samedi, 23 juin 2018 •

53 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Chronique

Appel au Parti Communiste du Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​L’on sait quelle contribution décisive, payée en incarcérations et tortures, le Parti Communiste du Dahomey (PCD) apporta à la reconquête de nos libertés. Mais malgré le calvaire qu’il a souffert pour la victoire, fidèle à sa lecture du marxisme, le désormais Parti Communiste du Bénin (PCB) se tient à l’écart, au motif, sans doute, que ‘‘ce n’est pas encore ça’’. Mais les libertés ne peuvent être acquises une fois pour toutes, elles sont toujours à conquérir et à reconquérir. La démocratie béninoise est donc encore et toujours à parfaire. Et ce n’est pas en la boudant que nous arriverons à l’améliorer, voire à la parfaire.
​D’où la double question. Le PCB a-t-il eu raison de boycotter la Conférence des Forces vives de la Nation en 1990 et, sur les brisées de ce boycott, a-t-il eu raison de rejeter l’offre à lui faite par le Président Soglo de participer au gouvernement en prenant en charge le ministère de la Justice ? A chaque fois, et d’un point de vue patriotique, le PCB a eu tort. Car le temps est révolu des révolutions à la Robespierre ou à la Lénine. Le pouvoir despotique, détenu par le monarque, n’est plus à ramasser dans la rue à cause de sa pourriture absolue. Le pouvoir politique est désormais á conquérir dans les urnes, quels que soient les défauts de ce système. Ceux qui refusent les urnes entrent en révolte contre l’Etat. Mais Boko Haram au Nigeria, le Sentier Lumineux au Pérou, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie, etc., répandent crimes, massacres et deuils, pour rien, avant de revenir de l’illusion du pouvoir politique confié aux plus démunis de la société. Du romantisme délirant et sanglant !
​En toute sagesse donc, la Conférence des Forces vives a débouché sur ce que le PCB méprise et appelle démocratie bourgeoise ou petite-bourgeoise qui, au Parlement et au Gouvernement, ne fait même pas une part symbolique à notre vaste paysannat ni à notre petit mais remuant prolétariat citadin. A supposer d’ailleurs que ces deux catégories de la société puissent s’entendre pour gouverner, où les a-t-on jamais vues longtemps au pouvoir, ensemble ou séparément ? L’ouvrier Lech Walesa au pouvoir à Varsovie fut comme une désagréable surprise vite effacée par le général putschiste Jaruzelski aux ordres du Kremlin marxiste. En dehors de tout romantisme, à l’heure où, partout dans le monde, le maître-mot de la gouvernance, ce sont les relations internationales, quel intérêt aurait le Bénin à confier sa jeune démocratie à ses paysans analphabètes et à ses ouvriers très mal alphabétisés ?
​Bourgeoise ou petite-bourgeoise, identité honteuse selon le catéchisme marxiste, la démocratie béninoise est, en sus, gangrenée par l’argent. A tous les niveaux, l’achat des consciences est la règle. Démocratie toujours ? Répondons sans romantisme : l’argent est le maître-mot de l’organisation de nos sociétés humaines depuis qu’il a été inventé pour servir à toutes sortes d’échange. Ce n’est pas sans raison que l’œuvre majeure de Karl Marx s’appelle Le Capital. Ce n’est pas sans raison que Daniel Ortega, leader de la révolution des pauvres au Nicaragua, est devenu un chantre fervent de l’économie de marché. L’argent est partout. Mais l’homme et la société doivent, dans leur intérêt, apprendre son difficile usage. Devant nous comme guide, il détruit. Derrière nous comme serviteur, il construit, avec les risques de dérapage inhérents à sa force d’attraction. L’argent, voilà notre unique Tentateur.
​Ces considérations autorisent à faire appel au Pati Communiste du Bénin pour qu’il coopère. Un parti politique, non élitiste, ne doit pas s’user en textes pour un peuple à qui nul n’a appris à lire et à écrire aucune des langues du monde. Le marxisme fut un moment de l’histoire, et l’on ne saurait s’y arrêter comme moment définitif, comme ‘‘la fin de l’histoire’’. Oh que non ! Quant au socialisme, il reste un idéal toujours à atteindre. En marchant. Il sied donc au Parti Communiste du Bénin de marcher avec le Bénin et sa démocratie en marche.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 septembre 2017 par Dg24h



Vers la désignation de nouveaux membres du Cos-Lépi

22 juin 2018 par
Suite à la décision de la Cour constitutionnelle, ce jeudi 21 juin 2018, (...)
Lire la suite

Sensibilisation des directeurs départementaux sur les réformes du (...)

21 juin 2018 par La Rédaction
Les membres de la conférence administrative départementale (CAD) du (...)
Lire la suite

Des contre-performances liées aux contraintes administratives

21 juin 2018 par La Rédaction
Le Programme d’investissements publics (PIP), gestion 2017 a été objet (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 20 juin 2018

20 juin 2018 par Dg24h
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 20 juin 2018, sous la (...)
Lire la suite

Le gouvernement planche devant les députés ce jeudi

20 juin 2018 par Dg24h
Dans la suite de la communication du gouvernement sur les questions (...)
Lire la suite

Le réaménagement des horaires de travail en étude

20 juin 2018 par Dg24h
Une étude vient d’être lancée pour le réaménagement des horaires de travail (...)
Lire la suite

Une loi sur les changements climatiques adoptée au parlement

19 juin 2018 par La Rédaction
Les députés ont adopté, ce lundi 18 juin 2018, à Porto-Novo, la loi n° (...)
Lire la suite

La Cena veut harmoniser les budgets des institutions impliquées dans (...)

18 juin 2018 par Dg24h
Bénin Royal hôtel sert de cadre dès, ce mardi 19 juin 2018, à l’atelier (...)
Lire la suite

Le Directeur Général de l’OMS au cabinet du Président Patrice (...)

18 juin 2018 par Dg24h
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, a (...)
Lire la suite

Des décrets d’application adoptés pour le code des marchés (...)

13 juin 2018 par Dg24h
Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres, ce mercredi 13 juin (...)
Lire la suite

Le gouvernement adopte le décret portant statut de l’INRAB

13 juin 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en Conseil des ministres ce mercredi (...)
Lire la suite

Des greffiers dans le collimateur de la Justice

13 juin 2018 par Dg24h
Les réformes engagées par le gouvernent du Bénin dans le secteur de la (...)
Lire la suite

Les sept sages optent pour la transparence, le contradictoire et la (...)

13 juin 2018 par Dg24h
Le secrétaire générale de la Cour constitutionnelle, Gilles Badet, à (...)
Lire la suite

Direct-Aid offre des vivres aux victimes de Tori-Avamè

12 juin 2018 par Dg24h
La branche béninoise de l’organisation internationale koweïtienne à (...)
Lire la suite

Les conducteurs de taxi-moto sensibilisés sur le code de la (...)

12 juin 2018 par Dg24h
Le parc auto d’Azovè a servi de cadre pour sensibiliser les conducteurs (...)
Lire la suite

Le procès Atao reporté au 24 juillet

12 juin 2018 par Dg24h
Le député Mohamed Taofick Atao Hinnouho repart pour quelques semaines (...)
Lire la suite

Les populations de Comè sensibilisées sur la loi interdisant l’usage des (...)

12 juin 2018 par Dg24h
La place Nonvitcha d’Akodéha a servi de cadre, dimanche 10 juin 2018, (...)
Lire la suite

« Les hommes politiques béninois n’ont jamais voulu d’un contrôle de (...)

11 juin 2018 par La Rédaction
Invité dans l’émission ‘’90 mn pour convaincre’’ de la radio nationale, ce (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires