vendredi, 22 février 2019 •

280 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Actualité politique

« Le Bloc Républicain n’est pas le parti des gens du Nord » (A. Bio Tchané)




Le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a été, ce vendredi 07 décembre 2018, l’invité de Frissons Radio. Le président de l’alliance Abt s’est prononcé sur certains sujets d’actualité, notamment la nouvelle charte des partis politiques et a rappelé les ambitions du Bloc Républicain.

Les députés de la 7ème législature ont voté la loi no 2018-23 du 17 septembre 2018 portant charte des partis politiques en République du Bénin. Pour le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, c’est une charte qui fait de l’assainissement. « Elle n’apporte pas de restrictions nouvelles, nous sommes toujours dans le contexte démocratique fixé par la constitution dont nous souhaitons une consolidation. Il y a plus de 200 partis aujourd’hui qui sont tous de petites tailles », a-t-il déclaré. Selon lui, pour que les partis puissent exercer leur rôle dans un système démocratique, il faut que ces derniers soient plus grands, solides, et participatifs.
A la question de savoir si pour les grands partis cette fusion ne se fait pas avec un peu de frustration, le président de l’alliance ABT a souligné que « Même si au départ, il y a un certain renoncement, il faut accepter comme moi, de dissoudre quelque chose qui vous a permis pendant plus de 08 ans pour certains, plus de plus de 10 ans pour d’autres, de faire votre chemin politique ».
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement pense que ce renoncement vaut la peine puisqu’il est question de participer à la construction d’un système partisan plus solide dans le pays. « Je lis beaucoup plus d’enthousiasme (...) auprès de ceux qui ont adopté la démarche avec nous », a-t-il ajouté.
Aux dires du ministre d’Etat, l’opposition trouvera son compte dans cette réforme et elle doit travailler dans cette direction. Pour que l’opposition puisse s’exprimer d’une voix beaucoup plus forte, explique-t-il, il faudra qu’elle aussi accepte certaines consolidations.
« Demain, ceux qui de l’autre côté ont des vues différentes des nôtres devront accepter de se mettre ensemble pour pouvoir peser le même poids », a suggéré Abdoulaye Bio Tchané.

Les Républicains, un courant de pensée
Selon, le ministre d’Etat, les Républicains sont caractérisés par le libéralisme, la compassion, la recherche de la compétition ; toutes sortes de valeurs qui sont plus proches d’eux.
C’est un bloc solide à la naissance qui compte plus de 6 000 adhérents, plus de 100 partis, une trentaine d’élus à l’Assemblée nationale, des dizaines d’élus communaux et des centaines d’élus locaux.
L’alliance ABT, informe le président du parti, apporte plus de 1200 élus locaux et plus de 60 élus communaux. Quant aux égos, il signale que cela ne manquent pas dans les partis. « Vous avez des gens qui viennent avec des ambitions individuelles. Il faut savoir les gérer ».
S’agissant de la problématique de la confection des listes pour les prochaines élections législatives, le ministre d’Etat révèle que « ça va être un moment pour tester la capacité des uns et des autres à rester ensemble. Toutefois indique-t-il, « nous partons avec un avantage important ».
« Nous construisons tout ceci en étant au gouvernement, en étant au pouvoir. (...) nous avons la possibilité avec le soutien du chef de l’Etat d’assurer aux uns et aux autres des compensations qu’ils n’auraient pas, s’ils n’étaient pas choisis comme candidats à la députation », a confié le président de l’alliance ABT.
Pour ce dernier, après les élections, il y a beaucoup de choses qu’on peut faire pour participer à la construction du pays. Certains annonce-t-il, seront dans le gouvernement, les institutions, et d’autres dans la vie civile pour participer à la construction du pays.
Le Bloc Républicain prend l’engagement de faire avancer la démocratie. « Nous sommes pour la démocratie dans notre pays, nous sommes pour la liberté d’expression », a-t-il formulé.
Au sujet des appréhensions de l’opinion publique sur la formation du bloc du Sud et du Nord Abdoulaye Bio Tchané a confié qu’il y a eu beaucoup de travail dans ce sens pour éviter cette situation.
« Le parti Républicain n’est pas le parti des gens du Nord et le parti Progressiste n’est pas le parti des gens du Sud, vous trouverez dans ces deux partis, dans ces deux blocs des gens du Nord et des gens du Sud », a-t-il clarifié.
Il a salué cette initiative du chef de l’Etat. Pour lui, le président Patrice Talon est le leader de ceux qui pensent qu’il faut cette réforme du système partisan.
S’agissant des sorties de l’ancien président de la République Boni Yayi, ces derniers jours sur le terrain, le ministre d’Etat a avoué qu’il n’est pas inquiet.
« Nous sommes des démocrates et nous laissons y compris nos adversaires profiter des libertés démocratiques qui sont offertes à chacun de nos compatriotes », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané
Pour le ministre d’Etat, l’ancien président ne pourra pas les empêcher d’avoir un bon score lors des prochaines élections législatives.
Le congrès constitutif Bloc Républicain est prévu pour ce samedi 08 décembre 2018, à la place Bio Guerra de Parakou.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 décembre 2018 par La Rédaction


Message aux Militantes et Militants de l’UDBN


21 février 2019 par Dg24h
À l’attention des militantes et militants de l’Union Démocratique pour un (...)
Lire la suite

Le Prd obtient son quitus pour le scrutin


21 février 2019 par Dg24h
Rien ne pourra plus bloquer le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) (...)
Lire la suite

Ces opposants qui ne sont pas en règle


21 février 2019 par Dg24h
C’est désormais connu. Les partis en règle pouvant participer aux (...)
Lire la suite

Le dépôt des candidatures débute ce jeudi à la CENA


21 février 2019 par Dg24h
La phase de dépôt des dossiers de candidatures à la CENA pour les (...)
Lire la suite

Boni Yayi dans le rôle de trouble-fête


19 février 2019 par Dg24h
L’ancien chef d’Etat, Boni Yayi n’a certainement pas encore compris la (...)
Lire la suite

Voici les exploits réalisés par le gouvernement Talon


18 février 2019 par Dg24h
Le président Patrice Talon dans son programme d’actions a clairement (...)
Lire la suite

Le PRD se met à jour


16 février 2019 par Dg24h
Les grands partis répondent toujours à temps aux exigences de la loi. (...)
Lire la suite

L’UDBN exige le respect de la loi


15 février 2019 par La Rédaction
Les responsables de l’Union démocratique pour un Bénin Nouveau (Udbn) (...)
Lire la suite

Le PRD s’en sort la tête haute


15 février 2019 par Dg24h
Rien ne bloque le Parti du renouveau démocratique (PRD). Pour la mise (...)
Lire la suite

Alexandre Sohou active la ligue PRD de la 15ème


12 février 2019 par Dg24h
C’est sous la vision managériale du conseiller communal de Cotonou que (...)
Lire la suite

Encore un terrain conquis par les militants du PRD


11 février 2019 par La Rédaction
Une délégation des responsables du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) (...)
Lire la suite

Les sections et sous-sections Prd renouvelées


11 février 2019 par La Rédaction
Le siège national du Parti du renouveau démocratique (Prd) a servi de (...)
Lire la suite

Gustave Sonon dévoile son ralliement à la mouvance


4 février 2019 par Dg24h
Ancien ministre de Boni Yayi, Gustave Dépo Sonon, après trois années de (...)
Lire la suite

AjeDAA portée sur les fonts baptismaux


2 février 2019 par Dg24h
L’Association des Jeunes pour le Développement de l’arrondissement (...)
Lire la suite

La Cour fixe le délai au 16 mars


2 février 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle a rendu une décision ce vendredi pour statuer (...)
Lire la suite

Me Rufino d’Almeida, mobilise Sodohomè pour les Républicains


30 janvier 2019 par Dg24h
Me Rufino d’Almeida a tenu, ce dimanche 27 janvier 2019, un meeting (...)
Lire la suite

De nouvelles nominations dans les écoles et facultés des universités


30 janvier 2019 par La Rédaction
Plusieurs nominations ont été prononcées ce jour au cours du conseil des (...)
Lire la suite

Les non-dits du retrait de Mathurin Nago


29 janvier 2019 par Dg24h
Il n’y a plus l’ombre d’un doute. Le professeur Mathurin Coffi Nago ne (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information