mercredi, 19 septembre 2018 •

72 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Opinion

Point de vue sur la situation politique de mon pays le Bénin




L’homme des sciences politiques et surtout des politiques publiques que je suis ne saurait me taire au lendemain du tsunami politique qui s’empare de mon pays et qui peine à se freiner.
Dans nos régimes présidentiels aux pouvoirs de décisions verticaux : du haut vers le bas, le président jouit de trois niveaux de pouvoirs selon mes recherches.
Un premier, pouvoir lui ai donné par le peuple souverain (résultat des élections qui le donne gagnant), que j’appelle pouvoir souverain.
Un deuxième pouvoir, celui qui lui donne le pouvoir légal d’exercer l’autorité d’état, lui est donné à sa prestation de serment comme le prévoie la constitution.
Un troisième pouvoir, le plus important, lors de sa passation de service, qui est l’administratif.
À la question de savoir si le pouvoir du chef de l’état est fragilisé par les derniers évènements politiques, parce qu’il faut faire la nuance entre le chef d’État et son pouvoir, nous ne nous intéressons pas à la personne, mais a son pouvoir.
Ma réponse est la suivante :
Il est important avant toutes choses de savoir que le président Talon n’est pas élu par une majorité de Béninois, mais plutôt par le vote pluraliste (il a eu plus de voix que ces concurrents au premier tour), mais que la majorité est le résultat des voix coalisées de la rupture.
Les élections législatives de 2015 ont enregistré 2945.020 votants pour 83 députés, parmi lesquels 23 députés ont rejeté la révision de la constitution ce qui représente 816089 voix dans la population, à dire NON à la révision (les 23 députés représentent 28% alors que Talon à lui seul a 24% du vote populaire)
Le président Talon a récolté lors du premier tour des élections à lui seul 746.798 voix, soit 24 % du vote source :http://www.cena.bj/files/Resultats_2016/Tendances%20scrutin%202016%20page%202.JPG. Le président possède-t-il toujours le vote pluraliste ? (pouvoir populaire fragilisé)
Sept rejets par la cour constitutionnelle, des décisions de l’exécutif, ont-ils toujours la légitimité constitutionnelle, malgré leurs méconnaissances des règles constitutionnelles ?
Grèves multiples dans le domaine administratif, qu’en est-il de son pouvoir administratif ? (pouvoir administratif fragilisé)
Si nous sommes tous d’accord que tout début d’exercice de pouvoir public est difficile, le président Talon gagnerait beaucoup à réformer ses ambitions, sa méthode et surtout faire une répartition compétente des compétences.
Pour finir, je contredirai le chef de l’état en disant que le Bénin n’a pas un problème de manque de compétences, mais que c’est la mauvaise répartition des compétences par domaine d’expertise qui révèle l’incompétence des dirigeants.
Toutefois, militons pour que celui qui est là aujourd’hui réalise ses ambitions pour notre pays.
Richard Boni OUOROU
Entrepreneur politique
Montréal-Canada

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 avril 2017 par La Rédaction



Comment l’utilisation des smartphones peut affecter la sante humaine (...)

7 septembre 2018 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou L’Afrique a besoin de technologies pour (...)
Lire la suite

Les ambitions hégémoniques de Patrice Talon sur le Bénin

4 septembre 2018 par La Rédaction
Avec le récent vote de la loi sur le code électorale, Patrice Talon est (...)
Lire la suite

Pourquoi limiter à trois le nombre des partis politiques

1er septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’opinion publique béninoise manifeste une vague (...)
Lire la suite

Assemblée nationale : Immunité déshonorable

26 juillet 2018 par Dg24h
Nos députés affectionnent le qualificatif ‘’honorable’’.Ce prédicat (...)
Lire la suite

La lettre ouverte de Richard Boni Ouorou qui indexe la justice

26 juillet 2018 par La Rédaction
Le politologue Richard Boni Ouorou dans l’une de ses récentes interview, (...)
Lire la suite

Politiciens ‘’WhatsApp’’ et référendum

19 juillet 2018 par Dg24h
Les spécialistes de la question nous avaient pourtant prévenus : le (...)
Lire la suite

MEMOIRE DE CHAUDRON 1 à 100

3 juillet 2018 par Dg24h
L’ancien Conseiller technique à la communication du président Boni Yayi, (...)
Lire la suite

La Révolution en « Rupture »

29 juin 2018 par Dg24h
L’événement mérite d’être souligné, tant il est une première... Après avoir (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 100

27 juin 2018 par Dg24h
À neuf heures ce samedi matin, j’étais au siège de campagne à Bar Tito. (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 97

24 juin 2018 par Dg24h
Mardi, douzième jour de campagne électorale. Une ambiance particulière (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 96

23 juin 2018 par Dg24h
Pour le plus grand malheur de Adrien Houngbédji, Albert Tévoédjrè, (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 95

22 juin 2018 par Dg24h
Il était dix heures environ, ce lundi, onzième jour de campagne (...)
Lire la suite

Cour Constitutionnelle : ‘’djogbé’’ à Joseph

15 juin 2018 par Dg24h
Joseph Djogbénou devient donc le cinquième Président de notre Cour (...)
Lire la suite

Le grand miracle de la Cour Holo

7 juin 2018 par Dg24h
Standing ovation donc pour Théodore Holo, président sortant de la Cour (...)
Lire la suite

L’euthanasie de la presse béninoise

6 juin 2018 par La Rédaction
La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a (...)
Lire la suite

Où allons-nous, fascinés par la mort ?

2 juin 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Selon Aimé Césaire, sur ‘‘le plus petit canton de (...)
Lire la suite

Yayi et ses condoléances politiques : toute une école

1er juin 2018 par Dg24h
La coalition de la « Carpe et du Renard », a donc vu le jour le 14 (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 85

1er juin 2018 par Dg24h
On ne peut comprendre l’enjeu des élections présidentielles de 2006 en (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires