samedi, 20 juillet 2024 -

546 visiteurs en ce moment

Mali

Les auteurs des tueries de Moura doivent être poursuivis devant un tribunal




Amnesty International salue la publication le 12 mai du rapport d’enquête du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies (HCDH) portant sur l’opération militaire conjointe de l’armée malienne, avec les membres de la société militaire privée Wagner, dans le village de Moura (cercle de Djenné ; région de Mopti) du 27 au 31 mars 2022.

Ce rapport conclut que durant le siège du village de Moura, du 27 au 31 mars 2022, au moins 500 personnes ont été exécutées de manière extrajudiciaire par les forces armées maliennes et leurs alliés étrangers. Le rapport documente aussi les cas de 58 femmes et jeunes filles victimes de violences sexuelles commises par des militaires maliens. Le rapport s’appuie sur 157 entretiens individuels, effectués pendant une période de sept mois allant du 1er avril au 30 octobre 2022, avec des rescapé.e.s de l’attaque, y compris des victimes de violences sexuelles, ainsi que des personnes désignées par les militaires pour enterrer les corps dans des fosses communes.

Le 13 mai 2022, les autorités maliennes ont dénoncé le rapport et précisé qu’« aucun ressortissant civil de Moura n’a perdu la vie durant l’opération aéroportée ». Elles ont également annoncé l’ouverture d’une enquête contre la mission d’établissement des faits du HCDH pour espionnage, atteinte à la sécurité de l’Etat et complot extérieur.

« Selon le rapport du HCDH, les crimes commis à Moura pourraient constituer des crimes de droit international. Si le HCDH rapporte la présence à Moura d’une trentaine de combattants d’un groupe armé, la Katiba Macina, le 27 mars 2022, jour de la foire, celle-ci ne saurait justifier les exécutions extrajudiciaires, viols, et pillages commis par les forces armées contre les habitants et forains piégés par leur siège », a déclaré Samira Daoud, Directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à Amnesty International.

Le rapport du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme constitue une étape cruciale pour la manifestation de la vérité sur les atrocités commises à Moura et doit contribuer au droit des victimes à la justice. Le 6 avril 2022, Amnesty International avait dénoncé les crimes commis par les militaires et leurs alliés et alerté sur la nécessité de mener des enquêtes judiciaires approfondies et indépendantes sur les incidents à Moura.

Le même jour, la justice militaire avait annoncé avoir ouvert une enquête sur ces incidents. Depuis, aucune information publique n’a été donnée sur l’éventuelle avancée de cette procédure. Dans son rapport ”Des crimes sans coupable” paru le 13 avril 2022, Amnesty International indiquait que la quasi-totalité des procédures ouvertes concernant des exactions commises par des militaires dans le cadre du conflit n’évolue pas et reste au point mort sans jamais aboutir à des procès. Amnesty International dénonçait aussi la compétence des tribunaux militaires pour juger des crimes contre les civils, en violation des normes internationales et régionales de protection des droits humains.

Au regard de la gravité des crimes commis, Amnesty International appelle les autorités à diligenter une procédure judiciaire indépendante et impartiale devant les tribunaux de droit commun sur les crimes commis à Moura et attire l’attention de la Cour pénale internationale, qui a une enquête ouverte sur la situation au Mali, sur le cas de Moura qui constitue l’évènement le plus meurtrier contre des civils depuis le début du conflit en 2012.

« Nous dénonçons l’impunité ambiante au Mali et la poursuite des violences par les parties belligérantes contre les populations civiles du Centre du pays, en particulier. Les parties au conflit au Mali, l’armée malienne et ses alliés tout comme les groupes armés, ont l’obligation de respecter le droit international humanitaire. Les crimes visant les civils, tels que les exécutions extrajudiciaires, les viols et autres violences sexuelles, sont absolument prohibés. » a déclaré Samira Daoud.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

18 mai 2023 par Judicaël ZOHOUN




1000 jeunes formés bientôt en électricité et énergies renouvelables


19 juillet 2024 par Marc Mensah
Une convention de partenariat a été signée ce vendredi 19 juillet 2024 (…)
Lire la suite

L’INStaD lance un recrutement pour constituer une base d’agents


19 juillet 2024 par Marc Mensah
L’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) a (…)
Lire la suite

54 personnes invitées d’urgence à l’AJT


19 juillet 2024 par Marc Mensah
Une liste de 54 personnes ou leurs ayants droit ont été invités à (…)
Lire la suite

Ces ouvrages du PAPC pour contrer les inondations cycliques à Cotonou


18 juillet 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Grand soulagement pour les populations de Sètovi et de Akpakpa-Dodomè, (…)
Lire la suite

Les résultats du CEP session des malades disponibles


18 juillet 2024 par Marc Mensah
Les résultats de la session des malades de l’examen du Certificat (…)
Lire la suite

ABMed ordonne le retrait d’un lot du médicament CARVEDI-DENK 25mg


18 juillet 2024 par Marc Mensah
L’Agence béninoise du médicament et des autres produits de santé (…)
Lire la suite

La LNB offre un show à la jeunesse de Porto-Novo ce samedi


18 juillet 2024 par Marc Mensah
Les artistes les plus adulés donnent rendez-vous aux jeunes à (…)
Lire la suite

5 ambassadeurs du Bénin à l’étranger rappelés (La raison)


18 juillet 2024 par Marc Mensah
Cinq ambassadeurs béninois sont appelés à libérer leur poste à (…)
Lire la suite

LES « OUBLIES » DU SOCIAL


18 juillet 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige (…)
Lire la suite

Des travaux de resurfaçage prévus sur la bretelle Biro-Pèrèrè


17 juillet 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’état de dégradation de la chaussée sur la bretelle Biro-Pèrèrè (…)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 17 JUIL. 2024


17 juillet 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 17 juillet 2024, sous (…)
Lire la suite

Un projet pour la construction de 35 centres de Guichets uniques de (…)


17 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
En Conseil des ministres, ce mercredi 17 juillet 2024, le gouvernement (…)
Lire la suite

La nouvelle loi organique sur le CES déclarée conforme à la constitution


16 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
La Cour constitutionnelle a déclaré conforme à la constitution la loi (…)
Lire la suite

30ème anniversaire de la création de l’UEMOA


16 juillet 2024 par La Rédaction
Le Représentant Résident à Cotonou de la commission de l’Union (…)
Lire la suite

Le Bénin signifie son indignation à l’ambassadeur du Burkina


16 juillet 2024 par Marc Mensah
Le gouvernement béninois à travers le Ministère des Affaires étrangères (…)
Lire la suite

La DDS Littoral recrute à plusieurs postes


16 juillet 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Direction Départementale de la Santé (DDS) du Littoral recrute des (…)
Lire la suite

14 migrants béninois portés disparus en mer


16 juillet 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Nouveau drame en mer Méditerranée. 14 Béninois portés disparus et 27 (…)
Lire la suite

LES « OUBLIES » DU SOCIAL


16 juillet 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige (…)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires