samedi, 5 décembre 2020 •

345 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Affaire Icc Services et consorts

La libération des responsables n’a aucun rapport avec le remboursement des spoliés (Hermann Mèton)




Le dossier Icc Services et consorts a connu un nouveau rebondissement cette semaine avec la libération des responsables de cette structure illégale de placement d’argent. Invité sur Fraternité FM, le président de l’Association de défense des droits des spoliés de Icc Services, Hermann Mèton a donné son point de vue.

Hermann Mèton dit ne pas être surpris par la libération des responsables de cette structure. Depuis l’année 2010 que l’affaire a éclaté et que les responsables avaient été placés sous mandat de dépôt, c’était prévisible que d’un moment à l’autre, ils allaient recouvrer leur liberté, a expliqué le porte-parole des épargnants. A l’en croire, les spoliés de Icc Services n’ont plus rien à voir avec ces responsables, qu’ils soient en détention ou non. Etant donné que la justice a été saisie du dossier, et rendu son verdict, les spoliés, souligne Hermann Mèton, n’ont plus rien à voir avec les responsables de Icc Services.
Le problème au niveau des spoliés, selon lui, c’est comment orienter les différentes luttes après le procès pour que le remboursement soit effectif. « La mise en liberté de ces responsables n’est pas conditionnée par le remboursement », a précisé le président de l’Association de défense des droits des spoliés de Icc Services.
17 mois après le procès à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) poursuit-il, on devrait nommer quelqu’un à la Caisse de dépôt et de consignation au niveau de la juridiction spéciale. Le rôle de ce dernier selon Hermann Mèton, était de s’occuper des fonds, mais sa nomination n’avait pas été faite. Des plaidoyers ont été alors faits à l’endroit du président, les juges et certaines autorités à cet effet ; et c’est des mois après que le gestionnaire de cette caisse a été nommé, a-t-il expliqué.
Suivant la procédure définie, rappelle-t-il, on devrait convoyer les fonds au niveau de la caisse de dépôt et de consignation de la CRIET.
Hermann Mèton souligne que les avocats ont continué leur travail au niveau de l’Agent judiciaire du Trésor (AJT) en ce qui concerne les procédures à conduire afin que tous les fonds qui séjournent au Trésor public soient convoyés à la Caisse de dépôt et de consignation de la CRIET. Une fois que cela sera fait, on pourra procéder au remboursement des spoliés, a-t-il rassuré.
Pour le président de l’Association de défense des droits des spoliés de Icc Services, la procédure au niveau de l’Etat et des différentes institutions étant lourde, les spoliés continuent de mener les démarches pour ne pas être fatigués.
Il y a 10 jours, rappelle-t-il, la CRIET a fini sa session criminelle alors que c’est au cours de cette session que ceux qui n’avaient pas pu déposer à la barre durant le procès, devraient être fixés sur leur sort.
Selon Hermann Mèton, il s’agit d’un dossier volumineux. Tout le travail n’est pas encore terminé en raison d’une autre procédure au niveau du notaire, afin que tout soit mis à la disposition de la juridiction spéciale pour que la Cour les prenne en compte au cours de la session criminelle, qui a pris fin il y a quelques jours, a-t-il expliqué.

L’espoir est permis

Selon Hermann Mèton, les spoliés de Icc Services doivent garder espoir. « Un jour, une décision sera rendue et ils seront fixés sur leur sort et on leur dira d’aller se présenter quelque part pour chercher leurs sous, même si ce n’est pas la totalité », a-t-il rassuré.
Au départ, fait savoir le président de l’Association des spoliés de Icc Services, il y a des gens qui n’avaient pas cru mais finalement, le dossier a été enrôlé. L’argent qui séjourne dans les caisses et les biens à réaliser appartiennent aux spoliés, a soutenu Hermann Mèton.
Au sujet du montant et du nombre de spoliés, il a préféré gardé le silence faute de chiffres sûrs.
Icc Services est l’une des structures illégales de placement d’argent ayant fait perdre à des milliers Béninois leur épargne.
Après l’éclatement de l’affaire dans les années 2010, les responsables de cette structure ont été placés sous mandat de dépôt. Après le procès à la CRIET, ceux qui étaient en détention depuis 10 ans ont commencé à recouvrer leur liberté. Ce qui a suscité des interrogations au niveau des spoliés qui se posent encore la question de savoir s’ils pourront un jour, entrer en possession de leurs fonds.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Prof. Placide Clédjo fait chevalier de l’OIPA / CAMES


5 décembre 2020 par Ignace B. Fanou
Le professeur Placide Clédjo, a été reçu, vendredi 4 décembre 2020, dans (...)
Lire la suite

Arabian Construction Company retenue pour construire la Cité (...)


4 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
La société Arabian Construction Company ( ACC)est déclarée attributaire (...)
Lire la suite

Le festival Lagunimages se déroule à Cotonou


4 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
La 9e édition du festival Lagunimages se déroule à Cotonou du 30 novembre (...)
Lire la suite

Vlavonou reçoit le Réseau des chambres des experts européens


4 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a reçu ce jeudi 03 (...)
Lire la suite

Porto-Novo dans l’effervescence pour le 05 décembre


4 décembre 2020 par Marc Mensah
Le président de la République Patrice Talon foulera la capitale du Bénin (...)
Lire la suite

La plate-forme « monentreprise.bj » classée N•1 Mondial


4 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Lancée en février 2020, la plateforme « monentreprise.bj » permettant de (...)
Lire la suite

L’OMT appuie le Bénin pour améliorer ses performances touristiques


3 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
En vue de l’amélioration des performances du secteur touristique du (...)
Lire la suite

Plusieurs tonnes de coton brulées à Nikki


3 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Incendie dans la soirée du lundi 30 novembre 2020 dans un champ à Soubo, (...)
Lire la suite

Le parti ‘’Les démocrates’’ présente ses condoléances à la famille Soglo en (...)


3 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’ancien président béninois Nicéphore Soglo est en deuil. Dans un (...)
Lire la suite

Le budget primitif de la commune d’Abomey-Calavi passe à 8 (...)


2 décembre 2020 par Marc Mensah
Le budget primitif de la commune d’Abomey-Calavi au titre de 2021 est (...)
Lire la suite

Nadia Adanlé lance la grande nuit de l’indigo ce jeudi


2 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’Eco-fashioniste Nadia Adanlé, célèbre le pagne indigo du 03 décembre au (...)
Lire la suite

31 hectares pour abriter une zone de commerces à l’Est de (...)


2 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 02 décembre 2020, le (...)
Lire la suite

L’ensablement des cours d’eau ne favorise pas la pêche


2 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le phénomène d’ensablement s’accélère sur le fleuve Mono dans le Sud du (...)
Lire la suite

Les grandes décisions de ce mercredi 02 décembre 2020


2 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 02 décembre 2020, sous (...)
Lire la suite

Sylvia Hartleif, nouvelle Ambassadrice de l’UE au Bénin


2 décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Son Excellence Madame Sylvia Hartleif est la nouvelle Ambassadrice de (...)
Lire la suite

Kétou n’est pas déçu du choix de Talon


1er décembre 2020 par Marc Mensah
Les populations de Kétou ne sont pas déçues d’avoir porté leur choix sur (...)
Lire la suite

Le Bloc Républicain condamne les propos de Romaric Boco


1er décembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Bloc Républicain ne se reconnaît pas dans les propos de M. Romaric (...)
Lire la suite

Les organisations syndicales invitées à la CENA


1er décembre 2020 par Marc Mensah
Dans le cadre des élections professionnelles, les centrales et (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires