vendredi, 22 novembre 2019 •

343 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Législatives 2019

Inquiet, Social Watch Bénin tire la sonnette d’alarme




Face à la situation socio-politique qui prévaut en ces périodes pré-électorales, le réseau Social Watch Bénin affiche ses inquiétudes. Par une déclaration, il appelle toutes les parties prenantes à une concertation pour trouver un consensus dans l’intérêt supérieur de la Nation.
(Lire l’intégralité de la déclaration présentée par la Présidente du Conseil d’Administrationde Social Watch Bénin, Blanche SONON)

DECALARTION DU RESEAU SOCIAL WATCH BENIN

Alors que nous venons de célébrer le 29è anniversaire de la conférence nationale des forces vives de la Nation au cours du mois de février qui consacre la fin de la confiscation du pouvoir, de l’injustice, de l’arbitraire et de la dictature, notre pays le Bénin traverse une situation très préoccupante en pleine période électorale. Pour la première fois et ceci depuis le renouveau démocratique, les principaux partis politiques de l’opposition viennent d’être écartés de façon surprenante d’une consultation électorale.
En effet, la Cour Constitutionnelle par sa décision EL 19-001 du 1er février 2019 relative aux conditions à remplir par les partis politiques, pour participer aux élections législatives du 28 avril 2019, a décidé que les partis politiques doivent présenter un « certificat de conformité » à la loi n°2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en Républiques du Bénin. Se fondant sur cette disposition non-prévue par le Code Electoral, le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique a délivré un certificat de conformité pour les uns et de non-conformité pour les autres. Curieusement, seuls les partis politiques proches du pouvoir ont eu le précieux sésame pour prendre part aux élections législatives du 28 avril 2019. Cette situation inédite et contraire à notre culture démocratique vient de jeter un discrédit sur le processus électoral en cours.
Il apparait que la Cour Constitutionnelle, par sa décision EL 19-001 du 1er février 2019, a créé une nouvelle pièce, le « certificat de conformité », qui n’est ni prévue par la nouvelle Charte des Partis ni par le Code Electoral comme condition de participation des partis politiques aux élections dans la période transitoire de six (06) mois. Plus surprenant, cette décision de la Cour viole le protocole de la CEDEAO qui interdit toute modification des lois électorales dans une période de 6 mois avant le scrutin.
La décision EL 19-001 vient de changer les règles du jeu en cours du jeu. Le Réseau Social Watch Bénin déjà très préoccupé par le flou qui entoure l’article 242 du Code Electoral attire l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur des risques de manœuvres de nature à impacter très négativement les acquis de notre démocratie. En effet, l’article 3 du Code Electoral dispose ‘‘L’élection est le choix libre par le peuple du ou des citoyens appelés à conduire, à gérer ou à participer à la gestion des affaires publiques’’. Par la décision de la Cour Constitutionnelle et le refus du certificat de conformité aux partis de l’opposition, les citoyens-es n’auront plus la chance de faire le libre choix indiqué dans l’article 3 du code électoral.
Rappelant l’engagement du Chef de l’Etat dans son discours d’investiture du 06 avril 2016

« Je m’en voudrais, ici, de ne pas souligner avec force, que l’enracinement démocratique de notre pays est largement tributaire du système partisan qui est le nôtre et des valeurs, qu’ensemble, nous envisageons de promouvoir »,

le Réseau Social Watch Bénin appelle toutes les institutions impliquées dans le processus électoral à trouver des voies et moyens pour aboutir à des élections législatives inclusives et surtout, apaisées.
En tout état de cause, comme stipulé dans le préambule de la Constitution du 11 Décembre 1990, « nous peuple béninois, réaffirmons notre opposition fondamentale à tout régime fondé sur l’arbitraire, la dictature, l’injustice, la corruption, la concussion, le régionalisme, le népotisme, la confiscation du pouvoir et le pouvoir personnel ».
Par ailleurs, Social Watch Bénin recommande l’organisation d’une concertation de toutes les parties prenantes afin de trouver un consensus dans l’intérêt supérieur de la Nation.
Enfin, Social Watch Bénin profite de la même occasion pour appeler les partis politiques écartés et les populations à s’abstenir de tout acte ou tous propos susceptibles de complexifier une situation politique déjà très tendue.

Blanche SONON
La Présidente du Conseil d’Administration

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 mars 2019 par La Rédaction


« Bientôt les abonnés vont payer les factures en ligne » (Camille (...)


22 novembre 2019 par La Rédaction
Le directeur général de la SONEB Camille Dansou, dans l’émission (...)
Lire la suite

China Harbour Engineering Company retenue pour l’exécution


19 novembre 2019 par La Rédaction
Le directeur général du Port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys et (...)
Lire la suite

Le projet bénéficie déjà de plus 30 milliards FCFA


19 novembre 2019 par La Rédaction
Intégré au Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) dans le secteur du (...)
Lire la suite

Des séances d’exercices militaires à Allada


28 octobre 2019 par La Rédaction
L’Etat-major général des Forces armées béninoises va organiser des séances (...)
Lire la suite

Les Evêques espèrent l’organisation d’un dialogue national inclusif


28 octobre 2019 par La Rédaction
Suite aux violences enregistrées au Bénin dans le cadre des dernières (...)
Lire la suite

MTN-Bénin et Ericsson désormais partenaires


24 octobre 2019 par La Rédaction
Contribuer au renforcement et à la modernisation de MTN-Bénin avec des (...)
Lire la suite

La ministre Tognifodé Mèwanou salue les femmes


16 octobre 2019 par La Rédaction
L’édition 2019 de la Journée internationale de la femme rurale 2019 n’est (...)
Lire la suite

De nouveautés avec Canal+ Bénin et Canal Olympia


11 octobre 2019 par La Rédaction
10 nouvelles chaînes rejoignent les bouquets Canal+ à partir du 15 (...)
Lire la suite

6 milliards FCFA accordés à 7 pays dont le Bénin


9 octobre 2019 par La Rédaction
Bientôt la restauration de la mangrove au Bénin. C’est ce qu’on peut dire (...)
Lire la suite

Le gouvernement revalorise les bourses étudiantes


21 août 2019 par La Rédaction
Face à la situation tendue déclenchée par l’augmentation des droits (...)
Lire la suite

Un important fonds pour les infrastructures sociocommunautaires


20 août 2019 par La Rédaction
Le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Plus de 18.000 enseignants à évaluer le 24 août


9 août 2019 par La Rédaction
Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le (...)
Lire la suite

La phase réhabilitation des plans d’eau démarre cette semaine


6 août 2019 par La Rédaction
La phase opérationnelle de la réhabilitation des plans d’eau du Sud Bénin (...)
Lire la suite

Une nouvelle prouesse du gouvernement


4 août 2019 par La Rédaction
Le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la (...)
Lire la suite

Le Bénin organise l’arrivée des objets d’art


30 juillet 2019 par La Rédaction
La France est prête à restituer au Bénin 26 objets d’art pillés par les (...)
Lire la suite

55 officiers élevés aux grades supérieurs


26 juillet 2019 par La Rédaction
Le président de la République Patrice Talon a promu par décret 55 (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci explique le choix du Bénin


26 juillet 2019 par La Rédaction
Pour une première fois, le président de la République de l’Inde, Ram Nath (...)
Lire la suite

Le chantier Toffo-Lalo- Agbangnizoun-Abomey - Didja en bonne (...)


25 juillet 2019 par Dg24h
Le ministre des infrastructures et des transports, Alassane Seidou, a (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information