lundi, 6 juillet 2020 •

243 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Dialogue social dans le secteur de la santé

Les capacités des membres du CSDS-MS renforcées




Le président du Conseil National du Dialogue Social (CNDS), Guillaume Attigbé, a ouvert dans la matinée de ce mardi 19 novembre, les travaux de l’atelier de renforcement des capacités des membres du Conseil Sectoriel du Dialogue Social du Ministère de la Santé (CSDS-MS).
Pendant deux jours, les membres du CSDS-MS seront mieux outillés sur les rôles, et les missions qui leur sont dévolus afin d’exercer leurs responsabilités.

Selon le directeur de cabinet du ministère de la santé, en créant et en animant les instances nationales et sectorielles de dialogue social, les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du Bénin ont révélé l’importance de cette question en tant que levier majeur d’un développement inclusif et durable. « C’est dans un dialogue permanent et constructif que nous pouvons concevoir, et mettre en œuvre les différentes politiques sanitaires afin d’assurer la continuité de l’offre de soins de qualité à notre chère population », a souligné Petas E. Akogbéto. Pour le représentant le ministre, le renforcement des capacités des membres du Conseil sectoriel du dialogue social du ministère de la santé contribuera au processus d’amélioration du niveau de connaissances des acteurs en ce qui concerne les enjeux et défis du dialogue social pour le partage d’une vision commune.
Au nom du ministre, il a invité les partenaires sociaux du ministère de la santé et les membres du Conseil Sectoriel à prendre une part active afin que le secteur tout entier puisse bénéficier de l’expertise des uns et des autres.
« Parlant du dialogue social, nous y attachons du prix mais restons vigilants face à la ruse des politiques », a déclaré Adolphe Houssou, secrétaire général du Syndicat des travailleurs du ministère de la santé. Pour lui, l’objectif de l’atelier est d’ « échanger sur les enjeux et les défis du dialogue social pour un partage de vision sur les conditions pour recréer un environnement fondé sur la sérénité, la courtoisie, la confiance mutuelle ». Il est important selon le syndicaliste d’informer les membres du CSDS-MS sur la situation que les agents du ministère vivent afin qu’ils soient rassurés de la tâche qui les attend.
Le dialogue social selon le président du CNDS, Guillaume Attigbé, est un facteur d’amélioration des performances qui promeut le progrès social. C’est un mécanisme efficace de redistribution des richesses et un vecteur puissant de transformation sociale mis à profit par les Etats, les organisations et les institutions, a-t-il expliqué.

Le dialogue pour prévenir et éviter les crises

Au plan social, poursuit le président du CNDS, les partenaires sociaux jouissent de leur autonomie organisationnelle et peuvent s’exprimer librement. A ce titre, des prérogatives dans toutes les instances bipartites et tripartites leur sont accordées. Ils sont consultés sur les questions qui les concernent et concertés dans les structures d’importances capitales.
Les travaux de l’atelier selon Guillaume Attigbé visent à outiller les membres du CSDS-MS à s’approprier leurs missions et à exercer au mieux leur responsabilité ; à sensibiliser les acteurs du CSDS-MS sur leurs missions et leurs rôles. L’objectif c’est aussi de familiariser les membres du CNDS aux techniques de négociation, de prévention et de gestion des conflits ; à leur donner les moyens d’appréciation du climat social au plan sectoriel ; d’échanger avec eux sur les outils de performance d’une structure de dialogue social et sur quelques thématiques d’actualité ou essentielles à aborder pour mieux participer aux grandes décisions relatives aux politiques publiques.
Le président du CNDS a par ailleurs souligné que le régime en place depuis avril 2016 a pris l’engagement d’inscrire prioritairement en début de mandat le renforcement du dialogue social dans ses dimensions bipartites et tripartites, comme axe de coopération avec les organisations syndicales de travailleurs et le patronat privé, les institutions nationales, sous-régionales et internationales.
Face aux préoccupations des travailleurs, il a rassuré qu’à partir de ce séminaire, il y aura une meilleure organisation pour aborder de fond en comble les questions liées aux revendications des travailleurs du ministère de la santé. « La privation du droit de grève n’est pas une raison pour mettre de côté les travailleurs. Au contraire, c’est l’occasion de tout mettre en œuvre pour que ces grèves récurrentes connues par le passé ne surviennent », a précisé Guillaume Attigbé.

F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 novembre 2019 par La Rédaction




Prof Hounkpatin dégage la responsabilité des élections communales


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Bénin à la date de ce dimanche 05 juillet compte 1300 cas confirmés (...)
Lire la suite

L’ambassade de Chine appuie le parlement


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jing Tao PENG, a fait don (...)
Lire la suite

’’Le pire n’est pas à craindre’’ (ministre santé)


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Invité sur la Télévision nationale ce dimanche 05 juillet 2020 pour une (...)
Lire la suite

Deux morts sur le fleuve Niger


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une pirogue en provenance du Niger et ayant à bord, 4 passagers a (...)
Lire la suite

Six personnes dont une femmes arrêtées


4 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les éléments du commissariat du 3ème arrondissement de Parakou ont (...)
Lire la suite

Kouassi Benoît inhumé ce samedi à Agoué


4 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Décédé le 04 avril dernier en France, Kouassi Ahouangbè Benoît a été (...)
Lire la suite

Le Bénin dans le rang des pays à revenu intermédiaire


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Banque Mondiale a procédé à l’actualisation de la classification des (...)
Lire la suite

Un bébé abandonné à Saint Jean


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le phénomène d’abandon d’enfants devient de plus en plus récurrent dans (...)
Lire la suite

Sanni Zoulkoufli Gomina, nouveau directeur général des sapeurs-pompiers


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Groupement national des sapeurs-pompiers (GNSP) a un nouveau (...)
Lire la suite

Les cabinets politiques des mairies de Cotonou et d’Abomey-Calavi (...)


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le nouveau maire de la commune de Cotonou, Luc Atrokpo à travers un (...)
Lire la suite

Les risques encourus par ceux qui violent les frontières


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Toute personne qui quitte le Togo pour se rendre dans un pays (...)
Lire la suite

Un ex-agent comptable du tribunal de Lokossa comdamné à 15 ans de (...)


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Après le renvoi du 15 juin dernier à la CRIET, le procès de Fêtani (...)
Lire la suite

Le Bénin aura un dispatching center


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un dispatching center, c’est l’un des ouvrages électriques de dernière (...)
Lire la suite

La SGDS-GN procède à l’enlèvement des ordures à Cotonou


3 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Mise en œuvre du projet de modernisation de la gestion des déchets (...)
Lire la suite

Le gouvernement échange avec les conducteurs de mini bus


2 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une délégation gouvernementale composée du ministre d’État, secrétaire (...)
Lire la suite

Kakpo Mahougnon rassure de la bonne tenue du Bepc


2 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Tout est fin prêt pour la bonne tenue de l’examen du Brevet d’études du (...)
Lire la suite

La CRIET condamne un comptable à 20 ans de prison


2 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le sieur Kassimou Yacoubou Alley, précédemment chef service des affaires (...)
Lire la suite

Le Groupe Ecobank lance une nouvelle initiative du secteur privé pour (...)


2 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’initiative "Zéro palu, les entreprises s’engagent" renforce la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires