samedi, 23 février 2019 •

111 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Annulation des taxes sur les réseaux sociaux

Les citoyens se prononcent




Personne n’est resté insensible à la décision du chef de l’Etat sur l’abrogation du décret sur la taxation Internet. Dans l’ensemble, les citoyens qualifient cette mesure de salutaire et soulignent que le Président Patrice Talon est à l’écoute du peuple.

« Le Chef de l’Etat a fait montre de sagesse » Karl A. (Enseignant)

« Je pourrai dire que le gouvernement a voulu essayer quelque chose de façon brutale. Comme on le dit, seuls les imbéciles ne se trompent pas. Il a compris en abrogeant le décret. Le chef de l’État a pris la mesure réelle de la situation. Il n’a pas voulu en ajouter par rapport à la situation socio-politique et économique difficile. En bon père de famille, Il a fait montre de sagesse ».

« Le gouvernement est à l’écoute du peuple » Chérif A. (Agent d’opérations)
« C’est une bonne chose. Cela témoigne une fois que le gouvernement est à l’écoute du peuple. C’est pour moi un sentiment de joie ».

« L’abrogation ou l’annulation du décret est vraiment salutaire » Ange Dossa
« L’abrogation ou l’annulation du décret sur les taxations des réseaux sociaux est vraiment salutaire, vu l’ampleur que cela a voulu prendre. Ne pas rapporter un tel acte administratif peut être source de beaucoup de maux mais que nos dirigeants ont su captiver très tôt. C’est la preuve que si nos dirigeants disciplinent leur égoïsme, combattent la torpeur et l’individualisme qui les caractérisent et s’ils pensent un peu plus aux générations futures, les Béninois peuvent peser sur les décisions des gouvernants et les orienter le cas échéant dans le sens du bien commun.
Il est vrai que l’accès à l’internet et aux réseaux sociaux est une garantie de la jouissance de plusieurs droits fondamentaux et dont la violation ne saurait être tolérée en démocratie, mais il faut dire que pour beaucoup de nos compatriotes, leurs réactions sont simplement mues par le caractère ruineux et dispendieux de la mesure de taxation qui n’a épargné personne. En dehors des élites et de ceux qu’on peut considérer comme les éclairés de la société, beaucoup de nos compatriotes ne savaient pas qu’en réagissant, ils défendaient des droits que la mesure de taxation compromettrait. Si la majorité de nos compatriotes pensaient vraiment beaucoup plus à ce pays plutôt qu’à eux-mêmes, s’ils étaient bien informés et comprenaient bien le sens et les conséquences de certaines dispositions des lois et mesures initiées par le législatif ou l’Exécutif, ils auraient eu cette attitude quasi unanime exemplaire à plusieurs reprises déjà. Les autorités publiques auraient revu l’orientation de leurs actes et actions dans l’intérêt de nous tous et surtout des générations futures ».

« Le chef de l’Etat a écouté les cris de coeur de son peuple » Philémon A. (étudiant)
« C’est une décision salutaire puisqu’il le fallait car cette mesure de taxation dès les tout premiers jours, avait meurtri le peuple. Le gouvernement ne s’attendait pas à des conséquences graves d’une telle mesure. Moi personnellement, j’en ai souffert pendant ces trois jours par rapport à cette mesure. Le chef de l’Etat a une fois pris sa posture de Père de la Nation, écouté les cris de coeur de son peuple et c’est ce genre d’homme d’Etat que le peuple veut. C’est un sentiment de joie qui m’a animé quand j’ai reçu l’information qu’il venait d’avoir une réunion avec les acteurs concernés et qu’il a demandé l’annulation dudit décret ».

« Il fallait l’abroger » Fayçal (Technicien des Travaux publics)

« Il fallait l’abroger pour mieux étudier les contours de la question car mettre le taux à 5f par Mo est excessif. De plus, il semble que cette mesure soit du domaine de la loi ».

« C’est un ouf de soulagement ! » Gloria H. (Etudiante)
« C’est un ouf de soulagement ! C’était un peu exagéré. La mesure était trop radicale à mon avis ».

« Les réseaux GSM ont voulu piéger le gouvernement » Germain (Clerc Office notarial)
« C’est simplement une bonne chose. Je pense personnellement que les réseaux
GSM ont voulu piéger le gouvernement. Je m’explique, vous avez voulu qu’on paie des taxes ou bien on va le faire payer par vos concitoyens et vous verrez ».

« Il compatit à la souffrance de la population » Sylvanus S. (agent d’opération)
« Je pense que c’est une bonne chose que le gouvernement annule cette loi. Cette décision du chef de l’État est la preuve qu’il compatit à la souffrance de la population et il fera de son mieux pour le bien de tous. Néanmoins, il est important de noter que cette loi visant la taxation des frais d’Internet est une bonne chose (…) sans oublier les effets néfastes produit par ces réseaux sur la population (enfants, adultes, ménages) ».

« C’est un acte responsable digne d’un bon manager » Romaric (Etudiante)

*« J’espère qu’il ne reviendra pas sur sa décision » Nicole (Enseignante)*
« Je crois qu’il a bien fait d’annuler la taxe sur les réseaux sociaux parce que bon nombre de la population gagne leur vie grâce aux réseaux sociaux. Et j’espère qu’il ne reviendra pas sur sa décision ».

« Cette abrogation est à saluer » Grâce Jeannette (enseignante)
« Pour moi, cette abrogation est à saluer vu qu’il nous redonne notre liberté d’expression. Je pense bien que le gouvernement pouvait mesurer la portée de son acte avant d’agir entre temps ».
« Cela prouve qu’il est à l’écoute » Hervice Koffi (Agent comptable)
« C’est avec beaucoup de joie que j’ai accueilli l’abrogation du décret relatif aux taxations des réseaux sociaux. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus nous passer des réseaux sociaux car ils constituent un levier de développement dans presque tous les secteurs d’activités, d’autant plus qu’ils favorisent une visibilité plus large en un temps record partout et en tout temps des biens et services. Les taxer revient à réduire ou ralentir ceux à quoi on s’en sert notamment le développement des divers secteurs d’activité dans notre pays. Cet acte du chef de l’État béninois est à vivement saluer. Cela prouve qu’il suit non seulement ce qui se passe dans son pays mais aussi qu’il est à l’écoute de certaines plaintes de sa population. Cette décision prise et qui ne favorisait pas les 3/4 de la population béninoise devrait être bien mûrie ou peut être faire l’objet d’un sondage préalable avant sa mise en application. Que chacun y tire une bonne leçon ».

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 septembre 2018 par Dg24h


La PDG de MCC au cabinet de Dona Houssou


19 février 2019 par La Rédaction
Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a reçu en audience (...)
Lire la suite

La Céna fait le point de l’inscription des agents électoraux


19 février 2019 par La Rédaction
Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), a (...)
Lire la suite

Les responsables des universités et écoles privées rappelés à (...)


19 février 2019 par La Rédaction
Dans une correspondance en date du mercredi 06 février 2019, le (...)
Lire la suite

Le boulevard de la Marina en réaménagement


13 février 2019 par La Rédaction
Le boulevard de la Marina long de 5,7 kilomètres sera entièrement (...)
Lire la suite

Les touristes affluent à la Pendjari


13 février 2019 par La Rédaction
Le parc de la Pendjari dans le département de l’Atacora suscite depuis (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole


13 février 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 12 février fait un grand pas (...)
Lire la suite

Sylvestre Amoussou reçoit un chèque symbolique


12 février 2019 par Dg24h
Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Sports, Oswald Homeky a (...)
Lire la suite

Ulrich Togbonon menace


11 février 2019 par La Rédaction
La première session de la chambre criminelle de la Cour de Répression (...)
Lire la suite

Le gouvernement obtient 60 milliards FCFA de la FIDA


9 février 2019 par Dg24h
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé au (...)
Lire la suite

Les populations libèrent le domaine du TF 120


3 février 2019 par La Rédaction
Les populations de Ouidah mettent désormais la main à la pâte pour (...)
Lire la suite

La centrale électrique de Natitingou mise en service


3 février 2019 par La Rédaction
Après Porto-Novo et Parakou, c’est le tour de la centrale électrique de (...)
Lire la suite

La Banque mondiale appuie le Bénin avec 90 millions de dollars


2 février 2019 par La Rédaction
Dans un communiqué de presse N° : 2019/050/AFR, le Conseil des (...)
Lire la suite

Le Bénin passe d’un score de 39 à 40 sur 100


29 janvier 2019 par La Rédaction
Les score et rang du Bénin dans l’indice de Perception de la Corruption (...)
Lire la suite

La Cour renvoie l’audience à jeudi


29 janvier 2019 par La Rédaction
Le procès ICC-Services prorogé jusqu’au 31 janvier 2019 est à son 27ème (...)
Lire la suite

Une conférence pour les choix de politiques publiques


29 janvier 2019 par La Rédaction
Une conférence s’est ouverte ce lundi 28 janvier 2019 à Cotonou dans le (...)
Lire la suite

Les lois électorales en débat à la Cour constitutionnelle


25 janvier 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle organise depuis, ce jeudi 24 janvier 2019, (...)
Lire la suite

La liste des journaux officiellement reconnus


25 janvier 2019 par Dg24h
Au terme des travaux de la 2ème session ordinaire de l’année 2018 de la (...)
Lire la suite

Des victimes de ICC-Services à la barre


25 janvier 2019 par Dg24h
Le procès ICC-Services démarré depuis le 17 décembre dernier est à son (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information