mardi, 13 novembre 2018 •

72 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Colloque des médias

Le regard des journalistes sur la gouvernance Talon




La Maison des médias Thomas Mègnassan a abrité ce jeudi 3 mai 2018, le colloque des médias sur la gouvernance publique sous le régime de la Rupture. C’était à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la liberté de presse. Une journée organisée en partenariat avec les associations des professionnels des médias notamment l’UPMB et le CNPA.
"Regard des médias sur la gouvernance publique de ces 24 derniers mois". C’est le thème retenu par les professionnels pour le colloque des médias. Au total trois communications ont meublé ce colloque. Il s’agit de la pratique du journalisme d’investigation au Bénin : enjeux et défis, la thématique inaugurale. Les deux questions phares sont relatives à la gouvernance publique et participation, le rôle des médias en question et regards sur la gouvernance locale à l’ère du régime de la Rupture.
Pour Fernand Nouwligbèto, l’investigation est toute production journalistique qui tend à faire comprendre honnêtement, en se fondant sur des preuves fiables et des sources multiples et contradictoires". L’investigation ne peut pas être assimilable aux autres genres comme le commentaire, la chronique, l’analyse, etc. Selon le communicateur l’intérêt d’une investigation est triple. "C’est là on parle des enjeux" explique-t-il. Le journaliste joue mieux son rôle d’investigateur. Il informe bien et mieux", souligne-t-il. Il joue son rôle d’informateur et d’éclaireur.
Aussi, souligne-t-il que "le journaliste joue bien son rôle contributeur d’un été de droit. Il contribue à l’animation de l’espace public". C’est par l’investigation que le journaliste joue son rôle d’éclaireur. En s’y mettant Fernand Nouwligbèto souligne qu’il y a des obstacles. Entre autres, il y a l’accès aux sources d’information, le fonctionnement des rédactions qui n’offre pas l’opportunité pour défaut de moyens par exemple. Il met un accent sur les obstacles relatifs à la source de l’information. On peut y arriver selon le communicateur puisqu’il faut selon lui, miser sur la volonté personnelle. "Nous pouvons faire de l’investigation, nous allons faire de l’investigation", rassure-t-il.

La gouvernance publique

C’est à Gérard Guèdègbè d’aborder le second thème sur la gouvernance publique et participation, le rôle des médias en question. Pour lui, « le devoir du journaliste c’est beaucoup plus d’être ceux qui sont les médiateurs du peuple silencieux qui n’arrivent pas à avoir l’information. Nous devons porter la préoccupation de chaque Béninois individuellement ». C’est important mais il se demande si l’environnement le permet. Il souligne que la presse est une presse de combat. Le public aime recevoir selon Gérard Guèdègbè, « une information qui lui serve. Le contenu permet t-il aux populations de se retrouver. Si non elles commencent par douter de l’information du journaliste ».
L’autre question du communicateur si " on doit avoir des médias de pouvoir et des médias d’opposition ».
En cela, il répond aisément Oui. Oui parce que cela reflète le principe de la démocratie. « Une majorité qui gouverne et une minorité qui critique. Lorsque vous le faites est-ce par amitié ? Si oui cela va biaiser les débats », avance-t-il. Il faut maintenant dira-t-il, « le défi de la crédibilité ». Que l’on soit de la mouvance ou de l’opposition, il faut donc la crédibilité dans l’information fournie. « Si on le fait, cela permet au public d’être convaincu de ce qui est écrit. Cela ne gêne pas si cinquante, soixante journaux tirent sur le gouvernement. Mais il faut que ce qui est écrit, le citoyen puisse se retrouver dedans », confie Gérard Guèdègbé. « L’indépendance des médias pose problème avec un autre aspect de la communication qui s’est amplifié avec l’arrivée des TIC.
La manipulation des masses, les fausses nouvelles inondent les médias sociaux », fait-il comprendre. Il se demande le type de développement à promouvoir avec les fausses informations ? Franck Kinninvo quant à lui met en exergue l’investigation au niveau des collectivités locales. Il fait remarquer la dissidence entre l’exécutif et les collectivités locales dès les premières heures de la Rupture. « En 2017, les transferts de l’État vers les collectivités locales ont diminué. Il y a des faits qui ont montré que le gouvernement n’a pas voulu la décentralisation », avance-t-il. Pour renforcer sa thèse, il confie que « nulle part dans le PAG, il n’est inscrit la question de décentralisation ». Pour le journaliste affirme-t-il, « la décentralisation apporte un champ moins complexe. L’investigation au niveau local est beaucoup plus favorable ».
Le communicateur souligne que dès les derniers mois de l’année 2017, le gouvernement a commencé par tendre la main aux collectivités locales. « A partir de mi 2017, le gouvernement commence par se rattraper. On a senti un effort pour territorialiser les projets qui devraient être gérés par les ministères », affirme-t-il. Pour lui, « il y a eu une série de décisions favorables à la décentralisation. De là on a compris que la décentralisation est inévitable ». Entre autres souligne Franck Kinninvo, « le toilettage des textes sur la décentralisation, le plan de décentralisation autorisé par le gouvernement, les contrats avec les collectivités territoriales pour conduire le programme d’accès universel à l’eau d’ici 2021 ». Enfin, il dira que « le gouvernement a mal commencé et mais se rattrape de plus en plus avec des décisions en faveur de la décentralisation ».
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 mai 2018 par Dg24h


Des insectes sèment la peur à N’Dali


12 novembre 2018 par Dg24h
Depuis quelques semaines, des insectes non identifiés jusque là sont (...)
Lire la suite

Wanep-Bénin et Giz renforcent les capacités des représentants de (...)


12 novembre 2018 par Dg24h
Les représentants de clubs spécialisés dans la lutte contre le (...)
Lire la suite

833 candidats affrontent les épreuves de Master ce lundi


12 novembre 2018 par Dg24h
Les premières épreuves des examens de Master débutent ce lundi matin. Ils (...)
Lire la suite

Le capitaine Dégbèssou en prison à Lokossa


10 novembre 2018 par Dg24h
Martial Dégbèssou, ancien régisseur de la prison civile d’Abomey, est en (...)
Lire la suite

La police neutralise un malfrat à Bohicon


10 novembre 2018 par Dg24h
Un malfrat a été mis hors d’état de nuire par les éléments de la police (...)
Lire la suite

La Cour d’appel effectue sa rentrée judiciaire


9 novembre 2018 par Dg24h
Une nouvelle année judiciaire s’est ouverte, ce vendredi 09 novembre (...)
Lire la suite

Des hommages à une personnalité qui a marqué son temps


8 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de la célébration du centenaire de naissance de Nelson (...)
Lire la suite

Les pays de la Cedeao veulent mutualiser leurs moyens pour (...)


8 novembre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a ouvert, ce jeudi 08 (...)
Lire la suite

Guillaume Attigbé présente les résultats des travaux


8 novembre 2018 par Dg24h
La seconde session ordinaire du Conseil national du dialogue social (...)
Lire la suite

Wilfried Igor Guédégbé prend les rênes du tribunal de Djougou


8 novembre 2018 par Dg24h
Le juge Wilfried Igor Guédégbé a été officiellement installé, ce mercredi (...)
Lire la suite

Un comptable de la circonscription scolaire de Kétou arrêté


8 novembre 2018 par Dg24h
L’un des comptables en service à la circonscription scolaire de Kétou a (...)
Lire la suite

Le régisseur de la prison limogé, les gardes mis aux arrêts


8 novembre 2018 par Dg24h
Le régisseur de la prison civile de Cotonou a été limogé, suite à (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo signe l’accord de construction du siège de l’ANCB


7 novembre 2018 par Dg24h
Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), Luc (...)
Lire la suite

Patrice Talon a foulé le sol norvégien ce mercredi


7 novembre 2018 par Dg24h
Le chef de l’Etat Patrice Talon a atterri dans l’après-midi de ce (...)
Lire la suite

Anjorin Moucharafou recouvre la liberté


7 novembre 2018 par La Rédaction
Après avoir purgé sa peine on recouvre la liberté. L’ancien président de (...)
Lire la suite

Les bénéficiaires auront bientôt leur carte d’identité biométrique


6 novembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mardi 6 novembre 2018 a autorisé (...)
Lire la suite

Un mort, un blessé et de l’argent emporté


6 novembre 2018 par Dg24h
Un mort par balle perdue, un blessé grave et une importante somme (...)
Lire la suite

Les enjeux de l’Expo universelle pour l’Afrique en débat


6 novembre 2018 par Dg24h
Les membres du Club Press Café Médias Plus ont reçu, ce vendredi 2 (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information