samedi, 28 mai 2022 •

336 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Secteur énergétique en Afrique

Le Cap accueillera la Semaine africaine de l’énergie en octobre




Le Cap, en Afrique du Sud, a de nouveau été sélectionné comme hôte de la très attendue Semaine africaine de l’énergie (AEW), qui se déroulera du 18 au 21 octobre 2022. AEW 2022 réunira à nouveau les leaders africains de l’énergie et les parties prenantes mondiales pour une semaine de dialogue intense sur le secteur énergétique africain.

La conférence et ses organisateurs restent pleinement engagés envers le continent, ses habitants et son potentiel, avec plus de 5000 participants, plus de 175 conférenciers internationaux et plus de 21 ministres de toute l’Afrique et du monde venant au Cap.
Au cours de l’édition de cette année, les délégués et les conférenciers peuvent s’attendre à une solide programmation de tables rondes, de forums d’investisseurs, de fonctions de réseautage et de cérémonies de signature d’accords couvrant l’ensemble du secteur et de la chaîne de valeur de l’énergie en Afrique. S’étendant sur les récits exprimés lors de l’édition 2021 de la conférence, l’AEW 2022 reste entièrement axée sur l’éradication de la pauvreté énergétique d’ici 2030. Avec plus de 600 millions de personnes toujours sans accès à l’électricité, le continent a besoin d’une action immédiate s’il veut réaliser ses objectifs de développement socio-économique.

Dans la poursuite d’une économie électrifiée, AEW 2022 présentera des sujets critiques qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique. En ce qui concerne le secteur en amont, l’accent sera mis sur l’exploration, les cycles de licences et la concurrence restante pour les investissements en 2022 et au-delà. Alors que les marchés frontières émergents tels que la Somalie, le Kenya, la Namibie, l’Ouganda et la Côte d’Ivoire attirent de plus en plus l’attention des acteurs régionaux et internationaux, AEW 2022 mettra l’accent sur les opportunités potentielles et actuelles sur les marchés en amont émergents et matures d’Afrique. Sur le front intermédiaire, AEW 2022 offrira un aperçu critique des projets nouveaux et existants - tels que le projet de pipeline de la Renaissance africaine de 6 milliards de dollars et le projet de gazoduc Tanzanie-Ouganda de 1 800 km proposé - offrant des opportunités lucratives aux investisseurs. Enfin, avec l’intensification de la construction de raffineries en cours sur tout le continent, la conférence s’est engagée à accroître les investissements et à améliorer la production sur les principaux marchés africains. En discutant des défis et des opportunités présents dans le secteur en aval, les parties prenantes africaines discuteront en collaboration de l’avenir de l’industrie énergétique africaine.

"En 2021, ils ont dit que cela ne pouvait pas se faire au Cap et que nous devions tous aller à Dubaï. Avec le soutien massif de la ville du Cap, du gouvernement d’Afrique du Sud, des compagnies pétrolières internationals, des compagnies pétrolières nationales et des sociétés d’énergie alternative, nous avons démontré que l’Afrique est prête et capable d’organiser un événement énergétique à l’échelle du continent en Afrique et nous avons organisé le plus grand événement sur le continent. Même durant la pandémie, AEW a eu lieu, démarrant une nouvelle ère d’événements sauf, accessibles et axés sur l’industrie. Cette année sera énorme pour l’industrie énergétique africaine. Nous nous attendons à ce qu’une série d’investissements soient réalisés et que des développements décollent qui stimuleront le progrès économique du continent », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de La Chambre africaine de l’énergie.

L’énergie, un catalyseur pour le progrès économique durable

« Au cours de l’édition de cette année d’AEW, l’accent sera mis sur la finance, le gaz naturel, l’électrification, l’hydrogène, l’amont et une transition juste, car nous pensons que ces secteurs ont un rôle spécifique à jouer en Afrique. En développant nos ressources gazières, l’Afrique peut répondre à la demande croissante d’énergie tout en réduisant les émissions. À partir de l’AEW 2022, nous nous rendrons à la COP27 pour rencontrer des dirigeants mondiaux et discuter de l’énergie africaine - du Cap au Caire », note Ayuk.

Pendant ce temps, l’énergie représentant un catalyseur pour le progrès économique durable, AEW 2022 vise à conduire le continent dans une nouvelle ère de croissance accrue de l’industrie en fournissant la meilleure plate-forme pour la signature d’accords et la formation de relations qui amélioreront l’investissement et le développement. Alors que le continent continue de faire face à une réduction du financement des projets d’hydrocarbures, AEW 2022 offrira de nouvelles perspectives sur la manière dont les projets pétroliers et gaziers africains peuvent lever des capitaux dans un contexte de transition énergétique post-COVID-19. En conséquence, les tables rondes et les forums d’investisseurs mettront l’accent sur le financement, les environnements propices et le rôle que les banques africaines joueront dans le financement de l’avenir de l’industrie. En initiant les acteurs africains à la levée de capitaux innovante, AEW 2022 s’engage pour la croissance du pétrole et du gaz africains.

Concernant le gaz, l’Afrique n’est pas seulement riche en ressources mais aussi en opportunités. Des marchés tels que le Nigeria, le Mozambique, la Mauritanie, le Sénégal, la Tanzanie, la Guinée équatoriale, la République du Congo et le Ghana disposent d’importantes ressources inexploitées. Déjà, il y a eu un afflux d’investissements et de développement dans le secteur du gaz, et pourtant il reste une gamme d’opportunités, en particulier dans le domaine de la conversion du gaz en électricité et du gaz naturel liquéfié. L’AEW 2022 a donc mis l’accent sur le rôle que jouera le gaz dans l’électrification de l’Afrique, moteur de la croissance socio-économique et de l’industrialisation pour les années à venir. En présentant des profils de projets, en mettant en évidence les découvertes clés et en soulignant comment le gaz favorisera une transition juste en Afrique, AEW 2022 a placé le gaz au centre de son programme.

