lundi, 17 juin 2024 -

942 visiteurs en ce moment

Supposée présence de base militaire au Bénin

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes




L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la suspension du chargement du pétrole brut dans les eaux du Bénin ainsi que l’exportation des produits vivriers du Bénin. C’est à travers un communiqué en date du 12 mai 2024 et signé du Secrétaire général de l’UP-R, le député Gérard Gbenonchi.

Communiqué
Par décision en date du 06 mai 2024, notre Gouvernement a pris la décision de suspendre le chargement par navires dans les eaux territoriales nationales du pétrole brut produit par la République du Niger ainsi que l’exportation des produits vivriers du Bénin.

Dans le contexte actuel des rapports géopolitiques et stratégiques dans la sous-région Ouest-Africaine et particulièrement des relations diplomatiques délicates entre la République du Bénin et la République du Niger, cette décision prend un relief politique particulier qui interpelle la conscience patriotique de chaque citoyen et la responsabilité de tous les africains.

Chacun se souvient en effet qu’après avoir entrepris et soutenu la levée des sanctions décidées et mises en œuvre par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à la suite du renversement par les armes, le 02 juillet 2023, des institutions démocratiques de la République sœur du Niger, le Gouvernement du Bénin a aussitôt ouvert ses frontières avec le Niger.

En dépit de cette initiative courageuse de solidarité entre les peuples du Bénin et du Niger et de son application audacieuse, les autorités du Niger ont maintenu leur frontière terrestre fermée à l’égard de notre pays après les avoir ouvertes en ce qui concerne les autres Etats, invoquant des raisons non fondées, relatives à une prétendue installation de bases étrangères sur le territoire béninois.

A ce sujet, il n’est pas sans intérêt de rappeler qu’historiquement et stratégiquement, le Bénin est l’un des rares Etats de la sous-région à s’être abstenu d’héberger des bases militaires étrangères sur son territoire depuis son accession à la souveraineté internationale.

La suspicion d’accueil ou d’installation de bases étrangères est, à son égard, inopérante, surtout lorsqu’elle émane d’un Etat dont la tradition est d’héberger les installations de puissances militaires étrangères. Cet argument qui justifierait, selon les mêmes autorités, le maintien de la fermeture des frontières est d’autant plus spécieux et inélégant qu’il n’est pas invoqué par l’Etat du Niger contre le voisin de l’Est (le Tchad), dont les frontières sont ouvertes.

Au demeurant, aussi bien que l’Etat du Bénin ne s’est jamais préoccupé et n’a encore moins discuté du choix par un Etat souverain, soit-il un voisin, de ses partenaires militaires stratégiques, il ne saurait admettre que les siens propres lui soient dictés par les autorités d’un autre Etat.

L’Etat du Bénin ne tolèrera pas une intervention insidieuse de puissances étrangères, en violation de son pouvoir souverain, dans la définition des stratégies et des moyens de nature à assurer la défense de son territoire et la sécurité de sa population qui ne ressortirait pas de conventions auxquelles il aura consenti.

La position injustifiée des autorités nigériennes, les propos regrettables et les actes inamicaux qu’elles tiennent constamment à l’égard des autorités et de l’Etat béninois et qui sont stratégiquement amplifiés sur les réseaux sociaux fragilisent la solidité des liens séculaires indissolubles de fraternité entre les deux peuples et les deux gouvernements.

En ordonnant la suspension du chargement par navires dans ses eaux territoriales du pétrole brut produit par la République du Niger ainsi que l’exportation de ses produits vivriers notre Gouvernement n’a fait que prendre acte du maintien par le Niger de la fermeture de ses frontières pour en tirer les conséquences inévitables dans ses rapports avec les tiers.

L’Union progressiste le Renouveau comprend la décision du Gouvernement et l’encourage à rester attentif à la réponse favorable à l’appel à la lucidité, à la responsabilité et au dialogue qu’il a constamment lancé au Gouvernement du Niger, en conformité à la ligne politique historique du Bénin et à sa foi en la solidarité, la fraternité, la cohésion et la paix entre les Etats africains.

Fait à Cotonou, le 12 mai 2024

Le Secrétaire Général
Gérard GBENONCHI

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah




Orano lance les travaux préparatoires au Niger


13 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Avec des réserves d’uranium estimées à 200 000 tonnes, le site (...)
Lire la suite

<<Au milieu de la tourmente mondiale, Citoyens unis pour la (...)


13 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Alors que des conflits éclatent dans le monde entier, menaçant la (...)
Lire la suite

La Slovénie salue le Plan marocain d’autonomie comme “une bonne base”


11 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

La 15e Assemblée générale de l’UAR prévue pour le 03 septembre


10 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) tiendra sa 15e assemblée (...)
Lire la suite

Le Niger entre réalité du pouvoir et enjeux de développement


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
: L’axe commercial Cotonou - Niamey est toujours renforcé malgré les (...)
Lire la suite

Le Liban réaffirme sa position constante en faveur de l’intégrité (...)


9 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le Liban, à travers un communiqué rendu public, dimanche 9 juin 2024, (...)
Lire la suite

Le Maroc réélu au Comité des Droits de l’Homme de l’ONU avec une (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc a été brillamment réélu, ce mercredi 29 mai 2024, (...)
Lire la suite

FIFA et AFD renouvellent leur protocole d’accord


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La FIFA et l’Agence française de développement ont renouvelé leur (...)
Lire la suite

Les ministres arabes de l’information saluent les efforts du Comité (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres arabes de l’Information, réuni mercredi 29 (...)
Lire la suite

Le Sénégal réaffirme son soutien “constant et ferme” au Maroc


27 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République du Sénégal a réaffirmé, lundi 27 mai 2024, à Rabat, par (...)
Lire la suite

La Zambie réaffirme son soutien au plan d’autonomie du Sahara marocain


24 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République de Zambie a réitéré, ce vendredi 24 mai 2024, à Rabat, (...)
Lire la suite

Corsair propose désormais le paiement en plusieurs fois sans frais


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Afin de faciliter l’achat de billets pour ses clients, la compagnie (...)
Lire la suite

Le MSP présenté comme une opposition pacifique au Polisario


22 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation du Mouvement des Sahraouis pour la Paix (MSP) a (...)
Lire la suite

Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Le Bénin organise le rapatriement de ses migrants


19 mai 2024 par Marc Mensah
Une embarcation transportant une cinquantaine de migrants de diverses (...)
Lire la suite

Quatre terroristes présumés arrêtés au Maroc


14 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Quatre terroristes présumés ont été interpellés ce mardi au Maroc (...)
Lire la suite

« Une base militaire, ce n’est pas une aiguille dans une boîte de foin »


12 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement béninois, par la voix de son porte-parole, a réagi (...)
Lire la suite

Au moins 10 blessés dans l’accident d’un avion au Sénégal


9 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le vol HC301 d’Air Sénégal opéré par Transair a fait une sortie de (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires