Le Bénin veut émettre des eurobonds sur le marché international


19 mars 2019 par Dg24h
Le Bénin envisage d’émettre ses premiers eurobonds sur le marché (...)
Lire la suite

L’Etat mobilise près de 4000 milliards FCFA


16 mars 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement béninois ont tenu ce jeudi 14 mars 2019, (...)
Lire la suite

L’AIC amorce la modernisation de la production cotonnière


9 mars 2019 par Dg24h
Une formation est organisée à l’endroit de trente trois (33) tractoristes (...)
Lire la suite

Tous les camions seront pesés à l’intérieur du port


9 mars 2019 par Dg24h
Le bureau exécutif national du Collectif des acteurs portuaires de la (...)
Lire la suite

Le salaire de certains agents suspendus


1er mars 2019 par La Rédaction
Environ 2000 fonctionnaires de l’Etat ont vu leurs salaires de février (...)
Lire la suite

La vente de cajou a progressé de 108,7% en 2017


1er mars 2019 par Dg24h
La vente de la noix de cajou du Bénin à l’étranger s’est élevée en 2017 à (...)
Lire la suite

Hausse du Prix des produits pétroliers


27 février 2019 par La Rédaction
Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi 27 février (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information