mercredi, 16 octobre 2019 •

545 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Message du chef de l’Etat

Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système artisan




Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un message à la Nation, ce lundi 20 mai 2019. Dans son adresse, il est revenu sur le bien fondé de la réforme du système partisan, une des réformes chères à son gouvernement et ayant conduit à l’élection des députés de la 8ème législature.
Pour le président de la République, cette réforme était souhaitée parce qu’elle était attendue de vieille date autant par les citoyens, la société civile que par les acteurs politiques pour redonner confiance aux uns, et crédibilité aux autres, quant à l’importance de l’impact du système partisan sur la qualité de la gouvernance du pays. « Elle était redoutée parce que, inévitablement, elle remettrait en cause les acquis des acteurs d’un multipartisme débridé cultivé depuis bientôt 30 ans et qui est la cause principale d’une mauvaise gouvernance, source de notre sous développement », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « c’était donc en soi une réforme risquée ».
Fallait-il l’engager au risque de générer toutes controverses ? Fallait-il, au contraire, y renoncer, la renvoyer sinon plus tard, du moins aux calendes grecques, alors que l’impérieuse nécessité d’accélération du développement socioéconomique de notre pays en dépend aussi ?, s’est interrogé le chef de l’Etat.
Depuis trois ans, « convaincu que nous ne pouvons continuer à nous satisfaire de notre situation critique à bien des égards », Patrice Talon invite tout le monde à l’effort sur la voie des réformes indispensables au développement.
Ces réformes explique le premier magistrat du pays, paraissent parfois impossibles, inopportunes, mais elles sont nécessaires au progrès. « Elles sont difficiles, oui, mais à force de courage, nous les réussissons progressivement et nous finissons à en reconnaître la pertinence et l’opportunité », a-t-il souligné. Pour le chef de l’Etat, les résultats déjà obtenus sont évocateurs à plus d’un titre. « Je n’ai jamais eu de cesse de les considérer comme des victoires collectives, car je sais la part importante que chacun de vous y prend. Je sais quel sacrifice chacun consent », a-t-il indiqué.

« Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux »

Selon Patrice Talon, le pays n’a en réalité pas d’autres choix ; il est tenu et doit se révéler à lui-même, et par la rigueur dans la gestion, que par la soumission à ses lois.
En cela, la classe politique, explique-t-il, a un rôle majeur à jouer et doit servir de modèle.
Mû par cette conviction et porté par cette foi fervente, le chef de l’État avoir invite les citoyens à soutenir l’initiative de la réforme des pratiques partisanes et électorales, parce qu’à force de persévérer dans l’action, on parviendra à des résultats durables.
« Cette réforme, je la savais délicate », a avoué le président de la République soulignant qu’elle est nécessaire au progrès économique et social durable du pays. « Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux », a-t-il insisté.
Patrice Talon dit également avoir conscience que parce qu’elle a vocation à bousculer les acquis et habitudes, à ébranler nos certitudes, cette réforme occasionnerait des querelles politiciennes, mais s’y est courageusement engagé.
Il regrette que certains acteurs politiques n’aient pas su faire preuve de sagesse, de mesure de patriotisme. « Leurs actions ont été d’une violence inédite », a-t-il déploré par aux actes d’agression et de vandalisme survenus au lendemain des dernières législatives.
Pour le chef de l’Etat, les incompréhensions, les heurts, les contradictions et même les dérapages ne doivent pas avoir pour conséquence de « nous encrer dans l’immobilisme et dans nos travers ». « Tout ce qui nous est arrivé doit être utilement mis au crédit d’une crise de croissance de notre processus démocratique », a-t-il expliqué.
Selon Patrice Talon, ce qui est « attendu de nous, ce n’est pas d’avoir raison individuellement, mais plutôt collectivement, historiquement, en tant que peuple en tant que nation ».
Il a aussi déploré que pour une controverse parmi tant d’autres, ou quelques frustrations inhérentes à la vie en communauté et aux mutations profondes, qu’on soit arrivé à une telle manifestation de violence.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 mai 2019 par Dg24h


Effectif pléthorique dans les écoles


15 octobre 2019 par Dg24h
Au terme d’une tournée dans certaines écoles, l’Union nationale de (...)
Lire la suite

Le Plan national de développement exposé au CES


15 octobre 2019 par Dg24h
Le conseiller spécial du chef de l’Etat, Johanès Dagnon à l’occasion (...)
Lire la suite

Aucun enfant n’a été enlevé (Police)


15 octobre 2019 par Dg24h
Depuis quelques heures, une information circule sur les réseaux sociaux (...)
Lire la suite

Le Conseil Constitutionnelle rejette la demande des étudiants (...)


14 octobre 2019 par Dg24h
Contrairement à ce qu’on peut lire dans les média et sur les réseaux (...)
Lire la suite

Les dos-d’âne occasionnent des accidents


14 octobre 2019 par La Rédaction
Les accidents de circulation sont de plus en plus récurrents sur la (...)
Lire la suite

Un proche du régisseur disparu soupçonné de complicité


14 octobre 2019 par Dg24h
Suite à la disparition du régisseur de la Direction générale des impôts (...)
Lire la suite

Le vent de l’Évaluation diagnostique souffle vers les universitaires


12 octobre 2019 par Dg24h
La Rupture continue ses réformes dans l’enseignement. Après les secteurs (...)
Lire la suite

Des conditions d’âge fixées pour avantager les filles


12 octobre 2019 par Dg24h
Par une note adressée aux Chefs de régions pédagogiques, la direction (...)
Lire la suite

L’axe Nikki-Kalalé impraticable depuis des jours


12 octobre 2019 par Dg24h
La crue liée au débordement de la rivière Oly située dans le village de (...)
Lire la suite

689 kg de faux médicaments saisis


11 octobre 2019 par La Rédaction
La police a mis la main sur 689 kg de faux médicaments. Le minibus (...)
Lire la suite

Un militaire et un prête de Fâ arrêtés


11 octobre 2019 par La Rédaction
Un agent des forces de défense et un prête de Fâ ont été arrêtés à Tori, (...)
Lire la suite

Un présumé braqueur arrêté


11 octobre 2019 par La Rédaction
Un individu recherché pour complicité présumée dans des braquages de moto (...)
Lire la suite

Ce que pensent les citoyens à Cotonou et à Abomey-Calavi


10 octobre 2019 par Dg24h
Sur invitation du chef de l’Etat Patrice Talon, les partis politiques (...)
Lire la suite

Message du Chef de l’Etat à l’ouverture du Dialogue Politique


10 octobre 2019 par Dg24h
A l’initiative du Chef de l’Etat, les acteurs politiques entament au (...)
Lire la suite

07 braqueurs présumés arrêtés


10 octobre 2019 par Dg24h
La direction départementale Atlantique de la police républicaine a (...)
Lire la suite

Issa Kpara inhumé ce mercredi


9 octobre 2019 par Dg24h
Les obsèques de M. Issa Kpara vont se dérouler ce mercredi 09 octobre à (...)
Lire la suite

Alain Orounla reçoit son homologue burkinabè


8 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla, a reçu à (...)
Lire la suite

Un autre Congolais arrêté avec des passeports falsifiés


8 octobre 2019 par Dg24h
Le Service de sécurité du territoire poursuit inlassablement ses efforts (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information