vendredi, 18 septembre 2020 •

4578 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Accusations d’espionnage portées contre le Maroc

« (...)Amnesty n’est pas en mesure d’apporter la moindre preuve »




Dans un entretien paru dans le média suisse « Tribune de Genève », le ministre Affaires étrangères et la coopération du Maroc Nasser Bourita s’est prononcé sur les accusations infondées d’espionnage lancées par Amnesty International.

« Loin d’être dans une dynamique de dialogue, ils ont mené une véritable campagne médiatique sur la base d’accusations infondées, induisant plusieurs médias et journalistes dans l’erreur », a notifié M. Bourita dans un entretien au journal suisse « Tribune de Genève ».
Le ministre explique que l’organisation non gouvernementale a « tenté de faire le lien dans leur document entre le Maroc et NSO ». Or poursuit-il aucune évidence ne vient établir et prouver un quelconque lien. « Et jusqu’à présent, les semaines passent sans qu’ils ne puissent étayer leurs dires par des données vérifiables ou des preuves. Ils affirment que seuls les États peuvent pirater les téléphones en utilisant les réseaux qu’ils contrôlent via les opérateurs de téléphonie. Mais aujourd’hui, les appareils qui permettent d’imiter le signal des réseaux et de pirater les téléphones mobiles sont vendus en ligne, » a indiqué le ministre Affaires étrangères du Maroc.
Nasser Bourita a également relevé le ton utilisé par Amnesty International dans les publications et les tweets. « Nous ne pensons pas que le ‘’name and shame’’ soit la meilleure manière de faire progresser les choses, si tenté soit-il que c’est là l’objectif », a-t-il déclaré.

Amnesty International n’apporte aucune preuve

Dans un rapport publié le 22 juin dernier, Amnesty International
a affirmé que l’État marocain a espionné le journaliste Omar Radi ainsi que plusieurs autres journalistes. L’enquête d’Amnesty international avance que le Maroc a piraté le téléphone du journaliste Omar Radi avec un logiciel espion, ‘’Pegasus’’ développé et commercialisé par NSO Group, une société israélienne.
Les autorités marocaines ont réfuté catégoriquement ces allégations infondées et demandé à l’ONG des preuves dans une réponse officielle détaillée. Selon Bourita, le Maroc attend de l’organisation « un rapport détaillé étayant les allégations d’espionnage ». « Nous avons requis un accès à la chaîne de traçabilité du téléphone en question, incluant le software et le hardware, afin que les autorités marocaines compétentes puissent faire leur contre-enquête en bonne et due forme. Car tout un travail s’impose afin de comprendre comment le piratage a pu se faire », a-t-il notifié.
A l’en croire, si quelqu’un écoute les citoyens, a fortiori quelqu’un d’externe, il est important de savoir de qui il s’agit.
« Aujourd’hui, force est de constater qu’Amnesty n’est pas en mesure d’apporter la moindre preuve », renseigne le ministre.
En mai 2019, Amnesty International a annoncé le dépôt d’un recours devant un tribunal du district de Tel Aviv pour que les activités de la société israélienne NSO soient contrôlées.
Lundi dernier, le tribunal de Tel-Aviv a rejeté la plainte déposée par Amnesty contre l’entreprise NSO en justifiant cette décision par l’incapacité d’Amnesty à prouver que le logiciel était utilisé par leur gouvernement. Il s’agit selon le ministre d’un autre cas où Amnesty parle sans preuves. Tout cela fait planer de sérieux doutes sur leur méthodologie. Et le Maroc ne cédera pas à ce chantage, a affirmé Bourita.
Le chef de la diplomatie souligne que les réformes entreprises par le Maroc dans le domaine des droits de l’Homme ont été empreintes de courage et d’ouverture.
Pour lui, le Maroc ne « fait que demander des preuves, ou des excuses » à Amnesty International. « Notre trajectoire n’est pas parfaite mais nous avançons sereinement par rapport aux attentes de nos citoyens. Cependant, le Maroc est en droit de souhaiter une interaction fondée sur le respect, et c’est ce que nous exigeons d’Amnesty », a déclaré le ministre Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita.

A.A.A

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso




La Poste du Bénin dispose d’un nouveau Conseil d’Administration


18 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla, a (...)
Lire la suite

Le journaliste Aziz Imorou arrêté


18 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Aziz Imorou, précédemment journaliste au quotidien L’Informateur n’est (...)
Lire la suite

Gilbert Bangana donne le top des activités à Bohicon


17 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le président du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste (...)
Lire la suite

La loi portant modernisation de la justice au cœur des travaux


17 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les travaux de l’édition 2020 de la semaine du jeune avocat ont été (...)
Lire la suite

Les véhicules des consuls honoraires mis sous numéros ordinaires


17 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Les véhicules des consuls honoraires seront désormais immatriculés sous (...)
Lire la suite

Un numéro à disposition des passagers à l’aéroport de Cotonou


17 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid-19, le Palais des (...)
Lire la suite

Yarigo sur 800 m en Diamond League ce jeudi


17 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’athlète de Running 41 Noélie Yarigo championne de France Élite du 800 (...)
Lire la suite

Plusieurs structures dotées de matériel roulant et d’équipements


17 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Secrétariat permanent de la Commission nationale des finances (...)
Lire la suite

Bouchers et artisans dotés de masques de protection


16 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le réseau de téléphonie mobile, MTN-Bénin poursuit ses actions à l’endroit (...)
Lire la suite

02 nominations prononcées ce mercredi


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 16 septembre 2020 sous (...)
Lire la suite

Le calendrier de la rentrée scolaire 2020-2021


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le ministre Salimane Karimou et son homologue Mahougnon Kakpo ont (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 16 Septembre (...)


16 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 16 septembre 2020, (...)
Lire la suite

Un atelier pour renforcer les capacités des journalistes


16 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Permettre aux journalistes de développer la culture du numérique et de (...)
Lire la suite

La famille de M. Ahossy Francisco recherchée


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un citoyen béninois est décédé en France et un avis de recherche est lancé (...)
Lire la suite

Appel à candidatures de L’Agence Japonaise de Coopération Internationale


16 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) Bénin lance un (...)
Lire la suite

Marc Vizy, nouvel ambassadeur de France au Bénin


15 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
M. Marc Vizy, ministre plénipotentiaire hors classe est nommé (...)
Lire la suite

Un fonds d’innovation pour des personnes handicapées


15 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Les start-ups innovantes, les petites et moyennes entreprises ou les (...)
Lire la suite

Les formations autorisées dans les EPES pour la rentrée 2020-2021


15 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Les nouveaux bacheliers désirant poursuivre leurs études peuvent (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires