mercredi, 21 février 2024 -

1202 visiteurs en ce moment

Energie

Voici la stratégie de l’Uemoa pour un accès universel à l’électricité




Pour la période 2022 à 2033, le Conseil des ministres de l’Uemoa a adopté une stratégie de développement de pôles énergétiques (Sdpe). Elle a été présentée, lundi 14 novembre 2022 à Ouagadougou, aux journalistes au cours d’un atelier de sensibilisation des journalistes sur le Cadre d’actions prioritaires 2021-2025 de la Commission de l’Uemoa.

Les pays de l’espace Uemoa sont confrontés à plusieurs défis dans le secteur de l’électricité. Selon le directeur de l’Energie et des Mines de la Commission de l’Uemoa, la demande d’électricité croît rapidement avec une offre non diversifiée qui a du mal à suivre la cadence de progression des besoins. « On a une demande très forte, qui sur les dix dernières années croît de 14 % tandis que l’offre a seulement évolué de 8 % sur la même période, d’où un gap », a indiqué Lassané Ouédraogo.

La puissance installée nécessaire sera de 25 219 mégawatts (MW), soit 4,5 fois la puissance disponible en 2020 qui était de 5 558 MW, d’où un besoin de développement des capacités de production, de transport et de distribution électrique dans l’Union de manière concertée, a relevé le directeur de l’Energie et des Mines de Commission de l’Uemoa. En plus de l’accès très faible à l’électricité, le réseau de distribution s’avère vétuste. A cela s’ajoutent une transition énergétique qui laisse à désirer et une production beaucoup plus basée sur les énergies fossiles. Une revue des ressources dans l’espace Uemoa, informe Ouédraogo, a permis de noter que les pays membres ont un potentiel énorme de pétrole, de gaz et charbon et de ressources hydrauliques pour la production de l’électricité ainsi que des ressources renouvelables hors hydroélectricité (solaire, éolienne et biomasse).

Trois pôles énergétiques ont été identifiés : le pôle Côte d’Ivoire, Niger et le Sénégal. Ces pôles s’appuient sur les ressources hydrauliques, gazière, solaire et en biomasse des pays, membres de l’UEMOA. Le pôle Côte d’Ivoire intègre la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Togo. Le pôle Niger est constitué des pays tels que le Niger, le Bénin, le Burkina Faso et le Togo et le pôle Sénégal a pour zone d’influence le Sénégal, la Guinée Bissau, le Mali et les pays voisins non membres de l’Uemoa.

Deux actions majeures

La stratégie de développement de pôles énergétiques dans l’espace Uemoa (Sdpe) adoptée le 30 septembre 2022 par le Conseil des ministres, « vise à mettre en valeur les ressources énergétiques là où elles sont abondantes en vue de réaliser des économies d’échelle et de tirer profit des avantages comparatifs des différentes sources de production ». Il est question de disposer à l’horizon 2033 « des pôles énergétiques viables et durables qui sont alignés sur les meilleures pratiques avec un mix énergétique optimal s’appuyant sur des partenariats efficaces, pour un accès universel à l’électricité ».

La mise en œuvre de cette vision s’articule autour de cinq (5) axes stratégiques à savoir le renforcement des cadres institutionnel et réglementaire du secteur de l’électricité ; la valorisation du potentiel des ressources énergétiques disponibles, le renforcement des réseaux de transport et l’interconnexion de tous les pays de l’Union, le développement de la production d’électricité en qualité et quantité suffisantes et à moindre court pour l’ensemble des acteurs économiques, la mobilisation des financements innovants et concessionnels pour la mise en œuvre du développement des pôles énergétiques.

Des projets prioritaires des pôles énergétiques ont été retenus pour la période 2022-2026. Sur 171 des projets, 93 ont des financements acquis pour un montant global de 5 823 milliards FCFA et 78 projets sont en recherche de financement pour un montant global de 5.700 milliards FCFA. Selon Lassané Ouédraogo, la puissance totale à développer sur la période 2022-2026 est de 7 603 MW dont 3 245 MW pour le pôle Sénégal, 2501 MW pour le pôle Côte d’Ivoire, et 1 858 MW pour le pôle Niger. S’agissant des énergies renouvelables, indique-t-il, 17 projets de construction de centrales solaires sont en recherche de financements de 614 milliards FCFA.

