dimanche, 22 octobre 2017 •

118 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Augustin Ahouanvoébla sort de son mutisme




Le président de la Fédération béninoise de football s’est exprimé ce jeudi 2 avril à Azalaï hôtel à Cotonou. C’est à travers une conférence de presse, que Augustin Ahouanvoèbla, entouré des membres du comité exécutif de la Fbf a montré la mauvaise foi des autorités du ministère de la jeunesse des sports et des loisirs qui ont retiré l’agrément à la Fbf au grand mépris des tests.
Le Président de la Fédération de béninoise de football a soulevé plusieurs interrogations au cours allocution « …L’agrément de l’administration publique change-t-il les statuts d’une association basée sur les principes de la loi de 1901 ? De même le retrait d’un agrément peut-il conférer un droit de propriété sur le patrimoine de l’association dans un Etat de droit ?... » En se basant sur les le décret 2002-0176 portant modalité d’application de la loi instituant la charte des sports en république du Bénin, le Président de la Fbf a montré clairement que le retrait de l’agrément ne devait pas en réalité empêcher la Fbf d’exister en tant qu’association. Mais si le ministre des sports Safiou Affo est jusqu’à la fermeture du siège de la Fbf cela relève d’un abus de pouvoir. Il s’est également prononcé sur les raisons évoquées par le ministre. Le président de la Fbf a rappelé que ce n’est pas la première fois que le Bénin a été sanctionné. Déjà en septembre 2013, la sélection béninoise de football a été sanctionnée dans la catégorie des espoirs.
Les réformes engagées gênent
Pourquoi se basée sur une sanction due à erreur administrative pour retirer l’agrément à la Fbf ? s’est-il interrogé. Pourtant le comité exécutif de la Fbf a entamé plusieurs réformes pour faire avancer le football béninois notamment la relance du football féminin, la mise en place de la direction technique et la retransmission des matches du championnat de 1ère division a-t-il précisé. Les multiples sorties médiatiques à caractère injurieux dénigrant et d’accusation sans fondement du ministre des sports prouvent clairement les mauvaises intentions de ce dernier. Les réformes que nous avons engagé gênent mais nous iront au bout. Malgré la situation déplorable, la Fbf reste unie et déterminée tout en interpellant le premier magistrat du Bénin. « Je connais votre amour pour le football… et je sais que vous avez été manipulé… » A dit le président de la Fbf avant demander au chef de l’Etat à mieux appréhender ce dossier

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 avril 2015



Les Ecureuils griffent les Panthères

10 octobre 2017 par La Rédaction
Les Écureuils du Bénin se sont imposés pour la toute première fois de (...)
Lire la suite

Les Panthères et les Écureuils s’affrontent ce mardi à Marseille

10 octobre 2017 par La Rédaction
Les Panthères du Gabon et les Écureuils du Bénin s’affrontent ce mardi 10 (...)
Lire la suite

Les Écureuils accrochent les Lions de l’Atlas

6 octobre 2017 par La Rédaction
Les Écureuils locaux ont tenu en échec leur homologue du Maroc 2 buts (...)
Lire la suite

Les Écureuils s’arrêtent en demi-finale

21 septembre 2017 par La Rédaction
Le Bénin n’ira pas en finale du tournoi de l’Ufoa 2017 qui se déroule au (...)
Lire la suite

Me Clément Sossa Simawango aux commandes

20 septembre 2017 par Dg24h
La Confédération Africaine de Boxe (CAB) a un nouveau patron. Le (...)
Lire la suite

Les Écureuils passent in extremis en demi-finale

19 septembre 2017 par La Rédaction
Les Écureuils ont validé hier, à Ndoum Stadium, leur billet pour les demi (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires