lundi, 20 janvier 2020 •

373 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Nigéria

Voici pourquoi les frontières sont restées fermées (Hameed Ali)




Au cours d’une cérémonie de remise des diplômes du troisième cours de formation supérieure du Collège nigérian des douanes et du personnel à Gwagwalada à Abuja, Hameed Ali, contrôleur général des services des douanes nigérianes (NCS) a expliqué les raisons pour lesquelles les frontières doivent restées fermées en dépit des pressions qu’exercent les pays concernés. Pour lui, le Nigéria devait d’abord penser à sa survie avant de considérer l’impact de la fermeture sur ses voisins.

Selon Hameed Ali, le Nigéria avait la chance de disposer d’une population de 200 millions d’habitants, capables de consommer tous ses produits, ce qui rendait le besoin immédiat de clientélisme externe inutile. Citant l’exemple de la Chine, indique que ce pays avait fermé ses frontières pendant plus de deux décennies, mais demeure aujourd’hui une des économies les plus fortes.
Le contrôleur général des services des douanes nigérianes a émis le vœu que les exercices sur les frontières se poursuivront pendant un certain temps de sorte que le pays puisse non seulement, purifier son processus, mais aussi parvienne à jeter les bases de sa croissance et de son développement. « C’est ce dont nous avons besoin pour que nos industriels réfléchissent et se développent », a-t-il précisé. Autrement, le pays va avoir un problème profond, a souligné Hameed Ali.
Pour lui, au moment où le Nigéria va commencer à exploiter le libre-échange continental africain, il sera un dépotoir pour chaque produit d’Afrique. « Nous devons donc être en mesure de développer notre capacité de pouvoir répondre à nos besoins en termes de biens et de services afin de pouvoir contrôler l’afflux d’autres biens », a expliqué le controleur des douanes. A l’en croire, si les frontières ne restent pas fermées, d’autres produits viendront et les industries nigérianes continueront à mourir. Il dit attendre avec impatience une situation dans laquelle les industriels capitaliseront sur cet exercice afin de pouvoir se développer et fournir les éléments dont le pays a besoin.
« Il n’y a rien qui soit produit aujourd’hui que nous ne puissions pas consommer au Nigeria. Nos industriels n’ont pas besoin de regarder vers l’extérieur pour trouver le marché, nous l’avons ici. Et nous devons développer ce marché››, a insisté le contrôleur des douanes.
Pendant que les pays voisins s’empressent de la réouverture des frontières, le Nigéria selon Hameed Ali doit d’abord examiner son intérêt stratégique.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 novembre 2019 par La Rédaction


Plus de 6 milliards pour le marché de Houndjro


18 janvier 2020 par Dg24h
Le marché de Houndjro à Abomey sera totalement reconstruit. 06 (...)
Lire la suite

Sa Majesté inaugure le barrage "Moulay Abderrahmane’’


18 janvier 2020 par La Rédaction
Le Roi du Maroc Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé jeudi 16 janvier (...)
Lire la suite

L’ambassadrice d’Egypte présente les copies figurées de ses lettres de (...)


16 janvier 2020 par La Rédaction
La nouvelle ambassadrice de l’Egypte près le Bénin, Amal Afifi, a été (...)
Lire la suite

Le projet de Contournement Nord-Est de Cotonou redéfinit


15 janvier 2020 par La Rédaction
‘’Redéfinir le tracé du contournement Nord-Est de la ville de Cotonou’’, (...)
Lire la suite

L’ambassadeur de la Turquie chez Rémi Moretti


15 janvier 2020 par La Rédaction
Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (...)
Lire la suite

Le projet ‘’Les Jardins de Mathieu’’ dans sa phase active


14 janvier 2020 par La Rédaction
Le projet de construction d’un jardin public sur le domaine "Les (...)
Lire la suite

1000 personnes à impacter par village


13 janvier 2020 par Dg24h
07 localités des départements du Mono et du Couffo désormais dans l’ère (...)
Lire la suite

Les psychologues cliniciens sollicités pour les prisons civiles


13 janvier 2020 par Dg24h
Suite à sa visite en décembre 2019 à la prison civile de Cotonou où elle (...)
Lire la suite

Michel Djotodia de retour à Cotonou


12 janvier 2020 par Dg24h
Arrivé à Bangui le vendredi 10 janvier 2020 à bord d’un avion en (...)
Lire la suite

L’acte de mariage n’est plus exigé


8 janvier 2020 par Dg24h
Tous les services de délivrance de la Carte nationale d’identité et du (...)
Lire la suite

Une vingtaine de nominations prononcées en Conseil des Ministres


8 janvier 2020 par Dg24h
Conseil des ministres Au ministère de l’Economie et des Finances (...)
Lire la suite

Le douzième provisoire bloqué par 13 conseillers


8 janvier 2020 par La Rédaction
Le vote pour la mise en oeuvre du douzième provisoire à la mairie (...)
Lire la suite

Un corps inanimé découvert à Parakou


7 janvier 2020 par La Rédaction
L’année 2020 a démarré avec des images macabres dans la cité des Koburu. (...)
Lire la suite

Soglo, Yayi et Buhari invités à une audience ce mardi


7 janvier 2020 par La Rédaction
A la suite d’une requête du sieur Alain Diogo en date à Cotonou du 31 (...)
Lire la suite

Les députés en plénière ce jeudi


7 janvier 2020 par La Rédaction
Le président de l’Assemblée nationale Louis G. Vlavonou invite les (...)
Lire la suite

Une diplomatie, instrument de rayonnement et de mobilisation de (...)


3 janvier 2020 par La Rédaction
A l’avènement du Président Talon, l’objectif est de faire prendre un (...)
Lire la suite

Les réformes ont réduit de 5 fois la durée des coupures


3 janvier 2020 par La Rédaction
L’année 2019 a permis au secteur de l’énergie d’engranger de nouveaux (...)
Lire la suite

Le Maroc classé parmi les meilleurs en 2019


2 janvier 2020 par La Rédaction
Pour avoir mis en œuvre les recommandations onusiennes prioritaires au (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information