samedi, 26 septembre 2020 •

269 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Après 60 ans d’indépendance

Le Bénin doit éviter la répétition dans l’erreur (Patrice Talon)




Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un message à la Nation béninoise dans la soirée de ce vendredi 31 juillet 2020, veille du 60ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance.

Dans son message, le chef de l’Etat a souligné que pour assurer son développement, le Bénin « ne saurait se permettre pour longtemps la répétition d’erreurs ni la persistance de choix qui se révèlent inefficaces voire nuisibles à son devenir ».
D’où le sens des réformes majeures mises en œuvre par son gouvernement « depuis bientôt cinq ans » avec le « précieux » soutien des populations.
Les résultats déjà perceptibles, de plus en plus appréciés et salués à l’international, selon lui, traduisent « la pertinence de l’option en faveur d’une vision claire pour le développement du pays, et d’une gouvernance rigoureuse dans tous les secteurs, débarrassée de la corruption, des détournements et de la prévarication ». Ce qui a permis au Bénin dans le cadre de l’évaluation par la Banque Mondiale des politiques et des institutions nationales en 2020, d’être classé 2ème du continent africain en matière de gestion économique. Avant cette performance, explique le chef de l’Etat, le pays en 2019 a été classé premier parmi les pays francophones d’Afrique en matière de transparence budgétaire, par une structure internationale d’enquête partenaire de la Banque Mondiale, du FMI et de l’OCDE.
Pour Patrice Talon, cette « rigueur dans la gouvernance », associée aux efforts de chacun, a permis au pays, depuis le début de l’année 2020, « de sortir de la liste des 25 pays les plus pauvres de la planète et de quitter la catégorie des pays à faible revenu pour intégrer le groupe des pays à revenu intermédiaire ».
Autant de résultats qui renforcent la conviction selon laquelle, « le sous-développement n’est pas une fatalité dont ne peuvent se soustraire les peuples d’Afrique », a-t-il fait savoir.
« Ils nous rassurent davantage que la pauvreté et la misère peuvent être éradiquées quand le travail devient une valeur et constitue la véritable source de revenu, quand l’anticipation, l’organisation, la méthode et la rigueur caractérisent la gouvernance et quand chacun répond de son action devant la loi », a ajouté le président de la République.
Patrice Talon a par ailleurs exprimé ses remerciements et félicitations aux uns et aux autres, pour les « efforts parfois difficiles […], de renoncer à certains avantages pour permettre la mise en œuvre efficace de cette politique de rigueur nécessaire au développement du pays et à son rayonnement ». « Avec courage, lucidité et détermination, grâce à l’engagement de toutes ses filles et de tous ses fils, notre pays trace désormais les sillons de son parcours vers le développement », a rassuré le chef de l’Etat soulignant la nécessité de « persévérer dans cette direction afin d’honorer le pari de notre responsabilité collective devant l’histoire ».
Pour le président de la République, « quoique remarquables, ces résultats ne constituent qu’un début de réalisation, des conditions minima préalables à l’essor de l’économie ». A cet effet, il a exhorté les uns et les autres à ne point s’en contenter, encore moins arrêter la dynamique, si on veut les amplifier. L’on devra donc, sans relâche, avec davantage de courage et d’abnégation, accentuer les efforts en vue de rendre plus concrètes, plus visibles, plus satisfaisantes et plus durables, les avancées qui s’observent ici et là, a précisé le président Talon. Tous les Béninois doivent y croire, même si chacun ne ressent pas encore dans son quotidien, tous les effets réels de ces performances qui pourtant, améliorent déjà sensiblement la satisfaction des besoins basiques tels que l’eau, l’électricité, les soins de santé, l’éducation, les routes, toutes choses préalables au développement collectif et à l’épanouissement individuel.
Le propre des communautés humaines, poursuit-il, c’est de construire d’abord ce qui est essentiel au bien-être général mais qui, bien que collectivement acquis, n’est pas toujours mesurable à la dimension individuelle, a souligné le chef de l’Etat.
Pour Patrice Talon, c’est bien cela qui permettra d’améliorer en premier lieu, le confort de vie de chacun et surtout du grand nombre.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Un transformateur de la SBEE en feu à Fidjrossè


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Incendie cet après-midi à Fidjrossè, un quartier de Cotonou. Un (...)
Lire la suite

Les alentours du CEG Dantokpa libérés


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Une opération a été menée par une équipe de la préfecture du Littoral ce (...)
Lire la suite

L’OMS étudie le faible taux de la pandémie du Covid en Afrique


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Pas de propagation exponentielle de la Covid-19 en Afrique comme (...)
Lire la suite

Un homme arrêté, de la drogue saisie


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une quantité non moins importante de chanvre indien a été saisie en début (...)
Lire la suite

Les formalités en ligne obligatoires pour les voyageurs


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’enregistrement et le paiement en ligne sont obligatoires pour les (...)
Lire la suite

Les nouvelles statistiques officielles


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Nouveau bilan du coronavirus publié ce vendredi 25 septembre 2020 sur (...)
Lire la suite

La 1ère session ordinaire de l’année 2020 s’est poursuivie ce (...)


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Plus de 6000 sinistrés et plusieurs décès


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Une trentaine de décès et plus de 6000 personnes ont été déplacées suite (...)
Lire la suite

Hehomey sur le chantier du Boulevard de la Marina


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Ministre des Infrastructures et des Transports Hervé Hehomey s’est (...)
Lire la suite

Une nouvelle règlementation pour les organisations syndicales


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 23 septembre 2020, le (...)
Lire la suite

Calendrier d’installation des CCA par département


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre de l’actualisation du Fichier Electoral National (FEN), (...)
Lire la suite

La police élimine un présumé ravisseur


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un présumé ravisseur auteur d’un enlèvement à Savè a été abattu ce mardi 22 (...)
Lire la suite

Un ouvrier chute d’un immeuble et meurt


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un apprenti coffreur passe de vie à trépas après avoir chuté d’un (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du conseil des ministres


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 23 septembre 2020, sous (...)
Lire la suite

Des sanctions pour les agents indélicats


24 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En Conseil des ministres ce mercredi 23 septembre 2020, le (...)
Lire la suite

Le projet de loi relatif au CITES transmis au Parlement


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’une des grandes décisions prises en Conseil des ministres ce mercredi (...)
Lire la suite

Deux cadres démis de leurs fonctions


23 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Silverius Raoul Falade et Bamenou Boris, respectivement Inspecteur (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida interdit les chargements hors parcs


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Plus de chargements hors parcs à Bohicon. Le maire Rufino d’Almeida l’a (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires