mardi, 16 avril 2024 -

957 visiteurs en ce moment

Code de la route

Voici les infractions à réprimer par la police dès le 1er mars

Le défaut de plaque d’immatriculation exempté pour le moment




La Police républicaine lance une vaste opération de répression des infractions liées au non-respect des prescriptions du Code de la route. Reçu, jeudi 22 février 2024 sur #AskGouvBenin, Eric Yerima, le porte-parole de la Police républicaine a rappelé tout ce qu’il faut savoir sur l’opération qui débute le 1er mars 2024.

Une vaste opération de répression des infractions liées au Code de la route sera lancée en mars prochain sur les axes routiers en République du Bénin. L’opération « consistera à envoyer des équipes sur le terrain pour verbaliser tous les contrevenants qui seront surpris en flagrant délit » de non-respect des prescriptions du Code de la route, a expliqué Eric Yerima, porte-parole de la Police républicaine lors la 25è session de l’émission #AskGouvBenin du jeudi 22 février 2024.

L’opération fait suite à l’ampleur des infractions constatée et des cas d’accident qui s’ensuivent. Parlant d’ampleur du phénomène, pour le compte des deux derniers mois, « plus de 4.000 concitoyens ont été verbalisés pour diverses infractions liées au non-respect des prescriptions du Code de la route dans le département de l’Ouémé » et « dans le département du Littoral, c’est plus de 6.000 personnes qui ont été verbalisées pour la même période ».
Pis, 2 Béninois au moins meurent chaque jour dans des accidents liés au non-respect des prescriptions du Code de la route, selon des statistiques citées par le porte-parole de la Police républicaine. Il a été donc décidé de sonner la fin de la récréation pour passer à l’action.

La campagne de répression vise à « rendre nos axes routiers plus sûrs, préserver la vie de nos compatriotes en réduisant les taux d’accident », a justifié Eric Yerima.
« Cette opération (…) concerne tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur ainsi que les propriétaires ou usagers des engins à deux roues, tout comme les usagers ou propriétaires des tricycles », selon le porte-parole de la Police républicaine.

A la question des internautes sur certaines infractions, il a cité la surcharge, le non-port de casque, le non-respect du couloir de circulation, l’excès de vitesse, défaut de pièces, etc.
« Même si les routes sont dépourvues de pistes cyclables, les motocyclistes sont tenus de serrer leur droite pour ne pas avoir à se faufiler entre les voitures et accroître le risque d’accident. C’est le cas par exemple à Porto-Novo sur le pont où on demande aux usagers de serrer complètement leur droite en dépit de l’inexistence d’une piste cyclable », a mis en garde Eric Yerima.

Infraction non réprimée lors de la campagne

« Le défaut d’immatriculation de plaque n’entre pas en ligne de compte dans les infractions qu’on prendra en compte dans le cadre de cette campagne de répression des infractions liées au non-respect des prescriptions du Code de la route », a indiqué Eric Yerima. « (…) La police républicaine est bien consciente que plusieurs de nos compatriotes ont déjà accompli toutes les formalités administratives en vue de l’obtention de leur plaque d’immatriculation. Ainsi, ne pas l’obtenir ne relève pas de leur faute. Et, c’est pourquoi, pour le compte de cette campagne de répression des infractions du Code de la route, la police républicaine a décidé de ne pas inclure, pour l’instant, la répression pour défaut de plaque d’immatriculation. Ceci permettra aux citoyens d’avoir plus de temps pour se mettre au pas », a rassuré le porte-parole de la Police républicaine tout en invitant les usagers qui traînent encore les pas à vite retirer leur plaque d’immatriculation.

En ce qui concerne l’opportunité de la répression en ces temps de morosité, Eric Yérima indique que l’ « opération a été plusieurs fois reportée à cause des difficultés qu’il y avait à aplanir et des points de vue à harmoniser ». Mais s’il faut attendre un « moment idéal », «  ce moment risque de ne jamais arriver et c’est pourquoi la Police républicaine a retenu après plusieurs séances de concertation la date du 1er mars pour lancer, contre vents et marrées, cette campagne de répression des infractions liées au non-respect du Code de la route ».
La durée de la campagne n’a pas été fixée. « Lors de la planification de cette opération, la police républicaine ne s’est pas fixée un délai mais plutôt un état final recherché. Donc, dans ces conditions, si 100% des citoyens respectent 100% des prescriptions du Code de la route, qui sait, l’autorité pourrait décider de suspendre l’opération vu que ça ne serait plus utile dans ces conditions », a indiqué le porte-parole de la Police républicaine.
M. M. 

Liste des infractions à réprimer

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

23 février 2024 par Marc Mensah




UBA Bénin recrute un Directeur de la Trésorerie


16 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Mission du poste Assurer la gestion stratégique de la trésorerie de (...)
Lire la suite

Le gouvernement invité à se prononcer sur la répression pour non-port (...)


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Des députés de l’opposition interpellent le gouvernement béninois sur (...)
Lire la suite

Des réflexions pour accroître la collaboration avec le secteur privé


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Les travaux de la 14e Assemblée Générale ordinaire du Conseil Ouest (...)
Lire la suite

Romaric Boco plaide coupable


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le jeune acteur politique, Romaric Boco a comparu, lundi 15 avril (...)
Lire la suite

Le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du Dimanche 14 Avril 2024.


14 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
La LNB S.A vous donne le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du (...)
Lire la suite

10 jours pour retirer les corps abandonnés à Djougou et Tanguiéta


14 avril 2024 par Marc Mensah
Le Procureur de la République près le Tribunal de Natitingou a donné (...)
Lire la suite

L’ex patron de la Marine nationale convoqué à la BEF


12 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le capitaine de vaisseau, Jean Léon OLATOUNDJI, ex chef d’Etat-Major (...)
Lire la suite

Lucky Friday : dépose le vendredi et reçois un bonus jusqu’à €150 !


12 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le vendredi est le meilleur jour de la semaine, parce que tout le (...)
Lire la suite

Koukpaki remplace Dagnon à la tête du BAI


12 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un nouveau directeur général est nommé à la tête du Bureau d’analyse (...)
Lire la suite

Un nouveau chef d’Etat-Major nommé à la Marine nationale


11 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Marine nationale a un nouveau chef d’Etat-Major. Le Capitaine de (...)
Lire la suite

Voici pourquoi l’Ordre des Chirurgiens-dentistes est suspendu au Bénin


11 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En Conseil des ministres ce jeudi 11 avril 2024, le gouvernement a (...)
Lire la suite

02 nominations dans 02 ministères


11 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Deux (02) nominations ont été prononcées ce jeudi 11 avril 2024 en (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du Conseil des ministres


11 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 11 avril 2024, en (...)
Lire la suite

Ouverture de la 1ère session ordinaire lundi prochain


11 avril 2024 par Marc Mensah
Les députés à l’Assemblée nationale, 9è législature, entament leur (...)
Lire la suite

Les journalistes invités à consulter les listes électorales


11 avril 2024 par Marc Mensah
En prélude à l’élection des trois représentants des professionnels (...)
Lire la suite

Johannes Dagnon quitte son poste à la Présidence


9 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le conseiller spécial du chef de l’Etat, Johannes Dagnon n’est plus à (...)
Lire la suite

La journée du mercredi 10 avril fériée et chômée


9 avril 2024 par Marc Mensah
Le mercredi 10 avril 2024 est férié sur tout le territoire béninois (...)
Lire la suite

Un conseiller municipal en garde-à-vue


9 avril 2024 par Marc Mensah
Un conseiller municipal a été interpellé ce lundi 8 avril 2024 pour (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires