vendredi, 14 décembre 2018 •

49 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA)

La Banque Mondiale apporte son appui pour la lutte contre l’érosion côtière




Approuvé le 9 avril dernier par le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale, le Bénin à l’instar de la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo bénéficie des fonds dans le cadre du projet d’investissement dans la résilience.
Un montant total de 56,57 millions de dollars est alloué au Bénin par la Banque mondiale. Il s’agit d’un crédit IDA de 30 millions de dollars, d’un don IDA de 15 millions de dollars et d’un autre du Fonds mondial pour l’environnement (GEF) de 11,57 millions de dollars, destinés au financement du projet dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’érosion côtière.
Le Projet d’investissement dans la résilience est mené dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) et piloté par les pays qui en bénéficient. L‘objectif de ce programme est de promouvoir diverses mesures de lutte contre l’érosion côtière. Le problème de la lutte contre l’érosion côtière reste une situation cruciale que vivent les pays côtiers notamment ceux du littoral ouest africain. Entre autres actions, il y a, la fixation des dunes, la restauration de zones humides et de mangroves, le rechargement des plages et la construction d’ouvrages de protection et de digues. Selon les clauses de ce programme, l’avantage du projet est de contribuer à réduire les inondations en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et améliorer la gestion des bassins versants. La lutte contre la pollution par un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d’hydrocarbures seront aussi intégrés. Le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Makhtar Diop, fait comprendre que « le Projet d’investissement dans la résilience-WACA est une réponse collective au besoin urgent de lutter contre la dégradation du littoral selon une approche régionale et intégrée. Cette opération va permettre de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance ».

Un apport précieux

Le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé & Principe, le Sénégal et le Togo tous élus pour un montant global de 210 millions de dollars bénéficient désormais de l’assistance de la Banque Mondiale pour préserver leur côte contre l’érosion. « Les zones côtières représentent environ 42 % du PIB de l’Afrique de l’Ouest. Elles accueillent près d’un tiers de la population, qui est donc particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique », renseigne-t-on quant au bien fondé de ce programme. Aussi note-on que l’érosion côtière, aggravée par des inondations fréquentes, la croissance démographique et le développement sauvage du littoral fait peser des pressions accrues sur l’environnement et les ressources de cette région. Il sera question en fin de compte d’attirer davantage d’investisseurs et d’assurer un financement durable. Le projet apportera une assistance technique pour la mise en place de processus d’aménagement du territoire intégrés au niveau régional ; il appuiera en outre l’élaboration d’un rapport annuel sur l’état des côtes ouest-africaines, ainsi que la révision et l’application des lois et protocoles visant à garantir un littoral sain et productif. Pour les partenaires, le nouveau projet s’attachera à stimuler la coopération régionale dans le domaine de la lutte contre l’érosion côtière. La collaboration avec plusieurs organismes dont l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Convention d’Abidjan, le Centre de suivi écologique (CSE) de Dakar et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) constitue un véritable atout pour la réussite du projet. L’enveloppe totale se compose d’un crédit de 120 millions de dollars et d’un don de 70 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA). 20,23 millions de dollars proviendront du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Le Fonds nordique de développement (NDF) apportera 13,1 millions d’euros supplémentaires pour améliorer la résilience des zones côtières. Le Fonds français pour l’environnement mondial accordera 1,3 million d’euros pour des solutions de lutte contre l’érosion côtière axées sur l’aménagement du territoire et sur le développement d’infrastructures légères et naturelles.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 avril 2018 par Dg24h


L’Ambassadeur Alejandro ORTEGA fait ses adieux au Prof. (...)


13 décembre 2018 par Dg24h
Le Président de la Cour Constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

MTN propose de nouvelles offres tarifaires plus avantageuses à ses (...)


13 décembre 2018 par La Rédaction
Dans la dynamique de mieux satisfaire sa clientèle, les responsables du (...)
Lire la suite

La protection de la côte à l’Est de Cotonou dans sa 2eme phase


13 décembre 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en Conseil des ministres, ce (...)
Lire la suite

Les journalistes s’imprègnent des notions relatives à la finance (...)


13 décembre 2018 par Dg24h
Plus d’une vingtaine de professionnels des médias ont participé, ce (...)
Lire la suite

Le contrôle de la qualité des sachets biodégradables et non dégradables (...)


13 décembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement au cours de son conseil hebdomadaire de ce mercredi 12 (...)
Lire la suite

Le gouvernement veut recenser les artisans


13 décembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 12 décembre 2018, a décidé du (...)
Lire la suite

Des ‘’DJ’ et propriétaires de bars condamnés au tribunal


12 décembre 2018 par Dg24h
Les 09 personnes dont 05 DJ et 04 propriétaires de bars, placées sous (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat-Bénin sème la joie dans le cœur des enfants de (...)


12 décembre 2018 par Dg24h
Une délégation de la fondation Etisalat-Bénin conduite par sa secrétaire (...)
Lire la suite

19 personnalités dont le chef de l’État honorées


12 décembre 2018 par Dg24h
19 personalités dont le chef de l’État ont été distinguées, lors de la 5e (...)
Lire la suite

Des denrées alimentaires avariées saisies sur les marchés


11 décembre 2018 par Dg24h
Une grande quantité de produits alimentaires, boissons frelatés et (...)
Lire la suite

Le Festival international du film de Fès se tient du 12 au 16 février (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Le Maroc s’apprête à célébrer le Festival international du film de Fès, du (...)
Lire la suite

Social Watch mobilise les acteurs pour l’adoption de la Loi type sur (...)


11 décembre 2018 par La Rédaction
Social Watch Bénin organise avec l’appui du Réseau Ouest Africain des (...)
Lire la suite

Le Coraq-Lab lancé ce lundi


11 décembre 2018 par La Rédaction
Le directeur de cabinet du ministre de la santé, Akogbèto Enagnon a (...)
Lire la suite

Des producteurs des Collines en formation


11 décembre 2018 par La Rédaction
La maison des jeunes de Savè a abrité ce lundi 10 décembre, une formation (...)
Lire la suite

La jeunesse engagée dans la lutte contre la corruption


10 décembre 2018 par Dg24h
La 13ème édition de la Journée Nationale de lutte contre la corruption (...)
Lire la suite

Tout se met en place pour rendre opérationnel l’aéroport


10 décembre 2018 par Dg24h
Les premiers vols à destination de l’aéroport international de Tourou (...)
Lire la suite

Le commissaire de Dangbo séquestré puis roué de coups


10 décembre 2018 par Dg24h
Le commissaire de la ville de Dangbo dans le département de l’Ouémé a (...)
Lire la suite

Un camion transportant de l’essence frelatée totalement calciné à (...)


10 décembre 2018 par Dg24h
Un camion transportant des bidons d’essence en direction d’Hilla-Condji (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information