De plus, la récente décision de l’Union européenne d’étiqueter certains projets gaziers comme verts est susceptible d’inaugurer une nouvelle vague d’investissements en Afrique et l’AEW 2022 sera le lieu où des transactions dans ce domaine seront conclues. L’Afrique est au milieu d’une transition énergétique dans laquelle des niveaux d’investissement importants sont nécessaires si le continent veut atteindre ses objectifs environnementaux. Le développement de ressources telles que le gaz, l’hydrogène et les énergies renouvelables garantira que l’Afrique adhère aux objectifs mondiaux d’atténuation du changement climatique tout en stimulant la croissance économique.

En mettant l’accent sur l’énergie verte, AEW 2022 organisera le Sommet transformateur de l’énergie verte en Afrique - une plate-forme pour une discussion inclusive sur le secteur de l’énergie verte en Afrique. Au cours du Sommet, les conférenciers souligneront les principales opportunités dans l’espace des énergies renouvelables en Afrique, donnant un aperçu des marchés à fort potentiels tels que le Congo, le Mozambique, la Gambie, le Kenya, l’Angola et la Libye, tous riches en ressources renouvelables. En outre, le Sommet mettra l’accent sur le rôle que l’hydrogène jouera en Afrique en détaillant les marchés et projets à fort potentiel tels que l’usine d’ammoniac vert de Hive Hydrogen en Afrique du Sud et le projet d’hydrogène vert de 9,4 milliards de dollars en Namibie.

A propos de AEW 2022

AEW 2022 est la conférence annuelle, l’exposition et l’événement de réseautage de La Chambre africaine de l’énergie. AEW 2022 réunit les acteurs africains de l’énergie avec des investisseurs et des partenaires internationaux pour stimuler la croissance et le développement de l’industrie et promouvoir l’Afrique en tant que destination des investissements énergétiques.

Source : African Energy Chamber

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

25 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou




La CPI tient une conférence régionale de haut niveau à Dakar


25 mai 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Du 23 au 25 mai 2022, la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour (...)
Lire la suite

“les députés doivent porter la voix des Français du Bénin”


25 mai 2022 par La Rédaction
Dans la circonscription qu’elle représente, résident 140 000 Français, (...)
Lire la suite

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus réélu à la présidence de l’OMS


25 mai 2022 par Marc Mensah
Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a été reconduit, mardi 24 mai 2022, (...)
Lire la suite

La Coalition mondiale déterminée à en finir avec Daech


13 mai 2022 par Ignace B. Fanou
Une Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, s’est (...)
Lire la suite

Le ministre français des Affaires étrangères Le Drian convoqué au Mali (...)


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le juge d’instruction de Bamako, spécialisé dans les affaires économiques (...)
Lire la suite

Les Pays-Bas aussi soutiennent le plan d’autonomie


11 mai 2022 par Ignace B. Fanou
La liste des Etats soutenant le plan d’autonomie du Sahara marocain ne (...)
Lire la suite

The Coca-Cola Company s’engage envers les consommateurs africains


28 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
L’équipe de direction de l’unité opérationnelle africaine de la Compagnie (...)
Lire la suite

« Nous avons besoin d’une mobilisation encore plus grande »


26 avril 2022 par Akpédjé Ayosso
Les ministres rwandaise des TIC et de l’innovation, Paula Ingabire, et (...)
Lire la suite

OBG et ADCA s’associent pour un nouveau Focus Report


26 avril 2022 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau Focus Report produit par Oxford Business Group (OBG) en (...)
Lire la suite

Les ministres africains de l’agriculture se concertent à Malabo


12 avril 2022 par Akpédjé Ayosso
Sur l’île de Malabo, capitale de la Guinée équatoriale, les ministres de (...)
Lire la suite

Voici les principaux sujets abordés par SM Mohammed VI et SEM. Pedro (...)


8 avril 2022 par Ignace B. Fanou
Le Maroc et l’Espagne ont adopté, ce jeudi, à Rabat, une Déclaration (...)
Lire la suite

SM. Mohammed VI réserve un accueil royal à SEM. Pedro Sanchez


7 avril 2022 par Ignace B. Fanou
Le président du gouvernement espagnol a effectué une visite officielle (...)
Lire la suite

Brahim Ghali fait économie de vérité


3 avril 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Chef du Front Polisario a accordé une interview au journal El Mundo (...)
Lire la suite

L’Etat de Lagos lance un service taxi avec 1 000 véhicules


2 avril 2022 par Akpédjé Ayosso
Une livraison de 1 000 véhicules GAC MOTOR au gouvernement de l’État de (...)
Lire la suite

Mohammed VI apprécie l’ouverture d’une nouvelle page entre le Maroc et (...)


31 mars 2022 par Akpédjé Ayosso
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a apprécié l’ouverture d’une nouvelle page (...)
Lire la suite

Catholic Relief Services et ses partenaires prônent une gestion (...)


29 mars 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ONG Catholic Relief Services (CRS) a pris part à la 9e édition du Forum (...)
Lire la suite

FP2030 annonce l’ouverture d’un nouveau bureau à Abuja


28 mars 2022 par Akpédjé Ayosso
Family Planning 2030 (FP2030), le partenariat mondial pour la (...)
Lire la suite

Le Sénégal accueille le forum régional côtier et marin


26 mars 2022 par Akpédjé Ayosso
La 10e édition du Forum régional du PRCM se tiendra du 29 mars au 1er (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires