vendredi, 10 avril 2020 •

217 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Message du chef de l’Etat

Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système artisan




Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un message à la Nation, ce lundi 20 mai 2019. Dans son adresse, il est revenu sur le bien fondé de la réforme du système partisan, une des réformes chères à son gouvernement et ayant conduit à l’élection des députés de la 8ème législature.
Pour le président de la République, cette réforme était souhaitée parce qu’elle était attendue de vieille date autant par les citoyens, la société civile que par les acteurs politiques pour redonner confiance aux uns, et crédibilité aux autres, quant à l’importance de l’impact du système partisan sur la qualité de la gouvernance du pays. « Elle était redoutée parce que, inévitablement, elle remettrait en cause les acquis des acteurs d’un multipartisme débridé cultivé depuis bientôt 30 ans et qui est la cause principale d’une mauvaise gouvernance, source de notre sous développement », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « c’était donc en soi une réforme risquée ».
Fallait-il l’engager au risque de générer toutes controverses ? Fallait-il, au contraire, y renoncer, la renvoyer sinon plus tard, du moins aux calendes grecques, alors que l’impérieuse nécessité d’accélération du développement socioéconomique de notre pays en dépend aussi ?, s’est interrogé le chef de l’Etat.
Depuis trois ans, « convaincu que nous ne pouvons continuer à nous satisfaire de notre situation critique à bien des égards », Patrice Talon invite tout le monde à l’effort sur la voie des réformes indispensables au développement.
Ces réformes explique le premier magistrat du pays, paraissent parfois impossibles, inopportunes, mais elles sont nécessaires au progrès. « Elles sont difficiles, oui, mais à force de courage, nous les réussissons progressivement et nous finissons à en reconnaître la pertinence et l’opportunité », a-t-il souligné. Pour le chef de l’Etat, les résultats déjà obtenus sont évocateurs à plus d’un titre. « Je n’ai jamais eu de cesse de les considérer comme des victoires collectives, car je sais la part importante que chacun de vous y prend. Je sais quel sacrifice chacun consent », a-t-il indiqué.

« Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux »

Selon Patrice Talon, le pays n’a en réalité pas d’autres choix ; il est tenu et doit se révéler à lui-même, et par la rigueur dans la gestion, que par la soumission à ses lois.
En cela, la classe politique, explique-t-il, a un rôle majeur à jouer et doit servir de modèle.
Mû par cette conviction et porté par cette foi fervente, le chef de l’État avoir invite les citoyens à soutenir l’initiative de la réforme des pratiques partisanes et électorales, parce qu’à force de persévérer dans l’action, on parviendra à des résultats durables.
« Cette réforme, je la savais délicate », a avoué le président de la République soulignant qu’elle est nécessaire au progrès économique et social durable du pays. « Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux », a-t-il insisté.
Patrice Talon dit également avoir conscience que parce qu’elle a vocation à bousculer les acquis et habitudes, à ébranler nos certitudes, cette réforme occasionnerait des querelles politiciennes, mais s’y est courageusement engagé.
Il regrette que certains acteurs politiques n’aient pas su faire preuve de sagesse, de mesure de patriotisme. « Leurs actions ont été d’une violence inédite », a-t-il déploré par aux actes d’agression et de vandalisme survenus au lendemain des dernières législatives.
Pour le chef de l’Etat, les incompréhensions, les heurts, les contradictions et même les dérapages ne doivent pas avoir pour conséquence de « nous encrer dans l’immobilisme et dans nos travers ». « Tout ce qui nous est arrivé doit être utilement mis au crédit d’une crise de croissance de notre processus démocratique », a-t-il expliqué.
Selon Patrice Talon, ce qui est « attendu de nous, ce n’est pas d’avoir raison individuellement, mais plutôt collectivement, historiquement, en tant que peuple en tant que nation ».
Il a aussi déploré que pour une controverse parmi tant d’autres, ou quelques frustrations inhérentes à la vie en communauté et aux mutations profondes, qu’on soit arrivé à une telle manifestation de violence.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 mai 2019 par Dg24h


Mario Mètonou prêt à en découdre avec les pharmaciens véreux


9 avril 2020 par Dg24h
La lutte contre la propagation du Coronavirus virus engagée par le (...)
Lire la suite

L’UE accompagne le gouvernement avec 26,03 milliards FCFA


9 avril 2020 par Dg24h
Grand soulagement pour le gouvernement béninois dans sa politique de (...)
Lire la suite

935 personnes sur 953 sorties de quarantaine au Bénin


9 avril 2020 par Dg24h
Le gouvernement béninois a entrepris le dépistage systématique de toute (...)
Lire la suite

Des condamnations pour cybercriminalité et trafic de drogue


9 avril 2020 par Dg24h
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

Une rencontre pour mettre fin à la spéculation sur le prix des (...)


9 avril 2020 par Dg24h
Le gouvernement béninois a mis à la disposition des populations, des (...)
Lire la suite

Le cas suspect d’Agla et autres déclarés négatifs


9 avril 2020 par Dg24h
Le sujet suspecté à Cotonou au quartier Agla et signalé sur les réseaux (...)
Lire la suite

Eléonore Yayi Ladekan invite la population à la vigilance


9 avril 2020 par Dg24h
Des produits, des remèdes miracles circulent sur les réseaux sociaux (...)
Lire la suite

Voici comment sortir et entrer dans le cordon sanitaire


9 avril 2020 par Dg24h
Dans un entretien téléphonique accordé à la Radio nationale, le préfet du (...)
Lire la suite

Le Bénin réceptionne des médicaments pour le traitement du (...)


9 avril 2020 par Dg24h
Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du (...)
Lire la suite

La commune de Savalou, sous haute surveillance pandémique


8 avril 2020 par Dg24h
Un autre cordon sanitaire pourrait s’établir autour de la vile de (...)
Lire la suite

Les propositions des syndicats au gouvernement


8 avril 2020 par Dg24h
Après une évaluation de la première semaine de mise en œuvre des mesures (...)
Lire la suite

Hounkpatin exprime sa reconnaissance aux professionnels de la (...)


8 avril 2020 par Dg24h
Le ministre de la santé a dans un message en date du mercredi 08 avril (...)
Lire la suite

Jean-Claude Houssou dresse un bilan satisfaisant en 4 ans de (...)


8 avril 2020 par Dg24h
En quatre années de gestion du pouvoir par le président Talon, (...)
Lire la suite

Aucun agent de l’entreprise NSE-CI déclaré positif au Covid-19


7 avril 2020 par Dg24h
Pas de cas de Covid-19 dans le rang des agents de l’entreprise NSE-CI (...)
Lire la suite

FCBE enregistre des démissions à Parakou


7 avril 2020 par Dg24h
Deux jours après la démission de l’ex chef d’Etat, Boni Yayi du parti des (...)
Lire la suite

Création d’une unité spéciale très équipée à la Police Républicaine


7 avril 2020 par Dg24h
Le directeur général de la Police républicaine Soumaila Yaya a décidé de (...)
Lire la suite

Le port du masque obligatoire pour entrer à l’UAC


7 avril 2020 par Dg24h
Le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), Prof. Maxime da Cruz à (...)
Lire la suite

Une quarantaine de dossiers à l’ordre du jour


7 avril 2020 par Dg24h
La première session ordinaire de l’année 2020 s’est ouverte ce mardi 7 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information