dimanche, 22 septembre 2019 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Décision du Conseil des Ministres

Les agents de santé ont jusqu’au 30 Août pour choisir entre le privé ou rester au service de l’Etat




Les agents de santé ont jusqu’au 30 Août 2018, pour choisir entre se consacrer à leurs activités dans le privé ou rester au service de l’Etat. C’est du moins ce qui ressort du Compte rendu du Conseil des Ministres N° 25/2018/PRJSGG/CM/OJ/ORD de ce jour

Sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 25 juillet 2018. Les décisions ci-après ont été prises.

POINT N° 1-3. Suspension de délivrance d’autorisation et révocation d’autorisation pour l’exercice en clientèle privée des professions médicales et paramédicales par un agent public fonctionnaire ou contractuel.

La loi du 17 juin 1997, fixant les conditions de l’exercice en clientèle privée des professions médicales et paramédicales, prévoit la possibilité d’autorisation d’exercice en clientèle privée pour les fonctionnaires de l’Etat.

Mais, le constat révèle que certains agents publics exercent en clientèle privée, au mépris de la législation en vigueur. C’est notamment le cas des hospitaliers ou hospitalo-universitaires qui consacrent peu de temps aux patients des hôpitaux publics pour lesquels ils sont pourtant rémunérés.

Cette situation génère de graves conséquences sur la qualité des soins dans lesdits hôpitaux, obligeant les patients à recourir, sous l’effet de la contrainte, au service des mêmes praticiens, indisponibles à l’hôpital, mais présents pour l’offre de soins en privé.

Ce constat révèle que le service public médical qui, par principe, est un service d’intérêt général, est transformé en un service marchand par des voies détournées. Dès lors, l’insuffisance parfois décriée des ressources humaines en santé apparaît en réalité fictive, à maints égards.

Soucieux de garantir les meilleurs soins aux populations, et aux meilleures conditions, le Gouvernement ne saurait rester indifférent à cette situation qui appelle des mesures urgentes et vigoureuses, afin d’assurer une meilleure disponibilité des professionnels de la santé, agents publics, dans les formations sanitaires publiques.

Aussi a-t-il décidé de suspendre la délivrance des autorisations et de révoquer celles en cours jusqu’à nouvel ordre. Les agents concernés ont jusqu’au 30 août 2018, pour choisir entre se consacrer à leurs activités dans le privé ou rester au service de l’Etat.

En tout état de cause, la date du 1er septembre 2018 marquera le début des contrôles sur toute l’étendue du territoire national.

Retranscrit pour vous par :
La Cellule COMS/CNHU-HKM

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 juillet 2018 par La Rédaction


La police sauve un présumé voleur


21 septembre 2019 par La Rédaction
Un présumé voleur a frôlé la mort dans l’après-midi de ce samedi 21 (...)
Lire la suite

Une centaine de motos volées saisie par la police


21 septembre 2019 par Dg24h
La Police républicaine a présenté ce vendredi 20 septembre 2019 au cours (...)
Lire la suite

Patrice Talon hôte de Vladimir Poutine à Sotchi en octobre


21 septembre 2019 par Dg24h
Le Président de la République est invité à la première édition du Sommet (...)
Lire la suite

Un séminaire pour renforcer les capacités des députés


20 septembre 2019 par Dg24h
« Enjeux et défis de la 8ème législature de l’Assemblée nationale du Bénin (...)
Lire la suite

15 morts sur la route de Porto-Novo


20 septembre 2019 par Dg24h
Un accident de circulation a eu lieu dans l’après-midi de ce vendredi 20 (...)
Lire la suite

Un redoutable bandit arrêté


20 septembre 2019 par La Rédaction
Le sieur Donatien M’PO, un redoutable bandit opérant à Natitingou a été (...)
Lire la suite

Un braqueur présumé abattu par la police à Pahou


19 septembre 2019 par La Rédaction
Recherché depuis quelques temps par la Police, le braqueur présumé (...)
Lire la suite

Une centaine de téléphones achetés à 19 millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de gestion 2018 de la Compagnie béninoise de navigation maritime (...)
Lire la suite

L’UE œuvre pour la réduction des risques liées au climat


19 septembre 2019 par Dg24h
La Délégation de l ’Union Européenne (UE) au Bénin, s’engage résolument (...)
Lire la suite

De graves irrégularités relevées au CNCB


19 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) n’a pas eu l’avis (...)
Lire la suite

Des irrégularités estimées à des centaines de millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de l’exercice 2018 de la Compagnie béninoise de navigation (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 2 ans de prison


19 septembre 2019 par Dg24h
Le sieur Emmanuel Agossa, âgé de 25 ans, marié et père de cinq enfants a (...)
Lire la suite

Un policier tué dans un accident de circulation


17 septembre 2019 par La Rédaction
L’accident s’est produit lundi 16 septembre 2019 à Sèmè-Podji. Un (...)
Lire la suite

La Police dégage les ’’réfugiés’’ des salles de classe


17 septembre 2019 par Dg24h
C’est grâce à l’intervention de la Police républicaine que les élèves de (...)
Lire la suite

Le préfet du Borgou constate l’effectivité de la rentrée à (...)


16 septembre 2019 par Dg24h
Le préfet du Borgou n’est pas resté coincé dans son bureau ce lundi 16 (...)
Lire la suite

ESAE et SALITAS font match nul à Cotonou


16 septembre 2019 par La Rédaction
L’équipe des Étudiants d’Esae (l’Ecole Supérieure, d’Administration, (...)
Lire la suite

Un bus détruit par le feu vers Bassila


15 septembre 2019 par Dg24h
Un nouveau coup dur pour les transports en commun. En mois de 48 h (...)
Lire la suite

L’Office du Bac apporte un démenti formel


15 septembre 2019 par Dg24h
L’Office du Bac à travers un message vient de démentir l’information (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information