mercredi, 18 juillet 2018 •

79 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Insécurité des personnes

Prof. Dodji Amouzouvi déplore les crimes rituels au Bénin




Invité sur l’hebdo de Océan fm au sujet de des crimes qui se multiplient au Bénin, le professeur de sociologie, Dodji Amouzouvi parle de crimes crapuleux plutôt que des crimes rituels ».
« Ce sont des crimes crapuleux à ne pas greffer à des pratiques de la tradition qui n’ont rien à avoir avec de telles abjections », confirme le socio-anthropologue spécialiste des questions liées aux religions endogènes. Selon le professeur Dodji Amouzouvi, ces actes ignobles que commettent ces criminels, n’ont rien à voir avec le vodoun. Le problème, ce n’est pas le vodoun, puisque cette divinité n’a jamais réclamé du sang humain. Ces pratiques sont révélées de plus en plus à cause de la médiatisation. Cela se passait certainement en cachette sans que personne ne s’en rende compte de l’ampleur. Dans l’histoire des dieux, leurs missions ont été parfois dévoyées, à cause de ce rôle crucial des médias. La divinité dont il est question, « Kin nin si » ou encore « min non na », c’est un vodoun conçu par les hommes pour assurer la protection de la famille, de la maison, du village etc, a expliqué le sociologue sur la base de ses recherches. C’est une divinité qui aide à régler les problèmes en famille. Il était réservé aux patrons des dignitaires. Ce sont eux qui détiennent cela. Utilisée aujourd’hui par des cybercriminels pour « voler », cette divinité n’est pas destinée aux jeunes avides de moral. Pour arriver à anéantir sa force, il faut faire recours à ces dignitaires qui l’orientent très mal. Le professeur martèle que ce pouvoir est reçu par les jeunes de la part de vrais « vodounons » ou encore de vrais « kinninsinons ». La transmission de cet héritage à des jeunes contre de l’argent est la conséquence de la perte des valeurs de la société. Le recours à ces divinités par les jeunes ne se fait pas sans conséquences et les dignitaires qui ont légué cette diète à ces jeunes ne doivent pas leur cacher les revers. Il n’est pas seulement question de Kinninsi puisque plusieurs autres divinités sont utilisées par ces jeunes. Il est question maintenant d’assainir le milieu au regard de tout ce qui se passe. La répression est importante tant dans le rang des cybercriminels que de leurs initiateurs aux crimes rituels.
La loi reste la loi fait remarquer Dodji Amouzouvi qui souligne qu’il faudra réprimer avec la dernière rigueur les auteurs et complices de ces crimes en encourageant les récentes actions de l’Office de Répression de la Cybercriminalité. Il a aussi invité les autorités à s’impliquer davantage pour l’éradication de ces crimes.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mars 2018 par Dg24h



La correction du Bepc reportée

17 juillet 2018 par Dg24h
Prévue pour démarrer ce jeudi 19 juillet 2018, la correction de l’examen (...)
Lire la suite

Libération des axes à Godomey au plus tard le 31 juillet 2018

17 juillet 2018 par Dg24h
Dans la mise en œuvre du projet d’asphaltage des routes dans (...)
Lire la suite

La Chine prête à accompagner les réformes

17 juillet 2018 par Dg24h
L’Ambassadeur de la République populaire de Chine, Peng Jingtao, a été (...)
Lire la suite

Le match Ghana vs Bénin programmé pour le 04 Août

16 juillet 2018 par Dg24h
C’est par une correspondance signé du secrétaire général Anthony Baffoe (...)
Lire la suite

Le transfèrement de KGB en images

16 juillet 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires Bernard Godonou Kikissagbé, alias KGB, arrêté au Togo (...)
Lire la suite

Marie Odile Atanasso lance l’examen au Ceg Tori Agouako

16 juillet 2018 par Dg24h
Démarrée ce lundi 16 juillet 2018, sur toute l’étendue du territoire (...)
Lire la suite

Plusieurs producteurs récompensés pour leur performance

15 juillet 2018 par Dg24h
C’est le stade municipal de Banikoara qui a servi de cadre à la (...)
Lire la suite

Le Ministre Mahougnon Kakpo prend des dispositions

14 juillet 2018 par Dg24h
En vue du bon déroulement de la correction des copies de Brevet (...)
Lire la suite

L’intersyndicale des pharmaciens lève la voix

14 juillet 2018 par Dg24h
Réunis en Assemblée générale, ce vendredi 13 juillet 2018, au Chant (...)
Lire la suite

L’assistant de Sacca Lafia en prison

13 juillet 2018 par Dg24h
L’assistant du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca (...)
Lire la suite

Une délégation de la mosquée de Cadjèhoun chez Modeste Toboula

13 juillet 2018 par Dg24h
Le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, a reçu à son (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat Bénin fait don de 100 dispositifs de lavage des (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Dans la ligne droite de garantir une santé saine en milieu scolaire, la (...)
Lire la suite

Canal+Bénin lance des projections de films dans cinq villes

13 juillet 2018 par Dg24h
Après les éditions de 2016 et 2017, le groupe Canal+ Bénin revient cette (...)
Lire la suite

Tout est fin prêt pour l’examen du Bac

13 juillet 2018 par Dg24h
Le directeur de l’Office du Bac, Alphonse da-Silva a tenu, ce vendredi (...)
Lire la suite

Cartographie des rues à asphalter et à paver à Cotonou

13 juillet 2018 par Dg24h
Le gouvernement de Patrice Talon a inscrit dans son programme d’action (...)
Lire la suite

Siaka Coulibaly lance l’initiative « Vacances sans grossesses (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
Le Coordonnateur des Agences du Système des Nations Unies, Siaka (...)
Lire la suite

L’événement célébré avec faste à Lokossa

11 juillet 2018 par Dg24h
C’est l’esplanade de la maison du peuple de Lokossa, qui a servi de (...)
Lire la suite

Germain Cadja Dodo en prison

11 juillet 2018 par Dg24h
Le Chef de l’arrondissement (CA) de Godomey révoqué, il y a quelques (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires