jeudi, 11 août 2022 •

366 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Royaume du Maroc

Le Conseil supérieur des oulémas condamne le film "Sayidat Al Jannah"




Dans un communiqué rendu public, ce samedi 11 juin 2022, le Conseil supérieur des oulémas condamne fermement le contenu du film "Sayidat Al Jannah". Il rejette de façon catégorique la falsification flagrante de faits établis de l’histoire de l’Islam.

D’après le constat fait par le Conseil supérieur des oulémas, la personne qui a écrit le film “Saydiat Al Jannah" (La Dame du paradis) appartient à un courant chiite. Ce dernier a été déchu de sa nationalité koweïtienne pour ses idées extrémistes.

Ce film, qui constitue une falsification flagrante des faits, contient un acte odieux qui ne peut nullement être accepté par les musulmans et les musulmanes à savoir l’incarnation du Prophète, paix et salut sur Lui, dénonce le Conseil.

Le film a osé avec une partialité répugnante utiliser la personne de Fatima Zahra, qu’Allah soit satisfait d’elle, fille du prophète, paix et salut sur Lui, à des fins aux antipodes de l’esprit de la religion et de la réalité de l’histoire.

Le haut rang de Fatima Zahra, qu’Allah soit satisfait d’elle, auprès de l’ensemble des musulmans et musulmanes n’a pas besoin de recourir à des allégations mensongères pour parler d’elle.

Les calomnies à l’encontre de Sidna Abi bakr, qu’allah soit satisfait de lui, qui a fait l’objet des plus grands témoignages de la part du Prophète, font partie des scandales de ce film.

Ceux qui sont derrière ce film cherchent la célébrité et le sensationnel, la promotion de leur production, et la réalisation du plus grand nombre spectateurs, en portant atteinte aux sentiments des musulmans et en attisant les sensibilités religieuses.

Pour toutes ces considérations, le Conseil supérieur des oulémas, qui a l’insigne honneur d’être présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, descendant du Prophète, que Dieu L’assiste, condamne fermement le contenu de ce film et exprime son rejet catégorique de la falsification flagrante de faits établis de l’histoire de l’Islam. Cette falsification des faits, qui porte atteinte à l’Islam et aux musulmans, est rejetée par tous les peuples, parce qu’elle ne sert pas leurs intérêts supérieurs entre les nations, particulièrement en ces temps.

’’Le Conseil invite les autorités compétentes à prendre toutes les mesures nécessaires à ce sujet"., conclut le communiqué.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

12 juin 2022 par Ignace B. Fanou




Les Béninois au Sénégal et en Guinée équatoriale s’enrôlent au (...)


11 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le Recensement Administratif à Vocation d’Identification des Personnes (...)
Lire la suite

Une démission qui remet en cause la crédibilité de AI et HRW


8 août 2022 par Ignace B. Fanou
Le rapport publié par des ONGs internationales sur la situation des (...)
Lire la suite

La Chine convoque l’ambassadeur des Etats-Unis à propos de la visite de (...)


4 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
BEIJING, 3 août (Xinhua) — Le vice-ministre chinois des Affaires (...)
Lire la suite

Afrijet accélère le renouvellement de sa flotte en acquérant un nouvel (...)


21 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
La compagnie gabonaise confirme son choix d’ATR de dernière génération (...)
Lire la suite

Le pont Allenby sur le Jourdain bientôt rouvert


15 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Les discussions dans le cadre de la réouverture du pont Allenby sur le (...)
Lire la suite

Sa Majesté le Roi entérine de nouvelles instances pour le (...)


15 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Au cours d’un conseil des ministres tenu, ce mercredi 13 juillet 2022, (...)
Lire la suite

La BOAD organise un petit déjeuner d’affaires à l’endroit d’opérateurs (...)


9 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et le Conseil (...)
Lire la suite

« Les défis sont importants et nous devons donner le meilleur de nous (...)


4 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Le président de la Guinée Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a été élu, ce (...)
Lire la suite

Le Parlement saccagé par des manifestants


2 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
La Libye dans la chaos. Des manifestants ont assiégé, ce vendredi 1er (...)
Lire la suite

Le Secrétaire Général du CIJM dénonce la mauvaise organisation en (...)


30 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Les Jeux méditerranéens 2022, qui se déroulent à Oran du 25 juin au 5 (...)
Lire la suite

2 millions $ pour accélérer les réformes du secteur de l’électricité


28 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement a (...)
Lire la suite

Les autorités marocaines déplorent le drame


27 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Des morts et blessés ont été enregistrés dans l’assaut perpétré par les (...)
Lire la suite

Israël reconnaît la souveraineté du Maroc sur son Sahara


22 juin 2022 par Marc Mensah
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des (...)
Lire la suite

Boni Yayi relève des points négatifs de la décision de l’OMC


21 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ex président de la République du Bénin Boni Yayi a relevé un point (...)
Lire la suite

Hommage à 02 défenseurs des droits de l’Homme


18 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
La société civile marocaine a rendu, ce vendredi 17 juin 2022, à Genève, (...)
Lire la suite

3 trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois de prison


14 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Trois trafiquants ont été condamnés, vendredi 3 juin 2022, par la (...)
Lire la suite

« L’observation est un outil indispensable pour améliorer la qualité des (...)


13 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des (...)
Lire la suite

Le Roi du Maroc établit un pont entre civilisations


10 juin 2022 par Ignace B. Fanou
La ’’ville des étrangers’’, située au nord du Maroc, a abrité ce vendredi 10 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires