dimanche, 24 février 2019 •

69 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Première Assemblée générale de l’ASI en Inde

Le ministre HOUSSOU au centre d’une vaste activité diplomatique en Inde




Depuis ce lundi 1er octobre 2018, une délégation béninoise conduite par le ministre de l’Energie prend part en Inde à la première Assemblée générale de l’Alliance Solaire Internationale (ASI). Des questions d’énergies renouvelables étant au centre des discussions.

« Renforcer la gouvernance de l’organisation, nommer le directeur général, définir les règles de fonctionnement et le budget, arrêter le plan de travail des prochains mois etc. ». Voilà les principales décisions que les pays participants ont prises lors de la 1ere Assemblée générale de l’Alliance Solaire Internationale (ASI) ouverte cette semaine à New-Dehli en Inde. 70 pays étaient représentés, dont 35 par leurs ministres en charge de l’Énergie pour la plupart.
Le Bénin en phase avec les ambitions du Président Patrice TALON, qui fait de la question de l’énergie, une priorité et en dédiant spécifiquement un projet phare du PAG aux énergies renouvelables.
Notre fait d’ailleurs partie des tout premiers pays à avoir signé l’accord de mise en place de l’ASI et est parmi les 44 parties l’ayant déjà ratifié.

Selon des sources indiennes, « l’énergie solaire ne représente aujourd’hui que 0,7 % de l’énergie consommée dans le monde. L’idée de cette alliance est donc de développer des modèles technico-commerciaux à déploiement efficace et rapide, faciliter l’achat d’équipements solaires à prix compétitifs en groupant les commandes des pays en développement. Situés entre les deux tropiques, quelques 121 pays bénéficient d’un ensoleillement plus généreux, mais ne produisent que 23 % des capacités photovoltaïques mondiales. L’ASI entend les fédérer, malgré leurs stratégies diverses, pour qu’ils puissent se fournir auprès des pays développés détenteurs des technologies mais en travaillant également sur la problématique de transfert de compétences et de technologies. Pour ce faire, l’organisation espère mobiliser 947 milliards d’euros d’ici à 2030 auprès d’investisseurs privés et de bailleurs de fonds ». Selon les mêmes sources, « six pays africains (Bénin, Burkina Faso, Gabon, Mali, Niger et Togo) réunis dans un creuset « de précurseurs » ont commencé, le mois dernier, à élaborer des contrats communs, destinés aux achats d’installations photovoltaïques. L’Agence française de développement et la Banque mondiale réfléchissent aussi à un mécanisme de garantie pour les petits projets isolés qui peinent à convaincre les banques ou les investissements ».
En tout cas, le ministre béninois de l’Energie, lors de son intervention à la tribune de l’Assemblée générale, a clairement présenté les atouts et les ambitions du Bénin dans le domaine de l’énergie électrique en général, et de celui des énergies renouvelables en particulier. Le Bénin qui dispose d’un grand potentiel d’ensoleillement ne peut se permettre de ne pas en profiter. Et l’Alliance solaire internationale (ASI) reste un large creuset, une opportunité que le Bénin doit saisir. Le Chef de l’Etat béninois, le Président Patrice Talon, ayant fait de la question l’Energie une priorité. Ce qui s’explique également par les 760 milliards F.CFA prévus pour ce secteur dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021). Sans oublier que les énergies renouvelables (solaire, biomasse...) contribueront à donner un caractère responsable et engageant à notre mix énergétique qui doit occuper une place importante dans le développement socio-économique de notre pays.

Plusieurs activités diplomatiques aussi…
C’est au pas de charge que le ministre béninois de l’Energie a pris part à cette Assemblée générale. A la tête d’une délégation béninoise au sein de laquelle on retrouve des cadres du ministère des Affaires étrangères, de l’Unité Chargée de la Politique de Développement des Energies Renouvelables (UC/PDER) et du point focal ASI du Bénin .
Dona Jean-Claude HOUSSOU a profité des assises pour échanger avec certains homologues de la sous région ouest-africaine.
En effet avec son homologue du Niger et en présence des autres membres de la délégation, il a évoqué les questions liées à la coopération dans le cadre de l’ASI. De même, les sujets relatifs au fonctionnement du Réseau des Ministres de l’Energie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest dont son interlocuteur occupe le Secrétariat général et le ministre HOUSSOU la Présidence, ont été discutées. Aussi, les discussions ont-t-elles également porté sur le prochain Sommet international sur le développement de l’électricité en Afrique (SIDE-AFRICA ) qui doit se tenir ce mois de début décembre à Cotonou sur le thème « Gestion des risques d’approvisionnement sécurisé en énergie électrique au meilleur coût »
Mais avant, il faut dire que le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU a reçu le Directeur général par intérim de l’ASI qui a été confirmé à l’issue de l’assemblée générale et celui de l’Institut National de l’Energie Solaire de France (INES). Une entrevue qui leur ont permis de faire le tour d’horizons des projets et des dispositions prises pour une bonne tenue de l’Assemblée générale de l’ASI.
Le ministre HOUSSOU a également rencontré ses homologues du Togo et de la Côte d’Ivoire notamment sur les questions des dettes de la CEB vis à vis de la CIE, puis participé à une séance de travail avec le ministre français de l’écologie et de la transition énergétique, le ministre togolais et le représentant du Mali.

Instance de décision, l’assemblée générale de l’ASI reste une étape importante pour accélérer le déploiement de l’énergie solaire dans les pays de la zone intertropicale, notamment en Afrique. Co-initiative de la France et de l’Inde à l’occasion de la Conférence sur le climat de 2015 (COP21), elle se présente comme une ­plateforme de coopération internationale pour augmenter la production d’électricité solaire dans le monde.
Les retombées de ses assises pour le Bénin sont énormes pour le moyen et long termes notamment pour l’accélération du développement du sous secteur de l’énergie solaire.
Il faut dire que la noblesse et la pertinence de cette initiative a convaincu le Secrétaire Général des Nations Unies Antonio GUTERRES a participé la veille à l’accueil des délégations au côté du premier ministre indien MODI et la représentante du Président MACRON en la personne de madame le ministre de l’écologie et de la transition énergétique. Monsieur GUTERRES a plaidé pour l’élargissement de l’initiative au-delà des 121 pays les plus ensoleillés, à l’ensemble des pays membres de l’ONU. Ce qui fut finalement adopté par l’assemblée générale.

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 octobre 2018 par La Rédaction


La PDG de MCC au cabinet de Dona Houssou


19 février 2019 par La Rédaction
Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a reçu en audience (...)
Lire la suite

La Céna fait le point de l’inscription des agents électoraux


19 février 2019 par La Rédaction
Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), a (...)
Lire la suite

Les responsables des universités et écoles privées rappelés à (...)


19 février 2019 par La Rédaction
Dans une correspondance en date du mercredi 06 février 2019, le (...)
Lire la suite

Le boulevard de la Marina en réaménagement


13 février 2019 par La Rédaction
Le boulevard de la Marina long de 5,7 kilomètres sera entièrement (...)
Lire la suite

Les touristes affluent à la Pendjari


13 février 2019 par La Rédaction
Le parc de la Pendjari dans le département de l’Atacora suscite depuis (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole


13 février 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 12 février fait un grand pas (...)
Lire la suite

Sylvestre Amoussou reçoit un chèque symbolique


12 février 2019 par Dg24h
Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Sports, Oswald Homeky a (...)
Lire la suite

Ulrich Togbonon menace


11 février 2019 par La Rédaction
La première session de la chambre criminelle de la Cour de Répression (...)
Lire la suite

Le gouvernement obtient 60 milliards FCFA de la FIDA


9 février 2019 par Dg24h
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé au (...)
Lire la suite

Les populations libèrent le domaine du TF 120


3 février 2019 par La Rédaction
Les populations de Ouidah mettent désormais la main à la pâte pour (...)
Lire la suite

La centrale électrique de Natitingou mise en service


3 février 2019 par La Rédaction
Après Porto-Novo et Parakou, c’est le tour de la centrale électrique de (...)
Lire la suite

La Banque mondiale appuie le Bénin avec 90 millions de dollars


2 février 2019 par La Rédaction
Dans un communiqué de presse N° : 2019/050/AFR, le Conseil des (...)
Lire la suite

Le Bénin passe d’un score de 39 à 40 sur 100


29 janvier 2019 par La Rédaction
Les score et rang du Bénin dans l’indice de Perception de la Corruption (...)
Lire la suite

La Cour renvoie l’audience à jeudi


29 janvier 2019 par La Rédaction
Le procès ICC-Services prorogé jusqu’au 31 janvier 2019 est à son 27ème (...)
Lire la suite

Une conférence pour les choix de politiques publiques


29 janvier 2019 par La Rédaction
Une conférence s’est ouverte ce lundi 28 janvier 2019 à Cotonou dans le (...)
Lire la suite

Les lois électorales en débat à la Cour constitutionnelle


25 janvier 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle organise depuis, ce jeudi 24 janvier 2019, (...)
Lire la suite

La liste des journaux officiellement reconnus


25 janvier 2019 par Dg24h
Au terme des travaux de la 2ème session ordinaire de l’année 2018 de la (...)
Lire la suite

Des victimes de ICC-Services à la barre


25 janvier 2019 par Dg24h
Le procès ICC-Services démarré depuis le 17 décembre dernier est à son (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information