vendredi, 3 juillet 2020 •

287 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

COVID-19

Le déni et la psychose

Par Léon Brathier




Depuis l’expansion inattendue et impromptue du virus, identifié sous l’appellation « coronavirus ou Covid 19 », de la Chine jusqu’en Europe, avec l’Afrique sous menace de la pandémie, il y a une vérité dont les Etats et les nations les plus puissantes du monde ne peuvent plus dénier : l’existence dans la nature, des forces invisibles, non spirituelles, qu’elle protège depuis des millénaires, et qui peuvent, nonobstant la « toute puissance économique, industrielle et technolo- gique » des Etats super développés, surgir, frapper, disparaître, et réapparaître on ne sait sous quelle forme. C’est la vie qui se bat contre la vie, pour survivre.

Evidence : tout microscopique organisme vivant est capable de mettre en déroute la vanité des Etats et le savoir conquérant de l’homme, qui croit pouvoir tout dominer, tout transformer et tout mettre à son service. Du Vih/sida, en passant par le SRAS, jusqu’au « Covid 19 » les Etats mesurent combien l’homme et son monde sont, réellement, selon la pensée d’Alain Touraine une « toute petite chose » dans l’immensité de l’uni- vers.
L’homme finit toujours par vaincre. Mais est-il sûr que son intelligence domine tout l’univers ? Covid 19 apparait un peu comme un de ses pieds de nez que la nature adresse à l’homme, pour lui rappeler cette « petite chose » qu’il est dans l’immensité de l’univers. Les Etats, les nations puissantes, et des moins puissantes aussi, entre le doute, le déni ou la faconde, paniquent tout orgueil devant, pour ne pas avouer leur peur.
Devant la soudaineté, l’imprévisible et l’imprévision, tous les Etats ont d’abord regardé, effarés, la pauvre Chine, maîtresse de la croissance économique exponentielle, comme frappée d’une damnation ; alors que la rue y allait de ses explications les plus rocambo- lesques et les plus apocalyptiques, prophétisant la punition divine. Les virologues paniqués sont troublés, les hypothèses s’exposent et se contredisent, tout le monde sait tout mais le doute est plus fort. Il faut parer au plus pressé...en attendant.
Hélas, il n’en a pas fallu du temps pour que les « morts kilomé- triques » des médias, rappellent aux autres, cet adage : « si la maison de ton voisin brûle pense à la tienne ! » Et branle de combat. La Chine, aux premières heures du malheur, tente d’impressionner le monde par son sens de la discipline et de l’organisation ; mais, depuis le premier déni de l’avertissement d’un médecin chinois, voué aux gémonies pour son audace d’appeler chat ce qui est chat, et son décès au moment du pic de la propagation, Covid 19 est déjà passé en force. Il sème le trouble, traverse les frontières, alors que les villes se barricadent, et se dé- verse dans le monde, comme un intrus qui connaissait le déni des humains.

A lire aussi : [Carnet noir :Manu Dibango tué par Covid-19
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au bénin :Daagbo exhorte à la prière et à l’union
A lire aussi : [Savalou :Une pluie torrentielle décoiffe habitations et écoles
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au bénin :Le transport en commun suspendu dès lundi
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin :8 communes sous haute surveillance

Le pays de la brillante renaissance de l’esprit et de l’art, et aussi de bien de siècles d’évolutions et de réputations moins glorieuses, l’Italie, se voit bousculée par l’intrus, poussée dans les retranchements de ses résistances, sans savoir de quoi demain sera fait avec cet invisible monstre. La France a peur et se barricade elle-aussi ; mieux vaut prévenir. Un scénario d’horreur digne des meilleurs films de ca- tastrophes. Oui, de l’Amérique (de Trump qui n’en était pas à son pre- mier déni des dangers naturels qui menacent le monde, à cause des actions de l’homme) à l’Europe, les Etats du monde usent des ingrédients habituels : mobilisation massive et communicationnelle, sur le mode « prévenir sans effrayer ».

Et la mobilisation citoyenne ?
Les citoyens voyant leurs responsabilités prises en charge et encadrées par l’Etat, se prennent à penser qu’ils sont protégés publiquement, et qu’ils n’ont aucun effort personnel à fournir. Même pas celle d’essayer, par instinct de survie, à défaut de civisme, de se sauver soi-même pour sauver collectivement. Le scandale d’une plage californienne, pleine de jeunes gens, batifolant par cen- taines sur une plage, et montré par les médias du monde, alors que dehors les rues se vident et que dans des hôpitaux des médecins et des infirmières prennent des risques énormes, débordés, pour ramener à la vie et isoler ceux qui sont malades, est significatif de ce déni.
Minimiser les risques pour ne pas créer la psychose, engendre par- fois la douce quiétude dans les esprits prompts au déni. « Le Bénin est béni des dieux, notre corps est fait d’une autre étoffe que les voisins, le noir n’attrape pas le Covid19, le virus ne résiste pas à la température caniculaire de notre environnement... fausse idées et fausses théories, des certitudes in- certaines, nourrissent les réseaux sociaux et décideurs, et apaisent tous ceux qui ne veulent y croire. Responsabilité toute, sur l’Etat : bon ou mauvais état d’esprit ? A chacun d’en juger.
Il convient, tout de même, de noter que la solidarité est le confluent de toutes les initiatives et de toutes les bonnes volontés, et que devant tout péril, l’écoute, l’ouverture et le dia- logue sont sources d’efficacité de l’action salvatrice. Aider l’Etat, c’est surtout se conformer aux directives mais c’est aussi suggérer des solu- tions pour des actions collectives. Et pour l’Etat qui s’active, depuis des jours avec de gros moyens et beaucoup de mesures dont la pertinence devrait s’affirmer au fil des mises en œuvre, il faut da- vantage maîtriser, coordonner, rassurer, aider à agir préventive- ment. Il convient de donner des moyens aux écoles, aux structures socio-éducatives, aux communau- tés sociales les plus fragiles, agir sur les coûts des intrants de pro tection(cache-nez, protection des soignants, solutions pour laver les mains, les dispositifs de lavage des mains devant écoles, bars, phar- macies, et autres lieux de spectacle encore fonctionnels à défaut de les fermer provisoirement pour une du- rée déterminée etc.)
Sinon, les Béninois, insouciants et crétins par nature, continueront à se congratuler par des tapes de mains, des clics de doigts, des cognements de fronts, et je ne sais quels gestuels typiques de notre langage d’amitié, les jeux de mots malins pour se foutre de Covid19, le colin-maillard avec le virus, peut- être pour conjurer l’ennemi malé- fique, les agapes aux cérémonies ignorant royalement les consignes. Pourtant, n’est-ce pas temps de maîtriser et de préciser à nouveau notre état d’esprit, nos comporte- ments et nos attitudes pour parer à tout ? Il reste encore un brin de quelque chose pour secouer la fuite en avant.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN




Transformation du FCFA en ECO, actée par la France : Supplique aux 9 (...)


4 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
Par Philippe HOUNKPATIN, Dr.-Ing. en Génie électrique, à la retraite (...)
Lire la suite

MINNEAPOLIS : SILENCE ON ÉCRASE DU NÈGRE ! (Par Aliou TALL).


29 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Imaginez-vous plaqué au sol, menotté, le poids et la pression du corps (...)
Lire la suite

Aux Panafricains qui ignorent le Marxisme-Léninisme de Cheikh Anta (...)


17 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Diagne Fodé Roland L’impérialisme et le néocolonialisme ont réalisé la (...)
Lire la suite

COVID 19 : Quid de l’industrie nationale ?


24 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Un mal qui répand la terreur, déstabilise l’humanité et fait valser les (...)
Lire la suite

Me Fatiou Ousman demande le report des communales


17 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Les élections communales et municipales sont fixées au 17 mai 2020. Mais (...)
Lire la suite

Africain en chine : Non à l’apartheid sanitaire (Aliou TALL)


16 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Nous ne sommes ni vos pangolins, ni vos chauves-souris. La Chine (...)
Lire la suite

Un Sans-papiers face au Coronavirus (Par Aliou TALL)


22 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dans le confinement l’altérité s’altère. Le riche, le pauvre, le Blanc, Le (...)
Lire la suite

Pourquoi ‘‘les gens’’ sont contre la Rupture


14 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Les gens’’, c’est d’abord le groupuscule de (...)
Lire la suite

Les élèves du CEG1 exigent la libération de leurs camarades


12 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Accusés d’avoir palpé les seins d’une de leurs camarades, deux élèves de (...)
Lire la suite

Vœu de nouvel élan panafricain


12 février 2020 par Judicaël ZOHOUN
Moussa Kanté est doctorant géographe-politiste, chercheur à l’école (...)
Lire la suite

La réponse de Victor Topanou à Vincent Foly


19 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Professeur Victor Topanou a tenu à répondre à Vincent Foly au Terme de (...)
Lire la suite

Trois morales d’une histoire dahoméenne


18 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Depuis longtemps à la retraite, il n’a pas (...)
Lire la suite

Seneweb m’a tuer : en violant ma propriété intellectuelle (Par Aliou (...)


13 décembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
J’ai posté sur les réseaux sociaux et des médias en ligne un article (...)
Lire la suite

Ne pas prendre les Béninois pour des benêts


30 novembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Voltaire a dit : « Malheur aux détails, la (...)
Lire la suite

France : Une immigrée déclarée morte, mais toujours vivante


30 novembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
Elle est vivante mais hantée par un macchabée ! Sa mort est constatée à (...)
Lire la suite

« C’est un premier pas » (Joël Aïvo)


24 octobre 2019 par La Rédaction
Invité Afrique sur RFI ce jeudi 24 octobre 2019, le constitutionnaliste (...)
Lire la suite

Bénin et Tunisie, Greta Thunberg et Aimé Césaire


5 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si le système des choses ne l’emporte pas et (...)
Lire la suite

Paradoxe du prêtre béninois en France


28 septembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​En vérité, il s’agit de tout prêtre d’Afrique (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires