mercredi, 20 juin 2018 •

179 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Opinion

Point de vue sur la situation politique de mon pays le Bénin




L’homme des sciences politiques et surtout des politiques publiques que je suis ne saurait me taire au lendemain du tsunami politique qui s’empare de mon pays et qui peine à se freiner.
Dans nos régimes présidentiels aux pouvoirs de décisions verticaux : du haut vers le bas, le président jouit de trois niveaux de pouvoirs selon mes recherches.
Un premier, pouvoir lui ai donné par le peuple souverain (résultat des élections qui le donne gagnant), que j’appelle pouvoir souverain.
Un deuxième pouvoir, celui qui lui donne le pouvoir légal d’exercer l’autorité d’état, lui est donné à sa prestation de serment comme le prévoie la constitution.
Un troisième pouvoir, le plus important, lors de sa passation de service, qui est l’administratif.
À la question de savoir si le pouvoir du chef de l’état est fragilisé par les derniers évènements politiques, parce qu’il faut faire la nuance entre le chef d’État et son pouvoir, nous ne nous intéressons pas à la personne, mais a son pouvoir.
Ma réponse est la suivante :
Il est important avant toutes choses de savoir que le président Talon n’est pas élu par une majorité de Béninois, mais plutôt par le vote pluraliste (il a eu plus de voix que ces concurrents au premier tour), mais que la majorité est le résultat des voix coalisées de la rupture.
Les élections législatives de 2015 ont enregistré 2945.020 votants pour 83 députés, parmi lesquels 23 députés ont rejeté la révision de la constitution ce qui représente 816089 voix dans la population, à dire NON à la révision (les 23 députés représentent 28% alors que Talon à lui seul a 24% du vote populaire)
Le président Talon a récolté lors du premier tour des élections à lui seul 746.798 voix, soit 24 % du vote source :http://www.cena.bj/files/Resultats_2016/Tendances%20scrutin%202016%20page%202.JPG. Le président possède-t-il toujours le vote pluraliste ? (pouvoir populaire fragilisé)
Sept rejets par la cour constitutionnelle, des décisions de l’exécutif, ont-ils toujours la légitimité constitutionnelle, malgré leurs méconnaissances des règles constitutionnelles ?
Grèves multiples dans le domaine administratif, qu’en est-il de son pouvoir administratif ? (pouvoir administratif fragilisé)
Si nous sommes tous d’accord que tout début d’exercice de pouvoir public est difficile, le président Talon gagnerait beaucoup à réformer ses ambitions, sa méthode et surtout faire une répartition compétente des compétences.
Pour finir, je contredirai le chef de l’état en disant que le Bénin n’a pas un problème de manque de compétences, mais que c’est la mauvaise répartition des compétences par domaine d’expertise qui révèle l’incompétence des dirigeants.
Toutefois, militons pour que celui qui est là aujourd’hui réalise ses ambitions pour notre pays.
Richard Boni OUOROU
Entrepreneur politique
Montréal-Canada

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 avril 2017 par La Rédaction



Mémoire du chaudron 92

19 juin 2018 par Dg24h
Nous prîmes finalement la route du Mono vers 13 heures. Nous comptions, (...)
Lire la suite

Lettre ouverte aux Directeurs des entreprises de Téléphonie Mobile au (...)

18 juin 2018 par Dg24h
Messieurs les Directeurs Généraux des entreprises de téléphonie mobile au (...)
Lire la suite

Cour Constitutionnelle : ‘’djogbé’’ à Joseph

15 juin 2018 par Dg24h
Joseph Djogbénou devient donc le cinquième Président de notre Cour (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 89

5 juin 2018 par Dg24h
Yayi Boni naît à Tchaourou au début des années 50. Quatrième garçon de son (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 88

4 juin 2018 par Dg24h
Principal centre urbain du septentrion, la ville de Parakou offre un (...)
Lire la suite

Où allons-nous, fascinés par la mort ?

2 juin 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Selon Aimé Césaire, sur ‘‘le plus petit canton de (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 81

28 mai 2018 par Dg24h
Natitingou la belle ! Je ne sais plus à quand remonte mon premier (...)
Lire la suite

Bounty Vs Bledard : le choc culturel des jeunes Noirs de (...)

20 mai 2018 par Dg24h
« Ma sœur tu es trop belle, wallahi. On va MANGER un CAFÉ ». Disait (...)
Lire la suite

Embargo sur le développement de l’Afrique

19 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si l’Afrique semble le continent le plus riche, (...)
Lire la suite

Dahomey-Bénin : histoire d’une fuite en avant

12 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Pour les démarchés des réseaux sociaux et les (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 74

12 mai 2018 par Dg24h
Savalou transcenda donc sa partition culturelle et ethnique est-ouest (...)
Lire la suite

Pourquoi Dieu a le dos large

5 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En Afrique, les théologiens, c’est-à-dire les (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 65

24 avril 2018 par Dg24h
Le lendemain de mon retour d’Abomey, je me rendis au siège de campagne à (...)
Lire la suite

Djeffa fut un mauvais cinéma

21 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Ils se sont réunis à Djeffa le samedi 14 avril (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 62

21 avril 2018 par Dg24h
En roulant vers la capitale historique ce soir-là, je repensai à toute (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 58

9 avril 2018 par Dg24h
Nous faisons ensemble ces constats : trois décennies après la conférence (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 57

8 avril 2018 par Dg24h
L’histoire, la grande histoire, un jour, se chargera de dire les vrais (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 56

7 avril 2018 par Dg24h
Armand Zinzindohoué ! Je me dois de faire un zoom sur ce personnage (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires