mercredi, 10 août 2022 •

257 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Refoulés de l’Algérie et de la Libye

MSF dénonce les traitements inhumains infligés aux migrants




L’organisation médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) dénonce les traitements inhumains infligés aux migrants refoulés de l’Algérie et de la Libye, et appelle au respect de la dignité humaine dans le contrôle des frontières.

De Janvier à mai 2022, MSF a enregistré 14.196 migrants refoulés de l’Algérie, dont 6749 étrangers parmi lesquels 139 femmes, 30 mineurs filles et garçons. En moyenne, environ deux mille migrants sont mensuellement expulsés de l’Algérie et de la Libye, parmi lesquels on enregistre des blessés graves, des femmes victimes de viols, et des personnes souffrant d’importants traumatismes, abandonnées en plein désert à la frontière Algéro-nigerienne, au lieu-dit « Point Zéro », à 15 km de la ville d’Assamaka.

Près de 70% des migrants ayant reçu une assistance médicale témoignent avoir subi des violences et toutes sortes d’actes dégradants de la part des gardes algériens et libyens. « La gravité des exactions commises sur les migrants est indiscutable. Les témoignages de nos patients et le constat de l’état de santé physique et mental dans lequel ils se trouvent en arrivant dans nos structures sanitaires prouvent que ces personnes ont vécu l’enfer au cours de leur expulsion des territoires Algériens et Libyens », affirme Jamal Mrrouch, Chef de mission de MSF au Niger.

En 2021, 27 208 migrants qui essayaient de rejoindre l’Europe par la route de la Méditerranée ont été expulsés de l’Algérie dans des conditions inhumaines vers Assamaka à la frontière du Niger. En 2020, le nombre de refoulés était de 23.171, soit une hausse de 17,40%. Avec les initiatives impulsées par l’Union Européenne pour endiguer le phénomène migratoire, la route de la migration est devenue plus dangereuse, obligeant les migrants et passeurs à emprunter des couloirs excessivement dangereux dans le désert pour éviter les contrôles ; ce qui favorise davantage l’exploitation des migrants par les trafiquants.

Du fait de leur statut de clandestins, leur accès aux services de base, y compris les soins de santé, devient très compliqué. Depuis 2018, les équipes de MSF organisent régulièrement des missions de sauvetage afin de secourir les migrants perdus ou abandonnés dans le désert. En soutenant plusieurs Centres de Santé Intégrés et cliniques mobiles dans la région d’Agadez, les équipes de MSF assurent des soins de santé gratuites, un appui psychosocial, des référencements pour les cas compliqués et des évacuations d’urgences. En 2021, plus de 47,000 consultations médicales ont été fournies, dont 34.276 consultations en santé mentale. Et un total de 38 corps sans vie de migrants ont été recensés entre 2020 et 2021.

Face à cette situation préoccupante, MSF appelle les autorités régionales et leurs partenaires à trouver des réponses humaines, urgentes, adaptées et pérennes à la souffrance des migrants refoulés de l’Algérie et de la Libye dans le désert du Sahel.
« Notre objectif n’est pas seulement de tirer la sonnette d’alarme sur la situation des migrants. En tant qu’acteur humanitaire et témoin de la terrible souffrance de milliers de migrants dans cette région du Sahel, c’est notre devoir de dénoncer ce drame humanitaire », explique Jamal Mrrouch. « C’est aussi de notre devoir de lancer un appel aux autorités concernées, à l’Union Européenne et aux partenaires humanitaires afin que des mesures immédiates soient prises pour le respect de la dignité humaine dans le contrôle des frontières. Nous ne pouvons plus continuer à simplement ignorer cette situation en pensant que le problème se résoudra de lui-même », a-t-il ajouté.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

2 juin 2022 par Akpédjé Ayosso




Une démission qui remet en cause la crédibilité de AI et HRW


8 août 2022 par Ignace B. Fanou
Le rapport publié par des ONGs internationales sur la situation des (...)
Lire la suite

La Chine convoque l’ambassadeur des Etats-Unis à propos de la visite de (...)


4 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
BEIJING, 3 août (Xinhua) — Le vice-ministre chinois des Affaires (...)
Lire la suite

Human Right Watch publie un rapport biaisé sur le Maroc


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
De nombreuses ONG censées défendre les droits humains sont (...)
Lire la suite

Le pont Allenby sur le Jourdain bientôt rouvert


15 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Les discussions dans le cadre de la réouverture du pont Allenby sur le (...)
Lire la suite

Sa Majesté le Roi entérine de nouvelles instances pour le (...)


15 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Au cours d’un conseil des ministres tenu, ce mercredi 13 juillet 2022, (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur de Türkiye explique les implications de l’événement


13 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
L’Ambassadeur de Türkiye près le Bénin SEM. Kemal Onur ÖZÇERI a organisé, (...)
Lire la suite

« Les défis sont importants et nous devons donner le meilleur de nous (...)


4 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Le président de la Guinée Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a été élu, ce (...)
Lire la suite

Le Parlement saccagé par des manifestants


2 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
La Libye dans la chaos. Des manifestants ont assiégé, ce vendredi 1er (...)
Lire la suite

Des migrants confirment comment l’assaut a été planifié


1er juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Des émigrants subsahariens ont avoué avoir participé à l’assaut du (...)
Lire la suite

2 millions $ pour accélérer les réformes du secteur de l’électricité


28 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement a (...)
Lire la suite

Les autorités marocaines déplorent le drame


27 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Des morts et blessés ont été enregistrés dans l’assaut perpétré par les (...)
Lire la suite

La BOAD reçoit le soutien du Conseil des Ministres de l’UEMOA et de la (...)


25 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Messieurs Sani YAYA, Ministre de l’Economie et des Finances de la (...)
Lire la suite

Boni Yayi relève des points négatifs de la décision de l’OMC


21 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ex président de la République du Bénin Boni Yayi a relevé un point (...)
Lire la suite

Hommage à 02 défenseurs des droits de l’Homme


18 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
La société civile marocaine a rendu, ce vendredi 17 juin 2022, à Genève, (...)
Lire la suite

5G Mokki, le réseau spatial qui va bouleverser le commerce (...)


17 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre de la 5G Summer School de l’université d’Aalto, des (...)
Lire la suite

« L’observation est un outil indispensable pour améliorer la qualité des (...)


13 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des (...)
Lire la suite

Le Conseil supérieur des oulémas condamne le film "Sayidat Al (...)


12 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Dans un communiqué rendu public, ce samedi 11 juin 2022, le Conseil (...)
Lire la suite

Le Roi du Maroc établit un pont entre civilisations


10 juin 2022 par Ignace B. Fanou
La ’’ville des étrangers’’, située au nord du Maroc, a abrité ce vendredi 10 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires