vendredi, 23 octobre 2020 •

297 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Détournement de deniers publics à la DGID

Des révélations sur l’affaire des milliards FCFA disparus




L’affaire de disparition des milliards de francs CFA à la Direction générale des impôts et des domaines (DGID) a commencé par livrer ses secrets. De l’audition de certains cadres de cette direction du ministère de l’économie et des finances, des réseaux de complicité ont commencé par être identifiés. Afin de pouvoir mener à bien les enquêtes, les juges en charge du dossier à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ont exigé des cadres auditionnés, la liste des biens acquis ou réalisés ainsi que les sources de financement.

Selon Le potentiel, les fonds disparus sont ceux destinés aux syndicats de la DGID (le SyntriB et le SynaiB), et estimés à 1,5 milliard de francs CFA. Il s’agirait d’un prélèvement obligatoire effectué pour « les syndicats sur salaire des agents syndiqués ». La même source précise que la présence de cette somme dans le caveau du régisseur serait liée à une mésentente entre les deux syndicats, opposés sur le mode de partage.
En dehors de ce fonds, il y aurait également dans le caveau, des Frais de Solidarité et d’équipements (FSE), estimés à environ 3 milliards de francs CFA. Le caveau du régisseur selon les informations, sert de caisse-garde à d’autres fonds, et il y aurait des redevances estimées à 5 milliards de francs CFA, et les frais de pénalités estimés à 16 milliards placées comme primes à payer aux agents des impôts.
La conservation de cette somme selon la même source, viole les dispositions en termes d’orthodoxie financière, étant donné qu’il existe un compte spécial aux services de l’épargne du trésor public, et destiné à les recevoir.
Depuis que l’affaire de disparition d’argent est survenue à la DGID, un huissier aurait été commis pour vérifier le contenu du caveau. Des pièces de transactions de fonds (dépôts et sorties) et une somme de 20 millions de FCFA y auraient été découverts. De même, plusieurs décaissements auraient été effectués du caveau au profit d’un responsable et cadre supérieur de la DGID.
Des sources confidentielles révèlent que le régisseur Carlos Adohouannon aurait remis à ce responsable et cadre de la DGID, successivement 500 millions, 1 milliard (à deux reprises) et 800 millions FCFA sans décharge, et les fonds ainsi extraits n’auraient jamais été reversés dans le caveau.
Les auditions se poursuivent lundi prochain à la CRIET. Cette affaire risque d’éclabousser non seulement des cadres de l’administration mais aussi des responsables politiques.
La suite des enquêtes permettra d’en savoir plus les jours à venir.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Les travaux de construction du CHD des Collines évoluent à grand (...)


22 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Bientôt la mise en service du Centre Hospitalier Départemental des (...)
Lire la suite

La situation des droits de l’Homme présentée aux députés


22 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
La Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) a présenté ce (...)
Lire la suite

Plus de 621.810 écoliers impactés au Bénin


22 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
3.852 écoles et plus de 621.810 écoliers, sont impactés par le programme (...)
Lire la suite

Un cambrioleur de boutiques arrêté à Bohicon


22 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Les éléments du commissariat du deuxième arrondissement de Bohicon ont (...)
Lire la suite

Voici ce que la Conférence épiscopale recommande


22 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les évêques du Bénin ont tenu du 18 au mercredi 21 octobre 2020 à (...)
Lire la suite

Un Béninois décroche le grand prix au Congo


21 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Béninois Dr Sidi Imorou Rachidi a remporté le prix du Président de la (...)
Lire la suite

Un homme enlevé à Natitingou


21 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Enlèvement d’un homme ce mardi 20 octobre 2020 à Moukokotammou, dans le (...)
Lire la suite

Le principe du budget participatif institué


21 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les populations peuvent désormais participer à l’élaboration et au suivi (...)
Lire la suite

La fourniture de l’électricité perturbée dans plusieurs localités


21 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
La fourniture de l’énergie électrique est interrompue dans plusieurs (...)
Lire la suite

Des cybercriminels condamnés à 05 ans de prison


21 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Cinq personnes ont été condamnées ce lundi 19 octobre 2020 à la Cour de (...)
Lire la suite

« On circule sans aucune entrave, sans aucun risque » (R. (...)


21 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’Ambassadeur du Maroc près le Bénin Rachid Rguibi a apprécié lors d’une (...)
Lire la suite

SEM. Rachid Rguibi fait le bilan


21 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Dans une interview accordée au magazine ‘’Destination Afrique’’, (...)
Lire la suite

La répression démarre à Bohicon mercredi


20 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Opération de répression dès ce mercredi 21 octobre 2020 contre les (...)
Lire la suite

La pêche à bouteilles de vin, la nouvelle trouvaille sur le lac (...)


20 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
On ne cessera jamais de parler de l’usage de techniques de pêche (...)
Lire la suite

Un présumé voleur brûlé vif


20 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
Soupçonné de vol d’un bœuf, un homme a été brûlé vif dans la nuit du (...)
Lire la suite

Azannaï perd un bras droit dans le Littoral


20 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le parti "Restaurer l’espoir" (RE) de l’ex ministre délégué chargé de la (...)
Lire la suite

La session budgétaire ouverte ce mardi


20 octobre 2020 par Akpédjé Ayosso
La deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de (...)
Lire la suite

Des jeunes filles en transe empêchent les cours au CEG 1


19 octobre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les activités pédagogiques n’ont pu se dérouler dans la matinée de ce (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires