dimanche, 18 novembre 2018 •

77 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la corruption au Bénin

La justice poursuit-elle réellement les innocents ?




Un innocent selon le dictionnaire est une personne qui n’est pas coupable, qui n’a pas fait ce dont elle est accusée. A partir de là, il est important de savoir qui innocente quelqu’un qui est accusé d’une faute lourde. C’est bien sûr la justice. Et la justice est pour tout le monde. Il n’y a donc pas des personnes prisées où la justice n’a pas droit de les culpabiliser s’ils sont impliqués dans un dossier notamment de corruption. Aujourd’hui, seuls les opposants nourrissent de fausses polémiques sur la lutte contre la corruption au Bénin. C’est bien curieux qu’ils soient quelques uns à être les maîtres chanteurs. On se demande si effectivement ce sont les innocents qui sont poursuivis par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Si on n’avait la possibilité de faire un tour dans le passé, on comprendrait aisément que les faits reprochés sont bel et bien avérés. Il s’agit simplement d’une fuite en avant de ces gangsters financiers qui ont du mal à répondre de leurs actes. Qui peut dire que les malversations dans le secteur cotonnier n’étaient pas une réalité ? A la Sonapra et dans bien d’autres secteurs. En plus les agréments donnés à un demi lettré pour être le distributeur des produits pharmaceutiques ne sont-ils par réels. Les fraudes douanières manquent-elles de fondements ? Il faut cesser alors les polémiques inutiles qui font croire à l’opinion qu’ils sont des innocents. Si pour autant on est convaincu que les gens n’ont jamais eu aucune part de responsabilité dans les malversations pour lesquelles ils sont impliqués, ils n’allaient pas passer pour des victimes innocentes mais auront des arguments pour s’en sortir.
L’autre chose est la poursuite dite ciblée. On se demande si l’affaire Cncb qui fait déjà des victimes concerne des opposants ? L’actuel dossier du receveur financier du Zou-Collines porte-t-il sur un opposant ? C’est bien curieux les différents arguments qui font état de ce que seuls les opposants sont poursuivis ou mêmes les innocents. Les opposants d’aujourd’hui ont certainement la mémoire très courte. Comme un malade souffrant d’Alzheimer, ils ont très tôt oublié la gestion faite de la chose publique au cours des dix dernières années. Inutile de faire un rappel des nombreuses malversations qui appellent leurs noms.
Pour le moment, seuls les tonneaux vides font des bruits. Il faut que chacun réponde de ses actes devant la justice pour se faire innocenter, s’il pense bien en être blanchi. Ce qui est plus que rassurant, aucun innocent n’est encore poursuivi mais des présumés coupables. Comme le dit un proverbe ghanéen « C’est quand le chat est repu qu’il dit que le derrière de la souris pue ».
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 octobre 2018 par Dg24h


S’inspirer du très honorable Justin Trudeau pour innover en (...)


29 octobre 2018 par La Rédaction
Le Leader d’opinion Richard Boni Ouorou a rencontré le premier ministre (...)
Lire la suite

Nos libertés menacées par les réseaux sociaux ?


20 octobre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Les dictatures n’ont pas peur de la liberté de (...)
Lire la suite

Quelles sont les liens entre : démocratie, État de droit et élections (...)


14 octobre 2018 par La Rédaction
Tout État de droit est-il démocratique, de quoi se nourrit le (...)
Lire la suite

Richard Boni Ouorou lance une campagne médiatique


16 août 2018 par La Rédaction
Fidèle aux valeurs et principes qu’il défend, Richard Boni Ouorou (...)
Lire la suite

Alfred de Vigny au service du Bénin


12 août 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Une famille béninoise plus que modeste dans le (...)
Lire la suite

Quelle justice pour les Béninois ?


4 août 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’expérience vécue – et non subie – atteste que (...)
Lire la suite

Abbaye de Thélème ou Hôpital de Zone ?


14 juillet 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Du 29 mars 2017 au 28 avril 2017, un contrôle (...)
Lire la suite

Articles 15 et 31 de notre Constitution


7 juillet 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Une compilation d’Afize Adamon, réalisée à (...)
Lire la suite

La Constitution béninoise : un mal…bénin


4 juillet 2018 par Dg24h
Réunis en session plénière le lundi 04 juin 2018, les députés ont adopté (...)
Lire la suite

Pourquoi la Céna est née d’une fausse évidence


27 juin 2018 par La Rédaction
L’interview accordée à la presse béninoise par Richard Boni Ouorou, expert (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 99


26 juin 2018 par Dg24h
Si le département de l’Atlantique a, de tous les temps, suscité (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 98


25 juin 2018 par Dg24h
J’arrivais à peine au passage à niveau de Houéyiho lorsque mon téléphone (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 94


21 juin 2018 par Dg24h
L’événement politique majeur dans la géopolitique nationale béninoise fut (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 92


19 juin 2018 par Dg24h
Nous prîmes finalement la route du Mono vers 13 heures. Nous comptions, (...)
Lire la suite

Lettre ouverte aux Directeurs des entreprises de Téléphonie Mobile au (...)


18 juin 2018 par Dg24h
Messieurs les Directeurs Généraux des entreprises de téléphonie mobile au (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 90


6 juin 2018 par Dg24h
L’agglomération de Tchaourou est le coeur administratif de la commune du (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 89


5 juin 2018 par Dg24h
Yayi Boni naît à Tchaourou au début des années 50. Quatrième garçon de son (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 88


4 juin 2018 par Dg24h
Principal centre urbain du septentrion, la ville de Parakou offre un (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information