dimanche, 22 septembre 2019 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

‘‘Naissance d’un nouvel idéal’’ au Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​Jolie formule émanée du Chef de l’Etat dans son adresse à la Nation le 20 mai 2019. Il parlait des maux de casses, d’incendie, de blessés, de morts que les Béninois se sont infligés après les législatives : ‘‘Cette épreuve…devra nourrir la naissance d’un nouvel idéal.’’ Il aura ainsi évité la scie des ‘‘changement de mentalité’’ et autres ‘‘prise de conscience’’, scie tellement usée qu’elle ne sert plus à rien. Son vœu n’est donc pas nouveau. Mais que faire pour qu’il ne reste pas, comme à l’habitude, un vœu pieux dans le genre ‘‘cause toujours ’’ ?
​Dans son drame ‘‘Ruy Blas’’, Victor Hugo, qui fut aussi député pour ‘‘Les misérables’’, fait dire à son héros, son alter ego entré dans ‘‘la salle du gouvernement’’ par surprise : ‘‘Bon appétit, messieurs ! O ministres intègres ! / Conseillers vertueux ! Voilà votre façon / De servir, serviteurs qui pillez la maison… / Donc vous n’avez pas ici d’autres intérêts / Que remplir votre poche et vous enfuir après !’’ Car c’est un mal de partout et de toujours que celui des dirigeants cambrioleurs des peuples qu’ils dirigent. On feint d’être bon député, ministre dévoué, pour mieux accaparer l’argent de l’Etat et du peuple. Et si l’on risque d’‘‘avoir des ennuis’’, on s’en va se planquer en Europe ou aux Etats-Unis avec l’argent volé. C’est ce que dit Victor Hugo. Et l’on n’a que faire des rues de chez soi qui sont nids de poule, des hôpitaux qui sont mouroirs, des écoles qui sont endroits où l’on ne laisserait pas son Berger allemand poser les pattes. Et pendant que, fort de l’argent emporté, on finance des liturgies en vue d’obtenir la bienveillance de l’Idéale Bonté qu’on a logée là-haut au-dessus des nuages, on reste soi-même sans bonté ni empathie, sans foi ni loi, on n’entend pas la mise en garde qui traverse l’univers depuis deux millénaires : ‘‘Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.’’ Paradoxal Matthieu ! Il fait de l’Argent, et non de Satan, l’égal et l’opposé de Dieu. C’est que l’Argent est Satan dès lors qu’il a cessé d’être votre serviteur pour devenir votre maître et seigneur, dès lors que vous l’avez fait passer devant et que vous lui courez après, dès lors que, pour vous ‘‘faire de l’argent’’, vous vendriez tout le monde et votre père, après avoir décrété que les choses et les personnes n’ont de valeur que trébuchante et sonnante, et que, au Bénin, vous hantez nécropoles et cimetières en quête de crânes et tibias humains pour les puissants talismans qui vous mettront en possession de toujours plus d’argent.
​Car l’idéal béninois, relayé par les proverbes, est aux antipodes de l’idéal évangélique et s’énonce encore et toujours : ‘‘Pendant que tu manges du mouton, tâche d’abattre la tourterelle en vol.’’, ‘‘Même rassasié, on ne saurait s’arrêter de manger de la viande.’’, ‘‘L’on doit manger de son vivant tout le produit de son labeur.’’, etc. Un idéal (!) d’accumulation et d’égocentrisme sans limites. Tout pour soi et par tous les moyens. Il s’ensuit que, dans sa partie Abomey, qui fut royale et conquérante, les dirigeants béninois nous ont laissé en héritage des remparts pétris de sang humain, tel trône élevé sur quatre crânes humains, des cases entourées de restes humains et animaux, etc. Un idéal (!) et un héritage de mort.
​L’idéal de prédation semble inscrit dans l’ADN de tout Béninois. Il s’ensuit que nos dirigeants, depuis 60 ans, ne se sont pas aperçus qu’ils œuvrent á laisser en héritage á nos enfants et petits-enfants un Bénin exsangue et invivable, dont ils auront transféré tout l’argent dans les banques d’Europe et d’Amérique pour leur bien-être personnel et celui des leurs. Il s’ensuit que l’appel à la ‘‘naissance d’un nouvel idéal’’ s’adresse à tout Béninois détenteur d’une once de pouvoir politique, d’une once d’autorité morale. Il faut effacer l’idéal ancien de mort et d’héritage de mort, marcher vers l’idéal de vie et d’héritage de vie, s’engager pour la convivialité nationale, en ayan dès maintenant et pour toujours ‘‘les yeux fixés sur cette ville que je prophétise, belle.’’ Oui, accomplir la prophétie d’Aimé Césaire.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mai 2019 par Dg24h


« Au Bénin, la danse contemporaine demande autant d’engagement que (...)


27 août 2019 par Dg24h
L’anthropologue Anne Décoret-Ahiha souligne la difficulté de se produire (...)
Lire la suite

Soutenir plus que jamais les femmes de science en Afrique


20 août 2019 par Dg24h
Si le développement économique et la croissance démographique du (...)
Lire la suite

Vérité évolutive de l’oracle FA et de toutes divinités


17 août 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En 1936, dans l’introduction à son ouvrage (...)
Lire la suite

Les citoyens béninois apprécient l’évacuation sanitaire de Yayi


23 juin 2019 par Dg24h
L’ex-président Boni Yayi qui serait gravement malade a quitté le Bénin (...)
Lire la suite

Justice avant amnistie


1er juin 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Selon que vous serez puissant ou misérable / (...)
Lire la suite

Drôle de choix : faire prospérer ou périr le Bénin


18 mai 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Kilibo, 26 février : tirs à balles réelles par (...)
Lire la suite

Pour un parlement en rupture avec le passé


13 avril 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Le Bénin se souvient du cri échappé en pleine (...)
Lire la suite

Une invraisemblable affabulation transformée en information...


4 avril 2019 par Dg24h
L’intronisation à la Cour Royale d’Abomey de Maixent Accrombessi en (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut dire à Talon


9 mars 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Et c’est toi que nous chargeons d’aller ‘‘lui (...)
Lire la suite

Simon Sovissi opine sur la taxe pour le sport


29 décembre 2018 par Dg24h
En instituant une taxe sur les grandes entreprises pour le financement (...)
Lire la suite

Ce que l’on cache aux révoltés de France et de Navarre


8 décembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Leurs dirigeants ne leur disent pas que si (...)
Lire la suite

Trois péchés rédhibitoires de tout Béninois


24 novembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Munies de leur licence et de leur master, nos (...)
Lire la suite

La justice poursuit-elle réellement les innocents ?


11 octobre 2018 par Dg24h
Un innocent selon le dictionnaire est une personne qui n’est pas (...)
Lire la suite

Comment l’utilisation des smartphones peut affecter la sante humaine (...)


7 septembre 2018 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou L’Afrique a besoin de technologies pour (...)
Lire la suite

Les ambitions hégémoniques de Patrice Talon sur le Bénin


4 septembre 2018 par La Rédaction
Avec le récent vote de la loi sur le code électorale, Patrice Talon est (...)
Lire la suite

Quelle justice pour les Béninois ?


4 août 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’expérience vécue – et non subie – atteste que (...)
Lire la suite

Assemblée nationale : Immunité déshonorable


26 juillet 2018 par Dg24h
Nos députés affectionnent le qualificatif ‘’honorable’’.Ce prédicat (...)
Lire la suite

La lettre ouverte de Richard Boni Ouorou qui indexe la justice


26 juillet 2018 par La Rédaction
Le politologue Richard Boni Ouorou dans l’une de ses récentes interview, (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information