jeudi, 21 mars 2019 •

153 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le maire de Porto-Novo lance le colloque scientifique du FIP 2018




Le maire de Porto-Novo Emmanuel ZOSSOU, président du Comité d’organisation du FIP 2018 a ouvert les travaux du colloque scientique du FIP 2018, ce lundi 08 janvier 2018 en présence du Préfet de l’Ouémé Joachim Apithy et plusieurs autres personnalités dans l’enceinte de l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA). Pour le Maire Emmanuel Zossou, « Le vodoun et les religions endogènes, c’est un contrat de fidélité que nous passons avec les ancêtres, avec la nature, avec les Dieux », a indiqué le maire Zossou dans son discours d’ouverture. Le thème du colloque cette année est « Le Vodoun, une réponse aux enjeux mondiaux de demain ».
Lire l’intégralité du discours du Maire

Après l’ouverture en apothéose le samedi dernier de la deuxième édition du Festival International de Porto-Novo, je suis heureux de vous accueillir ici à l’Ecole du Patrimoine Africain pour l’ouverture officielle du volet intellectuel : le Colloque Scientifique. C’est pour moi un immense plaisir de vous souhaiter la bienvenue à ce rendez de réflexion où nous allons limer nos cervelles les unes contre les autres pour proposer une nouvelle approche aux arts et cultures de la civilisation du Vodoun.
Les événements festifs du Festival international, le colloque scientifique, l’utilisation des savoir-faire et des techniques traditionnelles ainsi que la professionnalisation qu’elle pourrait entrainer offre de multiples possibilités et opportunités en termes de développement et de dynamisme économique local, mais aussi de cohésion sociale. De plus, l’histoire et la culture béninoise en général et porto-novienne en particulier présentent des valeurs identitaires et des opportunités touristiques indispensables au développement et à l’ancrage territorial des projets.
Le thème du présent colloque « Le Vodoun, une réponse aux enjeux mondiaux d’aujourd’hui et de demain » nous permettra de nous interroger autre sur le lien dynamique que peuvent entretenir religion, culture et art dans l’ensemble des projets de développement sur un territoire.
Le vodoun n’a pas toujours eu bonne presse au-delà de nos frontières et même sur les terres béninoises. Considérée à tort comme une religion obscurantiste, rétrograde, elle a fait l’objet d’attaques et de dénigrement de toutes sortes, parfois même dans des films hollywoodiens de facture internationale.
Au nom d’une prétendue modernité le XXème siècle a sacrifié le vodoun et toutes les religions endogènes sur l’autel du rationalisme. Cependant, les défis du siècle actuel (le 21ème) montrent à quel point certaines des réponses apportées par une science dénuée de spiritualité et de culture, restent incomplètes.
Le vodoun et les autres formes de religions endogènes, que l’on soit en milieu urbain ou en milieu rural, constituent aujourd’hui, plus que jamais, un réservoir de solutions à nos questionnements et devraient nous permettre de nous positionner par rapport à l’avenir.
Combien ne sont-ils pas ces africains à recourir en dernier ressort à la médecine traditionnelle avec succès après l’échec de celle dite moderne ?
Dans nos contré jadis, point de loi, ou de législation écrite pour proposer et faire accepter des comportements de développement durable aux populations.
De ce fait, nos ancêtres ont développé à travers le vodoun des attitudes écologiques qui font protéger l’environnement ; Nos forêts sacrées jouant un rôle important en la matière.
Et pourtant toutes ces réalités font l’objet de plusieurs résolutions pas toujours appliquées par les grandes instances internationales.
Mesdames et Messieurs,
Chers Communicateurs,
Chers Dignitaires

Au cours du mois de juillet 2017 nous avons lancé un appel à communication qui a été publié dans plusieurs revus universitaire dont notamment la revue Calenda. Au total, Trente deux (32) communications ont été proposées venant de plusieurs universitaires des pays de l’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique. Vingt cinq communications ont été retenues. Ce sont ses propositions qui retiendront nos attentions et nous permettrons de mieux comprendre le phénomène vodoun.
Mesdames et Messieurs,
Chers Communicateurs,
Chers Dignitaires

Le vodoun et les religions endogènes, c’est un contrat de fidélité que nous passons avec les ancêtres, avec la nature, avec les Dieux. Le vodoun, c’est aussi l’idée que l’individu est profondément soudé et lié à des forces surnaturelles qui déterminent son comportement et sa conduite au quotidien.
A travers ce colloque, nous espérons apporter notre petite contribution à la réconciliation des Béninois avec leurs croyances endogènes. Réconciliation amorcée lors d’un autre Festival d’envergure internationale : Ouidah 92.
Au cours des deux jours que durera ce colloque, les scientifiques, chercheurs, sachants et érudits venus du monde entier échangeront leurs savoirs et réfléchiront sur ce que peuvent apporter le vodoun et nos religions endogènes aux principaux défis du monde contemporain. Chacun de nous est concerné par ces questionnements et devra apporter sa pierre à l’édification d’un monde réconcilié avec lui-même et avec sa culture.
C’est sur ces mots que je déclare ouvert le colloque scientifique de la deuxième édition du Festival International des arts et civilisation du Vodoun/Orisha.
Bonne réflexion à toutes et à tous.
Vive la culture du Vodoun/Orisha !
Je vous remercie.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 janvier 2018 par La Rédaction


Cotonou classé 3ème ville en Afrique de l’ouest


20 mars 2019 par Dg24h
Le cabinet de conseil Mercer a rendu public son classement 2019 sur la (...)
Lire la suite

Un projet de loi transmis au parlement


20 mars 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 20 mars 2019 a transmis à (...)
Lire la suite

Les autorités de Karimama ouvrent l’île aux oiseaux aux bouviers


20 mars 2019 par La Rédaction
Sous la direction du deuxième adjoint au maire de Karimama, Amadou (...)
Lire la suite

Le CNDS prône pour une collaboration apaisée


19 mars 2019 par Dg24h
La première Session ordinaire de l’année 2019 du Conseil National du (...)
Lire la suite

Point de Presse du Président de l’Assemblée Nationale


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale était devant la presse ce mardi 19 (...)
Lire la suite

Un réseau de braqueurs de motos démantelé


19 mars 2019 par Dg24h
La Police Républicaine continue de faire ses prouesses en vue d’assurer (...)
Lire la suite

Véritable luxe pour les écoliers d’Atohoué


18 mars 2019 par Dg24h
Situé à plus 15 kilomètres du centre-ville d’Aplahoué, Atohoué est un (...)
Lire la suite

Un drame écologique en gestation à Agoué


18 mars 2019 par Dg24h
Où sont déversés les déchets solides ménagers des populations de la ville (...)
Lire la suite

Formation des formateurs départementaux des agents électoraux.


17 mars 2019 par Dg24h
Dans le cadre de l’organisation des élections législatives, la Commission (...)
Lire la suite

Les clarifications du Directeur de l’Agence Pénitentiaire du (...)


16 mars 2019 par Dg24h
Les détenus de la prison civile de Missérété ne sont pas contents des (...)
Lire la suite

Les journalistes ressortissants du Couffo désormais unis pour (...)


16 mars 2019 par Dg24h
. Dénommé Union des Journaliste Natifs du Couffo (UJNC), ce creuset (...)
Lire la suite

Les 03 gagnants de Wiki Loves Africa 2019 gratifiés


15 mars 2019 par Dg24h
L’édition 2019 du concours de photographie Wiki Loves Africa (WLA) (...)
Lire la suite

A la découverte du Tribunal de commerce Cotonou


15 mars 2019 par Dg24h
Mis en service en décembre 2017, le Tribunal de commerce Cotonou (TCC) (...)
Lire la suite

Les têtes couronnées et les populations rassurent Patrice (...)


15 mars 2019 par Dg24h
Réunis à la place Goho en fin de semaine écoulée, les têtes couronnées et (...)
Lire la suite

Dr Malick Gomina offre 5 millions FCFA aux élèves


14 mars 2019 par Dg24h
Les élèves du CEG 1 de Djougou sont en joie depuis ce mercredi. Et pour (...)
Lire la suite

La FTF dément la délocalisation du match Bénin/Togo


14 mars 2019 par Dg24h
C’est à travers un communiqué en date du jeudi 14 mars 2019, que la (...)
Lire la suite

Le Recensement National des Artisans prend fin le 17 mars


14 mars 2019 par Dg24h
Le Recensement National des Artisans initié par le Ministère des Petites (...)
Lire la suite

La part de vérité de Freddy Houngbèdji et Emmanuel Tiando


14 mars 2019 par Dg24h
Depuis la publication des listes retenues par la CENA dans le cadre (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information