mardi, 4 août 2020 •

2682 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Dialogue politique au Bénin

Ce que pensent les citoyens à Cotonou et à Abomey-Calavi




Sur invitation du chef de l’Etat Patrice Talon, les partis politiques ayant engagé les démarches pour se conformer à la loi sur la charte des partis politiques et le nouveau code électorale sont conviés à un dialogue politique dont les travaux ont été ouverts ce jeudi 10 octobre 2019 au palais des congrès de Cotonou. Seul objectif, parvenir à un consensus et ouvrir le jeu électoral aux formations politiques exclues des dernières élections législatives, apaiser la tension sociale et éviter que les violences et tensions survenues lors desdites élections, ne reprennent lors des prochaines joutes électorales.
Quelques citoyens rencontrés dans les villes d’Abomey-Calavi et Cotonou se sont prononcés sur la démarche du président de la République.

Codjia Nestor, surveillant général dans un complexe scolaire à Abomey-Calavi, a salué la démarche du chef de l’Etat. Pour lui, le président de la République en initiant ce dialogue, prouve à la face du monde qu’il est conscient de la tension sociale dans le pays et qu’il faille aller à la table de discussion pour trouver un consensus. « C’est également une façon de régler les problèmes avant les prochaines élections », a expliqué le SG. Se référant aux violences qui avaient caractérisé les dernières élections législatives, il estime qu’il serait bien que tous les tous les problèmes soient réglés avant l’organisation d’autres élections. Codjia Nestor a émis le vœu que les acteurs politiques parviennent à un consensus et qu’aucun parti politique ne soit exclu des prochaines compétitions électorales.

A lire aussi : Actualité politique : Les forces de l’opposition font des propositions au Gouvernement
A lire aussi : Dialogue politique : Le PRD invite à l’abandon de toutes charges contre Yayi
A lire aussi : Dialogue Politique : Les assurances de Dorothée Sossa
A lire aussi : Dialogue politique au Bénin : Le PRD recommande le couplage des élections en 2021

Selon Romaric Hounkpè, instituteur, il faut tirer leçon du passé pour mieux organiser les choses dans l’avenir. « Les dernières élections au Bénin nous ont laissés un goût amer », a-t-il regretté invitant les acteurs politiques à la concertation, au dialogue et au consensus. Pour l’instituteur, le Bénin est un pays de paix et il faudrait que les dirigeants d’aujourd’hui évitent de ternir cette belle image du pays. « Dans le cadre du présent dialogue, il faudrait que les politiciens parviennent à un consensus. Il ne faudrait pas que cela accouche d’une souris comme ce fut le cas au terme des échanges avec le chef de l’Etat à la veille des législatives », a-t-il souhaité.

’’Il faut permettre à tous les partis de participer aux prochaines élections’’

« On ne veut pas deux choses. Que les partis politiques participent désormais aux élections dans le pays », a affirmé Ghislain Kocou, étudiant à l’université d’Abomey-Calavi. Saluant l’initiative du chef de l’Etat, il a émis le vœu que ces assises aboutissent à des conclusions sûres, et que ce ne soit pas un marché de dupe. On a besoin que la paix revienne dans le pays, a-t-il conclu.
Pour son camarade Daniel Zodji, le Bénin a connu des élections difficiles lors des dernières législatives. « S’il est vrai que ces élections ont créé beaucoup de polémique, il est aussi vrai qu’elles ont été organisées sur la base de lois que les opposants n’ont pas cru devoir respecter », a souligné l’étudiant. Réfutant l’argument de l’exclusion, il soutient que même des députés de l’opposition ont participé au vote des lois supposées être à l’origine de leur exclusion.
Pour Christophe Agbala, peintre auto, il faudra qu’au terme du dialogue, des dispositions soient prises pour permettre à tous les partis politiques de participer aux prochaines élections. « Si cette question n’est pas réglée, c’est dire que rien n’est encore fait », a-t-il souligné indiquant que les mêmes violences auxquelles on a assistées lors des dernières législatives pourraient refaire surface.
Les députés de la 7ème législature avaient doté le Bénin de deux lois fondamentales dont l’application a eu comme conséquence directe, l’exclusion de certaines formations politiques aux élections législatives. Il s’agit de la Charte des partis politiques et du nouveau code électoral. Au regard des difficultés liées à l’application de ces lois, et la tension sociale que connaît le pays depuis ces élections, le président de la République a annoncé lors de ses sorties médiatiques, un dialogue politique dont l’objectif sera de trouver un consensus autour des sujets à polémique, et contribuer à apaiser le climat social.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN




Soyez fières d’arborer les créations de Luxury Area


3 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Chères clientes " La couleur noire a meilleure grâce dans les (...)
Lire la suite

En images les temps forts de la cérémonie de dépôt de gerbe


1er août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Les cérémonies officielles entrant dans le cadre de la fête de (...)
Lire la suite

Le maire Angelo Ahouandjinou appelle chacun à donner un peu de soi pour (...)


1er août 2020 par Judicaël ZOHOUN
La situation sanitaire due à la pandémie du Covid 19 a contraint la (...)
Lire la suite

Eusèbe Agbangla nouvel ambassadeur du Bénin à Paris


29 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
En conseil des ministres de ce mercredi 29 juillet , Monsieur Eusèbe (...)
Lire la suite

La dernière tendance Luxury Area


29 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
La dernière tendance de Luxury Area portée par la charmante Armelle. (...)
Lire la suite

Une fillette repêchée d’une fosse septique à Allada


29 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Les sapeurs-pompiers ont sauvé la vie d’une fillette de 8 ans ce mardi (...)
Lire la suite

Inspirez vos proches, avec les créations de Luxury Area.


24 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
"Les vêtements et les bijoux devraient être surprenants, individuels". (...)
Lire la suite

Liste des personnes retenues pour les travaux de secrétariat


24 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
La phase écrite de l’examen du Baccalauréat session de juillet 2020 s’est (...)
Lire la suite

Le Comité quadripartite fait des propositions au PAM


21 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
Les cadres du Comité quadripartite sur la mise en œuvre du Programme (...)
Lire la suite

La fille de l’ancien DG Soneb parmi les victimes


21 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
L’accident survenu ce week-end à Akpakpa, à Cotonou a endeuillé la (...)
Lire la suite

Lettre aux Messagers de la Paix au nom de HWPL PeaceVolunteers


20 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Nous sommes les membres bénévoles de Culture céleste, Paix mondiale et (...)
Lire la suite

Une communauté religieuse comme bouc émissaire dans le cadre du (...)


15 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Plusieurs ONG à l’ONU et chefs religieux demandent à ce que la répression (...)
Lire la suite

Voici pourquoi découvrir la campagne « Je suis Albinos » du slameur D. (...)


13 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le slameur béninois et africain Djamile Mama Gao a lancé depuis le 13 (...)
Lire la suite

Vers la rénovation des anciens bâtiments coloniaux à Grand (...)


12 juillet 2020 par La Rédaction
Le maire de la commune de Grand-Popo, Jocelyn Henrico Ahyi s’est rendu (...)
Lire la suite

L’intégralité de l’Hommage rendu à Bruno AMOUSSOU pour ses 81 (...)


4 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Bruno AMOUSSOU , Le Messager de la Paix, Joyeux Anniversaire. C’est le (...)
Lire la suite

Voici les Grands projets touristiques pour Ouidah


4 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
C’est à l’occasion d’une projection organisée par l’Agence Nationale de (...)
Lire la suite

Une nouvelle Directrice Générale à la tête de MTN Bénin


2 juillet 2020 par La Rédaction
Le Groupe MTN a annoncé la nomination de nouveaux Directeurs Généraux à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires