mardi, 22 mai 2018 •

75 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Roger Gbégnonvi, l’ombre de Voltaire et la Lumière de Béhanzin




cossi-bio-osse3Il faudrait nettoyer au karcher la scène intellectuelle de l’Afrique de quelques acteurs putatifs qui, sous prétexte de faire œuvre de déconstruction radicale, empoisonnent la pensée de considérations à l’emporte-pièce, d’amalgames et d’analyses non dégrossies, qui pèchent par anachronisme et décontextualisation forcenés.

Le Béninois Roger Gbégnonvi a un air de famille avec ces acteurs africains douteux. En effet, la compulsion auto-flagellante de l’ex-ministre et professeur à l’université de Calavi a encore frappé, dans une tribune où il dénigre Béhanzin, disqualifié à ses yeux comme héros. Pourquoi ? Eh bien parce que ce roi aurait, dit-il, continué à vendre clandestinement des esclaves après l’abolition de l’esclavage. Raisonnement spécieux et paralogisme délirant. C’est comme si, Yayi Boni étant la calamité présidentielle que tout le monde a connu au Bénin, on devrait disqualifier tous ses hérauts, ses chantres et Ministres au premier rang desquels se trouve Monsieur Roger Gbégnonvi lui-même.

Outre le caractère anachronique de ces appréciations dont Roger Gbégnonvi est coutumier ( il avait déjà vomi les mêmes insanités sur le roi Adandozan dont il a mis en doute et dénigré le rôle de précurseur dans l’abolition de l’esclavage), l’aveuglement sélectif tenace et la bonne volonté intellectuelle douteuse de l’inénarrable chroniqueur a de quoi révolter. Révolte d’autant plus justifiée méthodologiquement lorsqu’on met en regard la frénésie servile avec laquelle le rhéteur Gbégnonvi fait référence volontiers à ses héros littéraires que sont Voltaire ou Goethe, etc. qu’il est si heureux et fier de citer souvent d’ailleurs plus que de raison. Si Béhanzin est à déchoir de son piédestal de héros africain parce qu’il vendait clandestinement des esclaves, un intellectuel africain digne de ce nom, qui a de la jugeote et « qui pense », comme le dirait Aimé Césaire, doit-il encenser ou citer un Voltaire qui, à l’instar d’autres célèbres auteurs ou héros occidentaux avaient de juteuses actions dans les compagnies négrières avec lesquelles Béhanzin ou ses ancêtres traitaient ?

Dans une nation, une communauté ou un continent, un héros est une construction utile ; et à ce titre, il est fait d’ombre et de lumière. Dieu est le seul héros qui n’a pas d’ombre. Aucune logique ou idée aliénée ne nous fera jeter nos héros aux chiens ou aux ordures pendant que ceux du pays desquels viennent ces idées ou ces logiques conserveraient les leurs. Béhanzin a sa part d’ombre, comme Napoléon ou De Gaule. Nous retenons sa part de lumière. La bêtise seule est à rejeter dans l’ombre, à commencer par la bêtise intellectuelle.

Prof. Cossi Bio Ossè
https://babilown.com/2017/02/19/roger-gbegnonvi-lombre-de-voltaire-et-la-lumiere-de-behanzin/

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 février 2017 par Dg24h



Bounty Vs Bledard : le choc culturel des jeunes Noirs de (...)

20 mai 2018 par Dg24h
« Ma sœur tu es trop belle, wallahi. On va MANGER un CAFÉ ». Disait (...)
Lire la suite

Embargo sur le développement de l’Afrique

19 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si l’Afrique semble le continent le plus riche, (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 80

18 mai 2018 par Dg24h
Mardi, cinquième jour de campagne électorale. Djougou, la cité des (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 74

12 mai 2018 par Dg24h
Savalou transcenda donc sa partition culturelle et ethnique est-ouest (...)
Lire la suite

Pourquoi Dieu a le dos large

5 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En Afrique, les théologiens, c’est-à-dire les (...)
Lire la suite

Mémoire du Chaudron 70

29 avril 2018 par Dg24h
La leçon reçue dans _l’Amphi 1000_ du campus universitaire de (...)
Lire la suite

Djeffa fut un mauvais cinéma

21 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Ils se sont réunis à Djeffa le samedi 14 avril (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 62

21 avril 2018 par Dg24h
En roulant vers la capitale historique ce soir-là, je repensai à toute (...)
Lire la suite

Etranges, nos enfants cybercriminels assassins ?

14 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Indignation, effroi dans le Landerneau, parce (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 57

8 avril 2018 par Dg24h
L’histoire, la grande histoire, un jour, se chargera de dire les vrais (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 56

7 avril 2018 par Dg24h
Armand Zinzindohoué ! Je me dois de faire un zoom sur ce personnage (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 54

5 avril 2018 par Dg24h
La donne identitaire est le fondement du leadership politique au Bénin. (...)
Lire la suite

Armée des preux contre année blanche-morte

31 mars 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En embuscade dans le clair-obscur de la (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 50

21 mars 2018 par Dg24h
Contrairement à mes appréhensions, je n’eus pas le temps de m’ennuyer (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 49

20 mars 2018 par Dg24h
Ce matin, se tient à notre siège de campagne de Bar Tito, la première (...)
Lire la suite

Rupture, Vocation et Passion, Sodome et Gomorrhe

17 mars 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​La vocation, c’est l’élan qui vous fait choisir (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 45

16 mars 2018 par Dg24h
La pantalonnade que nous fit Houdou Ali au domicile de Séverin Adjovi (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 43

14 mars 2018 par Dg24h
À quelques semaines du lancement officiel de la campagne électorale pour (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires