lundi, 20 août 2018 •

228 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Protection de l’environnement

Ce qu’il faut savoir sur la lutte contre les sachets plastiques




La répression contre l’utilisation des sachets non biodégradables est annoncée sur toute l’étendue du territoire national depuis le 27 juin. Le directeur général de l’environnement et du climat (DGEC) Martin Pépin Aïna, s’est prononcé sur les contours de cette mesure, ce vendredi 29 juin 2018, sur l’hebdo de Océan Fm.
Le DGEC a expliqué comment cette opération va se dérouler sur toute l’étendue du territoire national. « C’est à travers des descentes inopinées que le contrôle se fera sur le terrain. Les équipes de contrôle se rendront dans les centres commerciaux, les lieux de service et les espaces publics. La veille pour l’application de la loi qui est entrée en vigueur est assurée par les préfets de tous les départements du pays », a précisé M. Aïna. Pour chaque type d’utilisation, la loi a prévu des sanctions différentes.
Pour les importateurs et producteurs explique-t-il, l’article 12 prévoit qu’ils auront à payer une amende de 5 millions à 50 millions de FCFA. Concernant les commerçants, l’amende est de 100 000 à 5 millions de francs CFA assortis d’emprisonnement de 03 à 06 mois.
Les individus qui jettent les sachets dans les caniveaux et les ruelles, leur amende est de 25 000 à 1 million de francs CFA, en plus d’une peine d’emprisonnement de 03 à 06 mois.
Les détenteurs de ces sachets ou ceux qui les cèdent frauduleusement paieront 10 000 à 500 000 francs CFA comme amende.
Le directeur de l’environnement a déclaré que les forces de l’ordre ont déjà reçu de fermes instructions et toute personne en infraction sera interpellée et traduite devant les tribunaux qui décideront de la peine. Et ce, après avoir payé l’amende correspondant à l’infraction.
La sensibilisation se poursuit parallèlement à la répression et la promotion des emballages biodégradables continue, a-t-il souligné.

Il rassure que les sachets biodégradables sont déjà commercialisés au Bénin et exhorte la population à adopter ces nouveaux sachets qui ne sont pas nuisibles à la santé et à l’environnement. « La demande d’agrément pour la commercialisation est forte en ce moment et d’ici quelques jours l’insuffisance de ces emballages sur le marché sera corrigée », a mentionné Martin Pépin Aïna.

Des exceptions

Certains sachets plastiques ne sont pas concernés par la répression. Il s’agit de ceux des produits manufacturés comme les emballages des bonbons, des biscuits, des produits radioactifs, des matériels médicaux ou encore les préservatifs, clarifie le spécialiste.

« Le Bénin a interdit toute importation de ces types de sachets depuis le vote de la loi », a-t-il ajouté.
Le gouvernement va accompagner les structures privées qui veulent s’investir dans le domaine. Selon ses explications « Les sachets biodégradables sont fabriqués à base de matières végétales dont l’enveloppe du manioc et les sons de maïs. Ce qui facilite sa dégradation au contact de l’oxygène. Les sachets plastiques saisis seront transformés en bâches par les usines. 100 sachets plastiques sont échangés contre un sac en tissu et un autre biodégradable au ministère du cadre de vie et dans plusieurs organisations non gouvernementales. Le but de cette opération est d’inciter la population à changer de comportement. Ce processus se poursuit jusqu’à la fin du mois de juin et un peu au-delà ».
Quant-aux producteurs de l’eau en sachet « Pure water » et autres, ils sont orientés vers les promoteurs de sachets biodégradables. Le Bénin, informe-t-il a tiré conséquence de l’échec de cette lutte dans d’autres pays de la sous-région avant le vote de loi. Des femmes ont été formées à la fabrication d’emballages à partir de la jacinthe d’eau avec aussi la mobilisation des couturiers et autres artisans autour de la question. Martin Pépin Aïna a exhorte la population à penser à leur bien-être en optant pour les sachets biodégradables qui sont accessibles à partir de 50 francs et 100 FCFA.

Akpédjé AYOSSO (Stag.)

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 juin 2018 par Dg24h



De nouveaux boursiers béninois en partance pour la Chine

19 août 2018 par La Rédaction
Des bourses d’études en Chine viennent encore d’être accordées aux (...)
Lire la suite

Les actions de Patrice Talon séduisent les Béninois

19 août 2018 par Dg24h
Le chef de l’État, Patrice Talon donne déjà du grain à moudre au peuple (...)
Lire la suite

Un bébé abandonné devant une église

19 août 2018 par La Rédaction
Un nouveau né de sexe féminin a été abandonné, ce samedi 19 août 2018, (...)
Lire la suite

Un prix pour pérenniser la mémoire d’ Oscar Kidjo

18 août 2018 par La Rédaction
Les artistes étaient jeudi dernier réunis à la salle Canal Olympia de (...)
Lire la suite

La Reine Jessica Tossou et le Roi Dansikpè de Zoungamé redonnent espoir (...)

18 août 2018 par La Rédaction
C’est à travers une cérémonie fort simple que le Roi de Zoungamé sa (...)
Lire la suite

Réneta Tamègnon, sacrée Miss 15 août 2018

18 août 2018 par La Rédaction
Elles étaient 12 ravissantes beautés à participer à la phase finale de (...)
Lire la suite

La flotte Bénin-Taxi étendue à Allada

17 août 2018 par Dg24h
Les véhicules de la flotte ‘’Bénin-Taxi’’ sont désormais disponibles dans la (...)
Lire la suite

La transformation de 50% des noix de cajou sur place dans sa phase (...)

17 août 2018 par Dg24h
Une séance d’échanges a eu lieu, ce jeudi 16 août 2018, à l’Agence (...)
Lire la suite

Un haut responsable de la Fbf interpellé par la justice

17 août 2018 par Dg24h
Un haut responsable de la Fédération béninoise de football (Fbf) pourrait (...)
Lire la suite

Une blessée grave et une importante somme emportée

16 août 2018 par Dg24h
Un braquage s’est produit ce jeudi au quartier Ouando, à Porto-Novo. Une (...)
Lire la suite

Les entreprises s’installent pour le démarrage effectif des (...)

16 août 2018 par Dg24h
Après la remise officielle des sites et le lancement le 02 août dernier (...)
Lire la suite

Les religions endogènes se dotent d’une charte et d’un code de (...)

16 août 2018 par Dg24h
Le Conseil national des cultes endogènes du Bénin (Conaceb), c’est le (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole pour l’accès à l’eau potable pour (...)

16 août 2018 par Dg24h
Le ministre en charge de l’eau effectue depuis quelques jours une (...)
Lire la suite

Un enfant de deux ans sacrifié à un fétiche

16 août 2018 par Dg24h
Après quelques mois d’accalmie, fruit de la lutte acharnée que la police (...)
Lire la suite

Le gouvernement offre 15 forages à la ville de Savalou

16 août 2018 par Dg24h
L’édition 2018 de la fête de l’igname à Savalou a reçu un cachet spécial de (...)
Lire la suite

L’importation de téléviseurs non conformes interdite au Bénin

15 août 2018 par Dg24h
C’est par un communiqué en date du 13 août 2018, que le ministre de (...)
Lire la suite

Le douanier Kanho condamné à trois mois d’emprisonnement avec (...)

14 août 2018 par Dg24h
L’inspecteur des douanes, Maxime Kanho alias Capi Dougbè vient d’être (...)
Lire la suite

Les efforts du maire de Porto-Novo Emmanuel Zossou salués

14 août 2018 par La Rédaction
La fête de retrouvailles des fils et filles de l’ère culturelle Tori a (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires