mercredi, 23 juin 2021 •

322 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

COVID-19

Le déni et la psychose

Par Léon Brathier




Depuis l’expansion inattendue et impromptue du virus, identifié sous l’appellation « coronavirus ou Covid 19 », de la Chine jusqu’en Europe, avec l’Afrique sous menace de la pandémie, il y a une vérité dont les Etats et les nations les plus puissantes du monde ne peuvent plus dénier : l’existence dans la nature, des forces invisibles, non spirituelles, qu’elle protège depuis des millénaires, et qui peuvent, nonobstant la « toute puissance économique, industrielle et technolo- gique » des Etats super développés, surgir, frapper, disparaître, et réapparaître on ne sait sous quelle forme. C’est la vie qui se bat contre la vie, pour survivre.

Evidence : tout microscopique organisme vivant est capable de mettre en déroute la vanité des Etats et le savoir conquérant de l’homme, qui croit pouvoir tout dominer, tout transformer et tout mettre à son service. Du Vih/sida, en passant par le SRAS, jusqu’au « Covid 19 » les Etats mesurent combien l’homme et son monde sont, réellement, selon la pensée d’Alain Touraine une « toute petite chose » dans l’immensité de l’uni- vers.
L’homme finit toujours par vaincre. Mais est-il sûr que son intelligence domine tout l’univers ? Covid 19 apparait un peu comme un de ses pieds de nez que la nature adresse à l’homme, pour lui rappeler cette « petite chose » qu’il est dans l’immensité de l’univers. Les Etats, les nations puissantes, et des moins puissantes aussi, entre le doute, le déni ou la faconde, paniquent tout orgueil devant, pour ne pas avouer leur peur.
Devant la soudaineté, l’imprévisible et l’imprévision, tous les Etats ont d’abord regardé, effarés, la pauvre Chine, maîtresse de la croissance économique exponentielle, comme frappée d’une damnation ; alors que la rue y allait de ses explications les plus rocambo- lesques et les plus apocalyptiques, prophétisant la punition divine. Les virologues paniqués sont troublés, les hypothèses s’exposent et se contredisent, tout le monde sait tout mais le doute est plus fort. Il faut parer au plus pressé...en attendant.
Hélas, il n’en a pas fallu du temps pour que les « morts kilomé- triques » des médias, rappellent aux autres, cet adage : « si la maison de ton voisin brûle pense à la tienne ! » Et branle de combat. La Chine, aux premières heures du malheur, tente d’impressionner le monde par son sens de la discipline et de l’organisation ; mais, depuis le premier déni de l’avertissement d’un médecin chinois, voué aux gémonies pour son audace d’appeler chat ce qui est chat, et son décès au moment du pic de la propagation, Covid 19 est déjà passé en force. Il sème le trouble, traverse les frontières, alors que les villes se barricadent, et se dé- verse dans le monde, comme un intrus qui connaissait le déni des humains.

A lire aussi : [Carnet noir :Manu Dibango tué par Covid-19
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au bénin :Daagbo exhorte à la prière et à l’union
A lire aussi : [Savalou :Une pluie torrentielle décoiffe habitations et écoles
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au bénin :Le transport en commun suspendu dès lundi
A lire aussi : [Lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin :8 communes sous haute surveillance

Le pays de la brillante renaissance de l’esprit et de l’art, et aussi de bien de siècles d’évolutions et de réputations moins glorieuses, l’Italie, se voit bousculée par l’intrus, poussée dans les retranchements de ses résistances, sans savoir de quoi demain sera fait avec cet invisible monstre. La France a peur et se barricade elle-aussi ; mieux vaut prévenir. Un scénario d’horreur digne des meilleurs films de ca- tastrophes. Oui, de l’Amérique (de Trump qui n’en était pas à son pre- mier déni des dangers naturels qui menacent le monde, à cause des actions de l’homme) à l’Europe, les Etats du monde usent des ingrédients habituels : mobilisation massive et communicationnelle, sur le mode « prévenir sans effrayer ».

Et la mobilisation citoyenne ?
Les citoyens voyant leurs responsabilités prises en charge et encadrées par l’Etat, se prennent à penser qu’ils sont protégés publiquement, et qu’ils n’ont aucun effort personnel à fournir. Même pas celle d’essayer, par instinct de survie, à défaut de civisme, de se sauver soi-même pour sauver collectivement. Le scandale d’une plage californienne, pleine de jeunes gens, batifolant par cen- taines sur une plage, et montré par les médias du monde, alors que dehors les rues se vident et que dans des hôpitaux des médecins et des infirmières prennent des risques énormes, débordés, pour ramener à la vie et isoler ceux qui sont malades, est significatif de ce déni.
Minimiser les risques pour ne pas créer la psychose, engendre par- fois la douce quiétude dans les esprits prompts au déni. « Le Bénin est béni des dieux, notre corps est fait d’une autre étoffe que les voisins, le noir n’attrape pas le Covid19, le virus ne résiste pas à la température caniculaire de notre environnement... fausse idées et fausses théories, des certitudes in- certaines, nourrissent les réseaux sociaux et décideurs, et apaisent tous ceux qui ne veulent y croire. Responsabilité toute, sur l’Etat : bon ou mauvais état d’esprit ? A chacun d’en juger.
Il convient, tout de même, de noter que la solidarité est le confluent de toutes les initiatives et de toutes les bonnes volontés, et que devant tout péril, l’écoute, l’ouverture et le dia- logue sont sources d’efficacité de l’action salvatrice. Aider l’Etat, c’est surtout se conformer aux directives mais c’est aussi suggérer des solu- tions pour des actions collectives. Et pour l’Etat qui s’active, depuis des jours avec de gros moyens et beaucoup de mesures dont la pertinence devrait s’affirmer au fil des mises en œuvre, il faut da- vantage maîtriser, coordonner, rassurer, aider à agir préventive- ment. Il convient de donner des moyens aux écoles, aux structures socio-éducatives, aux communau- tés sociales les plus fragiles, agir sur les coûts des intrants de pro tection(cache-nez, protection des soignants, solutions pour laver les mains, les dispositifs de lavage des mains devant écoles, bars, phar- macies, et autres lieux de spectacle encore fonctionnels à défaut de les fermer provisoirement pour une du- rée déterminée etc.)
Sinon, les Béninois, insouciants et crétins par nature, continueront à se congratuler par des tapes de mains, des clics de doigts, des cognements de fronts, et je ne sais quels gestuels typiques de notre langage d’amitié, les jeux de mots malins pour se foutre de Covid19, le colin-maillard avec le virus, peut- être pour conjurer l’ennemi malé- fique, les agapes aux cérémonies ignorant royalement les consignes. Pourtant, n’est-ce pas temps de maîtriser et de préciser à nouveau notre état d’esprit, nos comporte- ments et nos attitudes pour parer à tout ? Il reste encore un brin de quelque chose pour secouer la fuite en avant.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN




POUR UN AUTRE REGARD SUR L’AFRIQUE ! RESPECT, PRAGMATISME, CONFIANCE (...)


21 juin 2021 par Judicaël ZOHOUN
Nos partenaires, nos amis, nos sœurs et frères d’Afrique en ont assez… (...)
Lire la suite

Nouveau Départ et syndrome de Judas


29 mai 2021 par Judicaël ZOHOUN
​« Mais Jésus dit à Judas : ‘’Ami, fais ta besogne’’ » (Math. 26/50). On (...)
Lire la suite

Le Bénin ne vit pas sous une dictature


28 mai 2021 par Judicaël ZOHOUN
Un texte bien inspirant avait récemment circulé, sur les réseaux sociaux (...)
Lire la suite

Démocratie et honnêteté politique au Bénin


27 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Le bilan matériel du Bénin transfiguré en cinq ans de labeur porte en (...)
Lire la suite

Dieu incarné en débat à Parakou


20 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Récemment, sur Golfe TV Africa, relayé par les réseaux sociaux, (...)
Lire la suite

Mes prédictions IdO pour 2021 : une technologie plus intelligente (...)


17 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
Découvrez les tendances de l’IdO que nous verrons le plus en 2021. Parmi (...)
Lire la suite

Plus forts ensembles : Pourquoi Ecobank dit Non aux maladies (...)


3 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
Notre continent est confronté à de nombreux problèmes de santé publique. (...)
Lire la suite

Dieu et le Covid-19


30 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Lorsque nous ne sommes pas en soin intensif pour avoir été testé positif (...)
Lire la suite

Le défi mondial de la régulation du Web


28 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Les questions de la liberté d’expression sur Internet et de la (...)
Lire la suite

Pourquoi le PAG doit enterrer ‘‘Yovo, cadeau’’


9 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Une comptine qui date d’au moins cent ans, puisque les Béninois qui, en (...)
Lire la suite

Les grands moments de la musique béninoise


3 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
CHRONIQUE Musique : Angélique Kidjo n’a pas dit la vérité Le titre (...)
Lire la suite

LE PARRAINAGE OU LA DERNIÈRE MARCHE DES RÉFORMES POLITIQUES


2 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Depuis quelques semaines, le débat politique au Bénin est polarisé (...)
Lire la suite

Comment nous avons tout perdu en 2020


12 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​« Les curieux événements qui font le sujet de (...)
Lire la suite

Obama et Trump et l’empathie en politique


5 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Certains politologues rendent le Covid-19 (...)
Lire la suite

Félix Iroko historien sans désemparer


28 novembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) A quelques heures d’intervalle, avec un an de (...)
Lire la suite

Emigration clandestine : l’Afrique c’est dur, mais vous n’êtes pas des (...)


11 novembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Aliou TALL) Ceux qui encouragent les jeunes africains sur les (...)
Lire la suite

Ambitions de la nouvelle Charte des partis politiques du (...)


31 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Depuis quelque temps, il n’est clameur et fureur (...)
Lire la suite

Evolution de l’Etat au Bénin


24 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dans son interview à Jeune Afrique (N° 3093, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires