vendredi, 22 février 2019 •

216 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Erosion côtière à Agoué (Grand-Popo)

La première église catholique du Bénin menacée de disparition




L’Eglise catholique romaine risque de perdre un patrimoine au Bénin, dans la commune de Grand-Popo. Il s’agit de la paroisse Saint Sacré Cœur d’Agoué. Ce lieu de culte, créé il y a 183 ans, est menacé de disparition par l’érosion côtière, que rien ne semble arrêter. Les vagues destructrices sont déjà à quelques mètres de la clôture de la paroisse...

Incroyable mais vrai ! Agoué va disparaître si rien n’est fait pour arrêter l’érosion côtière. Cité historique et touristique, berceau de la chrétienté au Bénin, Agoué est petit arrondissement de la commune de Grand-Popo. Cette belle ville côtière subit les conséquences de l’avancée de la mer. Un drame qui crée la panique dans le rang des populations riveraines et surtout des chrétiens catholiques qui craignent la disparition de leur lieu de culte. Cette érosion est responsable de la destruction massive des habitations en bordure de mer. Aujourd’hui, l’inquiétude est aussi grande puisque la seule église catholique de référence est aussi menacée de disparition.
Créée en 1835, la paroisse Saint Sacré Cœur d’Agoué a été le point de départ de l’évangélisation du reste du territoire du Bénin (ex Dahomey) et de plusieurs pays de la sous-région côtière. Porte d’entrée de l’évangélisation, l’Eglise catholique d’Agoué qui reste une icône pour le peuple béninois pourrait être, dans les prochaines années, rayée de la carte, si la situation perdure sans la moindre intervention des autorités pour la protection de la côte. Des témoins rapportent qu’en l’espace de deux ans, la mer a avancée d’environ 300 mètres.
Première du Dahomey et de la côte ouest-africaine, cette église en sous menace constante de disparition avec l’avancée incontrôlable de la mer. Selon les informations recueillies auprès des riverains, il y un référentiel de suivi de l’avancée de la mer. Mais ce référentiel situé à plus de 200 m de la mer, se retrouve aujourd’hui au fond de l’océan.
La menace est de plus en plus persistante puisque cette église ne va certainement pas résister aux vagues dans les prochains mois, si rien n’est fait pour sauver ce patrimoine. Avec l’annonce faite sur les prévisions pluviométriques de l’année 2018, le pire pourrait arrivé. Même si la population chrétienne continue de garder sa foi, les catastrophes naturelles ne préviennent pas. Il vaut mieux agir le plutôt pour sauver l’église d’Agoué et les nombreuses habitations qui sont en instance d’être englouties au fond de l’océan.
Les autorités compétentes sont interpellées afin que les mesures prévues par le Programme d’actions du gouvernement soient lancées pour sauver ce qui peut encore l’être. « Il vaut mieux prévenir que guérir », dit-on.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 mai 2018 par Dg24h


Des villages de Dangbo raccordés au réseau électrique


22 février 2019 par Dg24h
Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou accompagné de son (...)
Lire la suite

Wadagni mobilise les investisseurs norvégiens


22 février 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni effectue (...)
Lire la suite

Le fonctionnaire répondra civilement de ses actes


22 février 2019 par Dg24h
L’Etat n’est plus civilement responsable devant la justice des (...)
Lire la suite

Talon rencontre l’opposition lundi prochain


22 février 2019 par Dg24h
Le président de la République, Patrice Talon va rencontrer les leaders (...)
Lire la suite

Un homme brûlé vif à Aplahoué


22 février 2019 par Dg24h
Le corps sans vie d’un homme brûlé vif dont les circonstances ne sont pas (...)
Lire la suite

Mtn Bénin lance le programme « Mtn Sales Academy »


21 février 2019 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, MTN Bénin a lancé officiellement son (...)
Lire la suite

Plusieurs agents sanctionnés pour corruption


21 février 2019 par Dg24h
Pour des faits de corruption, le directeur général de la police (...)
Lire la suite

Un camion d’essence occasionne 01 mort et 07 blessés


21 février 2019 par La Rédaction
L’essence frelatée communément appelée « Kpayo » continue de dicter sa loi (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance la 1ère édition du Saga à Cotonou


21 février 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

L’agrément de la CAME renouvelé


20 février 2019 par Dg24h
En vue d’assurer la disponibilité de produits pharmaceutiques au plan (...)
Lire la suite

Des greffiers dans le collimateur de la justice


20 février 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

Les familles des victimes assistées


20 février 2019 par Dg24h
Suite au chavirement d’une barque sur le fleuve Niger, il y a une (...)
Lire la suite

Ce qui est reproché à Modeste Toboula


20 février 2019 par Dg24h
On commence par en savoir un peu plus sur les mobiles du limogeage du (...)
Lire la suite

Toboula et Dassigli relevés de leurs fonctions relevés


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral Modeste Toboula et le ministre chargé de la (...)
Lire la suite

Modeste Toboula en garde à vue


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral a passé hier sa première nuit dans les locaux de (...)
Lire la suite

La nouvelle offre de MTN Bénin à la Jeunesse


19 février 2019 par Dg24h
Le réseau de télécommunication MTN Bénin a lancé ce vendredi à Cotonou, un (...)
Lire la suite

Bénin, 3ème meilleur pays de l’Uemoa (Forbes)


18 février 2019 par Dg24h
Le magazine américain Forbes, dans son dernier classement publié en (...)
Lire la suite

Le Micro Crédit Mobile présenté à Allada et Ouidah


18 février 2019 par Dg24h
Le ministre des affaires Sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information