vendredi, 25 septembre 2020 •

234 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Lac Nokoué, Ahémé, etc..

La phase réhabilitation des plans d’eau démarre cette semaine




La phase opérationnelle de la réhabilitation des plans d’eau du Sud Bénin démarre cette semaine du 5 août. Cette mesure fait suite à l’adoption en Conseil des ministres le 11 janvier 2017, du projet de décret portant création, composition, attributions et fonctionnement d’une commission chargée de proposer des mesures d’assainissement et de réhabilitation des lacs Ahémé, Nokoué, et la lagune de Porto-Novo.

La situation des plans d’eau du Bénin nécessite un assainissement profond. C’est dans ce cadre que le 11 janvier 2017, le Conseil des ministres a mis en place une Commission ad’hoc chargée de faire le diagnostic de la situation de dégradation des milieux aquatiques et de proposer des mesures urgentes ainsi que des approches de solutions à moyen et long termes. Ceci, dans le but d’assainir, voire réhabiliter les plans d’eau au sud du Bénin, notamment le lac Ahémé, la lagune côtière, le lac Nokoué, la lagune de Porto-Novo.
Cette Commission ad’hoc a travaillé de façon inclusive et a proposé un schéma d’assainissement de ces plans d’eau. Au nombre des activités qui avaient été retenues, il y a l’enlèvement systématique de toutes les pêcheries sédentaires et autres engins prohibés des chenaux du lac Ahémé. Il a aussi été proposé de procéder à l’enlèvement systématique de tous les engins prohibés du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Novo. Ainsi, des contacts ont été pris avec les structures politico-administratives pour discuter de la faisabilité.
Par ailleurs, plusieurs séances de travail ont été organisées avec toutes les composantes de la chaîne administrative ainsi que sécuritaire notamment les forces de défense et de sécurité, le secteur judiciaire, les forces navales, les préfets de ces départements ou leurs représentants, le représentant du Directeur Général de la Police Républicaine, des représentants du ministère du cadre de vie, les Directeurs départementaux de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de ces départements. Ces rencontres visent en réalité à impliquer chacun de ces acteurs dans la mise en œuvre de ces recommandations essentielles pour réhabiliter ces plans d’eau.
Des actions urgentes
Deux prestataires ont été recrutés par grand plan d’eau et ceci par concurrence pour enlever les engins prohibés. Ceux-ci ont suffisamment été sensibilisés sur la professionnalisation du travail à effectuer.
Selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, « Nous avons besoin d’assainir notre cadre de vie. Et surtout, les plans d’eau qui restent une zone d’habitation, mais aussi une zone de production pour la survie de nos populations. Nos plans d’eau sont pollués ».
« Nous avons pris des dispositions pour pouvoir assainir ces plans d’eau. Seulement, nous ne pouvons pas aller de façon aveugle. Nous devons absolument tenir compte de la manière dont nous nous organisons et des méthodes que nous utilisons », a indiqué Gaston Dossouhoui. « Deux choses importantes. Quel ordre on met et de quelle manière on met ? », ajoute-t-il.
Le 11 janvier 2017, le Conseil des ministres a mis en place une Commission ad hoc chargée de faire le diagnostic de la situation de dégradation des milieux aquatiques et de proposer des mesures urgentes ainsi que des approches de solutions à moyen et long termes pour assainir, voire réhabiliter les plans d’eau au sud du Bénin.
Selon le ministre, « cette Commission ad hoc a travaillé de façon suffisamment inclusive et nous a proposé un schéma d’assainissement de ces plans d’eau. Nous avons pris contact avec les structures politico-administratives pour discuter de cette question. Nous sommes descendus le plus bas possible dans la hiérarchie administrative, pour nous assurer que les gens à la base ont été contactés et que tout le monde comprend l’enjeu ». Gaston Dossouhoui confirme que « Les gens sont conscients qu’on fait du mal à ces plans d’eau par l’installation des pêcheries sédentaires. On pollue. Les entreprises recrutées ont été suffisamment sensibilisées pour faire un travail professionnel. Nous voilà à l’orée de la mise en œuvre concrète de l’activité. A cause de l’engorgement des plans d’eau, nos belles crevettes roses sont rares et nous n’arrivons plus à desservir le marché européen comme avant. Alors que ce commerce nourrit beaucoup de familles. Je voudrais que l’industrie de crevette renaisse chez nous. Il faut faire quelque chose maintenant et tout de suite », a-t-il martelé.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 août 2019 par La Rédaction




Sylvanus Olympio, ou le rêve inachevé d’un panafricaniste hors (...)


22 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
ACTE I Assassiné en 1963 soit trois ans après avoir prononcé le (...)
Lire la suite

La police républicaine à Dakar pour l’extradition de Carlos (...)


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’ex régisseur de la Direction générale des impôts du Bénin, Carlos (...)
Lire la suite

La Côte d’Ivoire devient le pays le plus riche de toute l’Afrique de (...)


14 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Après avoir dépassé le Kenya, la Côte d’Ivoire, pays francophone au (...)
Lire la suite

Les Chefs d’Etats de la CEDEAO examinent la situation ce (...)


6 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Le 57ème Sommet ordinaire de la Communauté Économique des États de (...)
Lire la suite

Michel Djotodia retourne en Centrafrique


6 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Exilé au Bénin depuis 2014 lors de sa chute du pouvoir, l’ancien (...)
Lire la suite

Le don de plasma par l’Église de Shincheonji facilite le développement du (...)


30 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le 27 août, plus de 1 000 membres de l’organisation religieuse appelée (...)
Lire la suite

L’Allemagne ferme les distributeurs de bitcoin sans licence


11 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’autorité fédérale allemande de surveillance financière (BaFin), (...)
Lire la suite

Kashamu Buruji alias Kasmal Daewoo décédé ce samedi


8 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’ancien sénateur et homme d’affaires Buruji Kashamu connu au Bénin sous (...)
Lire la suite

Le journaliste Omar Radi inculpé pour viol


4 août 2020 par Akpédjé Ayosso
Le journaliste marocain Omar Radi a été placé en détention le mercredi 29 (...)
Lire la suite

Des experts internationaux dénoncent une "tentative de destruction d’un (...)


25 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le 20 juillet, un webinaire sur un nouveau mouvement religieux en Corée (...)
Lire la suite

Traduction des documents techniques


20 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le XXIe siècle est une ère d’innovation et de mondialisation universelle. (...)
Lire la suite

Le Maroc réfute les accusations d’espionnage


30 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Amnesty International dans un rapport publié le 22 juin dernier a (...)
Lire la suite

Le Maroc rend hommage à son ancien Premier ministre


2 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Maître Abderrahmane El-Youssoufi, ancien Premier ministre marocain est (...)
Lire la suite

Le Roi du Maroc propose une initiative des Chefs d’État


14 avril 2020 par Akpédjé Ayosso
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a suggéré ce lundi 13 avril 2020 au cours (...)
Lire la suite

Royal Air Maroc intègre l’Alliance Oneworld


11 avril 2020 par Akpédjé Ayosso
La compagnie marocaine est désormais membre de l’Alliance Oneworld. (...)
Lire la suite

L’Inde appelle à des efforts collectifs pour lutter contre le (...)


16 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Une conférence vidéo numérique a eu lieu entre le Premier ministre indien (...)
Lire la suite

Le Libéria inaugure un consulat général à Dakhla


13 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
La République du Libéria a ouvert le 12 mars 2020 un consulat général à (...)
Lire la suite

Le Ghana confirme deux cas du Coronavirus


13 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le virus Covid-19 se propage en Afrique. Les autorités sanitaires du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires