mardi, 16 juillet 2019 •

195 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA)

La Banque Mondiale apporte son appui pour la lutte contre l’érosion côtière




Approuvé le 9 avril dernier par le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale, le Bénin à l’instar de la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo bénéficie des fonds dans le cadre du projet d’investissement dans la résilience.
Un montant total de 56,57 millions de dollars est alloué au Bénin par la Banque mondiale. Il s’agit d’un crédit IDA de 30 millions de dollars, d’un don IDA de 15 millions de dollars et d’un autre du Fonds mondial pour l’environnement (GEF) de 11,57 millions de dollars, destinés au financement du projet dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’érosion côtière.
Le Projet d’investissement dans la résilience est mené dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) et piloté par les pays qui en bénéficient. L‘objectif de ce programme est de promouvoir diverses mesures de lutte contre l’érosion côtière. Le problème de la lutte contre l’érosion côtière reste une situation cruciale que vivent les pays côtiers notamment ceux du littoral ouest africain. Entre autres actions, il y a, la fixation des dunes, la restauration de zones humides et de mangroves, le rechargement des plages et la construction d’ouvrages de protection et de digues. Selon les clauses de ce programme, l’avantage du projet est de contribuer à réduire les inondations en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et améliorer la gestion des bassins versants. La lutte contre la pollution par un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d’hydrocarbures seront aussi intégrés. Le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Makhtar Diop, fait comprendre que « le Projet d’investissement dans la résilience-WACA est une réponse collective au besoin urgent de lutter contre la dégradation du littoral selon une approche régionale et intégrée. Cette opération va permettre de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance ».

Un apport précieux

Le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo tous élus pour un montant global de 210 millions de dollars bénéficient désormais de l’assistance de la Banque Mondiale pour préserver leur côte contre l’érosion. « Les zones côtières représentent environ 42 % du PIB de l’Afrique de l’Ouest. Elles accueillent près d’un tiers de la population, qui est donc particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique », renseigne-t-on quant au bien fondé de ce programme. Aussi note-on que l’érosion côtière, aggravée par des inondations fréquentes, la croissance démographique et le développement sauvage du littoral fait peser des pressions accrues sur l’environnement et les ressources de cette région. Il sera question en fin de compte d’attirer davantage d’investisseurs et d’assurer un financement durable. Le projet apportera une assistance technique pour la mise en place de processus d’aménagement du territoire intégrés au niveau régional ; il appuiera en outre l’élaboration d’un rapport annuel sur l’état des côtes ouest-africaines, ainsi que la révision et l’application des lois et protocoles visant à garantir un littoral sain et productif. Pour les partenaires, le nouveau projet s’attachera à stimuler la coopération régionale dans le domaine de la lutte contre l’érosion côtière. La collaboration avec plusieurs organismes dont l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Convention d’Abidjan, le Centre de suivi écologique (CSE) de Dakar et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) constitue un véritable atout pour la réussite du projet. L’enveloppe totale se compose d’un crédit de 120 millions de dollars et d’un don de 70 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA). 20,23 millions de dollars proviendront du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Le Fonds nordique de développement (NDF) apportera 13,1 millions d’euros supplémentaires pour améliorer la résilience des zones côtières. Le Fonds français pour l’environnement mondial accordera 1,3 million d’euros pour des solutions de lutte contre l’érosion côtière axées sur l’aménagement du territoire et sur le développement d’infrastructures légères et naturelles.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 avril 2018 par Dg24h


Le Bénin baisse la teneur en soufre des carburants


15 juillet 2019 par Dg24h
Les populations vont pouvoir respirer très bientôt un air plus pur au (...)
Lire la suite

Les usagers de la route remercient le gouvernement


15 juillet 2019 par Dg24h
Joie et satisfaction sont les sentiments qui animent les populations (...)
Lire la suite

Une politique commune sur le retour des biens culturels


15 juillet 2019 par Dg24h
Cotonou accueillera le 17 juillet 2019, la rencontre des ministres de (...)
Lire la suite

Liste officielle des pays ayant un accord de suppression de visa avec (...)


13 juillet 2019 par Dg24h
Depuis quelques jours une liste des pays ayant un accord de (...)
Lire la suite

Les Egoun-goun autorisés à sortir uniquement les week-ends


13 juillet 2019 par Dg24h
Au terme d’une séance de travail avec les dignitaires du culte (...)
Lire la suite

Des progrès notés et salués dans plusieurs domaines


13 juillet 2019 par Dg24h
Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Economique et Monétaire (...)
Lire la suite

Un ancien militaire trouve la mort par noyade à Porto-Novo


12 juillet 2019 par La Rédaction
Un militaire à la retraite a perdu la vie chez lui, au cours de la (...)
Lire la suite

Des partis politiques recalés se concertent


12 juillet 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat Patrice Talon rencontre ce lundi 15 juillet 2019, (...)
Lire la suite

De nouvelles pistes pour le financement aux entreprises


12 juillet 2019 par Dg24h
La deuxième édition du « Benin Investment Forum » s’est ouverte ce jeudi (...)
Lire la suite

03 ans de prison requis contre Dayori et consorts


11 juillet 2019 par Dg24h
Le verdict vient de tomber dans l’affaire CNCB. Le juge a requis trois (...)
Lire la suite

La CENA cherche à regagner la confiance des acteurs


11 juillet 2019 par Dg24h
Après l’organisation le 28 avril dernier des législatives controversées, (...)
Lire la suite

Le Bénin en froid avec le CAMES


11 juillet 2019 par Dg24h
Le gouvernement béninois, apprend-on, entend suspendre sa contribution (...)
Lire la suite

« Plus haut et plus loin, c’est aussi possible » (P. Talon)


10 juillet 2019 par Dg24h
Le Bénin en quarts de finale de la CAN 2019 affronte ce mercredi 10 (...)
Lire la suite

Le Clergé béninois poursuit sa médiation pour la paix


10 juillet 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin a reçu à son siège lundi 08 juillet 2019, (...)
Lire la suite

Le corps d’un homme emporté par les eaux


10 juillet 2019 par Dg24h
01 mort, 02 motos et un véhicule, c’est le bilan enregistré au (...)
Lire la suite

« L’enjeu aujourd’hui est de faire du Bénin une démocratie plus forte » (...)


9 juillet 2019 par Dg24h
En Côte d’Ivoire pour prendre part à l’Assemblée générale des (...)
Lire la suite

Appel d’offre pour la construction de 4 centrales solaires IPP (...)


9 juillet 2019 par Dg24h
Dans le cadre de la promotion de l’économie nationale et pour faire face (...)
Lire la suite

Les résultats de l’évaluation des instituteurs proclamés


9 juillet 2019 par Dg24h
Les futurs enseignants peuvent avoir une idée de l’issue de leur (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information