dimanche, 25 août 2019 •

365 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Amendement constitutionnel

La Plateforme électorale de la société civile lève le ton




La Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin était face à la presse, ce jeudi 19 juillet 2018, pour montrer sa position par rapport au processus de révision de la constitution.
Initié par huit députés du Bloc de la majorité parlementaire, le processus d’amendement de la constitution attire l’attention des organisations de la société civile. Dans une déclaration à la presse, la Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin donne sa position. Une position qui se démarque clairement des autres acteurs partisans. « La Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin se dissocie entièrement de la proposition d’amendement de la constitution engagée par voie parlementaire », a déclaré la présidente de cette plateforme, Fatoumatou Batoko Zossou. Selon elle, il est vrai qu’une coalition des organisations de la société civile dénommée : ‘’Maintenant la Cour de compte’’ a démarré un plaidoyer pour une révision ciblée de la constitution en vue de l’institutionnalisation de la Cour des comptes. Cependant, les OSC coalisées pour le plaidoyer pour la Cour des comptes n’ont retenu que ce seul point et n’ont pas du tout été associées à la proposition d’amendement déposée par les huit députés le 28 juin 2018 ».
La Plateforme déplore la conduite exclusivement parlementaire, sous fond de précipitation caractérisée par la célérité d’instruction du dossier et la procédure d’urgence choisie à l’issue du vote pour la prise en considération, empruntée par les députés sans association des autres acteurs, sans mise à disposition et mise en débat public du texte d’amendement. Une telle démarche est d’autant plus déplorée que les amendements proposés ne sont pas sans conséquences sur le dispositif électoral et démocratique hérité de la Conférence des Forces Vives de la Nation ». La présidente de la Plateforme dit sa désolation pour « Cette attitude des hommes politiques à mélanger aux préoccupations techniques consolidantes qui font l’unanimité des préoccupations politiciennes fortement discutables ». Elle ne partage pas « Le choix, chaque fois d’un passage en force pour conduire les processus de révision de notre constitution ». Toutes ces situations créent des tensions et des agitations inutiles dans le rang des populations.
« Cet état de choses érode le crédit de bonne foi accordée aux dirigeants actuels, renforce la suspicion des populations et fait perdre au pays des occasions de révisions techniques de la constitution qui permettront des avancées qui consolident de la démocratie et le progrès », dénonce la Plateforme des OSC.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 juillet 2018 par Dg24h


Mahougnon Kakpo se prononce sur la session de rattrapage


25 août 2019 par La Rédaction
Les enseignants reversés en Ace 2008 ont composé samedi 24 août 2019 (...)
Lire la suite

Kakpo Mahugnon constate l’effectivité du test à Lokossa


24 août 2019 par Dg24h
Le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation (...)
Lire la suite

Les femmes de l’UP donnent du sang pour sauver des vies


23 août 2019 par La Rédaction
Les femmes membres de l’Union Progressiste ont organisé ce vendredi 23 (...)
Lire la suite

Les confédérations syndicales invitent les ACE 2008 à aller (...)


22 août 2019 par Dg24h
L’évaluation diagnostique des enseignants reversés en 2008 initiée par le (...)
Lire la suite

Les semeurs de troubles seront arrêtés et jugés (Préfet)


22 août 2019 par La Rédaction
Par communiqué, le préfet du département des Collines, Firmin Kouton (...)
Lire la suite

Le Clergé catholique dément les propos de RFI


22 août 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin a démenti l’information livrée sur les (...)
Lire la suite

Le Clergé catholique suspend sa médiation


21 août 2019 par La Rédaction
Ayant pris l’engagement de faire la médiation au lendemain des incidents (...)
Lire la suite

Près de 7 milliards FCFA au profit du Bénin


20 août 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement Monsieur Abdoulaye (...)
Lire la suite

Olivier Nette au cabinet de Rémi Moretti


20 août 2019 par La Rédaction
Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Olivier Nette, a été reçu (...)
Lire la suite

La priorité au renforcement des capacités


20 août 2019 par La Rédaction
Les travaux de la 18ème session du Centre international de formation (...)
Lire la suite

Patrice Talon attendu à Tokyo pour la 7ème édition de TICAD


19 août 2019 par Dg24h
Sur invitation de son homologue japonais, le président de la République, (...)
Lire la suite

Un recours contre l’arrêté interministériel


16 août 2019 par La Rédaction
Le sieur Conaïde Akouèdénoudjè a formulé un recours en inconstitutionnalité (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji se dit serein


14 août 2019 par La Rédaction
Depuis quelques jours les polémiques s’enflent sur la gestion financière (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou constate des absences aux postes


14 août 2019 par La Rédaction
Le président de l’Assemblée nationale s’est rendu ce mercredi 14 août dans (...)
Lire la suite

L’ambassadeur la Chine chez Moretti


13 août 2019 par Dg24h
Jingtao Peng, ambassadeur de la République Populaire de la Chine près (...)
Lire la suite

Le PCB appelle le gouvernement a plus d’objectivité


9 août 2019 par Dg24h
Le plus ancien parti du Bénin n’entend pas rester indifférent à la (...)
Lire la suite

Aucun enseignant ne sera exclu au terme de l’évaluation du 24août (...)


8 août 2019 par La Rédaction
L’évaluation des enseignants reversés en agents contractuels de l’Etat en (...)
Lire la suite

La désignation des membres du Cos-Lépi reportée


8 août 2019 par Dg24h
En plénière ce jeudi 08 août 2019, les députés de la 8ème législature n’ont (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information