lundi, 27 janvier 2020 •

2313 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Dialogue social dans le secteur de la santé

Les capacités des membres du CSDS-MS renforcées




Le président du Conseil National du Dialogue Social (CNDS), Guillaume Attigbé, a ouvert dans la matinée de ce mardi 19 novembre, les travaux de l’atelier de renforcement des capacités des membres du Conseil Sectoriel du Dialogue Social du Ministère de la Santé (CSDS-MS).
Pendant deux jours, les membres du CSDS-MS seront mieux outillés sur les rôles, et les missions qui leur sont dévolus afin d’exercer leurs responsabilités.

Selon le directeur de cabinet du ministère de la santé, en créant et en animant les instances nationales et sectorielles de dialogue social, les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du Bénin ont révélé l’importance de cette question en tant que levier majeur d’un développement inclusif et durable. « C’est dans un dialogue permanent et constructif que nous pouvons concevoir, et mettre en œuvre les différentes politiques sanitaires afin d’assurer la continuité de l’offre de soins de qualité à notre chère population », a souligné Petas E. Akogbéto. Pour le représentant le ministre, le renforcement des capacités des membres du Conseil sectoriel du dialogue social du ministère de la santé contribuera au processus d’amélioration du niveau de connaissances des acteurs en ce qui concerne les enjeux et défis du dialogue social pour le partage d’une vision commune.
Au nom du ministre, il a invité les partenaires sociaux du ministère de la santé et les membres du Conseil Sectoriel à prendre une part active afin que le secteur tout entier puisse bénéficier de l’expertise des uns et des autres.
« Parlant du dialogue social, nous y attachons du prix mais restons vigilants face à la ruse des politiques », a déclaré Adolphe Houssou, secrétaire général du Syndicat des travailleurs du ministère de la santé. Pour lui, l’objectif de l’atelier est d’ « échanger sur les enjeux et les défis du dialogue social pour un partage de vision sur les conditions pour recréer un environnement fondé sur la sérénité, la courtoisie, la confiance mutuelle ». Il est important selon le syndicaliste d’informer les membres du CSDS-MS sur la situation que les agents du ministère vivent afin qu’ils soient rassurés de la tâche qui les attend.
Le dialogue social selon le président du CNDS, Guillaume Attigbé, est un facteur d’amélioration des performances qui promeut le progrès social. C’est un mécanisme efficace de redistribution des richesses et un vecteur puissant de transformation sociale mis à profit par les Etats, les organisations et les institutions, a-t-il expliqué.

Le dialogue pour prévenir et éviter les crises

Au plan social, poursuit le président du CNDS, les partenaires sociaux jouissent de leur autonomie organisationnelle et peuvent s’exprimer librement. A ce titre, des prérogatives dans toutes les instances bipartites et tripartites leur sont accordées. Ils sont consultés sur les questions qui les concernent et concertés dans les structures d’importances capitales.
Les travaux de l’atelier selon Guillaume Attigbé visent à outiller les membres du CSDS-MS à s’approprier leurs missions et à exercer au mieux leur responsabilité ; à sensibiliser les acteurs du CSDS-MS sur leurs missions et leurs rôles. L’objectif c’est aussi de familiariser les membres du CNDS aux techniques de négociation, de prévention et de gestion des conflits ; à leur donner les moyens d’appréciation du climat social au plan sectoriel ; d’échanger avec eux sur les outils de performance d’une structure de dialogue social et sur quelques thématiques d’actualité ou essentielles à aborder pour mieux participer aux grandes décisions relatives aux politiques publiques.
Le président du CNDS a par ailleurs souligné que le régime en place depuis avril 2016 a pris l’engagement d’inscrire prioritairement en début de mandat le renforcement du dialogue social dans ses dimensions bipartites et tripartites, comme axe de coopération avec les organisations syndicales de travailleurs et le patronat privé, les institutions nationales, sous-régionales et internationales.
Face aux préoccupations des travailleurs, il a rassuré qu’à partir de ce séminaire, il y aura une meilleure organisation pour aborder de fond en comble les questions liées aux revendications des travailleurs du ministère de la santé. « La privation du droit de grève n’est pas une raison pour mettre de côté les travailleurs. Au contraire, c’est l’occasion de tout mettre en œuvre pour que ces grèves récurrentes connues par le passé ne surviennent », a précisé Guillaume Attigbé.

