jeudi, 24 septembre 2020 •

510 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Pourquoi l’Afrique n’est pas grande




(Par Roger Gbégnonvi)

​Dans son ‘‘Discours sur le colonialisme’’ consacré à l’Afrique, Aimé Césaire fait « l’apologie systématique des sociétés détruites par l’impérialisme ». Cheikh Anta Diop a consacré son œuvre à l’Afrique pour « dégager la profonde unité culturelle restée vivace sous des apparences trompeuses d’hétérogénéité ». Les deux auteurs disent, en filigrane, une grandeur passée de l’Afrique. Or quand on observe en 2020 l’Afrique à la lumière de la religion, de la politique et de la tradition, les trois lampes de la grandeur des peuples, on n’aperçoit ni vestiges ni résidus reflétant une quelconque grandeur de l’Afrique d’antan.
​La religion se structure autour d’une figure de la divinité, laquelle figure peut être fragmentée á volonté. Entouré de peuples forts en nombre et puissants tels que ceux d’Egypte et de Syrie, le tout petit peuple de David et Salomon en Palestine a senti très tôt pour lui-même le danger d’une figure fragmentée de la divinité. Pour exister et résister à côté des grands, il forgea le concept du Dieu unique vénéré dans le Temple unique de Jérusalem, entendu à la synagogue dans le Livre unique de la Torah. Le petit peuple n’a pas voulu disperser ses énergies. Sur le modèle de l’unicité de Yahvé, on a forgé le christianisme et l’islam, religions les plus puissantes, conquérantes et concurrentes de notre histoire.
​La politique, gestion de la cité, se structure autour de deux projets de société, l’un favorable aux puissants, l’autre favorable aux faibles. Sur la base de ces deux projets se forgent les partis politiques, dont le nombre ne saurait proliférer sans mettre en danger la cité. Dans l’Allemagne de la République de Weimer, à la fin du 2ème Reich, « la crise des partis entraîne la crise du parlement et, par conséquent, celle de l’Etat. Depuis mars 1930, il n’existe plus de majorité parlementaire assez forte pour soutenir la République ». Et la République s’effondra sous le poids des partis sans nécessité. Et ce fut l’horrible 3ème Reich.
​Du latin : ‘‘tradere, traditum = faire passer á un autre, remettre, transmettre’’, la tradition est boussole, tremplin, qui pousse les peuples en marche à inventer et créer du nouveau pour transmettre aux générations à venir un héritage enrichi. Ils s’inspirent de la tradition, ils y puisent dynamisme pour aller ailleurs et plus loin dans toutes les directions.
​A la lumière des trois lampes des grandes civilisations, quelle grandeur fut et est celle de l’Afrique ? Encore Aimé Césaire : « Je refuse de me donner mes boursouflures pour d’authentiques gloires. » L’Afrique n’a pas été et n’est pas grande, parce que l’Africain voit dans la religion la production et la captation de toutes les divinités possibles : censées l’aider et le protéger, elles dispersent et affaiblissent ses énergies. Monarchie ou démocratie, l’Africain voit dans la politique une mangerie pour les puissants au détriment des faibles : le Bénin moderne compta jusqu’à 250 partis autour du festin. L’Africain ne voit dans la tradition que dépôt à conserver intact dans la fidélité inquiète aux ancêtres : ni tremplin ni boussole mais force d’inertie, dans un univers de peur du nouveau, de peur d’aller ailleurs.
​Sensible cependant à la grandeur, l’Africain déforme volontiers l’histoire. Il prétend qu’ils furent rayonnants, royaumes et empires, esclavagistes bon teint, très vite écroulés sous les coups de canon de l’envahisseur. Il présente comme héros à imiter les rois défaits et déportés. Il travestit leurs chemins de fuite et d’errance en chemins de résistance. A renverser les valeurs nous gagnons le mépris. La vérité à nous-mêmes et à la jeunesse qui en a besoin pour quitter les ravins et entamer le parcours. A nous tous la parole de Frantz Fanon : « Il ne faut pas essayer de fixer l’homme, puisque son destin est d’être lâché. » A cette condition, l’Afrique aura une grandeur. Cette grandeur n’est pas derrière elle et pas à côté d’elle, elle est devant elle. Retroussons-nous les manches pour faire l’Afrique grande.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 août 2020 par Judicaël ZOHOUN




Calendrier d’installation des CCA par département


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Dans le cadre de l’actualisation du Fichier Electoral National (FEN), (...)
Lire la suite

La police élimine un présumé ravisseur


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un présumé ravisseur auteur d’un enlèvement à Savè a été abattu ce mardi 22 (...)
Lire la suite

Cyrille Adégbola élu maire d’Adja-Ouèrè


24 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La commune d’Adja-Ouèrè a un nouveau maire. Cyrille Adégbola, c’est le (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du conseil des ministres


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 23 septembre 2020, sous (...)
Lire la suite

Des sanctions pour les agents indélicats


24 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En Conseil des ministres ce mercredi 23 septembre 2020, le (...)
Lire la suite

09 agents suspendus de leurs fonctions


24 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Sale temps pour les agents de la mairie de Cotonou. Après la suspension (...)
Lire la suite

Deux cadres démis de leurs fonctions


23 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Silverius Raoul Falade et Bamenou Boris, respectivement Inspecteur (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida interdit les chargements hors parcs


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Plus de chargements hors parcs à Bohicon. Le maire Rufino d’Almeida l’a (...)
Lire la suite

Moretti ouvre la deuxième session ordinaire 2020


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (...)
Lire la suite

Le comédien Thibaut Faïzoun participe au Festival à Ouaga


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le jeune comédien béninois Thibaut Lopez Faïzoun prend part à la 11e (...)
Lire la suite

‘’Bio Guerra’’ menacé de disparition à Parakou


23 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
L’un des héros de la résistance à l’impérialisme français au Bénin risque (...)
Lire la suite

De lourdes sanctions attendues


23 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le montant des milliards de francs CFA détournés à la Direction générale (...)
Lire la suite

La CCIB lance le Programme Économique de Résilience des Entreprises


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) apporte un appui (...)
Lire la suite

Des cadres de la DGI à la CRIET pour audition


22 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Plusieurs cadres de la direction générale des impôts sont écoutés par la (...)
Lire la suite

Zémidjans et femmes du marché de Cadjèhoun équipés de masques de (...)


22 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La campagne de sensibilisation au port du masque lancée le 31 août (...)
Lire la suite

Bio Tchané dote la radio islamique de Djougou d’un émetteur


22 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Un enfant décède dans un puits


22 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Une fillette meurt après une chute dans un puits le dimanche 20 (...)
Lire la suite

Près de 4000 ménages sans abri, des hectares de culture détruits


22 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
D’importants dégâts ont été enregistrés suite aux pluies diluviennes qui (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires