jeudi, 21 novembre 2019 •

431 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Bilan de santé

Un examen préventif qui sauve des vies




Détecter d’éventuelles pathologies contractées par un patient afin de lui proposer une meilleure prise en charge ; tel est l’objectif du bilan de santé encore appelé check-up. L’importance de cet examen préventif et périodique qui se fait en fonction de chaque individu est souvent ignoré par bon nombre de personnes surtout quand ‘’tout va bien apparemment’’.

Suzanne Gbégnon âgée de 30 ans est responsable chargée de marketing dans une société privée à Cotonou. A sa sortie du service un jeudi soir, elle a perdu connaissance et a été très vite conduite dans un hôpital. Le diagnostic révèle que dame Gbégnon souffre d’une maladie de foie à un stade un peu avancé. Une maladie qui pouvait être dépistée depuis des mois si elle s’était rendue chez un médecin plus tôt ou mieux procédait de façon périodique à un bilan de santé.
« Je sentais les symptômes mais pas à tout moment. Certains jours, je vais bien, par contre, il y a des jours où j’ai des crampes musculaires, des troubles du sommeil et surtout la fatigue. Je traitais toujours le paludisme ou je prenais tout simplement des vitamines puisque j’associais ma fatigue intense à tous les travaux que je faisais dans le cadre de mon métier ».
Contrairement à dame Gbégnon, Joseph Faton, étudiant dans une école privée à Abomey-Calavi a eu la chance de traiter très tôt une maladie après avoir fait un bilan de santé. « J’ai fait un bilan de santé, ce qui a permis de découvrir l’inflammation d’un sinus qui tôt au tard allait beaucoup me déranger. Le médecin m’a conseillé de faire un traitement et c’est ce que j’ai fait ».
Selon Dr Choubiyi Christiane, médecin généraliste au Centre médical Avicennes à Cotonou, il est très important de faire le bilan de santé parce que cela « peut permettre de dépister une maladie chez une personne et sauver cette dernière, si la maladie suspectée est au début ».
Selon le médecin, le bilan de santé est ‘’beaucoup plus pour le dépistage’’.
Comme dame Gbégnon souffrante d’une maladie de foie, nombreuses sont les personnes qui n’ont pas une idée précise sur leur état de santé.
Pour d’autres, une fois qu’ils sont bien portants cela suppose qu’ils sont en bonne santé. Or, il y a certaines maladies dont les symptômes ne se manifestent pas très tôt. « Le bilan de santé devrait être en principe systématique puisque la personne peut ne rien sentir mais la maladie est là », a déclaré Dr Choubiyi.
D’après Liliane Francisco, étudiante en gestion des projets, faire un bilan de santé est devenu une obligation après le décès d’un des membres de sa famille. « Ma grande sœur est décédée du cancer de seins. Après cet évènement douloureux, mon père a exigé qu’on fasse un bilan de santé chaque six mois et c’est ce que tous les membres de la famille font depuis. De mon côté, le bilan de santé a permis de dépister une maladie héréditaire », a-t-elle confié.

Des examens médicaux indispensables

Dans le cadre d’un bilan de santé, plusieurs examens sont pratiqués. Pour le médecin généraliste, le bilan de santé dépend du type de personne, c’est-à-dire qu’il est adapté à chaque personne en fonction de son âge, de son sexe et de certains facteurs de risques liés à son environnement. Il y a par exemple des : bilans sanguins, bilans de santé oculaire, bilans de santé cardiaque et bilans de santé radiologiques.
« Au niveau du bilan de santé sanguin, on peut avoir une numération formule sanguine et cela peut révéler certaines pathologies chez la personne dont les leucémies, les anémies et autres », explique-t-elle. Aussi, il y a-t-il le frottis cervico-vaginal, un examen pour les femmes qui doit être réalisé de 25 à 65 ans et la mammographie à partir de 50 ans pour dépister le cancer du sein. Quant aux hommes, ils doivent faire un bilan de santé urinaire et à partir de la cinquantaine il est nécessaire de faire un examen de la prostate tous les ans.
Les bilans de santé permettent donc de connaître son état physique et de mieux combattre une maladie. Dans le cas général, le bilan de santé peut être fait chaque 1 an selon le médecin généraliste et ceci dans n’importe quelle structure sanitaire. « A partir de la trentaine, il faut commencer par faire certains bilans de façon systématique », recommande Dr Choubiyi Christiane.

« La santé n’a pas de prix››

Mais le revenu du citoyen béninois ne lui permet pas de faire face à cette nécessité sanitaire. « La santé n’a pas de prix et tout le monde le sait. Si moi je ne sens pas un symptôme grave, je ne vais pas consulter un médecin. Si physiquement, je suis en forme, aller faire le bilan de santé est comme un luxe puisque ce n’est pas gratuit, c’est de l’argent je dois faire sortir alors qu’avec le peu que je gagne, je ne peux pas me permettre cela », a affirmé Laurent Sagbo, informaticien-technicien.
Pour Christophe Deguenon, « il faut avoir les moyens pour faire le bilan de santé, même si c’est une fois dans l’année ». « Je suis d’accord que c’est important mais on ne peut vraiment pas se lever et aller faire un bilan de santé alors qu’on n’arrive pas encore à nourrir les membres de sa famille », a-t-il ajouté.
Au regard de ce fait, Dr Choubiyi lance un appel aux autorités pour que l’assurance maladie soit réellement universelle. « C’est vrai que cela a déjà démarré dans certains centres de santé avec le projet ARCH (Assurance pour le renforcement du capital humain, Ndlr), on peut généraliser pour que toutes les catégories de personnes en bénéficient également », suggère-t-elle.
« Il est très important en tant que citoyen, que ça soit enfant ou adulte de se faire consulter même quand il n’y a pas les symptômes pour qu’on puisse envisager des examens ou demander des examens systématiques pour déceler des pathologies qui sont peut-être dormantes », conseille le médecin généraliste Dr Choubiyi Christiane.

Akpédjé A. AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 octobre 2019 par Dg24h


Le Programme des Obsèques du Professeur Albert Tevoedjre


21 novembre 2019 par Dg24h
Les familles TEVOEDJRE, SINGBO, et EKUE ; Les Familles parentes et (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance les travaux d’une table ronde sur l’Initiative (...)


21 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Un navire belge en mission de surveillance à Cotonou


21 novembre 2019 par Dg24h
Le navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, (...)
Lire la suite

Le ‘’Kpayo’’ vendu entre 1000 et 1500 FCFA le litre


21 novembre 2019 par Dg24h
Le prix de l’essence de contrebande communément appelée ‘’Kpayo’’ a connu (...)
Lire la suite

La TVM désormais payable par téléphones


21 novembre 2019 par Dg24h
Dans une correspondance en date du 18 novembre 2019, adressée aux (...)
Lire la suite

Les émissaires de la CEDEAO désapprouvent le comportement de (...)


21 novembre 2019 par Dg24h
L’ancien président de la République, Boni Yayi après sa descente d’avion (...)
Lire la suite

Les clarifications de la Police sur l’affaire de Pick Up Nigérians (...)


20 novembre 2019 par Dg24h
Dans un communiqué dont notre rédaction a reçu copie, La Direction de la (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 06 ans de prison


20 novembre 2019 par Dg24h
Le tribunal de première instance de deuxième classe de Lokossa s’est (...)
Lire la suite

KFW-IPEX finance la phase 2 de la Route des Pêches pour 160 milliards (...)


20 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni a procédé à la (...)
Lire la suite

Des mesures pour prévenir les accidents


20 novembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres réuni ce mercredi 20 novembre 2019, a décidé de (...)
Lire la suite

1100 jeunes à recruter pour la police et l’armée


20 novembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres a autorisé en sa séance hebdomadaire de ce (...)
Lire la suite

Recrutement à la Police et pour l’armée au titre de l’année (...)


20 novembre 2019 par
Réuni en conseil des ministres ce mercredi 20 Novembre 2010, le (...)
Lire la suite

Le ministre Wadagni représente le Chef de l’État à Berlin


19 novembre 2019 par Dg24h
La 2ème édition de la Conférence du G20 Afrique sur l’investissement (...)
Lire la suite

Le navire Bonita quitte Cotonou avec un nouvel équipage


19 novembre 2019 par Dg24h
Le MV Bonita a quitté le port de Cotonou jeudi dernier avec un nouvel (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle propose 1,5 milliards FCFA


18 novembre 2019 par Dg24h
C’est le vice-président de la Cour contitutionnelle Razaki Amouda (...)
Lire la suite

09 morts dans un accident à Bembèrèkè


18 novembre 2019 par Dg24h
Une collision entre un véhicule personnel et un taxi a fait 09 morts (...)
Lire la suite

« Le parti travaille pour être la première force politique au Bénin (...)


18 novembre 2019 par Dg24h
Les membres du parti Bloc Républicain (BR) ont effectué samedi dernier (...)
Lire la suite

Le nouveau président prête serment en mai et non en avril


18 novembre 2019 par Dg24h
En révisant la constitution du 11 décembre 1990 le 31 octobre dernier à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information