vendredi, 19 octobre 2018 •

55 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA)

La Banque Mondiale apporte son appui pour la lutte contre l’érosion côtière




Approuvé le 9 avril dernier par le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale, le Bénin à l’instar de la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo bénéficie des fonds dans le cadre du projet d’investissement dans la résilience.
Un montant total de 56,57 millions de dollars est alloué au Bénin par la Banque mondiale. Il s’agit d’un crédit IDA de 30 millions de dollars, d’un don IDA de 15 millions de dollars et d’un autre du Fonds mondial pour l’environnement (GEF) de 11,57 millions de dollars, destinés au financement du projet dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’érosion côtière.
Le Projet d’investissement dans la résilience est mené dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) et piloté par les pays qui en bénéficient. L‘objectif de ce programme est de promouvoir diverses mesures de lutte contre l’érosion côtière. Le problème de la lutte contre l’érosion côtière reste une situation cruciale que vivent les pays côtiers notamment ceux du littoral ouest africain. Entre autres actions, il y a, la fixation des dunes, la restauration de zones humides et de mangroves, le rechargement des plages et la construction d’ouvrages de protection et de digues. Selon les clauses de ce programme, l’avantage du projet est de contribuer à réduire les inondations en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et améliorer la gestion des bassins versants. La lutte contre la pollution par un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d’hydrocarbures seront aussi intégrés. Le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Makhtar Diop, fait comprendre que « le Projet d’investissement dans la résilience-WACA est une réponse collective au besoin urgent de lutter contre la dégradation du littoral selon une approche régionale et intégrée. Cette opération va permettre de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance ».

Un apport précieux

Le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo tous élus pour un montant global de 210 millions de dollars bénéficient désormais de l’assistance de la Banque Mondiale pour préserver leur côte contre l’érosion. « Les zones côtières représentent environ 42 % du PIB de l’Afrique de l’Ouest. Elles accueillent près d’un tiers de la population, qui est donc particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique », renseigne-t-on quant au bien fondé de ce programme. Aussi note-on que l’érosion côtière, aggravée par des inondations fréquentes, la croissance démographique et le développement sauvage du littoral fait peser des pressions accrues sur l’environnement et les ressources de cette région. Il sera question en fin de compte d’attirer davantage d’investisseurs et d’assurer un financement durable. Le projet apportera une assistance technique pour la mise en place de processus d’aménagement du territoire intégrés au niveau régional ; il appuiera en outre l’élaboration d’un rapport annuel sur l’état des côtes ouest-africaines, ainsi que la révision et l’application des lois et protocoles visant à garantir un littoral sain et productif. Pour les partenaires, le nouveau projet s’attachera à stimuler la coopération régionale dans le domaine de la lutte contre l’érosion côtière. La collaboration avec plusieurs organismes dont l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Convention d’Abidjan, le Centre de suivi écologique (CSE) de Dakar et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) constitue un véritable atout pour la réussite du projet. L’enveloppe totale se compose d’un crédit de 120 millions de dollars et d’un don de 70 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA). 20,23 millions de dollars proviendront du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Le Fonds nordique de développement (NDF) apportera 13,1 millions d’euros supplémentaires pour améliorer la résilience des zones côtières. Le Fonds français pour l’environnement mondial accordera 1,3 million d’euros pour des solutions de lutte contre l’érosion côtière axées sur l’aménagement du territoire et sur le développement d’infrastructures légères et naturelles.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 avril 2018 par Dg24h


Gaston Dossouhoui, lance le commerce du coton-graine


18 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston (...)
Lire la suite

A la découverte des bénéficiaires du projet emploi des jeunes


18 octobre 2018 par Dg24h
C’est en prélude à la célébration de la Journée Internationale pour (...)
Lire la suite

20 ans de prison ferme pour Ajavon et consorts


18 octobre 2018 par Dg24h
Le verdict est tombé. Sébastien Ajavon est condamné à 20 ans de prison (...)
Lire la suite

Plusieurs décrets adoptés en conseil des ministres


17 octobre 2018 par Dg24h
Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres, ce mercredi 17 (...)
Lire la suite

Sébastien Ajavon convoqué devant la CRIET ce jeudi


17 octobre 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires béninois, Sébastien Ajavon est appelé à comparaître en (...)
Lire la suite

Arsène Mahougnon Dansou nommé Dg de la CAA


17 octobre 2018 par Dg24h
La Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) a un nouveau directeur. Arsène (...)
Lire la suite

Agoué, une destination touristique menacée de disparition


16 octobre 2018 par Dg24h
La ville historique d’Agoué, le plus grand et plus peuplé arrondissement (...)
Lire la suite

5 656 candidats planchent pour la Licence


16 octobre 2018 par Dg24h
La 2e édition de l’examen national de licence a débuté ce lundi 15 octobre (...)
Lire la suite

Un motocycliste meurt dans un accident à Sè


16 octobre 2018 par Dg24h
Dans la journée de ce lundi 15 octobre 2018, un motocycliste a trouvé (...)
Lire la suite

Vulgariser les enjeux d’Internet dans le rang de la jeunesse


16 octobre 2018 par Dg24h
Les jeunes se sont retrouvés samedi dernier autour de l’usage du système (...)
Lire la suite

Réajustement de l’horaire de travail à la mairie de Djougou


16 octobre 2018 par Dg24h
Le conseil communal de Djougou a procédé dès, ce lundi 15 octobre 2018, (...)
Lire la suite

01 mort et 03 blessés au cours d’un braquage à Challa Ogoï


15 octobre 2018 par Dg24h
01 mort, plusieurs blessés et des dégâts matériels. C’est le bilan d’un (...)
Lire la suite

Me Rufino d’ALMEIDA donne le top de l’opération


14 octobre 2018 par Dg24h
Maître Rufino d’ALMEIDA, Directeur de cabinet du Ministre d’Etat chargé (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci invite les investisseurs japonais au Bénin


14 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

« La quatrième révolution industrielle est en marche (...) » (Serge (...)


14 octobre 2018 par Dg24h
La Commission Electrotechnique Internationale (CEI) et l’Union (...)
Lire la suite

Le tribunal de Cotonou se déclare incompétent


12 octobre 2018 par Dg24h
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou s’est (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou réaffirme la volonté du gouvernement à lutter contre (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
En ouvrant les activités entrant dans le cadre du marché régional pour (...)
Lire la suite

Moov-Bénin accompagne la 29ème convention nationale de la JCI Natitingou (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
Animée sous le thème Illuminons notre communauté, la 29eme convention (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information