F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 novembre 2019 par La Rédaction


Un rendez-vous de Orounla pour échanger avec les journalistes


24 janvier 2020 par Dg24h
Le ministre de la communication et de la poste, Me Alain Orounla était (...)
Lire la suite

La rue 5.077 et autres emprises déclarées d’utilité publique


22 janvier 2020 par Dg24h
Le gouvernement s’est réuni en sa séance ordinaire du mercredi 22 janvier (...)
Lire la suite

Plusieurs décrets adoptés en Conseil des ministres


22 janvier 2020 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 22 janvier 2020, le gouvernement (...)
Lire la suite

Un ouvrier décédé, un autre blessé


21 janvier 2020 par Dg24h
Un ouvrier d’une société est passé de vie à trépas ce lundi 21 janvier 2020 (...)
Lire la suite

Homéky au cabinet de Moretti


21 janvier 2020 par Dg24h
Le ministre des sports, Oswald Homéky accompagné des responsables de ADO (...)
Lire la suite

Les membres du Conseil National de l’Education installés ce (...)


21 janvier 2020 par Dg24h
Les membres du Conseil National de l’Education (CNE) seront installés (...)
Lire la suite

L’ambassadrice d’Egypte présente les copies figurées de ses lettres de (...)


16 janvier 2020 par La Rédaction
La nouvelle ambassadrice de l’Egypte près le Bénin, Amal Afifi, a été (...)
Lire la suite

Les timbres à nouveau disponibles


16 janvier 2020 par La Rédaction
Les citoyens de Djougou qui ont été confrontés à certains désagréments à (...)
Lire la suite

Une épidémie de méningite au Bénin


15 janvier 2020 par Dg24h
Des cas de méningite sont enregistrés au Bénin depuis le mois de (...)
Lire la suite

Le projet ‘’Les Jardins de Mathieu’’ dans sa phase active


14 janvier 2020 par La Rédaction
Le projet de construction d’un jardin public sur le domaine "Les (...)
Lire la suite

Patrice Talon sur le chantier d’Avlékété


14 janvier 2020 par Dg24h
Après sa visite sur quelques chantiers du projet Asphaltage le week-end (...)
Lire la suite

Le Bénin gagne 04 places au classement Doing business 2020


14 janvier 2020 par La Rédaction
Sur 190 pays, le Bénin a occupé le 149ème rang au dernier classement (...)
Lire la suite

Michel Djotodia de retour à Cotonou


12 janvier 2020 par Dg24h
Arrivé à Bangui le vendredi 10 janvier 2020 à bord d’un avion en (...)
Lire la suite

Abdallah Bouréima dresse un bilan satisfaisant


11 janvier 2020 par Dg24h
L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a célébré ce (...)
Lire la suite

Un Consulat de la Gambie ouvert à Dakhla


10 janvier 2020 par La Rédaction
Les relations entre la République de Gambie et le Royaume du chérifien (...)
Lire la suite

Le douzième provisoire bloqué par 13 conseillers


8 janvier 2020 par La Rédaction
Le vote pour la mise en oeuvre du douzième provisoire à la mairie (...)
Lire la suite

Le Directeur de l’habitat et de la construction fait le point


7 janvier 2020 par La Rédaction
Le Directeur de l’habitat et de la construction, Victor Kouassi Ananouh (...)
Lire la suite

Fousséni A. Zachari, nouveau maire de Sinendé


7 janvier 2020 par La Rédaction
Au terme des travaux de la première session extraordinaire du Conseil (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information