dimanche, 8 décembre 2019 •

304 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou

Une nouvelle prouesse du gouvernement




Le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou est presque à son terme. Après environ douze mois de travaux, les populations seront bientôt alimentées dans toute la ville de Parakou.

Avec trois composantes essentielles notamment de la source d’eau brute à l’Okpara, la nouvelle usine de traitement à Banikani, et de nouveaux châteaux et réservoirs sur la station de reprise de deux kilos de Zongo, et celle de Ganon, la source à la distribution, l’approvisionnement devient réalité.
Il s’agit là d’une nouvelle source d’alimentation en eau potable réalisée pour couvrir toute la ville de Parakou. Pour cette réalisation, il a fallu une mobilisation de plus de 19 milliards par le gouvernement à travers le budget national et l’apport de la Boad. L’effectivité de l’eau potable dans les robinets survient après 12 mois de travaux. Les résultats sont maintenant visibles sur le réseau de la Soneb.
Selon Wilfried Mehou Loko, responsable des travaux Sogea Satom, « on peut dire qu’on est à 99,99% de travaux. Mais actuellement on est en phase de mise en route. C’est à dire qu’on regarde maintenant la fonctionnalité de l’usine. A la date d’aujourd’hui, on peut dire qu’on a de l’eau potable. On a fait le trajet d’arrivée de l’eau brute jusqu’au niveau du réservoir pour avoir de l’eau potable. On est déjà à ce niveau. La prochaine étape, c’est de faire le pompage et d’envoyer en distribution ».
La mise en service de ces ouvrages va considérablement augmenter les capacités de fourniture d’eau potable à Parakou et environs tant en quantité qu’en qualité.
Le chef service technique Soneb Borgou-Alibori, Elias Tihoumè, indique qu’ « On est passé pour ce projet de 7 000 m³ pour la ville à 35 000 m³ par jour. Ce qui veut dire cinq fois ce qu’on produisait avant. On rassure la population que notre eau est de qualité et on en a en quantité. On a beaucoup d’ouvrage aujourd’hui. Nous avons 300 m³ à l’Okpara. Ici, on a 2300 m³ pour stockage, on a 500 m³ pour le château et à Ganon aussi pareil ».
Des extensions sont réalisées à cet effet pour densifier le réseau d’eau à travers la ville. Ainsi, 307 km de tuyau ont été posés dont 274 km pour la distribution. Tout ceci pour le raccordement de milliers d’abonnés. Le directeur départemental de la Soneb, Char Habilou Mama dira que « toujours dans le cadre de ce projet, pour favoriser l’accès à l’eau potable, il y a eu 7000 kits pour favoriser les branchements à coût réduit. Pour la ville de Parakou, nous avons environ 17 000 abonnés. Mais l’objectif du projet, c’est de donner de l’eau potable à 500 000 personnes à l’horizon 2028 ».

Atouts favorables
Wilfried Mehou Loko souligne qu’il s’agit d’améliorer les performances de la Soneb, grâce à ce projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou. Selon le directeur, « L’autre apport est qu’à la fin du projet, il y aura la continuité du service parce que comme vous l’aviez constaté, au niveau des quatre site, on a mis des groupes électrogènes qui en cas de coupure de l’énergie électrique par la Sbee, vont prendre le relais. Ce qui permet d’assurer la continuité de service au niveau de la ville de parakou ».
Elias Tihoumè rassure de ce que « On à la production 24h sur 24 et la surveillance des équipements. De même, toutes les pompes qui envoient l’eau en ville sont à vitesse variable. Quand vous ne consommez pas l’eau en ville, les pompes aussi diminuent leur production. Quand vous commencez par en consommer beaucoup, les pompes augmentent leur production. Tout le réseau est lié à ce système de gestion. C’est la meilleure manière aujourd’hui pour gagner en temps et pour gagner du point de vue perte d’eau et du point de vue utilisation des ressources humaines ».
Pour ce projet, le lancement des travaux a été effectué, samedi 27 janvier 2018, par le ministre de l’Eau et des Mines Samou Séïdou Adambi.
Ce projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou et ses environs dont le coût financier avoisine 20 milliards FCFA devient ainsi réalité.
Une nouvelle extension du réseau est prévue pour la couverture intégrale de la ville de Parakou en eau potable.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 août 2019 par La Rédaction


56 % d’exécution du projet Asphaltage


27 novembre 2019 par La Rédaction
Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le (...)
Lire la suite

Un second pont sera construit à Womey


27 novembre 2019 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le gouvernement (...)
Lire la suite

Démobilisation complète des centrales électriques en location au (...)


26 novembre 2019 par La Rédaction
Le Bénin a mis un fin aux contrats de location des centrales électriques (...)
Lire la suite

Le projet bénéficie déjà de plus 30 milliards FCFA


19 novembre 2019 par La Rédaction
Intégré au Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) dans le secteur du (...)
Lire la suite

Un atelier pour partager et restituer les résultats du suivi des (...)


15 novembre 2019 par La Rédaction
Le réseau Social Watch Bénin a initié ce jeudi, à Cotonou, un atelier de (...)
Lire la suite

Le Bénin une référence en Afrique


12 novembre 2019 par La Rédaction
« Pour la première fois, les voyageurs africains ont un accès libéral à (...)
Lire la suite

MTN-Bénin et Ericsson désormais partenaires


24 octobre 2019 par La Rédaction
Contribuer au renforcement et à la modernisation de MTN-Bénin avec des (...)
Lire la suite

Des cadres formés pour l’extension de la zone d’expérimentation


24 octobre 2019 par La Rédaction
Un atelier régional de formation sur l’utilisation de la base de données (...)
Lire la suite

REPSFECO renforce la capacité des membres des tribunaux de conciliation (...)


18 octobre 2019 par La Rédaction
Après leurs homologues du Mono, ce fut le tour des membres des (...)
Lire la suite

6 milliards FCFA accordés à 7 pays dont le Bénin


9 octobre 2019 par La Rédaction
Bientôt la restauration de la mangrove au Bénin. C’est ce qu’on peut dire (...)
Lire la suite

Un bracelet connecté pour stocker les données des patients


4 septembre 2019 par Dg24h
Une start-up ivoirienne a mis au point un bracelet connecté pour (...)
Lire la suite

Un composé létal contre les larves de moustiques


2 septembre 2019 par Dg24h
Selon des chercheurs, un système larvicide biodégradable à faible coût (...)
Lire la suite

Plus de 18.000 enseignants à évaluer le 24 août


9 août 2019 par La Rédaction
Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le (...)
Lire la suite

Du détergent à partir d’huile de friture usagée


8 août 2019 par Dg24h
Parmi les jeunes gens qui se distinguent aujourd’hui dans les domaines (...)
Lire la suite

Le Bénin veut adhérer à la convention UNIDROIT


7 août 2019 par La Rédaction
Le gouvernement au cours du conseil des ministres de ce mercredi 7 août (...)
Lire la suite

Plusieurs accords signés pour la coopération bilatérale


29 juillet 2019 par La Rédaction
Le président de l’Inde Ram Nath Kovind et Patrice Talon se sont (...)
Lire la suite

Des matières fécales aux engrais : des innovations pour la crise des (...)


29 juillet 2019 par Dg24h
Selon Inga Vesper, les scientifiques du monde entier cherchent (...)
Lire la suite

Le plan stratégique 2020-2024 en énergie adopté


26 juillet 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a présidé ce jeudi 25 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information