Au titre du CAP 2025, le directeur de l’Energie et des Mines a souligné deux actions majeures pour l’accompagnement de la stratégie. Il s’agit pour la période 2022-2025 de l’appui à la mobilisation des Fonds et à la réalisation des projets des pôles énergétiques pour un montant de 4, 171 milliards FCFA et l’appui à la réalisation de mini-centrales solaires dans les Etats membres pour un montant 15, 029 milliards FCFA . La mise en œuvre de la SDPE contribuera à améliorer l’accès à l’énergie aussi bien pour les ménages que pour les entreprises et ainsi à booster les activités économiques et créer des emplois.

Akpédjé A. Ayosso (depuis Ouagadougou)

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

16 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso




Btex, la 1ère unité intégrée de textile de la GDIZ opérationnelle


21 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
La société Benin Textile S.A. (Btex), l’une des unités intégrées de (...)
Lire la suite

Hermann O. Takou lance le nouveau Plan Global de Réformes 2023-2027


20 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La salle bleue du Palais des congrès de Cotonou a servi de cadre, ce (...)
Lire la suite

UBA occupe le devant de la scène au forum minier de la Cedeao 2024


19 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
La banque mondiale de l’Afrique, United Bank for Africa (UBA) Plc, a (...)
Lire la suite

Une unité de production de jus de fruits " Bio PHARM" inaugurée à Zè


17 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la promotion de (...)
Lire la suite

BENIN TERMINAL SA agréé au régime des investissements spécifiques


14 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La société BENIN TERMINAL SA obtient l’agrément au régime des (...)
Lire la suite

SBIN SA agréée au régime des investissements spécifiques


14 février 2024 par Marc Mensah
La Société Béninoise d’Infrastructures Numériques (SBIN) SA a reçu, (...)
Lire la suite

Le représentant résident de la CEDEAO salue la transformation (...)


9 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Amadou Diongue, représentant résident de la CEDEAO salue la (...)
Lire la suite

L’entreprise AGMF SARL et 2 de ses responsables sanctionnés


8 février 2024 par Marc Mensah
Pour production de fausse attestation de travail suite à une (...)
Lire la suite

3 cadres de la mairie de Bohicon exclus de la commande publique


8 février 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a exclu de la (...)
Lire la suite

Le Bénin devient le 3ème meilleur crédit d’Afrique


6 février 2024 par Marc Mensah
La première obligation du Bénin en dollar sur le marché obligataire (...)
Lire la suite

Le Bénin lève 750 millions de dollars US à l’international


6 février 2024 par Marc Mensah
Le Bénin a émis avec succès, ce mardi 6 février 2024, sa première (...)
Lire la suite

Le Bénin devient un acteur au sein du Fonds d’Accélération (...)


6 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Partenaire financier de confiance et acteur majeur de la transformation
Lire la suite

Les Matinées Juridiques de la GDIZ, l’initiative qui facilite (...)


1er février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les investisseurs présents à la Zone industrielle de Glo-Djigbé (...)
Lire la suite

Les conséquences probables des retraits à la CEDEAO (L. Zinsou)


1er février 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’économiste franco béninois et ex premier ministre du Bénin, Lionel (...)
Lire la suite

La SIPI-BENIN garantit l’approvisionnement en eau des industries


31 janvier 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Société d’investissement et de promotion de l’industrie (...)
Lire la suite

La DGI dément la supposée augmentation de l’impôt sur les salaires


26 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Par communiqué en date du vendredi 26 janvier 2024, la Direction (...)
Lire la suite

A la GDIZ, ADAMBI évoque la nécessaire transformation des produits locaux


26 janvier 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
C’est par la Zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) que le ministre (...)
Lire la suite

Vers l’obtention d’un agrément d’établissement financier de cautionnement


24 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres a marqué, ce mercredi 24 janvier 2024, son (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires