vendredi, 19 octobre 2018 •

66 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

L’impact de la crise du tilapia sur les pays africains

Virgile Ahissou




Lecture rapide
Le tilapia est considéré comme crucial dans la sécurité alimentaire des pays africains
Trois pays ont suspendu leurs importations : la Côte d’Ivoire, la RDC et le Bénin
Dans les pays producteurs, un certain flou persiste quant à la situation épidémiologique

Depuis l’alerte [1] émise fin mai par l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) concernant le virus du tilapia lacustre (TiLV), plusieurs pays africains ont pris des mesures conservatoires pour éviter que leurs stocks de poisson ne soient affectés.

C’est le cas, notamment, de la République démocratique du Congo (RDC), de la Côte d’Ivoire et du Bénin.

A Cotonou, le gouvernement a suspendu "l’importation du tilapia en provenance de certains pays grands producteurs comme l’Equateur, la Thaïlande, la Colombie, Israël et l’Egypte".


“Il n’est signalé aucun risque pour l’homme qui mange du poisson infecté de TiLV. Ce n’est pas une maladie qui se transmet du poisson à l’homme.”

Dossa Wenon/Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Bénin)


La décision concerne "l’importation par les voies terrestre, maritime, aérienne et fluviale de tilapia vivant sous forme d’œufs, de larves, de juvéniles, de géniteurs ou de poisson tilapia mort sous forme congelée ou dérivée."

Le gouvernement justifie la mesure par le fait que le Bénin, en tant que pays éleveur et consommateur de tilapia, est susceptible d’être attaqué par le Virus du Tilapia Lacustre (TiLV), en raison des cours d’eau qu’il a en partage avec d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Toutefois, dans la région, le Togo, voisin de l’Ouest avec lequel le Bénin partage le fleuve Mono, n’a pas jugé utile de suivre l’exemple béninois.

"Il n’y a aucune menace pour notre pays. Nous avons pris des mesures depuis des mois et toute entrée de tilapia suit des circuits sanitaires rigoureux", a indiqué à la presse le directeur de l’Elevage et de la Pêche, Komla Batawila.

Selon Dossa Wenon, chef du service d’appui au développement de l’aquaculture au ministère béninois de l’Elevage et de la Pêche, "par rapport au volume global de poisson congelé importé au Bénin, la proportion de tilapia est de l’ordre de 2%."

La suspension des importations de tilapia ne devrait donc pas faire courir au pays un risque majeur en terme de sécurité alimentaire.

Mais si l’épidémie venait à perdurer et à s’étendre, la sécurité alimentaire de plusieurs pays africains traditionnellement considérés comme de grands consommateurs pourrait être menacée, notamment l’Egypte, la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Ouganda, la RDC, le Kenya, la Tanzanie et le Zimbabwe.

Mévente

C’est précisément pour éviter d’en arriver là que certains gouvernements ont pris des mesures conservatoires.

Elles se traduisent, pour ce qui est du Bénin, par une mévente que déplorent notamment beaucoup de revendeuses de poisson.

A l’embarcadère d’Abomey-Calavi, dans la banlieue nord de Cotonou, le tilapia est de moins en moins présent sur les étalages.

Edith Winsou, une revendeuse, raconte que les clients évitent carrément les tilapias, même ceux produits localement ou pêchés dans les plans d’eau du pays.

"Nos ventes ont chuté", renchérit sa voisine, Yvette Agadi.

Maurice Kokpé, gérant d’une poissonnerie à Abomey-Calavi, se plaint aussi de la mévente causée, selon lui, par cette mesure gouvernementale.

"Aujourd’hui, nos ventes n’atteignent pas 3% de ce qu’elles étaient il y a quelques mois. Les clients affichent une certaine réticence vis-à-vis du tilapia, quelle que soit son origine. Certains poussent la crainte jusqu’à se détourner de tous les types de poisson importés."

Le président du Groupement des importateurs de produits congelés (GIPC), Auguste Issa Kora, déplore pour sa part une décision qui "fait énormément mal".

"Certains de nos conteneurs sont restés bloqués longtemps au port", indique-t-il, ajoutant que la clientèle est restée ferme, puisque le message véhiculé par la communication gouvernementale entretenait dans l’esprit de la population l’idée que "le tilapia tue".

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Virus du Tilapia lacustre (TiLV) ne présente aucun risque zoonotique, comme le précise Dossa Wenon : "Il n’est signalé aucun risque pour l’homme qui mange du poisson infecté de TiLV. Ce n’est pas une maladie qui se transmet du poisson à l’homme".

En ce qui concerne les pays producteurs affectés par la maladie, plus de six mois après l’alerte, la situation reste quelque peu floue.

Selon une source de la FAO contactée par le desk Asie/Pacifique de SciDev.Net, la seule chose confirmée est que le virus continue de faire des ravages à Taïwan et en Thaïlande et la maladie est soupçonnée d’être présente aux Philippines et dans d’autres pays asiatiques, alors qu’Israël met au point un vaccin, sans fournir de détails.

La FAO [2] estime la production mondiale de tilapia à 6,4 millions de tonnes métriques (MMT).

En 2015, les trois premiers producteurs étaient la Chine (1,78 MMT), l’Indonésie (1,12 MMT) et l’Égypte (0,88 MMT). Les autres principaux producteurs sont le Bangladesh, le Vietnam et les Philippines.
http://m.scidev.net/afrique-sub-saharienne/nutrition/actualites/afrique-tilapia-crise.html?utm_medium=rss&utm_source=link&utm_campaign=afrique-sub-saharienne/afrique-sub-saharienne_rss.xml

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 novembre 2017 par Dg24h


La rentrée diplomatique effectuée ce vendredi à Cotonou


19 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

Un bus de transport en flammes à Savalou


19 octobre 2018 par Dg24h
Un bus de la compagnie Vanel TT en provenance de Natitingou pour (...)
Lire la suite

MTN offre « Bienvenue chez toi » et « MTN tient à toi » à sa (...)


19 octobre 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie MTN Bénin a tenu ce vendredi 19 octobre 2018, au (...)
Lire la suite

La 38è Journée mondiale de l’alimentation célébrée à Lalo


18 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston (...)
Lire la suite

Trois malfrats présumés meurtriers du Sergent Adjakotan arrêtés


18 octobre 2018 par Dg24h
Trois malfrats spécialisés dans le braquage ont été présentés à la presse (...)
Lire la suite

Rosine Dagniho affirme son apparence au Parti Républicain


17 octobre 2018 par Dg24h
Au cours d’une séance d’échanges avec les ténors de ses militants à (...)
Lire la suite

Le Compte rendu du Conseil des Ministres du 17 Octobre 2018


17 octobre 2018 par Dg24h
La réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres a eu lieu ce mercredi (...)
Lire la suite

A la découverte des bénéficiaires du projet emploi des jeunes


17 octobre 2018 par La Rédaction
C’est en prélude à la célébration de la Journée Internationale pour (...)
Lire la suite

Dona Jean-Claude Houssou satisfait des progrès de la SBEE


17 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a visité ce mardi 16 (...)
Lire la suite

Sacca Lafia rappelle la date butoir du 1er décembre


16 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia à (...)
Lire la suite

Un conducteur de moto grièvement blessé


16 octobre 2018 par Dg24h
Dans la nuit du lundi au mardi 16 octobre 2018, les malfrats ont tiré (...)
Lire la suite

Le gouvernement met en vente le riz japonais


16 octobre 2018 par Dg24h
A travers un communiqué radio télévisé en date du 13 octobre 2018, le (...)
Lire la suite

L’aéroport de Tourou ou le symbole de la gestion hasardeuse de (...)


15 octobre 2018 par Dg24h
Construit par le régime du président Boni Yayi, l’aéroport international (...)
Lire la suite

Un présumé meurtrier du brigadier Chabi Mohamed arrêté


14 octobre 2018 par Dg24h
L’un des malfrats auteur de la mort du brigadier Mohamed Chabi Bernard (...)
Lire la suite

En détresse, les riverains demandent l’accélération des travaux de (...)


14 octobre 2018 par Dg24h
Agoué, paisible ville située à une centaine de kilomètres de Cotonou, à (...)
Lire la suite

La liste des Etablissements Privés d’Enseignement agréés sera connue (...)


13 octobre 2018 par Dg24h
Invité ce vendredi 12 octobre 2018, sur l’hebdo de Océan Fm, le directeur (...)
Lire la suite

Erick Hector Hounkpè dévoile le package du Fitheb 2018


13 octobre 2018 par La Rédaction
La 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) (...)
Lire la suite

Le Père Jacob Agossou entre dans la félicité céleste


12 octobre 2018 par Dg24h
Le Père Jacob Mêdéwalé Agossou est rappelé au Seigneur, le 8 octobre 2018, (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information