samedi, 23 février 2019 •

70 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Fin du Fitheb 2018

« Tout ce qui a été prévu a été fait » (Eric-Hector Hounkpè)




Ouvert officiellement le 16 novembre dernier, les activités entrant dans le cadre du Festival International de Théâtre du Bénin (Fitheb) ont pris fin dans la soirée de ce samedi 24 novembre 2018 dans une ambiance de gaieté.
Ce qui a permis au directeur de dévoiler les défis futurs indispensables au festival pour son rayonnement.

Terminus tout le monde descend. Les rideaux sont désormais tombés. Le Fitheb 2018 peut désormais être conté. C’est le chœur du festival qui a égayé le public dans la salle du Fitheb à Cotonou pour marquer la fin de la célébration de cette 14ème édition de la randonnée théâtrale au Bénin.
« En difficulté, on devient plus lucide et modeste, on cherche à aller au bout, c’est l’endurance. Fitheb 2018, c’est l’endurance », a déclaré le directeur du Fitheb, dans son discours de clôture du Fitheb 2018.
Eric-Hector Hounkpè se dit fier de cette édition qui malgré les difficultés a su tenir la promesse des fleurs. Pour lui, les leçons à retenir, « c’est aussi quand nous sommes capables de faire ces choses là ». Et pour cela, il souligne « J’avais souhaité le chœur. Ça fait partie de la démarche d’industrialisation pour que le Fitheb commence par être visible sur d’autres manifestations, que nous commencions par nous vendre. Je voudrais que ce chœur finisse modestement et il l’a fait ».
Par ailleurs, Eric-Hector Hounkpè ajoute : « les leçons pour moi, c’est que les difficultés vous donnent de l’emprunt. C’est qu’il faut du courage et continuer, c’est qu’il faut être endurant. C’est qu’il faut savoir où on va, laisser les accessoires et aller à l’essentiel. Je crois que le Fitheb 2018 a beau été sobre, il est Fitheb ».
Le festival international de théâtre du Bénin prend donc fin en laissant derrière lui des souvenirs tant dans le rang des acteurs que du public.
Divers spectacles ont permis au public de connaître des talents cachés dans le théâtre.
« Nous avons programmé 8 spectacles étrangers, 9 spectacles professionnels béninois, mais une quinzaine de spectacles d’attractions dans tous les points possibles. Nous avons eu comme programme la table ronde sur deux jours, la rencontre des directeurs et programmateurs, la cérémonie de distinction et de baptême››, a rappelé Eric Hector Hounkpè.
Selon le directeur du Fitheb, « Tout ce qui a été prévu a été fait. On rend donc grâce à Dieu. C’est le plus important ».

Les défis du Fitheb

« Plus de mobilisation de ressources, plus de mobilisation du public, une médiation culturelle forte, plus étendue et donc une démarche à aller réellement vers le public ». Tels sont les propositions du directeur du Fitheb au regard de ses expériences à la tête du festival.
« Nous ne pouvons pas continuer à célébrer le théâtre dans les salles. Nous devons démocratiser le théâtre. Nous devons aller vers les gens. Et pour ça, je veux qu’on me comprenne et qu’on me soutienne parce que si nous passons notre temps à dire le public va venir, il ne viendra pas et il faut qu’on aille le chercher », souligne-t-il.
Pour y arriver, le directeur pense qu’il nous faut de l’investissement. Il estime qu’il est important de « noyauter les écoles, les clubs amis du Fitheb » Et tout ceci, insiste-t-il « ça fera que les innovations viennent s’installer crues et que tous les pans, tous les compartiments du public s’appropriassent sa part du Fitheb pour qu’en retour, (c’est le plus grand défi), il y ait une rentabilité économique ». Confiant, Éric Hector Hounkpè souligne : « Je sais que le Fitheb peut rapporter non seulement en diplomatie culturelle mais aussi en finance. Mais cela signifie que nous avons le courage d’y investir et de le faire migrer vers les gens et en retour, les gens paieront ».
Il fait des propositions pour le financement du festival. « Je l’ai déjà dit quelque part, quand l’Etat va décider de ceci, cela se fera c’est à dire, on prend 10.000 f chez le fonctionnaire pour le Fitheb, pour la culture par année, ce qui oblige la direction à organiser des activités. 1000 f ou 2000 f chez les étudiants par an, 500 f chez les élèves par an et on les établissent sur 10 ans, on aura financé le Fitheb, on l’aura libéré des carcans de financement. Si nous ne le faisons pas, d’autres viendrons financer à notre place et exigeront des types de spectacles qui ne conviendraient pas forcément avec notre culture. C’est de cela qu’il s’agit », propose M. Hounkpè.
Désormais les rideaux du Fitheb 2018 sont tombés. Loin des déceptions, l’événement s’est passé dans la sobriété et les spectacles ont su donner du goût aux festivités. Place maintenant aux défis futurs notamment pour la prochaine édition.
Comme l’a souligné le ministre de la culture, Oswald Homeky, lors de la cérémonie d’ouverture des festivités, « Je voudrais au nom du Président de la République du Bénin, au nom de tout le gouvernement dire que cette édition 2018 que nous aurions souhaité encore plus belle, plus forte, plus riche est pour nous une édition de retour et de renaissance. Nous gardons les yeux rivés sur 2020, année où le Bénin célèbrera ses 60 ans d’indépendance, année où le Fitheb sera à sa 15ème édition ». Soulignant que « le théâtre est l’une des choses les plus riches que l’on possède », Oswald Homeky rassure que « nous offrirons à notre pays et au monde entier, un Fitheb encore plus intéressant, encore plus rayonnant et surtout mieux organisé ».
Des défis qui rassurent que le Festival International du Théâtre du Bénin a encore de grands jours devant pour révéler davantage le Bénin tant dans la culture que dans le tourisme comme l’a voulu le chef de l’Etat à travers son Programme d’actions du gouvernement.
Giscard A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 novembre 2018 par Dg24h


La PDG de MCC au cabinet de Dona Houssou


19 février 2019 par La Rédaction
Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a reçu en audience (...)
Lire la suite

La Céna fait le point de l’inscription des agents électoraux


19 février 2019 par La Rédaction
Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), a (...)
Lire la suite

Les responsables des universités et écoles privées rappelés à (...)


19 février 2019 par La Rédaction
Dans une correspondance en date du mercredi 06 février 2019, le (...)
Lire la suite

Le boulevard de la Marina en réaménagement


13 février 2019 par La Rédaction
Le boulevard de la Marina long de 5,7 kilomètres sera entièrement (...)
Lire la suite

Les touristes affluent à la Pendjari


13 février 2019 par La Rédaction
Le parc de la Pendjari dans le département de l’Atacora suscite depuis (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole


13 février 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 12 février fait un grand pas (...)
Lire la suite

Sylvestre Amoussou reçoit un chèque symbolique


12 février 2019 par Dg24h
Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Sports, Oswald Homeky a (...)
Lire la suite

Ulrich Togbonon menace


11 février 2019 par La Rédaction
La première session de la chambre criminelle de la Cour de Répression (...)
Lire la suite

Le gouvernement obtient 60 milliards FCFA de la FIDA


9 février 2019 par Dg24h
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé au (...)
Lire la suite

Les populations libèrent le domaine du TF 120


3 février 2019 par La Rédaction
Les populations de Ouidah mettent désormais la main à la pâte pour (...)
Lire la suite

La centrale électrique de Natitingou mise en service


3 février 2019 par La Rédaction
Après Porto-Novo et Parakou, c’est le tour de la centrale électrique de (...)
Lire la suite

La Banque mondiale appuie le Bénin avec 90 millions de dollars


2 février 2019 par La Rédaction
Dans un communiqué de presse N° : 2019/050/AFR, le Conseil des (...)
Lire la suite

Le Bénin passe d’un score de 39 à 40 sur 100


29 janvier 2019 par La Rédaction
Les score et rang du Bénin dans l’indice de Perception de la Corruption (...)
Lire la suite

La Cour renvoie l’audience à jeudi


29 janvier 2019 par La Rédaction
Le procès ICC-Services prorogé jusqu’au 31 janvier 2019 est à son 27ème (...)
Lire la suite

Une conférence pour les choix de politiques publiques


29 janvier 2019 par La Rédaction
Une conférence s’est ouverte ce lundi 28 janvier 2019 à Cotonou dans le (...)
Lire la suite

Les lois électorales en débat à la Cour constitutionnelle


25 janvier 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle organise depuis, ce jeudi 24 janvier 2019, (...)
Lire la suite

La liste des journaux officiellement reconnus


25 janvier 2019 par Dg24h
Au terme des travaux de la 2ème session ordinaire de l’année 2018 de la (...)
Lire la suite

Des victimes de ICC-Services à la barre


25 janvier 2019 par Dg24h
Le procès ICC-Services démarré depuis le 17 décembre dernier est à son (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information