dimanche, 23 juin 2024 -

1009 visiteurs en ce moment

Énergie

La Guinée équatoriale signe trois contrats de partage de production




La signature de trois contrats de partage de production avec Panoro Energy et Africa Oil Corporation est un pas dans la bonne direction pour développer l’exploration en Afrique— Antonio Oburu Ondo, le ministre des mines et des hydrocarbures récemment nommé en Guinée équatoriale, a attribué à la société indépendante d’exploration et de production Panoro Energy une participation de 56 % et la gestion du bloc EG-01 au large de ce pays d’Afrique de l’Ouest riche en hydrocarbures, ainsi qu’à la société pétrolière et gazière canadienne Africa Oil Corporation deux contrats de partage de production (CPP) pour les blocs offshore EG-18 et EG-31.

Avec ces CSP, le ministère des mines et des hydrocarbures, sous la direction du ministre Ondo, a fait un grand pas vers l’ouverture des bassins offshore de la Guinée équatoriale, en travaillant en étroite collaboration avec deux compagnies pétrolières et gazières réputées pour ouvrir une nouvelle ère d’exploration et de production d’hydrocarbures.

Pour Panoro, l’attribution du bloc EG-01 permet à la société de travailler aux côtés de ses partenaires dans le bloc, Kosmos Energy (24%) et la compagnie pétrolière nationale, GEPetrol (20%), pour mener des études de subsurface sur les données sismiques existantes afin d’identifier et de définir les réserves d’hydrocarbures disponibles sur une période de trois ans. Situé à des profondeurs d’eau comprises entre 30 et 500 mètres, le bloc EG-01 a indiqué la présence de réserves d’hydrocarbures de grande qualité, les activités d’exploration précédentes ayant permis de découvrir de fines couches de pétrole et de gaz ainsi que des indices de pétrole. À ce jour, les sables de l’Éocène et du Crétacé supérieur identifiés dans le bloc ont été reliés à des puits de production dans le bloc G - limitrophe du bloc EG-01 - où plus d’un milliard de barils de réserves pétrolières commerciales ont été identifiés. Panoro Energy et ses partenaires s’apprêtant à prolonger le contrat de deux années supplémentaires pour mener des activités d’exploration, le PSC devrait faire entrer la Guinée équatoriale dans une nouvelle ère d’expansion du marché du pétrole et du gaz.

John Hamilton, le PDG de Panoro Energy, a déclaré que « l’attribution du bloc EG-01 est une expansion naturelle et complémentaire de notre portefeuille en Guinée équatoriale, et est conforme à notre stratégie d’exploration axée sur les infrastructures, augmentant notre accès à un large inventaire de perspectives et de pistes pétrolières à une distance de rattachement des installations de production existantes pour une exposition financière modeste. Panoro est heureux de devenir un opérateur en Guinée équatoriale ».

Ce nouveau contrat accroît la contribution de Panoro Energy à la croissance du secteur énergétique de la Guinée équatoriale. En tant que partenaire et opérateur du champ Ceiba et du complexe Okune - qui comprend six puits de pétrole et de gaz en exploitation - Panoro Energy a joué un rôle crucial dans le maintien de la stabilité et de la croissance du secteur énergétique de la Guinée équatoriale. Avec la prolongation du contrat de Panoro Energy dans le champ de Ceiba jusqu’en 2029 et dans le complexe d’Okume jusqu’en 2034, le rôle de la société dans la conduite de l’avenir énergétique de la Guinée équatoriale est imminent.

Quant à l’Africa Oil Corporation, les deux contrats de partenariat public-privé lui permettent d’entrer sur le marché prometteur de la Guinée équatoriale. Grâce à ces accords, l’explorateur canadien détiendra une participation de 80 % dans les blocs EG-18 et EG-31, tandis que GEPetrol détiendra une participation de 20 % dans chacun d’eux. Actuellement, le bloc EG-31 a montré qu’il contenait plusieurs zones d’intérêt gazières dans des eaux peu profondes de moins de 80 mètres, et il est stratégiquement situé à proximité d’infrastructures existantes telles que le champ gazier d’Alba et le terminal terrestre de gaz naturel liquéfié (GNL) de Punta Europa. À ce titre, la Société pétrolière africaine a souligné que toute découverte future pourrait présenter un développement gazier à faible coût et à faible risque, consolidant ainsi davantage la position du pays en tant que plaque tournante mondiale du GNL.

Dans le bloc EG-18, les perspectives d’éventails de fond de bassin d’âge crétacé, potentiellement vastes et très prometteuses, similaires à celles du portefeuille de la société en Namibie et en Afrique du Sud, augmentent encore les possibilités de découvertes importantes. À ce titre, le président-directeur général, Keith Hill, a déclaré : « Ces blocs offrent une valeur ajoutée à fort impact pour nos actionnaires à un coût relativement faible, et nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec le gouvernement de la Guinée équatoriale pour explorer et développer ses ressources naturelles. »

Alors que le ministre Ondo a pour priorité de stimuler l’exploration et la production de pétrole et de gaz en Guinée équatoriale afin de répondre à la demande croissante d’énergie au niveau local, régional et mondial, le partenariat avec Panoro Energy et Africa Oil Corporation est un pas dans la bonne direction pour dynamiser le paysage énergétique du pays. À ce titre, la Chambre africaine de l’énergie (AEC) (https://EnergyChamber.org/) En tant que porte-parole du secteur énergétique africain, la Chambre africaine de l’énergie (AEC) soutient et salue la décision du ministre Ondo de donner le ton à l’expansion de l’industrie pétrolière et gazière du pays en maximisant les activités d’exploration.

« Nous devons forer davantage de puits en Guinée équatoriale et dans le golfe de Guinée. Panoro et Africa Oil Corp travailleront dans un bassin pétrolier éprouvé mais sous-exploré du golfe de Guinée et il est passionnant de voir les résultats de leur travail dans un avenir proche », a déclaré NJ Ayuk, le président exécutif de l’AEC.

« Nous avons toujours pensé qu’il fallait investir dans l’exploration si l’on voulait voir la production de pétrole et de gaz. L’initiative du ministre ainsi que de Panoro Energy et Africa Oil Corp doit être saluée. Nous soutenons fermement la réponse stratégique du ministre pour faire face au déclin naturel de la production de pétrole et de gaz en Guinée équatoriale. Nous pensons que l’attribution de ces trois contrats de partenariat public-privé permettra d’attirer les investissements nécessaires pour accélérer l’exploration et la production en Afrique de l’Ouest. Nous sommes impatients d’assister à de nouvelles découvertes sur ces blocs passionnants à l’avenir », a conclu M. Ayuk.

Des transactions telles que celles de Panoro Energy et de l’Africa Oil Corporation en Guinée équatoriale seront au cœur de la conférence et de l’exposition de la Semaine africaine de l’énergie (AEW) (https://AECWeek.com/), le principal événement africain dans le secteur de l’énergie, qui se tiendra du 16 au 20 octobre au Cap. Les discussions de haut niveau, les signatures d’accords, les expositions et les sessions de réseautage exclusives d’AEW 2023 se concentreront sur la manière dont les pays africains producteurs d’énergie, tels que la Guinée équatoriale, peuvent maximiser l’exploration et la production de pétrole et de gaz grâce à des partenariats avec des indépendants et des majors locaux, régionaux et internationaux.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

20 février 2023 par Judicaël ZOHOUN




3 ans de prison ferme pour le propriétaire d’une pharmacie


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

« Les populations ont émis des doléances qui seront traitées » (W. (...)


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Au cours d’une séance d’échange avec les professionnels des médias au (...)
Lire la suite

Voici le décret fixant la structure-type de l’administration des communes


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La structure-type de l’administration des communes en République du (...)
Lire la suite

La SIRAT SA met en vente des camions IVECO


21 juin 2024 par Marc Mensah
La Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du (...)
Lire la suite

Le Père Jacques Amoussou n’est plus


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Patriarche, Père Jacques Amoussou est décédé jeudi 20 Juin 2024, (...)
Lire la suite

« Le CHIC recevra son premier patient cette année » (Benjamin Hounkpatin)


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Les populations du Bénin et de la sous-région bénéficieront dans (...)
Lire la suite

Chabi Batta Soulé remplace feu Tabé Gbian au sein du CES


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a nommé Chabi Batta Soulé en qualité (...)
Lire la suite

5 individus interpellés pour des activités criminelles à Godomey


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Les agents de la Police républicaine ont procédé, mardi 18 juin 2024 (...)
Lire la suite

Les syndicats s’indignent contre leur possible exclusion du CES


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Ayant eu vent d’une possible exclusion des syndicats et d’autres (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 19 JUIN 2024


19 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 19 juin 2024, sous (...)
Lire la suite

Les populations souhaitent l’intensification des actions du gouvernement


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 19 juin 2024, le gouvernement (...)
Lire la suite

Vers la réorganisation des interprofessions anacarde et soja


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres, ce mercredi 19 juin 2024, le gouvernement (...)
Lire la suite

« Il ne faut pas que Hervé Hèhomey nous oppose à Patrice Talon »


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Président des sages et notables de Covè Justin Djènontin dément (...)
Lire la suite

Le Bénin outille ses cadres pour la mobilisation des ressources (...)


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le ministère des Finances organise depuis ce mardi 18 juin 2024, à (...)
Lire la suite

150 agents à recruter pour le Trésor


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
150 fonctionnaires de l’Etat dont 8 personnes en situation de (...)
Lire la suite

Une femme retrouvée morte pendue à Parakou


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le corps sans vie d’une jeune dame a été retrouvé, dimanche 16 juin (...)
Lire la suite

Séances plénières mercredi et jeudi à l’Assemblée nationale


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou invite les (...)
Lire la suite

144 ambulances pour renforcer le système de référence au Bénin


17 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement du président Patrice Talon a réceptionné ce lundi 17 (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires