mercredi, 29 janvier 2020 •

335 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Amendement constitutionnel

La Plateforme électorale de la société civile lève le ton




La Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin était face à la presse, ce jeudi 19 juillet 2018, pour montrer sa position par rapport au processus de révision de la constitution.
Initié par huit députés du Bloc de la majorité parlementaire, le processus d’amendement de la constitution attire l’attention des organisations de la société civile. Dans une déclaration à la presse, la Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin donne sa position. Une position qui se démarque clairement des autres acteurs partisans. « La Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin se dissocie entièrement de la proposition d’amendement de la constitution engagée par voie parlementaire », a déclaré la présidente de cette plateforme, Fatoumatou Batoko Zossou. Selon elle, il est vrai qu’une coalition des organisations de la société civile dénommée : ‘’Maintenant la Cour de compte’’ a démarré un plaidoyer pour une révision ciblée de la constitution en vue de l’institutionnalisation de la Cour des comptes. Cependant, les OSC coalisées pour le plaidoyer pour la Cour des comptes n’ont retenu que ce seul point et n’ont pas du tout été associées à la proposition d’amendement déposée par les huit députés le 28 juin 2018 ».
La Plateforme déplore la conduite exclusivement parlementaire, sous fond de précipitation caractérisée par la célérité d’instruction du dossier et la procédure d’urgence choisie à l’issue du vote pour la prise en considération, empruntée par les députés sans association des autres acteurs, sans mise à disposition et mise en débat public du texte d’amendement. Une telle démarche est d’autant plus déplorée que les amendements proposés ne sont pas sans conséquences sur le dispositif électoral et démocratique hérité de la Conférence des Forces Vives de la Nation ». La présidente de la Plateforme dit sa désolation pour « Cette attitude des hommes politiques à mélanger aux préoccupations techniques consolidantes qui font l’unanimité des préoccupations politiciennes fortement discutables ». Elle ne partage pas « Le choix, chaque fois d’un passage en force pour conduire les processus de révision de notre constitution ». Toutes ces situations créent des tensions et des agitations inutiles dans le rang des populations.
« Cet état de choses érode le crédit de bonne foi accordée aux dirigeants actuels, renforce la suspicion des populations et fait perdre au pays des occasions de révisions techniques de la constitution qui permettront des avancées qui consolident de la démocratie et le progrès », dénonce la Plateforme des OSC.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 juillet 2018 par Dg24h


Plus de 60 cabinets de soins illégaux fermés


29 janvier 2020 par La Rédaction
La direction départementale de la santé du Borgou et les éléments de la (...)
Lire la suite

Le Maroc et plusieurs pays organisent le rapatriement de leurs (...)


29 janvier 2020 par La Rédaction
Face à l’épidémie du Coronavirus en Chine, plusieurs pays ont décidé de (...)
Lire la suite

Patrice Talon exécute un programme chargé


29 janvier 2020 par Dg24h
Aux Etats-Unis pour une visite de travail, le président de la République (...)
Lire la suite

Plusieurs décrets adoptés en Conseil des ministres


22 janvier 2020 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 22 janvier 2020, le gouvernement (...)
Lire la suite

Le Grand Maître de l’Ordre de Malte au Bénin


22 janvier 2020 par Dg24h
Sur invitation du président de la République, Son Excellence Patrice (...)
Lire la suite

L’école de Formation des Professions judiciaires s’installe à (...)


22 janvier 2020 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 22 janvier 2020, le gouvernement (...)
Lire la suite

Les membres du Conseil National de l’Education installés ce (...)


21 janvier 2020 par Dg24h
Les membres du Conseil National de l’Education (CNE) seront installés (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané loue les efforts du personnel


21 janvier 2020 par La Rédaction
Des vœux de santé, de prospérité, de joie ; c’est qu’a souhaité le ministre (...)
Lire la suite

Plus de 6 milliards pour le marché de Houndjro


18 janvier 2020 par Dg24h
Le marché de Houndjro à Abomey sera totalement reconstruit. 06 (...)
Lire la suite

Une épidémie de méningite au Bénin


15 janvier 2020 par Dg24h
Des cas de méningite sont enregistrés au Bénin depuis le mois de (...)
Lire la suite

Un tournant dans la lutte internationale contre les groupes armés (...)


15 janvier 2020 par La Rédaction
Le 13 janvier, la France a organisé un moment fort en faveur de (...)
Lire la suite

Le projet de Contournement Nord-Est de Cotonou redéfinit


15 janvier 2020 par La Rédaction
‘’Redéfinir le tracé du contournement Nord-Est de la ville de Cotonou’’, (...)
Lire la suite

Le Bénin gagne 04 places au classement Doing business 2020


14 janvier 2020 par La Rédaction
Sur 190 pays, le Bénin a occupé le 149ème rang au dernier classement (...)
Lire la suite

La TVM payable via Mobile Money de MTN


13 janvier 2020 par La Rédaction
Encore un soulagement pour les abonnés du réseau de téléphonie mobile (...)
Lire la suite

1000 personnes à impacter par village


13 janvier 2020 par Dg24h
07 localités des départements du Mono et du Couffo désormais dans l’ère (...)
Lire la suite

Un Consulat de la Gambie ouvert à Dakhla


10 janvier 2020 par La Rédaction
Les relations entre la République de Gambie et le Royaume du chérifien (...)
Lire la suite

La voie inter-état bloquée à Savè pendant plusieurs heures


9 janvier 2020 par Dg24h
Difficile de circuler depuis quelques heures à Savè. La voie inter-Etats (...)
Lire la suite

L’acte de mariage n’est plus exigé


8 janvier 2020 par Dg24h
Tous les services de délivrance de la Carte nationale d’identité et du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information