jeudi, 16 août 2018 •

142 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

L’impact de la crise du tilapia sur les pays africains

Virgile Ahissou




Lecture rapide
Le tilapia est considéré comme crucial dans la sécurité alimentaire des pays africains
Trois pays ont suspendu leurs importations : la Côte d’Ivoire, la RDC et le Bénin
Dans les pays producteurs, un certain flou persiste quant à la situation épidémiologique

Depuis l’alerte [1] émise fin mai par l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) concernant le virus du tilapia lacustre (TiLV), plusieurs pays africains ont pris des mesures conservatoires pour éviter que leurs stocks de poisson ne soient affectés.

C’est le cas, notamment, de la République démocratique du Congo (RDC), de la Côte d’Ivoire et du Bénin.

A Cotonou, le gouvernement a suspendu "l’importation du tilapia en provenance de certains pays grands producteurs comme l’Equateur, la Thaïlande, la Colombie, Israël et l’Egypte".


“Il n’est signalé aucun risque pour l’homme qui mange du poisson infecté de TiLV. Ce n’est pas une maladie qui se transmet du poisson à l’homme.”

Dossa Wenon/Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Bénin)


La décision concerne "l’importation par les voies terrestre, maritime, aérienne et fluviale de tilapia vivant sous forme d’œufs, de larves, de juvéniles, de géniteurs ou de poisson tilapia mort sous forme congelée ou dérivée."

Le gouvernement justifie la mesure par le fait que le Bénin, en tant que pays éleveur et consommateur de tilapia, est susceptible d’être attaqué par le Virus du Tilapia Lacustre (TiLV), en raison des cours d’eau qu’il a en partage avec d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Toutefois, dans la région, le Togo, voisin de l’Ouest avec lequel le Bénin partage le fleuve Mono, n’a pas jugé utile de suivre l’exemple béninois.

"Il n’y a aucune menace pour notre pays. Nous avons pris des mesures depuis des mois et toute entrée de tilapia suit des circuits sanitaires rigoureux", a indiqué à la presse le directeur de l’Elevage et de la Pêche, Komla Batawila.

Selon Dossa Wenon, chef du service d’appui au développement de l’aquaculture au ministère béninois de l’Elevage et de la Pêche, "par rapport au volume global de poisson congelé importé au Bénin, la proportion de tilapia est de l’ordre de 2%."

La suspension des importations de tilapia ne devrait donc pas faire courir au pays un risque majeur en terme de sécurité alimentaire.

Mais si l’épidémie venait à perdurer et à s’étendre, la sécurité alimentaire de plusieurs pays africains traditionnellement considérés comme de grands consommateurs pourrait être menacée, notamment l’Egypte, la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Ouganda, la RDC, le Kenya, la Tanzanie et le Zimbabwe.

Mévente

C’est précisément pour éviter d’en arriver là que certains gouvernements ont pris des mesures conservatoires.

Elles se traduisent, pour ce qui est du Bénin, par une mévente que déplorent notamment beaucoup de revendeuses de poisson.

A l’embarcadère d’Abomey-Calavi, dans la banlieue nord de Cotonou, le tilapia est de moins en moins présent sur les étalages.

Edith Winsou, une revendeuse, raconte que les clients évitent carrément les tilapias, même ceux produits localement ou pêchés dans les plans d’eau du pays.

"Nos ventes ont chuté", renchérit sa voisine, Yvette Agadi.

Maurice Kokpé, gérant d’une poissonnerie à Abomey-Calavi, se plaint aussi de la mévente causée, selon lui, par cette mesure gouvernementale.

"Aujourd’hui, nos ventes n’atteignent pas 3% de ce qu’elles étaient il y a quelques mois. Les clients affichent une certaine réticence vis-à-vis du tilapia, quelle que soit son origine. Certains poussent la crainte jusqu’à se détourner de tous les types de poisson importés."

Le président du Groupement des importateurs de produits congelés (GIPC), Auguste Issa Kora, déplore pour sa part une décision qui "fait énormément mal".

"Certains de nos conteneurs sont restés bloqués longtemps au port", indique-t-il, ajoutant que la clientèle est restée ferme, puisque le message véhiculé par la communication gouvernementale entretenait dans l’esprit de la population l’idée que "le tilapia tue".

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Virus du Tilapia lacustre (TiLV) ne présente aucun risque zoonotique, comme le précise Dossa Wenon : "Il n’est signalé aucun risque pour l’homme qui mange du poisson infecté de TiLV. Ce n’est pas une maladie qui se transmet du poisson à l’homme".

En ce qui concerne les pays producteurs affectés par la maladie, plus de six mois après l’alerte, la situation reste quelque peu floue.

Selon une source de la FAO contactée par le desk Asie/Pacifique de SciDev.Net, la seule chose confirmée est que le virus continue de faire des ravages à Taïwan et en Thaïlande et la maladie est soupçonnée d’être présente aux Philippines et dans d’autres pays asiatiques, alors qu’Israël met au point un vaccin, sans fournir de détails.

La FAO [2] estime la production mondiale de tilapia à 6,4 millions de tonnes métriques (MMT).

En 2015, les trois premiers producteurs étaient la Chine (1,78 MMT), l’Indonésie (1,12 MMT) et l’Égypte (0,88 MMT). Les autres principaux producteurs sont le Bangladesh, le Vietnam et les Philippines.
http://m.scidev.net/afrique-sub-saharienne/nutrition/actualites/afrique-tilapia-crise.html?utm_medium=rss&utm_source=link&utm_campaign=afrique-sub-saharienne/afrique-sub-saharienne_rss.xml

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 novembre 2017 par Dg24h



Mtn Bénin lance le service Flexi Corporate

16 août 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, Mtn Bénin, a officiellement lancé ce jeudi (...)
Lire la suite

Une preuve de la dynamisation des relations commerciales entre le Bénin (...)

16 août 2018 par Dg24h
Lancée officiellement par le ministre de l’industrie et du commerce (...)
Lire la suite

Une blessée grave et une importante somme emportée

16 août 2018 par Dg24h
Un braquage s’est produit ce jeudi au quartier Ouando, à Porto-Novo. Une (...)
Lire la suite

Le Commissaire Principal Tonoukouin Jacques décédé

16 août 2018 par Dg24h
Le Commissaire Principal de Police Tonoukouin Jacques n’est plus. (...)
Lire la suite

Djogbénou et ses pairs ont une fois de plus dit le droit

16 août 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle dirigée par le professeur Joseph Djogbénou (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole pour l’accès à l’eau potable pour (...)

16 août 2018 par Dg24h
Le ministre en charge de l’eau effectue depuis quelques jours une (...)
Lire la suite

Les trois préoccupations majeures du maire Honfo soumises au préfet (...)

15 août 2018 par Dg24h
La commune de Sèmé-Podji a été honorée ce mardi 14 août 2018 en accueillant (...)
Lire la suite

L’examen d’entrée au Prytanée Militaire et au Lycée Militaire des Jeunes (...)

15 août 2018 par Dg24h
Dans un communiqué en date du mardi 14 août 2018, le Chef d’Etat-Major (...)
Lire la suite

L’importation de téléviseurs non conformes interdite au Bénin

15 août 2018 par Dg24h
C’est par un communiqué en date du 13 août 2018, que le ministre de (...)
Lire la suite

Vers la destitution du maire de Toucountouna

13 août 2018 par Dg24h
Neuf conseillers sur les onze que compte la commune de Toucountouna (...)
Lire la suite

Les enfants plaident pour le renforcement du mécanisme de vulgarisation (...)

13 août 2018 par La Rédaction
CARE International Bénin/Togo dans sa vision de réaliser un monde (...)
Lire la suite

Une dame condamnée à 5 ans de prison

13 août 2018 par Dg24h
Dans le cadre de sa première session supplémentaire de 2018, la Cour (...)
Lire la suite

Un policier tué par accident vers N’dali

12 août 2018 par Dg24h
L’agent Sego Sounon Tidjani en service à Tchikandou, à trouvé la mort (...)
Lire la suite

Le Pourcentage des admissibles au BAC 2018

10 août 2018 par Dg24h
Les statistiques départementales des résultats du baccalauréat session (...)
Lire la suite

Le corps d’un enfant découvert dans une fosse

10 août 2018 par Dg24h
Le corps en état de putréfaction d’un enfant âgé d’environ trois ans a été (...)
Lire la suite

De grandes innovations pour empêcher les candidatures fantaisistes

9 août 2018 par Dg24h
Les députés membres de la commission des lois ont adopté, ce mardi 07 (...)
Lire la suite

Des habitations et des hectares de coton détruits par la (...)

9 août 2018 par Dg24h
La pluie qui s’est abattue, lundi dernier, sur la commune de Kandi a (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo suspend la collecte des droits taxi

9 août 2018 par Dg24h
La devanture du commissariat central de Bohicon a été le théâtre, ce (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires