jeudi, 18 avril 2019 •

539 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Accueil du Pape au Maroc

Le Roi Mohammed VI salue la continuité des relations entre son Royaume et le Vatican




Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a prononcé, samedi sur l’esplanade de la Mosquée Hassan à Rabat, un discours plein de symboles à l’occasion de l’accueil officiel de Sa Sainteté le Pape François, qui effectue une visite officielle de deux jours au Maroc. Le Souverain a salué la continuité des relations entre son Royaume et le Vatican. Il n’a pas manqué d’évoquer les actions que mènent les deux leaders religieux au service de la paix.


’’ (...) Ce jour est exceptionnel. Exceptionnel car il est marqué par la venue de Sa Sainteté le Pape François 1er. Exceptionnel aussi parce qu’il Me rappelle la visite historique du Pape Jean-Paul II au Maroc’’, a déclaré le Roi Mohammed VI.
’’La venue du Souverain Pontife s’inscrit dans la continuité des relations établies depuis longtemps entre le Maroc et le Vatican’’, a ajouté Sa Majesté.
Le Roi du Maroc a évoqué quelques faits historiques par rapport au symbole de cette visite. ’’Nous avons tenu à ce que sa date et son lieu reflètent sa profondeur symbolique, sa portée historique et l’enjeu civilisationnel.
Le lieu d’ouverture, de passage et de brassage qui nous accueille aujourd’hui, est en soi le symbole d’un équilibre harmonieux.
Judicieusement situé au point de rencontre entre le fleuve Bouregreg et l’Océan Atlantique, il est placé sur l’axe reliant la Mosquée Al-Koutoubia à Marrakech et la Giralda à Séville, et il constitue un trait d’union, spirituel, architectural et culturel, entre l’Afrique et l’Europe’’, a rappelé le Souverain.
Et d’ajouter : ’’Nous avons également souhaité que Votre visite coïncide avec le mois béni de Rajab.
C’est en cette période Sainte que l’Islam et la Chrétienté connurent l’un des épisodes les plus emblématiques de leur histoire : sur ordre du Prophète Mohammed, Paix et Salut soient Sur Lui, les Musulmans fuyant les persécutions, quittèrent la Mecque et trouvèrent refuge auprès du Négus, le Roi chrétien de l’Abyssinie.
Il s’agissait là du premier acte d’accueil et de connaissance mutuelle entre religions musulmane et chrétienne’’.

Des souvenirs mais aussi des défis...

Selon le Roi, la visite du Pape François au Maroc intervient dans un contexte de défis pour la communauté des croyants.
’’Il Nous faut combattre des maux d’un autre âge qui se nourrissent de la trahison et de l’instrumentalisation du Message divin en prônant le déni de l’Autre et autres théories scélérates’’, a-t-il souligné.
Sa Majesté a rappelé les efforts du Royaume du Maroc de clamer, d’enseigner et de vivre au quotidien la Fraternité des fils d’Abraham.
Une symbiose qui ’’se matérialise par des mosquées, des églises et des synagogues qui, depuis toujours, se côtoient dans les villes du Royaume’’.
’’(...) Nous Nous portons Garant du libre exercice des cultes. Nous sommes le Commandeur de tous les croyants.
En tant que Commandeur des Croyants, Je ne peux parler de Terre d’Islam, comme si n’y vivaient que des musulmans. Je veille, effectivement, au libre exercice des religions du Livre et Je le garantis. Je protège les juifs marocains et les chrétiens d’autres pays qui vivent au Maroc", a déclaré le Souverain.
Le Roi met aussi l’accent sur le dialogue inter-religieux, le dialogue tourné vers la “tolérance”.
’’Les trois religions abrahamiques (...) existent pour s’ouvrir l’une à l’autre et pour se connaitre, dans un concours vaillant à se faire du bien l’une l’autre.

Tolérance et éducation

Selon Mohamed VI,’’Pour faire face aux radicalismes, la réponse n’est ni militaire ni budgétaire ; elle a un seul nom : Education. (...) Jamais la religion’’.
’’C’est pourquoi, aujourd’hui, en tant que Commandeur des Croyants, Je plaide pour que soit redonnée à la religion la place qui est la sienne, au sein de l’éducation.
(...) Ce que tous les terroristes ont en commun n’est pas la religion, c’est précisément l’ignorance de la religion.
Il est temps que la religion ne soit plus un alibi pour ces ignorants, pour cette ignorance, pour cette intolérance.
Car la religion est Lumière, Savoir, Sagesse. Elle est également synonyme de Paix’’, a souligné le Roi.
Il a évoqué dans ce cadre l’établissement de la Fondation Mohammed VI des Oulémas.
Sans oublier les demandes de plusieurs pays africains et européens pour accueillir des jeunes, à l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams, des Mourchidines et Mourchidates.
Le Souverain n’a pas manqué d’évoquer ses actions en faveur des plus pauvres et des plus vulnérables. Cela s’est concrétisé à travers l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH), lancée il y a 14 ans, afin d’améliorer la vie des personnes en situation de précarité ou de fragilité, d’intégrer les exclus, de procurer un toit aux sans-abri, et de donner, à tous ces déshérités, foi en un avenir digne.
Cela s’est traduit aussi par la mise en place de la politique d’immigration et d’asile.
’’Nous la voulons, avant tout, solidaire.
Elle est en phase avec le Pacte de Marrakech, que la communauté internationale a adopté le 10 décembre dernier’’, a-t-il rappelé.
Partageant les mêmes convictions et les mêmes valeurs que Sa Sainteté, Sa Majesté en tant que Commandeur des croyants, réaffirme sa détermination à lutter contre l’indifférence, sous toutes ses formes.
Il salue les efforts déployés par Sa Sainteté au service de la paix mondiale, et sa lutte contre les maux qui gangrènent les sociétés.
Le Roi Mohammed VI invite les deux leaders religieux à être ’’réalistes et exemplaires’’.
"Nos messages sont aussi actuels qu’éternels. Ils invitent les peuples à embrasser les valeurs de modération, à réaliser les impératifs de co-connaissance et à appréhender la conscience de l’altérité.
(...) C’est là ce qui Nous rassemble aujourd’hui et ce qui doit Nous unir demain.
Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh”, a conclu l’Hôte de Sa Sainteté.
L’un des faits marquants de cette première journée de la visite du Souverain pontife est la signature par Sa Majesté le Roi Mohammed VI
et Sa Sainteté le Pape François
de l’Appel sur Jérusalem / Al Qods
Ville sainte et lieu de rencontre.
Dans ce document, les deux leaders religieux soulignent qu’il est important de ‹‹ préserver la Ville sainte de Jérusalem / Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue (...)››.

I. F.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 mars 2019 par Dg24h


R. Wadagni à propos de l’Eurobond émis sur le marché international


18 avril 2019 par Dg24h
L’économie béninoise se porte mieux, et de mieux en mieux, c’est ce qu’on (...)
Lire la suite

Un Directeur de publication arrêté


18 avril 2019 par Dg24h
Le journaliste Casimir Kpédjo, Directeur de publication du journal (...)
Lire la suite

Bernard Houngnibo et le Bloc Républicain plaident pour la (...)


17 avril 2019 par Dg24h
Dans la matinée de ce mercredi 17 avril 2019, Bernard Houngnibo a tenu (...)
Lire la suite

Les Indemnités de garde, d’astreintes et d’heures supplémentaires (...)


17 avril 2019 par Dg24h
« Garantir la continuité des soins dans les formations sanitaires (...)
Lire la suite

Le temps de travail des acteurs sanitaires réglementé


17 avril 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 17 avril 2019, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Des recrutements au profit des forces aériennes


17 avril 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 17 avril a décidé du recrutement (...)
Lire la suite

ISOCEL SA révolutionne l’accès à Internet au Bénin


16 avril 2019 par Dg24h
Le Directeur général de ISOCEL SA a procédé ce mardi 16 avril au (...)
Lire la suite

Le Colonel Soulé Dankoro vient de nous quitter


16 avril 2019 par Dg24h
Le Colonel Soulé Dankoro est décéde ce jour à Paris. Né en 1943 à Niaro (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle initie un séminaire à l’endroit des partis en (...)


16 avril 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou a ouvert ce (...)
Lire la suite

L’audience des autres accusés reprend ce jour à la CRIET


16 avril 2019 par Dg24h
Après sa suspension le vendredi 12 avril dernier, le procès des 12 (...)
Lire la suite

Les évêques invitent à une élection législative inclusive


16 avril 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin espère toujours en l’organisation des (...)
Lire la suite

Les zéms d’Agatogbo s’alignent derrière Charles Gagnon


15 avril 2019 par Dg24h
Le candidat de l’Union Progressiste, Charles Gagnon a reçu un soutien (...)
Lire la suite

Remise de carnets de pension aux retraités


15 avril 2019 par Dg24h
Des carnets de pension ont été remis aux agents de l’Etat admis à la (...)
Lire la suite

Boni Yayi invite les populations à la prière et au jeûne


15 avril 2019 par Dg24h
En vue d’apaiser la tension sociale en cette période électorale, l’ancien (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident ce lundi matin


15 avril 2019 par Dg24h
Un mort, c’est le bilan d’un accident de circulation survenu ce lundi (...)
Lire la suite

Les étudiants donnent carte blanche à Gbadamassi et Adambi


14 avril 2019 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi et le ministre des mines, Samou Séïdou (...)
Lire la suite

Les populations fuient l’eau des forages pour les marigots


14 avril 2019 par Dg24h
L’eau est source de vie dit-on. Mais dans le village de Tchicomey, (...)
Lire la suite

« Le choix des deux blocs relève de l’application pure et simple de la (...)


14 avril 2019 par Dg24h
Au cours d’une séance d’échanges avec les militants de la 8ème (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information