mardi, 26 janvier 2021 •

202 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la Covid-19

Le Bénin, en tête du concours panafricain de l’UAT sur les innovations technologiques




Le Bénin, le Sénégal et le Nigeria sont en tête de l’Afrique de l’Ouest au terme du concours panafricain de l’UAT visant à récompenser les solutions innovantes pour lutter contre la COVID-19

Michel SEGNON du Bénin faisait partie des finalistes du Concours de l’Innovation pour l’Afrique 2020 de l’UAT. Ce jeune innovateur a été le premier de la région d’Afrique de l’Ouest avec ses collègues Mouhamadou Lamine KEBE du Sénégal et Olusegun Adegun du Nigeria. L’innovation de Michel résume le programme de mathématiques pour les débutants à l’école en proposant des exercices et un apprentissage interactif dans une ambiance ludique qui plaît aux élèves. L’application comporte également des palettes de couleurs minutieusement choisies par les psychologues pour faciliter davantage le processus d’apprentissage.

La lauréate du premier prix est la Nord-africaine Mai Nagy, qui a remporté 5 000 dollars US pour son innovation, un laboratoire scientifique virtuel qui permet aux étudiants de mener des expériences scientifiques virtuelle. Cette innovation, selon Mme Nagy, a été structurée pour répondre à la pandémie COVID-19 qui a entrainé la fermeture des écoles dans de nombreux pays du continent.

« Aujourd’hui, les élèves n’ont plus la possibilité de réaliser des expériences dans les laboratoires scolaires. Notre innovation a pour but de combler cette lacune, » a déclaré Mme Nagy, pour défendre son initiative.

Le concours, lancé par l’Union africaine des télécommunications, une agence spécialisée de l’Union africaine dans le domaine des télécommunications, a été conçu pour identifier et soutenir les jeunes innovateurs africains qui ont développé des innovations utiles dans la lutte contre la COVID-19’ et éventuellement d’autres situations d’urgence future en Afrique. L’UAT estime que les investissements et les engagements dans les TIC seront le moyen le plus rapide de soutenir la croissance économique et d’amener plus d’Africains dans l’économie numérique en pleine expansion.

L’invité principal de l’événement, M. Joseph MUCHERU, EGH, MBS, secrétaire de cabinet du ministère kenyan des TIC, de l’innovation et de la jeunesse, a reconnu que les TIC sont un moteur important du développement social et économique. « En tant que communauté des TIC, nous avons choisi de faire partie de la solution à un moment où le problème est prépondérant », a-t-il déclaré, exprimant son approbation au format du concours.

Ses propos ont été repris par le représentant du sponsor officiel, le vice-président du groupe Huawei, M. Tao HOU, qui a fait remarquer que : « Si nous pouvons construire plus de réseaux, de compétences et de contenus numériques, nous pouvons réduire les inégalités en Afrique - en permettant à ceux qui vivent dans des zones reculées, ou aux personnes défavorisées, d’accéder à une éducation et à des soins de santé de qualité ». Il a invité les développeurs locaux à trouver des solutions locales qui permettront de résoudre les problèmes locaux, en insistant sur les efforts consentis par Huawei sur le continent grâce à OpenLabs, Huawei Cloud et AppGallery de Huawei comme outils qu’ils peuvent utiliser. M. HOU a également fait remarquer que Huawei essaie de renforcer les compétences numériques par des initiatives telles que le DigiTruck au Kenya et des programmes scolaires au Sénégal et en Afrique du Sud, afin que tous les Africains puissent bénéficier de ces innovations gagnantes.

Deux autres prix ont été décernés lors de la cérémonie à Abdinoor Yerrow, du Kenya, qui a empoché 3 000 dollars US, et Bequerelle MATEMTSAP MBOU, du Cameroun, qui a reçu 1 000 dollars US. La candidature de M. Yerrow, une application mobile conçue pour surmonter la barrière de la langue dans l’apprentissage, permet aux apprenants ruraux d’accéder à l’alphabétisation et au calcul de base dans leurs dialectes locaux. Sa candidature a été récompensée par une deuxième place. Le projet de Mme Bequerelle, qui a obtenu la troisième place du concours, est un kit électronique qui aide à protéger les cultures des dégâts causés par les animaux. Le kit fonctionne en émettant des ultrasons qui sont gênants pour les animaux, inaudibles et sans danger pour les humains.

Le secrétaire général de l’UAT, M. John OMO, qui s’est exprimé lors du forum, a remercié les partenaires du Concours pour leur soutien et a affirmé que l’Union était désireuse de poursuivre la coopération avec les investisseurs institutionnels, les fournisseurs de financement bilatéraux ou multilatéraux et d’autres sources pour soutenir davantage les lauréats du concours.

« Nous aspirons à être aussi utiles que possible afin d’identifier, de tester et de mettre en évidence les approches d’adaptation innovantes susceptibles d’être reproduites et étendues », a-t-il déclaré.

Outre le sponsor officiel, Huawei Technologies Company Limited, le Concours a également attiré les partenariats d’Intel Corporation, de la GSM Association, de l’Union internationale des télécommunications et du Ministère égyptien des communications et des technologies de l’information.

Le Dr Bienvenu AGBOKPONTO SOGLO, directeur d’administration et de la politique pour l’Afrique d’Intel Corporation, a exprimé le désir d’Intel de maintenir sa relation avec les vainqueurs du Concours au-delà de la cérémonie de remise des prix. « L’expérience que nous avons partagée au cours des derniers mois dans la lutte contre la COVID-19 a été extraordinaire. Nous sommes convaincus que le fait de permettre et d’accélérer l’accès aux infrastructures numériques grâce à des partenariats étendus renforcera cette lutte », a-t-il déclaré. Le Dr. Bienvenu était également à la tête du comité d’évaluation. Ses propos ont été partagés par M. Wadé OWOJORI, directeur du Fonds d’innovation de la GSMA.

L’événement a également récompensé les deux premiers participants de chacune des régions d’Afrique. Parmi les lauréats de cette catégorie figurent Yasmin Eldeeb (Égypte), Kudakwashe Clinton Nyamhuka (Zimbabwe), Mouhamadou Lamine KEBE (Sénégal), Tiisetso Masilo (Lesotho), Olusegun Adegun (Nigeria) et Placidius Rwechungura (Tanzanie).

Lors d’un discours enregistré, le ministre égyptien des communications et des technologies de l’information, M. Amr Talaat, a reconnu avec son homologue camerounais S.E. LIBOM LI LIKENG Minette, la nécessité pour les lauréats de construire des partenariats qui aideront à matérialiser l’accessibilité des innovations.

A propos de l’Union africaine des télécommunications(UAT)
L’Union Africaine des Télécommunications (UAT) a été créée en 1977 en tant qu’institution spécialisée de l’Organisation de l’unité africaine, aujourd’hui l’Union africaine, dans le domaine des télécommunications. L’UAT a pris son nom actuel en 1999 et s’est ainsi transformée en une institution de partenariat entre les acteurs publics et privés du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC).
L’UAT fournit aux parties prenantes du secteur des TIC, un cadre approprié pour formuler des politiques et des stratégies efficaces, visant à améliorer l’accès aux infrastructures et aux services d’information. En outre, l’Union défend les intérêts de ses membres dans les conférences mondiales de prises de décisions et assure la promotion d’initiatives visant l’intégration des marchés régionaux, l’investissement dans l’infrastructure des TIC et le développement des capacités institutionnelle et humaine.
La mission de l’Union est d’accélérer le développement des télécommunications / TIC en Afrique afin de parvenir à des économies numériques. L’Union envisage une Afrique autonome, en tant société de l’information inclusive dotée d’économies numériques fortes pour un développement social, économique et environnemental durable en Afrique. Les principaux programmes d’activités de l’UAT comportent : la capacité institutionnelle interne, le soutien des institutions clés et les partenariats stratégiques.
L’UAT compte actuellement 48 États membres et 43 membres associés de la région africaine et d’autres régions.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN




L’artiste Adjignon Hanbladji inhumé le 13 février


25 janvier 2021 par Marc Mensah
Décédé le 31 décembre 2020 des suites d’une courte maladie, Adjignon (...)
Lire la suite

La conseillère Ibikounle Massieratou du BR n’est plus !


25 janvier 2021 par Marc Mensah
Le conseil communal de Porto-Novo à nouveau endeuillé. Ibikounle (...)
Lire la suite

Calavi et environs sans eau potable ce dimanche


24 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
« Des perturbations voire manque d’eau seront observées dans la (...)
Lire la suite

L’agent commercial d’un réseau GSM arrêté


23 janvier 2021 par Marc Mensah
Un agent commercial du réseau Gsm MTN est interpellé, vendredi 22 (...)
Lire la suite

Ne pouvant plus solder ses créanciers, un tontinier choisit la (...)


23 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Un tontinier s’est donné la mort par pendaison. La scène se passe à (...)
Lire la suite

Le Roi de Houègbo-Agon reçu en audience par le maire Bibiane (...)


22 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Sa majesté, Roi de Houègbo-Agon a été reçu en audience par Bibiane (...)
Lire la suite

Des élèves de l’internat victimes d’intoxication alimentaire


22 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
Crise sanitaire à l’internat du Lycée technique de Ouidah. Depuis mardi (...)
Lire la suite

L’Assurance-maladie généralisée dans les communes


22 janvier 2021 par Marc Mensah
Démarré dans 7 communes pilotes, le volet Assurance-maladie du projet (...)
Lire la suite

2 présumés escrocs arrêtés, 1 femme en cavale


21 janvier 2021 par Marc Mensah
Deux individus sont arrêtés à Parakou pour escroquerie en bande (...)
Lire la suite

L’UE octroie 30,5 milliards FCFA au Bénin


20 janvier 2021 par Marc Mensah
Sylvia Hartleif, Cheffe de la délégation de l’Union Européenne (UE) a (...)
Lire la suite

7 ans d’expériences au minimum exigées pour les chauffeurs de (...)


20 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Face à la recrudescence des cas d’accident lié aux conducteurs de (...)
Lire la suite

16 nominations prononcées dans 07 ministères


20 janvier 2021 par Marc Mensah
Des nominations ont été prononcées dans trois (03) ministères au conseil (...)
Lire la suite

40 dossiers inscrits au rôle de la première session criminelle de (...)


19 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
La première session criminelle au titre de l’année 2021 s’est ouverte ce (...)
Lire la suite

Un bouvier se noie dans un barrage


19 janvier 2021 par Akpédjé Ayosso
Âgé de 30 ans, un bouvier a été retrouvé ce lundi 18 janvier 2021 dans un (...)
Lire la suite

Le SG de la mairie limogé pour ‹‹violences verbales››


19 janvier 2021 par Marc Mensah
Le Secrétaire Général de la mairie de Natitingou est démis de ses (...)
Lire la suite

Avis d’appel à candidatures


18 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Une société de la place lance un appel à candidature aux fins de pourvoir (...)
Lire la suite

Le Chef de l’État a enfin avisé selon Gustave Assah


17 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
À la suite de l’annonce officielle du président de la République d’être (...)
Lire la suite

Une boutique et un atelier vidés par les cambrioleurs


15 janvier 2021 par La Rédaction
Des pagnes et autres objets sont emportés dans la nuit du jeudi 13 au (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires