mercredi, 27 octobre 2021 •

271 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Plus forts ensembles : Pourquoi Ecobank dit Non aux maladies tropicales négligées

Par Paul Harry Aithnard, Directeur général de Ecobank Côte d’Ivoire et Directeur régional UEMOA.




Notre continent est confronté à de nombreux problèmes de santé publique. Outre les menaces émergentes comme la COVID-19 et les fléaux persistants tels que le paludisme, nous devons rester vigilants face à un défi moins connu - la lutte contre les maladies tropicales négligées, ou NTDs.

Que sont les NTDs ? Un groupe de maladies diverses et contagieuses qui causent de graves défigurations et d’autres handicaps à long terme touchant plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde. Ces maladies créent des obstacles pour les populations concernées dans l’éducation et l’emploi, partant pour la croissance économique et le développement global.

39 % des personnes touchées par ces maladies vivent en Afrique. Tragiquement, le plus lourd du fardeau des Maladies Tropicales Négligées pèse sur les personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées, qui vivent souvent dans des zones éloignées et qui n’ont ni accès aux services de santé, ni aux infrastructures d’assainissement.

Un grand nombre de personnes continuent de souffrir de ces maladies aujourd’hui, oubliées et en marge de nos sociétés. Des solutions existent. Des soins sûrs et efficaces pour contrôler et éliminer les Maladies Tropicales Négligées coûtent moins de 300 FCFA par personne, ce qui fait de la lutte contre ces maladies l’un des meilleurs investissements en matière de santé publique.

600 millions de personnes en Afrique, dont des millions d’enfants, ont besoin d’un traitement contre ces maladies. Nous devons veiller à ce que les NTDs reçoivent l’attention et le financement nécessaire afin de soulager les souffrances et améliorer la qualité de vie de millions de personnes à travers le continent.

C’est pour toutes ces raisons que Ecobank s’associe à Speak Up Africa, une organisation à but non lucratif de plaidoyer et de communication stratégique, et se mobilise pour sensibiliser contre les Maladies Tropicales Négligées en Afrique. Pour la deuxième fois dans l’histoire, la Journée mondiale des NTDs sera célébrée le 30 janvier 2021. 2020 a marqué la fin de la réalisation de la première feuille de route de l’Organisation mondiale de la Santé et il y a quelques jours, les acteurs de la lutte contre les Maladies Tropicales Négligées se sont réunis pour lancer la deuxième feuille de route. Ce nouveau plan stratégique comprend de nombreux objectifs ambitieux, mais ils peuvent néanmoins tous être atteints si nous nous attelons à mettre en place des systèmes de santé solides, si nous donnons les moyens nécessaires aux décideurs locaux, et enfin si nous renforçons la coordination entre les secteurs et adoptons des approches intégrées.

L’objectif du groupe Ecobank est ici de reproduire le succès connu dans la lutte contre le paludisme, à travers l’initiative "Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent" au profit de la lutte contre les maladies tropicales négligées.

Cette année, notre campagne "Plus forts que les vers", visera à mobiliser le public dans la lutte contre les vers intestinaux au sein du mouvement "Non aux NTDs" et financer le déparasitage des enfants sur le continent.

Les vers intestinaux sont l’une des infections les plus courantes dans le monde. Ils affectent les communautés les plus démunies et entraînent de graves problèmes de santé comme la malnutrition, l’anémie et les retards de croissance. Plus de 267 millions d’enfants d’âge préscolaire et 568 millions d’enfants d’âge scolaire à travers le monde vivent dans des zones où les parasites à l’origine de cette maladie sont largement transmis et ont donc besoin d’un traitement préventif urgent.

L’ampleur de la souffrance due aux vers intestinaux en Afrique est inacceptable. Tout particulièrement lorsque l’on sait que le traitement est abordable. Nous devons tous travailler ensemble pour collecter des fonds et ainsi vaincre les vers une fois pour toutes. En participant à l’élimination de ce problème de santé publique, nous permettrons à la prochaine génération africaine de vivre une vie saine et épanouie.

En cette Journée mondiale des Maladies Tropicales Négligées, je suis heureux que le groupe Ecobank dise Non aux NTDs et joue son rôle dans la lutte contre ces maladies. Nous sommes plus forts que les NTDs.

Pour en savoir plus sur le mouvement "Non aux NTDs", visitez le site wwww.nonauxmtn.org.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

3 février 2021 par Judicaël ZOHOUN




Pourquoi le Covid-19 ne l’emportera pas


23 octobre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’homme n’accepte pas sa finitude. Il accepte, en (...)
Lire la suite

Autour du Sommet Afrique-France à Montpelier


16 octobre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​« Ils sont venus, ils sont tous là », aurait (...)
Lire la suite

Exploitation des données de santé : une mine d’or pour l’atteinte des (...)


8 octobre 2021 par Judicaël ZOHOUN
En matière de santé, il existe une grande variété d’acteurs chargés de la (...)
Lire la suite

Arracher l’Afrique au Syndrome Alpha Condé


11 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Syndrome Alpha Condé qui est toujours déjà celui de Sékou Touré, de (...)
Lire la suite

LE PASSÉ, LE PRÉSENT ET L’AVENIR DU CORONAVIRUS


4 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le SARS-COV-2 va en réalité, dans trois à quatre ans, devenir un virus (...)
Lire la suite

Voltaire et le Nègre en débat


4 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dans le quotidien allemand, Der Spiegel, du 1er (...)
Lire la suite

Force et Utilité de la prise de parole en public


4 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le 30 juillet 2021, alors que je venais de publier l’acte 3 de notre (...)
Lire la suite

POUR UN AUTRE REGARD SUR L’AFRIQUE ! RESPECT, PRAGMATISME, CONFIANCE (...)


5 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
Nos partenaires, nos amis, nos sœurs et frères d’Afrique en ont assez… (...)
Lire la suite

Nouveau Départ et syndrome de Judas


29 mai 2021 par Judicaël ZOHOUN
​« Mais Jésus dit à Judas : ‘’Ami, fais ta besogne’’ » (Math. 26/50). On (...)
Lire la suite

Veille d’élection au Bénin


6 mars 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Veuillez ne pas vous fier à ma djellaba. Simple tenue de camouflage. (...)
Lire la suite

Démocratie et honnêteté politique au Bénin


27 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Le bilan matériel du Bénin transfiguré en cinq ans de labeur porte en (...)
Lire la suite

Dieu incarné en débat à Parakou


20 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Récemment, sur Golfe TV Africa, relayé par les réseaux sociaux, (...)
Lire la suite

Lumière du Covid-19 sur l’homme dans sa relation à l’autre


6 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Car les mesures-barrières contre le Covid-19 ont valeur de (...)
Lire la suite

Dieu et le Covid-19


30 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Lorsque nous ne sommes pas en soin intensif pour avoir été testé positif (...)
Lire la suite

Le défi mondial de la régulation du Web


28 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Les questions de la liberté d’expression sur Internet et de la (...)
Lire la suite

Pourquoi le PAG doit enterrer ‘‘Yovo, cadeau’’


9 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Une comptine qui date d’au moins cent ans, puisque les Béninois qui, en (...)
Lire la suite

Les grands moments de la musique béninoise


3 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
CHRONIQUE Musique : Angélique Kidjo n’a pas dit la vérité Le titre (...)
Lire la suite

LE PARRAINAGE OU LA DERNIÈRE MARCHE DES RÉFORMES POLITIQUES


2 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Depuis quelques semaines, le débat politique au Bénin est polarisé (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires