lundi, 20 mai 2019 •

328 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Brouille autour du droit de grève

« L’encadrement ne vaut nullement le retrait », selon Moudachirou Bachabi




Le droit de grève retiré aux magistrats, aux travailleurs de la santé et aux paramilitaires était au centre des débats sur l’émission « 90 pour convaincre » de la radio nationale (Ortb) de ce dimanche 7 janvier 2018. Pour le Sg de la Confédération générale des travailleurs de Bénin, un des invités de l’émission, ce droit constitutionnel retiré aux travailleurs par le législateur est un « abus ». Moudachirou Bachabi précise que la Constitution définit les modalités de d’encadrement et non du retrait du droit de grève.

Selon le Secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs de Bénin, qui condamne avec fermeté le retrait du droit de grève à certains secteurs, les principes de la démocratie sont en train d’être grelotés par le régime de la Rupture. Moudachirou Bachabi, accusant les députés d’être complices de la gestion autoritaire du président Talon affirme que par le vote de la suppression du droit de grève aux agents de la santé, de la justice et aux paramilitaires, l’Etat « veut ainsi ouvrir le chemin pour le ballonnement du droit syndical lui-même ». Un acte sur lequel, selon lui, les travailleurs ne se laisseront jamais faire. Pour lui, la Constitution a définit les modalités d’encadrement des grèves et non le retrait du droit de grève. « L’encadrement ne vaut nullement le retrait », a-t-il martelé en invitant le gouvernement à revoir sa copie et à respecter ses engagements vis- à-vis des travailleurs que de retirer ce droit démocratique, principe acquis à la Conférence des forces vives de la Nation.
Les députés de la septième législature ont modifié plusieurs textes et lois entre décembre 2017 et le 02 janvier 2018. Les amendements sont intervenus autour des dispositions de l’article 50 de la loi modifiant et complétant la loi n° 2015 -18 du 13 juillet 2017 portant statut général de la Fonction publique le jeudi 28 décembre 2017. Ces dispositions retirent le droit de grève aux fonctionnaires des secteurs de la santé, de la police républicaine et de même qu’au personnel judiciaire. La deuxième modification intervenue le mardi 02 janvier 2018 porte sur les dispositions de l’article 20 de la loi portant statut de la magistrature et retire le droit de grève aux magistrats en plus du reste du personnel judicaire. Les travailleurs des secteurs dont ce droit de grève a été retiré annoncent des mouvements de débrayage pour protester contre la mesure. Désormais, les regards sont tournés vers la Cour constitutionnelle, instance qui doit trancher sur la constitutionnalité ou non des modifications apportées à la loi définissant le statut général de la Fonction publique.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 janvier 2018 par Dg24h


L’artiste Dakossi Denis n’est plus


20 mai 2019 par Dg24h
L’artiste de la musique traditionnelle Dakossi Denis est décédé dans la (...)
Lire la suite

Les recours examinés mercredi prochain


20 mai 2019 par Dg24h
Le secrétaire général de la Cour constitutionnelle, Gilles Badet, à (...)
Lire la suite

Patrice Talon face à la Nation ce lundi


18 mai 2019 par Dg24h
Reportée plusieurs fois pour des raisons inconnues, la sortie médiatique (...)
Lire la suite

Sofiath Schanou élue 1ère Secrétaire parlementaire


17 mai 2019 par Dg24h
A l’instar du député Robert Gbian qui conserve son fauteuil de 2ème (...)
Lire la suite

André Okounlola élu 2ème questeur


17 mai 2019 par Dg24h
André Biaou Okounlola est le 2ème questeur de l’Assemblée nationale. Il (...)
Lire la suite

Boniface Yèhouétomè élu premier questeur


17 mai 2019 par Dg24h
Les travaux de la plénière consacrée à l’élection du bureau de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Les rapports des missions internationales d’observation déposés à (...)


17 mai 2019 par Dg24h
Plusieurs organisations internationales ont supervisé le processus (...)
Lire la suite

Le service comptabilité du Ceg Hubert Maga cambriolé


17 mai 2019 par La Rédaction
Dans la nuit de mercredi à jeudi 16 mai 2019, le service comptabilité (...)
Lire la suite

Un policier porté disparu


16 mai 2019 par Dg24h
Le directeur par intérim de la police républicaine, Yaya Soumaïla, à (...)
Lire la suite

Que ce passé proche parle à son présent.


15 mai 2019 par Dg24h
Par Thomas Suru Cofi Nous voilà à la veille pour ainsi dire de la date (...)
Lire la suite

Voici le calendrier des examens


15 mai 2019 par Dg24h
Conformément à l’Arrêté interministériel année 2019 N° 005 / (...)
Lire la suite

L’éducation sexuelle des adolescents au cœur de la célébration


15 mai 2019 par Dg24h
La ministre de la famille et des affaires sociales Adam Chabi Taro (...)
Lire la suite

La CRIET ouvre une enquête judiciaire ce mardi


14 mai 2019 par Dg24h
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

Vers la certification des opérateurs économiques agréés


14 mai 2019 par Dg24h
L’administration des douanes béninoises en collaboration avec le groupe (...)
Lire la suite

Un milliard de dollars pour 70 000 entreprises dirigées par des (...)


14 mai 2019 par Dg24h
Dans un communiqué rendu public, signé à Washington le 13 mai " (...)
Lire la suite

La faculté de droit de l’Unipar en feu


13 mai 2019 par Dg24h
La célébration du 38ème anniversaire du décès de Bob Marley, roi des rastas (...)
Lire la suite

Un policier blessé vient de rendre l’âme


13 mai 2019 par Dg24h
La situation remonte à quelques jours. Au cours des échauffourées de la (...)
Lire la suite

Têtes couronnées et populations appellent à la paix


12 mai 2019 par Dg24h
Les violences survenues aux lendemains des élections législatives du 28 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information