vendredi, 26 février 2021 •

583 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Enseignement supérieur

Le Synares fait le point des revendications des enseignants




Le Syndicat autonome de la recherche et de l’enseignement supérieur (Synares) a tenu, mardi 29 décembre 2020, une assemblée générale statutaire dans l’ex-amphi Flash.

Lors de cette assemblée, le Synares a fait le point des revendications des enseignants et chercheurs des UNB. Il s’agit du problème de recrutement des chercheurs au profit du CBRSI et des enseignants des UNB à l’ère de la Rupture ; la question de la démocratie universitaire et de la fin du mandat des recteurs élus ; les problèmes de reclassement, d’avancement et de promotion des enseignants inscrits sur les listes d’aptitude du CAMES, et des chercheurs.
Les élections professionnelles des travailleurs salariés du public et du privé étaient également à l’ordre du jour.
Selon le compte rendu signé du secrétaire général, Gabin Tchaou, l’Assemblée générale a mis l’accent sur la nécessité d’un recrutement massif dans les universités face à l’accroissement des effectifs des apprenants (plus de 70 000 étudiants à l’UAC pour l’année académique 2019-2020). Dans le même temps, les effectifs du personnel enseignant ne font que décroître (moins de 730 enseignants à l’UAC).
« En ce qui concerne les avancements d’échelon et les promotions, les actes ne paraissent pas à temps, certains sont pratiquement gelés (surtout les hors classe) », souligne Gabin Tchaou.
Sur le point relatif à la fin de mandat des recteurs élus, l’AG note avec regret le vide juridique dans lequel s’installent désormais les UNB avec l’arrivée à terme des mandats des recteurs élus.
S’agissant du dossier de reclassement des enseignants et chercheurs inscrits sur les différentes listes d’aptitude du CAMES, l’AG a relevé « un statu quo et a élevé une vive protestation contre les autorités du ministère et demande avec insistance aux collègues d’être solidaires avec les responsables syndicaux pour la défense de leurs droits ».
Les enseignants ont été aussi informés des décrets et arrêtés pris pour l’organisation des élections professionnelles. Le secrétaire général du Synares a exposé également l’implication de la CENA politique et l’annonce du vote électronique par le ministre de la Fonction publique contre la volonté des travailleurs ; d’où la décision des enseignants d’être en état de veille, de dénoncer et de traquer toutes les tentatives de fraude.

AAA.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

17 janvier 2021 par Akpédjé Ayosso




Sidiki Diabaté à Cotonou


26 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’artiste malien, Sidiki Diabaté a foulé le sol béninois ce vendredi 26 (...)
Lire la suite

La BEF désormais aux trousses des faussaires


26 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Des faussaires essaient déjà de contourner la réforme de facture (...)
Lire la suite

Réckyia Madougou veut assigner WhatsApp en justice


26 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Réckya Madougou veut porter plainte contre WhatsApp à l’international. (...)
Lire la suite

Un homme arrêté à Hêvié, une quantité importante de chanvre indien (...)


26 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les éléments du commissariat d’arrondissement de Hêvié ont interpellé ce (...)
Lire la suite

Partenariat Bénin/France pour la gestion des ressources en (...)


25 février 2021 par Akpédjé Ayosso
L’agence de l’eau Seine-Normandie (France) et la Direction générale de (...)
Lire la suite

Bertin Coovi engagé aux côtés de Talon pour sa réélection


25 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Foncièrement opposé à la gouvernance du président Patrice Talon depuis (...)
Lire la suite

Le préfet justifie l’interdiction du chicha


25 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Dans un entretien accordé à Frissons radio, le préfet des départements de (...)
Lire la suite

Les axes principales de l’agenda 2021


25 février 2021 par Akpédjé Ayosso
La ministre du Numérique et de la Digitalisation, Mme Aurelie Adam (...)
Lire la suite

08 ans de prison pour pratique de charlatanisme


25 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou a (...)
Lire la suite

Le père et la mère de la victime arrêtés


24 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un couple a été arrêté ce mardi 23 février 2021 à Sô-Ava dans le (...)
Lire la suite

Les sorties pédagogiques et excursions suspendues


24 février 2021 par Akpédjé Ayosso
Par note circulaire en date du 19 février 2021, le ministre des (...)
Lire la suite

Il ne s’agit point de chasse aux sorcières (Alain Orounla)


24 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla, au (...)
Lire la suite

L’hôtel Sofitel en construction à Cotonou


24 février 2021 par Akpédjé Ayosso
Les travaux de construction de l’hôtel Sofitel au standard international (...)
Lire la suite

Le projet ePasseport va devenir réalité


24 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En Conseil des ministres ce mercredi 24 février 2021, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Mariam Chabi Talata en tournée dans les Collines


24 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La première vice-présidente de l’Assemblée nationale, Mariam Chabi Talata (...)
Lire la suite

Patrice Talon promeut 13 officiers


24 février 2021 par Akpédjé Ayosso
Le chef de l’État Patrice Talon a promu 13 officiers des forces armées (...)
Lire la suite

Une jeune fille tombe enceinte d’un petit garçon dont elle assure la (...)


23 février 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une domestique âgée de 25 ans est tombée enceinte du garçon de sa (...)
Lire la suite

Bio Dramane Tidjani auditionné à la BEF en présence de ses (...)


23 février 2021 par Akpédjé Ayosso
Placé en garde vue, Bio Dramane Tidjani du parti ‘’Les Démocrates’’ a été (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires