vendredi, 25 septembre 2020 •

235 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou

Une nouvelle prouesse du gouvernement




Le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou est presque à son terme. Après environ douze mois de travaux, les populations seront bientôt alimentées dans toute la ville de Parakou.

Avec trois composantes essentielles notamment de la source d’eau brute à l’Okpara, la nouvelle usine de traitement à Banikani, et de nouveaux châteaux et réservoirs sur la station de reprise de deux kilos de Zongo, et celle de Ganon, la source à la distribution, l’approvisionnement devient réalité.
Il s’agit là d’une nouvelle source d’alimentation en eau potable réalisée pour couvrir toute la ville de Parakou. Pour cette réalisation, il a fallu une mobilisation de plus de 19 milliards par le gouvernement à travers le budget national et l’apport de la Boad. L’effectivité de l’eau potable dans les robinets survient après 12 mois de travaux. Les résultats sont maintenant visibles sur le réseau de la Soneb.
Selon Wilfried Mehou Loko, responsable des travaux Sogea Satom, « on peut dire qu’on est à 99,99% de travaux. Mais actuellement on est en phase de mise en route. C’est à dire qu’on regarde maintenant la fonctionnalité de l’usine. A la date d’aujourd’hui, on peut dire qu’on a de l’eau potable. On a fait le trajet d’arrivée de l’eau brute jusqu’au niveau du réservoir pour avoir de l’eau potable. On est déjà à ce niveau. La prochaine étape, c’est de faire le pompage et d’envoyer en distribution ».
La mise en service de ces ouvrages va considérablement augmenter les capacités de fourniture d’eau potable à Parakou et environs tant en quantité qu’en qualité.
Le chef service technique Soneb Borgou-Alibori, Elias Tihoumè, indique qu’ « On est passé pour ce projet de 7 000 m³ pour la ville à 35 000 m³ par jour. Ce qui veut dire cinq fois ce qu’on produisait avant. On rassure la population que notre eau est de qualité et on en a en quantité. On a beaucoup d’ouvrage aujourd’hui. Nous avons 300 m³ à l’Okpara. Ici, on a 2300 m³ pour stockage, on a 500 m³ pour le château et à Ganon aussi pareil ».
Des extensions sont réalisées à cet effet pour densifier le réseau d’eau à travers la ville. Ainsi, 307 km de tuyau ont été posés dont 274 km pour la distribution. Tout ceci pour le raccordement de milliers d’abonnés. Le directeur départemental de la Soneb, Char Habilou Mama dira que « toujours dans le cadre de ce projet, pour favoriser l’accès à l’eau potable, il y a eu 7000 kits pour favoriser les branchements à coût réduit. Pour la ville de Parakou, nous avons environ 17 000 abonnés. Mais l’objectif du projet, c’est de donner de l’eau potable à 500 000 personnes à l’horizon 2028 ».

Atouts favorables
Wilfried Mehou Loko souligne qu’il s’agit d’améliorer les performances de la Soneb, grâce à ce projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou. Selon le directeur, « L’autre apport est qu’à la fin du projet, il y aura la continuité du service parce que comme vous l’aviez constaté, au niveau des quatre site, on a mis des groupes électrogènes qui en cas de coupure de l’énergie électrique par la Sbee, vont prendre le relais. Ce qui permet d’assurer la continuité de service au niveau de la ville de parakou ».
Elias Tihoumè rassure de ce que « On à la production 24h sur 24 et la surveillance des équipements. De même, toutes les pompes qui envoient l’eau en ville sont à vitesse variable. Quand vous ne consommez pas l’eau en ville, les pompes aussi diminuent leur production. Quand vous commencez par en consommer beaucoup, les pompes augmentent leur production. Tout le réseau est lié à ce système de gestion. C’est la meilleure manière aujourd’hui pour gagner en temps et pour gagner du point de vue perte d’eau et du point de vue utilisation des ressources humaines ».
Pour ce projet, le lancement des travaux a été effectué, samedi 27 janvier 2018, par le ministre de l’Eau et des Mines Samou Séïdou Adambi.
Ce projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou et ses environs dont le coût financier avoisine 20 milliards FCFA devient ainsi réalité.
Une nouvelle extension du réseau est prévue pour la couverture intégrale de la ville de Parakou en eau potable.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 août 2019 par La Rédaction




Sylvanus Olympio, ou le rêve inachevé d’un panafricaniste hors (...)


22 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
ACTE I Assassiné en 1963 soit trois ans après avoir prononcé le (...)
Lire la suite

La police républicaine à Dakar pour l’extradition de Carlos (...)


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’ex régisseur de la Direction générale des impôts du Bénin, Carlos (...)
Lire la suite

La Côte d’Ivoire devient le pays le plus riche de toute l’Afrique de (...)


14 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Après avoir dépassé le Kenya, la Côte d’Ivoire, pays francophone au (...)
Lire la suite

Les Chefs d’Etats de la CEDEAO examinent la situation ce (...)


6 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Le 57ème Sommet ordinaire de la Communauté Économique des États de (...)
Lire la suite

Michel Djotodia retourne en Centrafrique


6 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Exilé au Bénin depuis 2014 lors de sa chute du pouvoir, l’ancien (...)
Lire la suite

Le don de plasma par l’Église de Shincheonji facilite le développement du (...)


30 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le 27 août, plus de 1 000 membres de l’organisation religieuse appelée (...)
Lire la suite

L’Allemagne ferme les distributeurs de bitcoin sans licence


11 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’autorité fédérale allemande de surveillance financière (BaFin), (...)
Lire la suite

Kashamu Buruji alias Kasmal Daewoo décédé ce samedi


8 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’ancien sénateur et homme d’affaires Buruji Kashamu connu au Bénin sous (...)
Lire la suite

Le journaliste Omar Radi inculpé pour viol


4 août 2020 par Akpédjé Ayosso
Le journaliste marocain Omar Radi a été placé en détention le mercredi 29 (...)
Lire la suite

Des experts internationaux dénoncent une "tentative de destruction d’un (...)


25 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le 20 juillet, un webinaire sur un nouveau mouvement religieux en Corée (...)
Lire la suite

Traduction des documents techniques


20 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le XXIe siècle est une ère d’innovation et de mondialisation universelle. (...)
Lire la suite

Le Maroc réfute les accusations d’espionnage


30 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Amnesty International dans un rapport publié le 22 juin dernier a (...)
Lire la suite

Le Maroc rend hommage à son ancien Premier ministre


2 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Maître Abderrahmane El-Youssoufi, ancien Premier ministre marocain est (...)
Lire la suite

Le Roi du Maroc propose une initiative des Chefs d’État


14 avril 2020 par Akpédjé Ayosso
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a suggéré ce lundi 13 avril 2020 au cours (...)
Lire la suite

Royal Air Maroc intègre l’Alliance Oneworld


11 avril 2020 par Akpédjé Ayosso
La compagnie marocaine est désormais membre de l’Alliance Oneworld. (...)
Lire la suite

L’Inde appelle à des efforts collectifs pour lutter contre le (...)


16 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Une conférence vidéo numérique a eu lieu entre le Premier ministre indien (...)
Lire la suite

Le Libéria inaugure un consulat général à Dakhla


13 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
La République du Libéria a ouvert le 12 mars 2020 un consulat général à (...)
Lire la suite

Le Ghana confirme deux cas du Coronavirus


13 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le virus Covid-19 se propage en Afrique. Les autorités sanitaires du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires