mercredi, 17 octobre 2018 •

199 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Protection de l’environnement

Ce qu’il faut savoir sur la lutte contre les sachets plastiques




La répression contre l’utilisation des sachets non biodégradables est annoncée sur toute l’étendue du territoire national depuis le 27 juin. Le directeur général de l’environnement et du climat (DGEC) Martin Pépin Aïna, s’est prononcé sur les contours de cette mesure, ce vendredi 29 juin 2018, sur l’hebdo de Océan Fm.
Le DGEC a expliqué comment cette opération va se dérouler sur toute l’étendue du territoire national. « C’est à travers des descentes inopinées que le contrôle se fera sur le terrain. Les équipes de contrôle se rendront dans les centres commerciaux, les lieux de service et les espaces publics. La veille pour l’application de la loi qui est entrée en vigueur est assurée par les préfets de tous les départements du pays », a précisé M. Aïna. Pour chaque type d’utilisation, la loi a prévu des sanctions différentes.
Pour les importateurs et producteurs explique-t-il, l’article 12 prévoit qu’ils auront à payer une amende de 5 millions à 50 millions de FCFA. Concernant les commerçants, l’amende est de 100 000 à 5 millions de francs CFA assortis d’emprisonnement de 03 à 06 mois.
Les individus qui jettent les sachets dans les caniveaux et les ruelles, leur amende est de 25 000 à 1 million de francs CFA, en plus d’une peine d’emprisonnement de 03 à 06 mois.
Les détenteurs de ces sachets ou ceux qui les cèdent frauduleusement paieront 10 000 à 500 000 francs CFA comme amende.
Le directeur de l’environnement a déclaré que les forces de l’ordre ont déjà reçu de fermes instructions et toute personne en infraction sera interpellée et traduite devant les tribunaux qui décideront de la peine. Et ce, après avoir payé l’amende correspondant à l’infraction.
La sensibilisation se poursuit parallèlement à la répression et la promotion des emballages biodégradables continue, a-t-il souligné.

Il rassure que les sachets biodégradables sont déjà commercialisés au Bénin et exhorte la population à adopter ces nouveaux sachets qui ne sont pas nuisibles à la santé et à l’environnement. « La demande d’agrément pour la commercialisation est forte en ce moment et d’ici quelques jours l’insuffisance de ces emballages sur le marché sera corrigée », a mentionné Martin Pépin Aïna.

Des exceptions

Certains sachets plastiques ne sont pas concernés par la répression. Il s’agit de ceux des produits manufacturés comme les emballages des bonbons, des biscuits, des produits radioactifs, des matériels médicaux ou encore les préservatifs, clarifie le spécialiste.

« Le Bénin a interdit toute importation de ces types de sachets depuis le vote de la loi », a-t-il ajouté.
Le gouvernement va accompagner les structures privées qui veulent s’investir dans le domaine. Selon ses explications « Les sachets biodégradables sont fabriqués à base de matières végétales dont l’enveloppe du manioc et les sons de maïs. Ce qui facilite sa dégradation au contact de l’oxygène. Les sachets plastiques saisis seront transformés en bâches par les usines. 100 sachets plastiques sont échangés contre un sac en tissu et un autre biodégradable au ministère du cadre de vie et dans plusieurs organisations non gouvernementales. Le but de cette opération est d’inciter la population à changer de comportement. Ce processus se poursuit jusqu’à la fin du mois de juin et un peu au-delà ».
Quant-aux producteurs de l’eau en sachet « Pure water » et autres, ils sont orientés vers les promoteurs de sachets biodégradables. Le Bénin, informe-t-il a tiré conséquence de l’échec de cette lutte dans d’autres pays de la sous-région avant le vote de loi. Des femmes ont été formées à la fabrication d’emballages à partir de la jacinthe d’eau avec aussi la mobilisation des couturiers et autres artisans autour de la question. Martin Pépin Aïna a exhorte la population à penser à leur bien-être en optant pour les sachets biodégradables qui sont accessibles à partir de 50 francs et 100 FCFA.

Akpédjé AYOSSO (Stag.)

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 juin 2018 par Dg24h


Agoué, une destination touristique menacée de disparition


16 octobre 2018 par Dg24h
La ville historique d’Agoué, le plus grand et plus peuplé arrondissement (...)
Lire la suite

5 656 candidats planchent pour la Licence


16 octobre 2018 par Dg24h
La 2e édition de l’examen national de licence a débuté ce lundi 15 octobre (...)
Lire la suite

Un motocycliste meurt dans un accident à Sè


16 octobre 2018 par Dg24h
Dans la journée de ce lundi 15 octobre 2018, un motocycliste a trouvé (...)
Lire la suite

Vulgariser les enjeux d’Internet dans le rang de la jeunesse


16 octobre 2018 par Dg24h
Les jeunes se sont retrouvés samedi dernier autour de l’usage du système (...)
Lire la suite

Réajustement de l’horaire de travail à la mairie de Djougou


16 octobre 2018 par Dg24h
Le conseil communal de Djougou a procédé dès, ce lundi 15 octobre 2018, (...)
Lire la suite

01 mort et 03 blessés au cours d’un braquage à Challa Ogoï


15 octobre 2018 par Dg24h
01 mort, plusieurs blessés et des dégâts matériels. C’est le bilan d’un (...)
Lire la suite

Me Rufino d’ALMEIDA donne le top de l’opération


14 octobre 2018 par Dg24h
Maître Rufino d’ALMEIDA, Directeur de cabinet du Ministre d’Etat chargé (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci invite les investisseurs japonais au Bénin


14 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

« La quatrième révolution industrielle est en marche (...) » (Serge (...)


14 octobre 2018 par Dg24h
La Commission Electrotechnique Internationale (CEI) et l’Union (...)
Lire la suite

Le tribunal de Cotonou se déclare incompétent


12 octobre 2018 par Dg24h
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou s’est (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou réaffirme la volonté du gouvernement à lutter contre (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
En ouvrant les activités entrant dans le cadre du marché régional pour (...)
Lire la suite

Moov-Bénin accompagne la 29ème convention nationale de la JCI Natitingou (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
Animée sous le thème Illuminons notre communauté, la 29eme convention (...)
Lire la suite

Des villages de Grand-Popo submergés par l’eau


11 octobre 2018 par Dg24h
Les populations des villages de Mononto, Tokpamononto et Monontoaïzo (...)
Lire la suite

Amnesty international et l’Institut français ont célébré l’évènement à (...)


11 octobre 2018 par Dg24h
La 16ème Journée mondiale de lutte contre la peine de mort a été (...)
Lire la suite

Les étudiants témoignent leur reconnaissance au gouvernement


11 octobre 2018 par Dg24h
Quelques heures après l’autorisation en Conseil des ministres du (...)
Lire la suite

Le gouvernement facilite l’employabilité des jeunes


11 octobre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 10 octobre 2018 vient (...)
Lire la suite

7419 pistes rurales réfectionnées


11 octobre 2018 par Dg24h
Le gouvernement a décidé au cours du conseil des ministres de ce 10 (...)
Lire la suite

2.500.000 citoyens vont bénéficier d’actes de naissance


11 octobre 2018 par Dg24h
Le gouvernement a adopté au cours du conseil des ministres de ce (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information