jeudi, 28 mai 2020 •

564 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Précampagne pour les communales à Parakou

« Restons sereins pour traverser la période électorale dans la paix... » (C. Toko)




Le maire de Parakou Charles Toko lors de la sortie médiatique de son conseil municipal jeudi 20 février 2020, a exhorté les Parakois à la paix et la cohabitation pacifique en cette période pré-électorale. Il n’a pas manqué de condamner les propos tribalistes tenus en public par l’ancien ministre d’État Aboubacar Yaya.

Dans son discours le maire Charles Toko a estimé que l’ancien ministre d’État Aboubacar Yaya s’en prenant à sa gouvernance dans sa pré-campagne pour la conquête de la mairie a « légèrement dépassé les bornes lorsqu’il touche à des questions sensibles d’unité, de cohésion sociale, de cohabitation pacifique au sein de la commune de Parakou ».
L’ancien ministre d’État Aboubacar Yaya avait déclaré que « le Maire Charles Toko a peuplé la mairie d’étrangers » et qu’il n’a rien trouvé que de nommer un Somba comme Secrétaire Général de la mairie.
« Monsieur Aboubacar Yaya révèle ainsi sa méconnaissance des spécificités ethniques du Bénin et son projet de modèle de gouvernance de la ville de Parakou », a déclaré Charles Toko. Il ajoute qu’aucune ethnie au Bénin n’est connue sur l’appellation de Somba et que « les Somba forment un ensemble de peuples établis dans la chaîne de l’Atacora, au nord-ouest du Bénin et au Togo ».
Le maire souligne que « les ressortissants d’autres ethnies que M. Aboubacar Yaya qualifie d’étrangers à Parakou, (...) ne sont rien d’autres que les Fons, les Adjas, les Nagots, les Peulhs, les Yoms, les Lokpa ; qu’il ajoute tout bonnement à ceux qu’il appelle Somba ».
« Une fois encore, c’est cet ensemble que l’ex Ministre d’Etat estime être indigne de participer à la gestion de la cité. Et pourtant, la constitution du Bénin recommande l’unité nationale et l’accès équitable des Béninoises et des Béninois aux emplois publics et, partant, à la gestion des affaires publiques », souligne-t-il.
Le maire rassure les uns et les autres que ces propos n’engagent que Aboubacar Yaya et la ville de Parakou a plus que besoin de tous ses fils et filles, dignes Béninois pour relever son développement.
Pour Charles Toko, il ne faut pas réveiller les démons du passé à cause du pouvoir ou des appétits malsains.
« Restons sereins et ayons la tête sur les épaules pour traverser la période électorale dans la paix et la cohabitation pacifique. Privilégions les débats d’idées constructives et défendons sainement nos projets de société respectifs », exhorte-il.
Le maire estime que « le peuple, désormais mâture et qui sait d’où il vient et où il va, jugera ».

A.A.A

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 février 2020 par Dg24h


Yaya Aboubacar prochain maire de Parakou


28 mai 2020 par Dg24h
Les conseillers municipaux Fcbe de Parakou ont tenu une réunion pour (...)
Lire la suite

Les lesbiennes sortent de l’ombre à cœur ouvert


27 mai 2020 par Dg24h
Rosine et Francine vivent en couple depuis bientôt deux ans. Très (...)
Lire la suite

95 404 candidats inscrits au Baccalauréat 2020


27 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
L’examen du Baccalauréat 2020 aura lieu en dépit de la pandémie du (...)
Lire la suite

Agoué, une destination touristique menacée de disparition


24 mai 2020 par Dg24h
La ville historique d’Agoué, le plus grand et plus peuplé arrondissement (...)
Lire la suite

191 cas confirmés ,106 personnes sous traitement, 82 cas guéris et 03 (...)


24 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Nouveau bilan des cas de coronavirus en République du Bénin. Selon le (...)
Lire la suite

Fausse couche, un choc émotionnel pour les femmes


23 mai 2020 par La Rédaction
L’avortement spontané encore appelé fausse couche se définit comme une (...)
Lire la suite

Bars, mosquées et marchés autorisés à rouvrir


22 mai 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les marchés frontaliers, les bars et autres débits de boissons, et le (...)
Lire la suite

La fondation Abakè fait don de vivres aux fidèles musulmans


22 mai 2020 par Hubert Marcel Houéto
La fondation Abakè a fait don de vivres aux fidèles musulmans un peu (...)
Lire la suite

Polémique autour du transport d’objets à la résidence du maire


22 mai 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La devanture de la résidence de l’ancien maire de la ville de Bohicon, (...)
Lire la suite

La fondation MTN fait don de tables-bancs


20 mai 2020 par Hubert Marcel Houéto
La Fondation MTN a fait don de 250 tables-bancs aux collèges (...)
Lire la suite

Les USA accordent 2,7 milliards CFA au Bénin


20 mai 2020 par Dg24h
Le Gouvernement des États-Unis a engagé 4,5 millions de dollars, soit (...)
Lire la suite

Un homme chute d’un cocotier et meurt


18 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Triste sort pour un homme âgé de 35 ans ce dimanche 17 mai 2020 à (...)
Lire la suite

Un homme tue le frère de sa copine


18 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Assassinat dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 mai 2020 à Ekpè, (...)
Lire la suite

La fondation ABAKÈ distribue les masques dans les orphelinats


16 mai 2020 par Hubert Marcel Houéto
Une équipe de la fondation ABAKÈ est allée ce samedi 16 mai 2020, (...)
Lire la suite

Le centenaire de Nonvitcha aura lieu en 2021


16 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Pas de Nonvitcha en 2020. A travers un communiqué radiodiffusé, le (...)
Lire la suite

Un coût forfaitaire qui couvre 4 tests (ministre de la santé)


15 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
La procédure de dépistage du Covid-19 chez tous les voyageurs (...)
Lire la suite

Une unité de Fabrication de briques à base de déchets plastiques à (...)


14 mai 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Après la Côte d’Ivoire, le Bénin sera le 2ème pays en Afrique à abriter un (...)
Lire la suite

Véronique T. Mewanou invite à la promotion de l’éducation des (...)


14 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Ce vendredi 15 mai 2020, la communauté internationale va célébrer la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires