vendredi, 21 septembre 2018 •

286 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Enseignement de la littérature au Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​Il s’agit de ladite ‘‘Nouvelle liste des œuvres littéraires au programme de français’’ dans les lycées et collèges du Bénin, de la 6ème à la Terminale. Une professeure béninoise enseignant aux USA l’a eue entre les mains ; elle s’est arraché les cheveux. Elle l’a fait parvenir à son collègue béninois enseignant en France, et lui de s’enflammer : ‘‘On devient quoi avec ce programme ? Voilà comment on assassine la jeunesse et la culture.’’
​La liste comporte 4 Africains non béninois, 8 Français dont 7 classiques, 15 Béninois encore en vie, sauf Jean Pliya, le seul qui soit un peu lu hors du Bénin. La commission qui a siégé aura voulu, c’est visible, promouvoir les auteurs béninois. Après tout, pourquoi pas ? Toute création est à saluer quand on sait ‘‘Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson / Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson / Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare’’. Louis Aragon parlait ainsi des nuits et des jours passés par l’écrivain en l’occurrence à raboter, polir et ajuster pour que son texte, une fois paru, parle partout à tous les cœurs, car toute littérature a vocation à l’universalité. Or ce qui gêne au niveau des ‘‘œuvres littéraires’’ désormais proposées aux jeune apprenants du Bénin, c’est leur exigüité, leur courte portée. Dans un Bénin sans mécène pour promouvoir les arts (Louis XIV le fit durant tout son règne) et sans vraie maison d’édition, les 500 ou 1.000 exemplaires d’un écrit publié à compte d’auteur ont tôt fait de disparaître sans que l’écrit publié soit passé par l’épreuve de la critique dans un Bénin où le métier de critique d’art n’existe pas. Comble d’exigüité, les 15 auteurs appartiennent presque tous à l’aire géographique et culturelle Aja-Tado, Sud-Togo et Sud-Bénin. Si donc leurs écrits parlent de l’homme et des choses ici et maintenant, quid de l’homme et des choses dans les Collines et dans l’Atakora ? Non seulement donc leurs écrits ratent la cible de l’universalité mais encore celle de la simple territorialité.
​Soit, par exemple, la phrase : ‘‘Le plaisir musical est analysé à partir des pages d’Un Amour de Swann de Proust. Mais c’est surtout l’analyse du Boléro de Ravel qui est le couronnement de cette prise d’assaut de la forteresse de la sensibilité, de l’affectivité et de la spiritualité, par la pensée plane.’’ C’est l’une des millions de phrases par lesquelles Barthélemy Adoukonou offre aux chercheurs du monde entier son volumineux ‘‘essai d’une herméneutique chrétienne du Vodun dahoméen’’. En effet, au temps de son baccalauréat philo-lettres au Dahomey, on ne servait pas aux apprenants des textes hâtifs, mais des œuvres accomplies. Forts de la solidité du socle qui les a portés, ils peuvent lâcher plus tard les amarres et aller chercher loin, au fond d’eux-mêmes, pour l’offrir au monde, en étant crédibles, ce qui manque au monde du fait que l’Afrique manque au monde. Sur la base de la ‘‘Nouvelle liste des œuvres littéraires au programme de français’’, un Béninois candidat à des études supérieures en sciences humaines dans une université européenne est assuré de voir porte close parce que, ‘‘sur les 26 auteurs qui vous ont accompagné au baccalauréat, 18 n’ont aucune résonnance ici. Votre mise à niveau prendra deux ou trois ans. ’’
​Les blessures de l’Ecole Nouvelle et des Nouveaux programmes ne se sont pas encore tout à fait refermées que voici la Nouvelle liste. Liste sans doute par trop complaisante. Quel malin plaisir pousse les responsables de l’enseignement au Bénin à se précipiter, à refuser aux programmes et aux réformes le droit à ce que Aimé Césaire appelle ‘‘un mûrissement, une lenteur, année par année, anneau par anneau’’, à refuser l’effort conseillé par Boileau : ‘‘Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage’’ ? Est-il encore temps d’enchanter la Béninoise qui s’est arraché les cheveux aux USA et le Béninois criant en France à l’assassinat de la jeunesse et de la culture ? Nous aimons la culture. Nous aimons notre jeunesse.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 août 2018 par Dg24h



Les travaux d’asphaltage entamés à Lokossa

20 septembre 2018 par Dg24h
L’entreprise NSE CI en charge des travaux d’asphaltage dans la ville de (...)
Lire la suite

MTN propose trois nouvelles solutions aux entreprises

20 septembre 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile Mtn ne cesse de rechercher des solutions (...)
Lire la suite

La Boad accorde 20 milliards FCFA au gouvernement

20 septembre 2018 par Dg24h
L’ambition du gouvernement de construire 9000 logements sociaux se (...)
Lire la suite

Un présumé voleur échappe à la vindicte populaire

20 septembre 2018 par Dg24h
Un présumé voleur a échappé à la loi du feu au Collège d’enseignement (...)
Lire la suite

Une loi en vue pour sanctionner les auteurs des grossesses en milieu (...)

20 septembre 2018 par Dg24h
Les nombreux cas de grossesses enregistrés dans les différents (...)
Lire la suite

Le gouvernement s’active pour la livraison dans le délai

20 septembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 18 septembre 2018, a statué sur (...)
Lire la suite

12 nominations dans 02 ministères

19 septembre 2018 par Dg24h
En Conseil des ministres, ce mercredi 19 septembre 2018, le (...)
Lire la suite

Porto-Novo se prépare pour la 3ème édition du Festival International

19 septembre 2018 par Dg24h
Le maire Emmanuel Zossou a annoncé au cours d’une conférence, la 3ème (...)
Lire la suite

Le budget du parlement revu à la baisse

19 septembre 2018 par Dg24h
D’un montant de 30 995 906 403 F CFA dans l’avant-projet au départ, le (...)
Lire la suite

La levée d’immunité de Bako et Djènontin ne viole pas la constitution

19 septembre 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle, par décision Dcc 18-186 du 18 septembre (...)
Lire la suite

Patrice Talon fait renaître Maria Gléta de ses cendres

19 septembre 2018 par Dg24h
La centrale mort-née de Maria Gléta a trouvé une issue favorable grâce à (...)
Lire la suite

La Société civile et les ministères sectoriels renforcent leur synergie (...)

19 septembre 2018 par Dg24h
Social Watch Bénin a organisé, ce mardi 18 septembre 2018, à Cotonou une (...)
Lire la suite

Un homme se tue par pendaison

17 septembre 2018 par Dg24h
Les populations du quartier Camp-Adagbè à Parakou ont découvert, ce (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo offre Flash live tour aux jeunes de Bohicon

17 septembre 2018 par Dg24h
En vue de clôturer les vacances en beauté, le maire de la commune de (...)
Lire la suite

3179 écoles dotées de cantines scolaires

17 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement du Nouveau départ a prévu pour le compte de l’année (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur de la Chine chez Modeste Kérékou

14 septembre 2018 par Dg24h
Le ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de (...)
Lire la suite

Les localités riveraines du fleuve Mono en état d’alerte

14 septembre 2018 par Dg24h
Les localités situées dans les environs du fleuve Mono sont menacées (...)
Lire la suite

Plus de 12 milliards FCFA pour apaiser les revendications

14 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement injecte de 12 milliards 378 millions de francs CFA (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires